La timidité chez l’enfant

Enfant timide et solitaire seul avec un ours en peluche

Un enfant seul et triste avec un ours en peluche.

La timidité chez l’enfant

Votre enfant est timide ou vous voulez éviter qu’il le devienne? La timidité peut venir ralentir le développement de votre enfant et l’empêcher de jouir de certaines opportunités dans sa vie. Nous voulons le meilleur pour nos enfants. Nous verrons dans cet article les caractéristiques d’un enfant timide, d’où provient la timidité chez l’enfant, des solutions et des conseils de préventions.

 

Voici certaines caractéristiques que démontrent les enfants timides.

Ils auront de la difficulté à se faire des amis. Les gens vont les trouver à l’écart et vont les percevoir comme une personne coincée. Leurs camarades peuvent interpréter un tel silence et une telle distance comme un signe négatif de désintérêt.

D’autres personnes peuvent également essayer de profiter de leur timidité. Ils peuvent se sentir supérieurs à votre enfant, car ils peuvent trouver un moyen de les pousser à faire certaines choses qu’ils ne souhaitent pas vraiment faire.

Ils manqueront d’habiletés sociales et auront peut-être même tendance à avoir peur de rassemblements sociaux. Les compétences développées en groupe sont nécessaires à leur développement affectif et à leur croissance. En conséquence, ils se sentiront souvent seuls.

Vos enfants sont gênés avec vous et d’autres proches de la famille. Ils évitent les gens ou ils se mettent à part des autres. Ils ont de la difficulté de se faire comprendre. Leur timidité peut également être à l’origine de nombreuses émotions enterrées, car ils n’ont pas très bien appris à exprimer leurs sentiments.


La timidité est-elle héréditaire ou dans notre ADN?

Est-elle innée?

La timidité ne s’acquiert pas à la naissance. On n’hérite pas de la timidité de nos parents.

Les chercheurs  soutiennent que les personnes ne viennent pas au monde timide. Les gens timides ont souvent une conscience de soi, une évaluation de soi négative et une peur du regard des autres excessive.

La timidité repose sur le sentiment d’individualité. Sur la base de recherches scientifiques, le sentiment de soi chez un nouveau-né ne se crée pas avant l’âge de 18 mois environ.

Un individu ne naît pas avec un sens de soi. Le bébé ne le crée que plus tard. Ce qui signifie que cette personne ne vient pas au monde timide.

 

Sentiment d’identité

Afin d’approfondir la connaissance de soi, de grands scientifiques ont mené des recherches sur le sens de soi tels que le fameux scientifique de l’évolution Darwin.

Darwin était l’un de ceux qui ont dit que le soi commence lorsqu’un enfant acquiert la compétence de se distinguer dans un miroir.

Environ à six mois, un bébé assis devant un miroir a tendance à tendre le bras et à toucher leur reflet comme s’il s’agissait d’un autre bébé.

Comment savoir si l’enfant se reconnait vraiment dans le miroir et qu’il ne perçoit pas tout simplement une autre personne dans un miroir comme ferait votre chat.

Des scientifiques  ont ensuite mis une tache rouge sur le nez des bébés et les ont placés devant des miroirs. Entre  l’âge de quinze et dix-huit mois, les enfants se toucheraient le bout du nez et non leur reflet dans le miroir.

Nous pouvons conclure que les enfants de moins d’un an n’ont pas développé une conscience de soi, alors ils ne peuvent pas être timide à la naissance.

 

Tempérament inhibé

Rien ne prouve que des bébés naissent timides, mais il existe des preuves selon lesquelles un bébé sur six vient au monde avec un tempérament inhibé.

Le tempérament avec lequel les gens sont nés peut  influencer le comportement de l’enfant au cours des premiers mois.

Un bébé au tempérament inhibé peut avoir tendance à bouger plus, à pleurer plus lorsqu’il entend des bruits qui le déplaît.

