La timidité: Origines, Types, Manifestations, Solutions

Un enfant timide et solitaire.

Un enfant timide et solitaire

La timidité: Origines, Types, manifestations et Solutions

 

La timidité peut être définie comme un manque de courage dans l’expression de ses pensées ou de ses opinions ou un manque d’audace dans la prise de décisions et dans les actions.

Elle est bien plus que le fait d’avoir peur de parler en public. C’est un comportement ou un caractère qui affecte tous les domaines de la vie.

Selon certaines études, plus de 60% de la population mondiale manifeste la timidité dans les activités de tous les  jours et puis il y a ceux qui souffrent de la timidité chronique.

Qu’elle est son origine et qu’elles sont les différents type de timidité?  Quelles sont les causes de la timidité ? Et comment la vaincre ?

 

Qu’elles ont les causes et origines de la timidité ?

 

Ce sentiment de gêne à l’enfance.

Selon certains scientifiques, la timidité aurait une cause héréditaire. Même si la science n’est pas encore arrivée à prouver qu’il y ait un gène responsable de la timidité, il existe néanmoins des preuves sociales que cette maladie peut être transmise de génération en génération.

Une étude a été faite sur un lot de parents timides et sur leurs enfants. Il a été constaté que certains de ces enfants ont pris les caractères de leurs parents en grandissant, ce qui prouverait que la timidité ait une origine génétique. Les biologistes s’activent à prouver cela.

De plus, l’environnement familial et social est une cause majeure de la timidité.

Une personne ayant vécu dans un environnement instable aurait tendance à devenir timide dans la vie même si elle était extravertie auparavant.

Les disputes familiales, les pressions des parents, une éducation trop sévère et trop rigide peuvent conditionner une personne à être timide.

Le divorce entre les parents ou des enfants qui ont vécu dans un environnement où il n’y avait pas une quiétude ou dans un environnement de violence peuvent devenir timides.

 

Les expériences qui façonnent notre peur des autres

La timidité est une réponse du système nerveux par rapport aux situations externes. Dans les mêmes conditions, certaines personnes peuvent devenir meilleures, mais la plupart se créent une bulle dans laquelle elles restent. Pour le philosophe Sigmund Freud, la timidité est la peur de se faire rejeter dans une situation.

La timidité peut être aussi une fonction des expériences vécues. Une personne qui a été maltraitée durant son enfance ou une personne qui a subi le rejet pendant toute sa vie aura du mal à s’intégrer avec les autres. Elle aura de la peine à communiquer avec tout le monde et aura toujours à l’esprit la peur de se faire rejeter.

De même, une personne qui a été toujours traitée d’incapable et d’insensé aura du mal à prendre de bonnes décisions. Son image mentale restera celle d’une personne qui n’est pas comme les autres et qui ne peut rien faire de sa vie.

En outre, une personne qui a subi des échecs peut aussi sombrer dans la timidité en ayant la peur de ne plus pouvoir accomplir quelque chose dans la vie.

 

L’origine de la timidité dans les cultures

De plus, la culture d’un peuple peut influencer sa population à sombrer dans la timidité. Par exemple, au Japon, une étude a montré que la majeure partie de la population est timide. La raison est très simple.

Les Japonais sont éduqués à rester simples, à ne pas rétorquer quand une personne plus âgée parle…

De même, dans certains pays de l’Afrique, l’éducation et la culture ont permis de produire des personnes timides, surtout des femmes timides qui ne peuvent pas se battre pour leurs rêves.

En résumé, il est important de noter que la timidité peut avoir plusieurs causes, mais les principales sont : les raisons sociales et environnementales, la culture, les expériences de la vie, l’environnement familial et aussi des causes génétiques qui sont plausibles.

 


Les types de timidité

Tenter de classer les différentes formes de timidité revient à mettre en plusieurs catégories les troubles psychologiques et de la personnalité.

Chaque individu réagit différemment aux conditions externes et la timidité se manifeste le plus souvent dans une situation non familière.

Les critères de classification sont tellement nombreux qu’il serait difficile d’établir une liste exacte des types de timidité.

Certaines écoles de psychologiques sont parvenues à catégoriser la timidité en trois principaux types :

 

La timidité naturelle,

La timidité ordinaire et

La timidité pathologique.

