Croire en soi : stratégies simples et efficaces pour y arriver

Le fait de ne pas croire en soi peut entraîner des doutes, des indécisions, des hésitations dans notre vie quotidienne. On ne sait plus ce qu’on fait, ni quelle décision prendre face à certains choix. On éprouve du mal à être persuadé du bien-fondé de nos décisions. Bref, on s’embarrasse des questions sans aucune utilité,toutes les fois que l’on éprouve le besoin de changer d’habitude.

Toutefois, si vous mettez en doute vos aptitudes, si vous ne croyez pas en vous-même, vous pensez que quelqu‘un d’autre va le faire pour vous ? Si vous ne donnez aucun mérite à votre personne, croyez-vous qu’une autre personne le fasse à votre place. Ne nous apprend-on pas, d’ailleurs que charité bien ordonnée commence par soi-même.

On ne peut pas nier le fait qu’il n’est pas facile de croire toujours en soi et que par moments on peut flancher, se désespérer, dire qu’on n’a rien à offrir ni à soi, ni aux autres.

Comment dans ces conditions rétablir cette défaillance, quel genre d’exercices adopter pour croire en soi ?

D’abord sachez que, même si par moments vous vous sentez incapable de croire en vous, cela ne signifie nullement que votre vie est un désastre et qu’elle ne présente aucun intérêt. Il faut juste un coup de pouce pour rétablir la situation et rétablir votre confiance en vous.

Nous vous proposons quelques exercices pour vous aider à croire en vous, ou du moins qui pourront conforter votre assurance.

Mettre en place des perspectives positives.

Une des méthodes qui pourront vous aider à croire en vous est de vous remémorer vos réussites passées. C’est très simple, il vous suffit de vous asseoir en tête à tête avec vous-même, de prendre votre calepin ou si vous voulez votre tablette et de faire une liste de tous vos succès passés, de tous ceux qui selon vous ont impressionné votre entourage.

Inscrivez également les activités les plus banales, par exemple lorsque vous avez résolu un petit exercice de français pour votre enfant ou quand vous avez invité un ami ou un proche à une petite fête que vous avez organisée.

Prenez tout votre temps, mais une fois votre liste établie, essayez de voir s’il y a des connexions entre ces activités. Repérez ce que vous avez bien réalisé de manière répétée pour découvrir quelles sont vos compétences.

Quand vous aurez identifié les capacités qui vous ont aidé à réaliser ces tâches, mettez-les dans une colonne séparée. Dans une troisième colonne, vous pourrez également établir une liste de choses que vous admirez chez vous.

Par exemple, si vous remarquez que vous êtes venu à plusieurs reprises en aide aux personnes handicapées, cela pourrait signifier que vous êtes quelqu’un plein de commisération. C’est une compétence que vous pourrez exploiter à bon escient. Par exemple, adhérer bénévolement aux associations qui s’occupent des handicapés ; et d’une manière générale, vous pourrez faire du volontariat au sein des associations qui prennent soin des personnes démunies.

Communiquez avec les personnes qui vous aiment.

Si vous vous sentez incapable de voir les bons côtés de votre personnalité, vous pouvez toujours dialoguer avec des gens avec qui vous vous sentez à l’aise et dont la compagnie vous apporte beaucoup de bien. C’est un bon exercice pour croire en vous.

Car ces gens qui vous aiment pour de bon n’hésiteront pas à dénicher et révéler ce qu’il y a de bien chez vous, des choses que vous n’arrivez pas à voir.

Vous pouvez leur demander conseil quad vous vous sentez à plat et que vous vous sentez incapable de réussir quoi que ce soit. Ils sauront vous conseiller, vous mettre sur la bonne voie en vous aidant à identifier vos compétences, à vous aiguillonner vers les domaines où vous pourrez réussir.

Fixez-vous des objectifs réalisables.

En vous fixant des objectifs concrets, vous pourrez arriver à croire en vous et en vos aptitudes à réaliser certaines tâches. N’essayez pas de placer la barre très haut, mais choisissez plutôt de travailler sur des objectifs qui appartiennent au même domaine que vos compétences.

