Comment prendre et avoir confiance au travail

Fits bump travail d'équipe et confiance

Prendre et avoir confiance au travail

Il parait évident que si on manque de confiance en soi au travail, on ne peut pas avancer dans notre carrière professionnelle. On ne se sentirait pas épanouie, bien dans sa tête, bien dans sa peau. En ne faisant pas attention, vous risquez de faire du sur place, de croupir et d’accumuler déception et ressentiment.

En revanche, être épanoui dans sa vie professionnelle, avoir confiance en soi, en ses capacités a beaucoup de bienfaits sur notre santé mentale, et certainement physique. Apprenons ensemble dans cet article prendre confiance en soi.

 

  1. Comment prendre confiance en soi au travail ?

Il nous arrive, donc, dans certaines situations de manquer de confiance en soi. De bafouiller, de perdre son latin, de rougir, d’être déconcerté, de rester cloué sur place, de ne pas oser, …

Cela est tout à fait normal, parce qu’on ne peut pas être performant à tout moment, et qu’on peut perdre sa confiance en soi de temps à autre. Mais ça reste quand même déplaisant, voire fâcheux.

Et à plus forte raison, quand cela arrive dans le cadre du travail, cet espace où nous souhaitons briller, faire bonne figure, bonne impression et être performant. Dans une réunion avec les collaborateurs, ou avec des clients.

De plus, au final, ce manque de confiance en soi au travail peut nous faire rater des belles occasions et nous amener à croupir, à rester sur place.

Même si vous n’arrivez pas à prendre confiance en soi complétement, vous pouvez faire de manière que ce manque de confiance en vous ne vous désavantage pas, que vous arrivez à maitriser la situation et que, peu à peu au fil de temps et grâce à votre expérience, il s’atténuera.

Maintenant, cessons de palabrer, et passons aux choses plus sérieuses !

 

  • Éloignez les pensées négatives​

​Il faut d’abord savoir que la confiance en soi est un véritable acte d’éveil qui se passe au niveau de la tête. C’est le discours qu’on peut se tenir au quotidien face à des situations, à des actes et qui permet de déterminer ce qu’on vaut.

On a souvent tendance à être trop sévère avec nous-même, à être trop exigeant, à tenir des propos parfois dénigrants quand on ne réussit pas un travail. Essayez d’éviter ce genre de discours​ dépréciatifs. Dès que vous prenez conscience que vous êtes en train de vous dévaloriser, de vous dévaluer, cessez de le faire sur le champ.

En revanche, pour prendre confiance en soi essayez de substituer à ce discours négatif des jugements plus positifs, un discours plus valorisant, bienveillant et mobilisateur. Par exemple, essayez de vous concentrer sur un travail précis.

Vous avez une réunion importante et vous vous allez présenter votre programme, essayez dans les jours précédant la réunion de la préparer en travaillant sur les éléments fondamentaux, les points positifs, … Puis, le jour J, écartez de votre tête toutes les idées noires, négatives en ne pensant qu’aux bons côtés des choses, en essayant de vous distraire, de trouver dans votre tête des sujets amusants. Essayez de dédramatiser.

Durant un entretien avec votre chef hiérarchique, employez des expressions positives, valorisez vos projets, sans exagération. Sinon, restez réaliste. Autrement dit, pour prendre confiance en soi ne faites pas de vos difficultés et de vos petits travers le thème central de la discussion.

 

  • Plongez dans votre passé de gloire avec délectation.

Avant de commencer votre travail, prenez un papier et un stylo, puis essayez de vous rappeler vos succès professionnels passés. Notez-les, rédigez aussi ce que vous avez ressenti lors de ces moments de gloire. Lorsque votre document est complet, faites de ça un rituel : relisez votre liste de succès tous les matins ou tous les soirs, avant d’aller à votre travail. Cela fera naitre en vous des sentiments très positifs, une confiance renouvelée, et ainsi, vous quitterez votre maison plein d’entrain, confiant en vous, en vos capacités.

Autre solution : chaque soir, notez tout ce que vous avez réussi tout au long de la journée, pendant votre horaire de travail. Chaque matin votre liste s’en trouvera rallongée de succès, et chaque matin, vous trouverez une raison nouvelle pour aller bosser.

 

  • Consolidez vos compétences​

Le fait de consolider ses performances​ est une méthode très payante pour améliorer sa confiance en soi au travail. C’est mieux que de s’attarder sur ses incapacités.

Essayez de vous améliorer dans une discipline que vous appréciez beaucoup, d’approfondir vos connaissances pour devenir un expert agrée dans ce domaine, très sollicité, et cela ne fera que renforcer votre confiance en vous au travail.