 

Cette dernière est manifestée par une menace à la santé psychique et émotionnelle de l’individu.

En ce qui concerne la timidité, aucune liste exhaustive ne peut être citée.

 

La timidité des yeux

Il existe des timides des yeux. Ceux-ci n’arrivent pas à regarder droit dans les yeux d’une personne d’un sexe opposé ou d’une personne en général. Ce sont des personnes qui baissent toujours des regards pour manifester leur timidité.

Dans certains cas, le fait de baisser les regards n’est pas un signe de timidité, mais plutôt de respect envers l’autre personne.

Dans la plupart des cas, cela se manifeste dans le milieu professionnel ou dans les relations amoureuses.

 

Les timides des nouvelles expériences

Il existe aussi des timides qui n’arrivent pas rester dans des milieux inconnus ou ne peuvent pas s’adapter dans des situations non familières. Ils sont appelés des agoraphobes et ils sont de plus en plus nombreux dans le monde.

 

La maladresse

En outre, il y a le timide psychomoteur qui a l’air d’être déboussolé à tout moment dès qu’il y a des regards sur lui.

 

La timidité maladive

Il existe une grande partie des personnes qui se trouvent dans le cas de la timidité maladive. Pour ces personnes, elles ont atteint une étape où elles ne peuvent plus revenir à une vie normale. Elles vivent des troubles psychiques et psychologiques à tout moment.

Elles manifestent la timidité à tel point qu’elles ne peuvent pas avoir une relation normale avec les autres.

Ce genre de timides sont ceux qui se noient souvent dans l’alcool ou gèrent leurs crises de timidité en cassant tout ce qui est autour d’eux.

De plus, ce genre de personnes ne peut pas vivre en société.

 


Quelles sont les manifestations de la timidité ?

 

Manifestations physiologiques

Les manifestations de la timidité sont multiples et varient en fonction des personnes, de leurs expériences, du milieu de vie, de leurs réactions psychiques…

En ce qui concerne les manifestations physiologiques, on peut citer les mains moites et la transpiration chez certaines personnes.

Devant des situations inconnues, certaines personnes répondent par des transpirations excessives, ce qui pourra nuire à leurs prestations.

Il y a certaines personnes qui manifestent leur timidité par les tremblements, des palpitations… D’autres encore bégaient devant des situations inconnues.

Certaines personnes par contre rougissent et d’autres commencent par casser tout ce qu’il y a autour d’elles.

D’autres encore n’arrivent pas à regarder droit dans les yeux et certaines personnes restent immobiles et ne peuvent pas faire des pas.

 

Manifestations Psychiques

Parmi les manifestations psychiques, il peut y avoir les hésitations surtout dans les prises de décision ou dans les activités.

Une personne timide aura du mal à passer l’action lorsqu’il le faut. Elle trouvera mille et une raisons pour lesquelles il faut procrastiner.

En outre, il y a ceux chez qui le sentiment de honte et de gêne surgit.

De plus, la dépréciation de soi est une manifestation récurrente de la timidité. Plusieurs personnes à cause de leurs expériences pensent qu’elles n’ont pas le potentiel ou la capacité de faire certaines choses.

Elles se voient comme des personnes qui n’en valent pas la peine. Leur vécu leur a permis de créer un certain mental avec lequel elles fonctionnent. Pour ces genres de personnes, il faut vraiment faire un grand travail afin de les aider à s’en sortir.

 


Quelles sont les stratégies et solutions pour vaincre la timidité ?

Que la timidité soit maladive, naturelle ou simple, elle peut être vaincue par plusieurs moyens qui sont disponibles actuellement. Comment vaincre la timidité?

Pour lutter contre la timidité, l’individu doit tout d’abord accepter qu’il soit souffrant et qu’il ait besoin d’aide.

Une fois qu’il accepte que sa timidité ait un handicap pour lui et qu’il doit tout faire pour s’en sortir, alors, le processus peut commencer.

En outre, il doit se faire aider par un spécialiste ou un proche pour déterminer la cause de sa timidité.