N’hésitez pas à vous aventurer loin des sentiers battus et attendez-vous à quitter parfois votre zone de confort. Cela vous aidera à retrouver votre confiance en vous.

En effet, parfois, vous serez obligé de faire des choses que vous n’avez pas l’habitude de faire. Mais surtout persévérez, même si vous rencontrez des obstacles, même si vous jugez que l’objectif est devenu trop compliqué. Dans ce cas, essayez de le subdiviser en petits objectifs et focalisez-vous sur un objectifà la fois.

N’abdiquez pas.
Parfois, on a tendance à abdiquer par désespoir ou par impuissance, ou par peur de l’échec, ce qui est tout à fait possible du moins au début. Mais ne vous laissez pas abattre.

Au lieu de vous dénigrer, de vous blâmer parce que vous pensez avoir tout fait de travers, accordez-vous plutôt le droit de faire des expériences, d’improviser sans vous soucier des résultats. Parfois, l’improvisation peut donner de très bons résultats. Et cela peut-être un exercice important pour croire en soi. D’ailleurs de grandes découvertes ont été faites par improvisation.

Construisez-vous.
Soyez positif envers vous-même et en jugeant votre comportement. C’est important pour réconforter votre confiance en vous. Essayez par exemple chaque jour d’énumérer ce que vous avez fait de bien durant la journée.

Chassez toute pensée stérile qui peut traverser votre esprit. Si vous vous apercevez que vous êtes en train de penser que vous êtes un loser, que nul ne vous estime et que vous n’êtes bon à rien, essayez de mettre un terme à ces élucubrations. Essayez de les confondre en pensant plutôt à trois choses positives chez vous. Plus vous pensez positif, plus les résultats seront meilleurs.

Par exemple, si vous vous mettez à penser que vous êtes trèsmauvais en orthographe, essayez de recadrer ce côté négatif de raisonnement en vous disant que l’orthographe est un défi pour vous, mais que vous pourrez vous améliorer en faisant plus d’efforts.

Soyez proactif.
Apprenez à prendre l’initiative, à ne pas laisser traîner les choses. La procrastination peut que nuire à votre image. C’est l’échec garanti.

Au contraire, passez à l’action, prenez la décision de vous lancer, mais donnez-vous une limite de temps que vous devez respecter. Ne vous dépêchez pas, sinon vous allez rater vos objectifs. Commencez par des petites actions que vous pourrez terminer, et peu à peu, à mesure que vous avancez dans vos projets, vous allez de plus en plus croire en vous. Le résultat ne peut être que positif, vous serez capable de réaliser les grandes tâches et de croire de plus en plus en vous.

Ne laissez donc pas les choses s’accumuler. Face aux obligations de la vie quotidienne, prenez les choses en main dès qu’elles se présentent. Cela peut être un casse-tête assez désagréable au début, mais peu à peu, vous allez accomplir vos tâches aisément.

Refuser de croire en soi est en quelque sorte une forme de défaitisme. C’est ne pas avoir le courage d’affronter les difficultés de la vie. En résumé, c’est un état d’esprit dont on doit se débarrasser. Peut-être, que les exercices proposés ici pour croire en soi pourront vous permettre d’être plus positif, plus entreprenant et de vous aider un tant soit peu à matérialiser vos rêves.

Apprendre à croire en soi est incontournable pour réussir dans la vie.

La confiance en soi est une condition à la réussite pour de nombreuses raisons. Découvrez comment l’acquérir et la développer : Apprendre à croire en soi – confiance en soi et réussite

C’est quoi l’image de soi ? Quels sont ses avantages ? Quels peuvent être les risques liés à une image de soi erronée ? Vous y trouverez les réponses ici : Apprendre à cultiver une bonne image de soi

info@toureuh.com info@toureuh.com
 

>

Gratuit :

Recevez les 11 actions pour renforcer votre confiance!

actions-pour-renforcer-sa-confiance-en-soi