Nous remarquons que les enfants qui ne sont pas nés avec un tempérament inhibé ne réagissent pas de la même manière.

 

Nous pouvons observer parfois que les enfants inhibés âgés de 2 ans ont comme réflexe d’aller se cacher entre les jambes de leurs parents lorsqu’ils aperçoivent un inconnu. Quelques années plus tard, les enfants inhibés se livrent à des jeux plus isolés et à l’écart des autres plutôt de s’amuser avec d’autres enfants.

C’est à ce moment de leur vie qu’on leur place une étiquette d’enfants timides.

Cependant, ce tempérament inhibé ne veut pas dire que  ces enfants resteront timides jusqu’à l’âge adulte.

Il y a plusieurs exemples où des gens timides  grandissent en personnes très charismatiques.

La timidité n’est pas innée.

 


Aider votre enfant à combattre la timidité

La timide fait surface très tôt chez les jeunes enfants. Il est difficile pour l’enfant de vaincre sa timidité par lui même. Le soutien des parents est fortement conseiller. Le plus tôt que vous aider votre enfant, plus vite il sera reconnaissant et le moins de travail que cela prendra. Commencez lorsqu’ils sont comme des éponges. Commencez lorsqu’ils sont jeunes.

 

Voici des solutions et exercices pour vaincre la timidité chez votre enfant.

 

L’évolution graduelle

Les comportements ne changent pas du jour au lendemain. Un comportement s’apprend graduellement. Incitez votre enfant à adopter des comportements non timides à un très jeune âge. Respectez sa vitesse. Soyez patient, car sinon cela pourrait venir secouer son estime de soi.

Inscrivez-le dans des activités en groupe. Visitez des amis qui ont des enfants. Incitez votre enfant à se mêler aux autres et à saluer les gens.

Incitez votre enfant à dire merci et s’il vous plait. Ces petits gestes exposeront votre enfant aux autres et développeront son intelligence sociale.

 

Socialiser

Encouragez votre enfant à être social. La meilleure manière de lui apprendre à être social c’est en le s’oyant vous même avec autrui. Chaque fois que votre enfant fait preuve de sociabilité, félicitez-le et encouragez à continuer son bon travail.

 

Indépendance et responsabilités

Les enfants timides dépendent souvent de leurs parents. Chacune de leurs actions doit être approuvée par leurs parents ou ils attendent que leurs parents fassent la tâche pour eux.

Donner des  petites responsabilités toutes simples à vos enfants et féliciter leurs initiatives. Laissez vos enfants prendre de simples décisions comme le choix de leur habillement.

 

Accentuer sa timidité

N’accordez pas trop d’importance à la timidité de votre enfant. Si vous accordez beaucoup d’importance à sa timidité, vous renforcerez cette caractéristique dans sa personnalité. Traitez la timidité comme une chose banale qui va passer. Donnez-lui l’impression que c’est banal.

Les moqueries et taquineries devraient être évitées. Faites tout en votre pouvoir pour éviter cela. Les taquineries joueront sur l’estime de soi de votre enfant et fera en sorte qu’il se repli sur lui-même

Laissez votre enfant parler. Ne parlez pas pour votre enfant timide. Il doit parler par lui-même pour prendre confiance en soi. Donnez-lui un peu d’indépendance.

 

Ne jugez pas votre enfant négativement

Les critiques constantes sur son comportement timide ne feront que développer sa timidité. Encouragez votre enfant à être sociable graduellement. Le harceler ne changera rien. Le harcèlement ne fera que le renfermer sur soi.

Ne forcez pas votre enfant à faire des choses qu’il n’est pas encore prêt à affronter. Insistez, mais ne faites pas toute une scène.

La clé est la patience. Avancez, mais avec patience. Encouragez votre enfant à participer dans des activités sociales. Respectez ses limites dans le processus. Respectez votre enfant si une situation devient trop accablante pour l’enfant.