Quand bien même vous auriez quelques déficiences, persévérez, et faites de recherches afin d’exceller davantage dans votre domaine d’expertise. Vous serez de plus en confiant dans vos capacités, et c’est rentable sur tous les plans.​

 

  • Acceptez les challenges

Passer à l’action est très bénéfique et c’est ce qui nous manque généralement pour prendre confiance. On a souvent tendance à rester dans son petit coin, à préserver ses petits acquis, à ne pas oser.

Mais, cependant, il ne faut pas hâter les choses, être trop ambitieux et se jeter dans des batailles perdues d’avance faute de perspicacité. C’est l’échec assuré et cela nuira à votre confiance en vous.

Il serait judicieux d’avancer à petits pas, ce qui sera avantageux et bénéfique pour avoir confiance en vous au travail.​

Chaque défi que vous relevez et que vous gagnerez renforcera davantage votre confiance en vous, et vous apportera la preuve que vous êtes capable de faire encore mieux.

 

  • Apprenez que les erreurs​ ne sont pas signe d’échec

Personne n’est infaillible. C’est une évidence incontestable. Commettre des erreurs est le signe que vous êtes actif.

Ensuite, on peut apprendre de ses erreurs. Considérez-les plutôt comme des conjonctures qui vont vous aider à progresser, à s’améliorer.

Vos erreurs ne signifient pas, donc que vous avez échoué ! Elles sont importantes et nécessaires pour prendre confiance en soi. En effet, lorsque la même situation se renouvellera, vous serez mieux paré pour trouver rapidement une solution de qualité.

 

  1. Les indices de perte/manque de confiance au travail !

Vous avez constaté que depuis un bon bout de temps, vous avez perdu le goût du travail, que cela ne va pas du tout ? Mais, c’est peut-être que vous avez perdu  confiance en vous au travail ?

Comment le savoir ? Il y a des indices assez révélateurs qui peuvent vous éclairer, et que nous allons énumérer.

 

  • Indice #1 que vous manquez de confiance en vous au travail! Vous êtes anxieux à l’idée d’aller bosser.

Le manque de confiance en soi au travail n’est peut-être pas la seule raison qui vous laisse appréhender l’idée d’aller travailler. Mais disons que c’est la cause la plus habituelle, la plus commune.

Une angoisse vous étreint à l’idée d’aller travailler, car vous vous sentez incapable de bien faire votre travail, que votre patron vous passera certainement un savon pour un travail mal fait. En plus, cela peut avoir une incidence sur vos rapports avec vos collègues.

Et même si vous êtes votre propre patron, c’est plus ou moins la même chose. Certes, vos assistants et collègues ne se hasarderont peut-être pas à vous lancer des critiques directes, acerbes. Mais malgré tout, vous sentez cette boule au ventre qui vous bloque à l’idée d’aller travailler. Vous avez peur que vos collègues ne vous estiment plus, ou que vos client s’apercevront de votre incapacité. Tout cela montre que vous avez perdu votre confiance en vous au travail.

 

  • Indice #2 que vous manquez de confiance en vous au travail : vous vous sentez incapable d’atteindre les objectifs, quels qu’ils soient !

Que vous soyez propre patron ou que vous œuvrez pour autrui, aussitôt qu’on programme des objectifs à atteindre, vous vous sentez incapable d’y arriver. Vous pensez que ce travail n’est pas fait pour vous, que vous ne pouvez pas le faire. N’est-ce pas la preuve que vous manquez de confiance en vous au travail !

  • Indice #3 que vous manquez de confiance en vous au travail : vous paniquez quand on vous demande d’exécuter un travail !

Et pourtant c’est dans vos cordes ! On vous demande d’effectuer des tâches qui sont inhérentes à votre activité professionnelle et pourtant cela vous stresse, vous angoisse. Tout cela parce qu’au fond, vous avez peur de ne pas être à la hauteur, de décevoir vos collaborateurs ou vos clients.

Par exemple, imaginons que vous travaillez comme vendeur. Et parce que vous n’arrivez pas souvent à bien vendre vos produits que vous en êtes arrivé à penser que vous ne servez à rien. Et même vous vous dites que vous n’arriverez jamais à réussir dans ce travail, que vous êtes un piètre commercial, voire le plus mauvais. Et aucune personne, aucun coach n’y changera rien.

C’est la preuve que votre confiance en vous au travail s’est grandement ébranlée, et cela devient très sérieux. Respirez et donnez vous le temps qu’il faut pour doucement prendre confiance en vous au travail. Avancez un pas à la fois pour graduellement avoir confiance en vos capacités.

 

  • Indice #4 que manquez de confiance en vous au travail : vous donnez beaucoup d’importance au: ”qu’en dira-t-on sur moi” !