Les mêmes causes produisent les mêmes effets, dit-on souvent, alors pour changer les effets, il faut influencer les causes. Dès que cette étape est terminée, le sujet peut être réceptif au traitement.

Généralement, il existe des méthodes psychologiques qui permettent aux patients timides d’être soignés.

Par exemple, le sujet a besoin de se faire consulter et de suivre un traitement sur mesure indiqué par le spécialiste.

Dans certains cas, l’hypnose est une option à laquelle il faut faire recours. Pour des cas de timidités maladives extrêmes, les sujets sont placés en isolation pendant un certain moment avant de réintégrer la société.

 

Bougez

Le sport est une excellente solution contre la timidité. Si vous ressentez la timidité, faites la course tous les jours et des exercices sportifs. Cela vous permettra de libérer des points d’énergie dans votre corps et de vous préparer au monde réel. Il existe de nombreux exercices à faire, vous pourrez contacter un spécialiste pour plus d’informations.

 

Méditez

De plus, la méditation est une solution durable et efficace. Par la méditation et par la visualisation, l’individu pourra imprimer de nouvelles images mentales dans son esprit et se débarrasser de celles négatives existantes.

C’est un processus qui demande du temps et de la discipline dans sa pratique. Mais une fois que l’harmonie sera créée le corps, l’âme et l’esprit, le sujet pourra être guéri de sa condition.

 

Faites du yoga

Le yoga est une bonne pratique ancestrale qui permet de lutter contre la timidité. Il permet de libérer les points d’énergie dans le corps qu’on appelle les chakras. Cette énergie va agir sur toutes les dimensions physiques, spirituelles et psychiques de l’individu afin de lui donner de l’énergie nécessaire pour faire face à toutes les situations de la vie. Le yoga est donc une solution et un recours important.

 

Mentor

Les coachs de vie peuvent vous aider à guider vos actions pour vaincre votre timidité.

Dans ce cas, il est important d’aller voir un spécialiste qualifié qui vous donnera tous les conseils afin de vous débarrasser de la timidité complètement.

Réservez une session avec un professionnel  compétent et vous verrez les résultats venir graduellement.

 

Donnez-vous des défis

L’une des méthodes pour vaincre la timidité est de défier ses limites. Par exemple, si vous avez de la peine à parler en public, commencez par parler devant 2 ou 3 personnes et ensuite augmentez le nombre.

Si vous avez l’habitude de transpirer devant les gens, prenez une bonne respiration afin de régler ce processus.

Il est important de prendre son courage à deux mains pour affronter ses peurs. Si vous ne le faites pas, vous ne pourrez pas vous en débarrasser.

 

Avoir un plan

Définissez des objectifs journaliers, mensuels que vous allez suivre.

Disciplinez-vous à les suivre et demandez de l’aide auprès de vos proches.

Avec la timidité, c’est facile de trouver des excuses pour ne pas faire ce qu’on a à faire, alors, prenez courage et avancez.

 

Système de récompense

Pour véritablement vaincre la timidité, définissez-vous un système de récompense.

Lorsque vous avez fait des petits progrès, offrez-vous des cadeaux pour votre avancée, cela vous permettra d’être plus productif avec la suite.

Par exemple, si vous n’arriviez pas à parler devant 3 personnes et maintenant vous arrivez à le faire devant 10 à 20 personnes, c’est un succès à célébrer.

Peu importe le petit pas que vous avez fait, célébrez cela. S’il arrivait que dans vos efforts, vous ne soyez pas arrivé à atteindre vos objectifs sur une durée, n’abandonnez pas et n’arrêtez pas.

 

Pour terminer

Rappelez-vous que rien ne s’obtient sans effort.

Donc il vous faut être persévérant et très courageux dans le processus.

Lorsque vous êtes une personne timide, votre subconscient a été programmé d’une certaine manière et il faut faire un gros travail pour vous reprogrammer.

En fonction du type de timidité que vous avez, cela peut prendre des semaines, des mois et même des années.

Alors, ne négligez pas le processus. Soyez persévérant et faites les sacrifices nécessaires afin de vous permettre de réellement avancer dans la vie.

confiancereussite
 

>

Gratuit :

Recevez les 11 actions pour renforcer votre confiance!

actions-pour-renforcer-sa-confiance-en-soi