Aider son enfant à devenir plus sociable et à vaincre sa timidité est un travail à long terme et graduel. Dans le fond vous devez donner de l’amour et de l’attention à votre enfant dans son processus.

Vous devez être présent pour le soutenir afin qu’il développe une saine estime de soi et une bonne confiance en soi.


 

Comment prévenir la timidité chez les enfants

Comme tous les autres traits de caractère, la timidité commence à un jeune âge chez les enfants. Laissés à eux-mêmes, les enfants pourraient apporter  ce trait à l’âge adulte. Dans de nombreux cas, cependant, la timidité peut être évitée grâce à l’intervention rapide des parents et de la famille.

Voici quelques conseils que les parents peuvent faire pour éliminer la timidité de leurs enfants.

 

Être un bon modèle de confiance

Les parents timides ont souvent des enfants timides. Consciemment ou non, les parents sont des modèles pour leurs enfants. Ils doivent montrer à leurs enfants comment interagir et s’exprimer en toute confiance avec d’autres personnes.

 

Compétences sociales

Les enfants doivent acquérir des compétences sociales dès leur plus jeune âge. Les parents doivent apprendre à leurs enfants à se comporter dans des situations sociales  telles que remercier, se présenter, annoncer leur départ, etc.

C’est le devoir des parents d’apprendre à leurs enfants  à se faire des amis et à les garder. Il est bon de les féliciter quand ils démontrent des comportements sociaux positifs.

 

Communication efficace

Communiquer avec les autres est une compétence très importante à transmettre aux enfants. Cela développe leur estime de soi et leur confiance. Les parents doivent apprendre à leurs enfants à s’exprimer pour être compris des autres.

Encore une fois, les parents peuvent se définir comme un modèle à suivre pour communiquer avec confiance. Comme toujours, les enfants apprennent par l’exemple.

 

Expositions sociales

Exposer les enfants à des situations sociales différentes peut les aider à mieux s’adapter à différentes situations. Les parents peuvent commencer à les faire interagir avec des enfants de leur âge.

 

La prise de décision

Les parents peuvent manipuler certaines situations pour que leurs enfants se sentent capables. L’une des méthodes consiste à les encourager à prendre des décisions par exemple, ce qu’ils aimeraient manger ou porter.

Une autre méthode consiste à leur donner des tâches plus ou moins difficiles, mais à la mesure de leurs capacités. Les filles peuvent aider leur mère à faire la table et les jeunes garçons peuvent aider leur père à pelleter la neige hors du stationnement.

 

Discipline appropriée

Il est important de discipliner vos enfants. Apprenez-leur le respect et le sentiment de responsabilité. Soyez juste avec eux.

La discipline que vous leur donnerez leur donnera un sentiment de sécurité, car ils sauront ce dont vous et le monde s’attendent d’eux. Ils auront une structure plus solide.

Faites en sorte que vos enfants vous respectent. Ne disciplinez pas par la peur.

 

Bref…

Vous ne devez pas leur dire directement que vous essayez de changer leur comportement. Soyez subtil dans votre approche. Ne leur mettez pas de la pression pour changer. Vous bloquerez toute envie de changer chez votre enfant si vous les brusquez. Ils auront tendance à se replier sur soi.

Permettez-leur de grandir, de surmonter leur timidité et de sortir de leur coquille à leur rythme.

 

Pour terminer

Vous avez lu plusieurs solutions et exercices afin d’aider votre enfant à surmonter et vaincre sa timidité.

Ce sont des solutions efficaces, mais vous devez toujours mettre les sentiments de vos enfants en premier et mettre en action ce qui serait mieux pour eux. Si vous ne voyez pas de changement et que vous trouvez cela difficile, pensez à leurs propres souffrances.

C’est encore plus difficile pour eux. Soyez patient et attentif à leur besoin si vous voulez vraiment les aider. Allez à leur rythme.

confiancereussite
 

>

Gratuit :

Recevez les 11 actions pour renforcer votre confiance!

actions-pour-renforcer-sa-confiance-en-soi