Aussitôt que des rumeurs circulent dans l’entreprise quant à vos performances pas vraiment positives, vous commencez à vous affoler. Vous vous inquiétez de ce que vont penser vos collaborateurs, votre patron, si vous allez être désavoué, ou peut-être congédié.

Cette susceptibilité aux rumeurs est le signe que vous n’avez pas vraiment confiance en vous au travail.

 

  • Indice #5 que vous manquez de confiance en vous au travail : une évaluation de vos capacités et aptitudes vous angoisse terriblement.

Si, en tant qu’employé, une expertise vous angoisse tellement c’est que vous n’êtes pas sûr de vos compétences. De même, si vous êtes votre propre patron et que vous évitez de vous autoévaluer, c’est la preuve que vous manquez de confiance en vous au travail.

Les audits professionnelles vous gênent, vous embarrassent, alors, vous choisissez d’appliquer la politique de l’autruche. Mais, cette fuite en avant risque de vous couter cher un jour ou l’autre.

Vous souffrez donc d’un manque de confiance en vous au travail. Mais comment faire rétablir cette situation ? Travaillez sur ces compétences nécessaires pour avoir confiance en soi au travail.

 

  1. Bénéfice(s) de la confiance en soi au travail.

  • Maintenir votre concentration !

Si vous avez confiance en vous au travail, cela vous permettra de vous concentrer sur vos tâches professionnelles et de les faire convenablement et correctement. Vous vous sentirez heureux, épanoui. Cela vous permettra d’avancer dans votre carrière, de contribuer à l’évolution de votre entreprise.

Avoir confiance en soi au travail, c’est savoir aussi prendre ses distances par rapport à tout ce qui est futile, inutile.

 

  • Corriger les points faibles

Avoir confiance en soi au travail vous aidera à revoir vos défaillances, vos points faibles, sans complexe. Une sorte de mise au point, un diagnostic objectif que vous pouvez faire également en collaboration avec votre chef hiérarchique. De cette manière vous allez progresser dans votre carrière professionnelle, vous allez devenir plus performant.

Si on a confiance en soi au travail, on accepte le fait qu’il y a des choses à perfectionner et cela est très bénéfique pour nous.

 

  • Se perfectionner

En ayant confiance en soi, on arrive à mieux maitriser sa tâche professionnelle. Cela vous pousse à faire des recherches constructives, à être à la page des nouvelles technologies. Vous devenez de plus en plus performant, et cela ne peut que vous conforter et vous donner plus d’assurance.

 

  • Apprendre à positiver

L’espace professionnel est un espace stressant, c’est une réalité, malheureusement incontestable. Cette pression palpable, qu’on ressent au travail peut déstabiliser ceux qui n’ont pas confiance en eux.

En revanche, avoir confiance en soi vous permet d’adopter un comportement positif, de dédramatiser en essayant de trouver les meilleures issues, les meilleures solutions.  De cette manière vous contribuerez à créer une ambiance au travail moins agressive, plus propice au rendement.  Quand on a confiance en soi, on est plus attentif aux remarques de nos collaborateurs. De cette manière on peut avancer, on peut être de plus en plus performant.

 

  • Davantage de réussite professionnelle !

Si on a confiance en soi, on est plus entreprenant, on peut être au-devant de la scène dans les réunions, on peut présenter son plan de travail avec plus d’assurance, de fermeté, sans arrogance. Cela ne fera que consolider vos rapports avec vos collègues. Avoir confiance en soi au travail est crucial, une nécessité pour réussir dans sa vie professionnelle.

 

  • Gagner plus d’argent

En ayant confiance en soi, on arrive à concevoir une vie professionnelle plus prospère, plus florissante. En obtenant plus de promotions, on devient plus actif, plus opérant, plus dynamique.  Cette crainte de ne pas réussir, de ne pas être à la hauteur s’estompe et l’idée de se lancer dans un nouveau projet n’est plus angoissante. On arrive à abolir tous les obstacles, à relever tous les défis, à se sentir bien. Prendre confiance en soi au travail aide à développer nos capacités, nous rend de plus en plus épanoui, entreprenant et l’argent viendra.

Prendre confiance en soi, c’est la voie vers une carrière brillante !

 

Conclusion

Un manque de confiance en soi au travail n’est pas une fatalité. Et il n’est pas impossible de récupérer sa confiance en soi, au travail ou dans la vie d’une manière générale.

C’est l’expérience qui peut nous permettre de l’acquérir. Les quelques conseils observés ensemble pourraient vous orienter dans cette quête, si vous décidez d’en tenir compte.

 

confiancereussite
 

>

Gratuit :

Recevez les 11 actions pour renforcer votre confiance!

actions-pour-renforcer-sa-confiance-en-soi