Comment développer la connaissance de soi : 6 exercices

La connaissance de soi, c’est quelque chose qui s’apprend. Et c’est loin d’être difficile ! Autrement dit, vous pouvez vous initier rapidement. Il suffit peut-être de recourir à quelques exercices qui vous aideront à identifier vos émotions et à découvrir votre corps.

La connaissance de soi est un parcours indispensable qui vous aidera à bien se connaitre pour construire son projet de vie. Pour ce faire, il est essentiel de stimuler sa connaissance de soi. C’est une forme d’initiation à une profonde connaissance de soi et un pas important pour atteindre le bonheur.

Mais vous pensez que ce n’est guère facile. Et vous vous demandez certainement la stratégie à adopter pour arriver à bien se connaitre, à contrôler ses émotions, ses sentiments.

En plus, parler de soi est le plus souvent difficile. Nous avons parfois l’impression que nous nous connaissons sur le bout des doigts, mais le problème est que nous consacrons peu de temps pour faire le point, pour penser et écrire.

La connaissance de soi serait donc un outil indispensable, incontournable qui nous aiderait à réaliser nos objectifs dans la vie, des objectifs qui ne sont pas toujours constants. On est souvent confronté à de nouvelles situations, à de nouveaux défis que ce soit au niveau personnel ou professionnel.

Nous nous permettons de vous proposer un ensemble d’exercices pour développer la connaissance de soi. C’est parti !

Mieux se connaitre pour mieux vivre !

Tout d’abord, pour réussir à nous connaitre, il faudrait connaître nos objectifs et les outils pour les réaliser. Est-ce que je suis fait pour tel travail ? Est-ce que je peux commencer une nouvelle aventure amoureuse et la réussir ? Autant de questions importantes qui nous viennent à l’esprit et auxquelles on aimerait répondre.

Mais cela ne consiste pas seulement à relever et à écrire «noir sur blanc » machinalement ce qui pourrait faciliter ou empêcher la réalisation de nos objectifs.

Il est nécessaire de prendre une distance par rapport à soi, comme il s’agissait d’une autre personne, bref, il faut essayer d’objectiver cette introspection. Mais quels outils utiliser pour développer sa connaissance de soi ?

EXERCICES: Liste

  • 1. Qui suis-je.

Cet exercice vous aidera à voir clair en vous, à développer votre connaissance de soi, autrement dit, à connaitre qui vous êtes en ce moment-là, et la personne que vous aimerez devenir dans le futur.

Mais ce qui est le plus intéressant est de déterminer les moyens qui vous permettront de devenir cette personne dont vous rêvez, que vous aimeriez devenir. Quel moyen adopter pour y parvenir ?

Mettez- vous en situation en organisant un entretien intime, autrement dit un “tête-à-tête avec soi-même”, et surtout soyez honnête avec vous-même, sinon cet exercice sera une perte de temps.

Il va de soi qu’il y aura de bonnes et de mauvaises réponses, toutefois, le but de cet exercice est de fouiller, d’explorer au fin fond de soi pour en découvrir tous les détails, que vous les admettiez ou non.

Pas de complaisance, il ne s’agit pas de se construire une personnalité idéale dans le but de se réconforter, mais bien de connaitre qui l’on est réellement. Cela pourra vous aider à être à l’avenir plus clairvoyant dans vos comportements, dans vos actions.

  • 2. Énumérations de vos points forts et faible: exercice efficace pour une connaissance de soi 

L’exercice consiste à prendre deux feuilles blanches et de tracer une ligne médiane pour en obtenir deux colonnes sur chaque feuille.

Puis, prenez tout votre temps pour compléter chaque colonne, en toute honnêteté, puisque l’objectif recherché consiste à dépister la vraie personne qui est tapie en vous, pas celle que vous désirez être, que vous feignez d’être ou que vous supposez être.

En étant sincère envers vous-même, cet exercice vous permettra de développer votre connaissance de soi, de vous connaitre profondément, de découvrir ce que vous avez dans le ventre !

Sur la feuille 1 énumérez les qualités et les défauts de votre «personnalité”.

Sur la feuille 2 parlez de vos goûts”, dressez une liste des choses que vous aimez et des choses que vous haïssez.

Peu importe le temps que cela prendra. Évitez la précipitation en effectuant cet exercice, il n’y a pas le feu comme on dit ! Au contraire, essayez de creuser profondément, d’aller au fin fond de votre être.

En principe, cela demandera plusieurs jours, et même 1 ou 2 semaines. Essayez aussi d’y réfléchir même en étant loin de votre feuille, cela vous permettra de mettre au point votre “profil personnel” progressivement.

Mais quand même ne laissez pas trainer les choses, veillez plutôt à délimiter l’exercice dans le temps et à ne pas dépasser les deux semaines. Auquel cas, vous risquez de rester bloqué au niveau de cette première phase !

Il est capital, voire crucial que tout soit écrit. Ces notes vous serviront de bases de travail palpables pour la suite de cette introspection.

Et après ?

Une fois qu’on a commencé à développer la  connaissance de soi de manière approfondie et sincère, deux solutions peuvent s’offrir à nous :

  • Accepter qui l’on est et tout laisser tel quel… Après tout l’essentiel c’est qu’on est arrivé à se connaitre et c’est déjà un avantage. Mais, dommage, il aurait été utile d’aller plus loin, de creuser davantage.
  • Ou alors, comme deuxième solution essayez d’améliorer les qualités et de corriger les défauts pour évoluer vers le meilleur, pour avancer et développer plus sa confiance en soi, et parvenir par voie de conséquence à changer sensiblement sa vie.

Certes, cet exercice de la connaissance de soi nous permettra de découvrir ce qu’on aime vraiment et ce que l’on n’aime pas. Et cela est très important, mais ce qui l’est davantage, c’est que cette introspection sincère nous aidera à améliorer concrètement notre bien-être.

Comment ? Tout simplement en veillant à faire souventefois ce que l’on désire vraiment et à s’éloigner des choses qu’on déteste.

Une fois vos points forts et vos qualités bien définis, cela vous permettra de voir plus clair en vous. Cela vous aidera en même temps à faire face à la majorité des situations difficiles de la vie et à vous surpasser plus facilement, et même plus naturellement.

La vie devient plus abordable, la sérénité bien plus réelle. Bien évidemment, l’échec est toujours possible, mais on le juge autrement, avec plus d’assurance et d’objectivité.

Cet exercice sur la connaissance de soi nous permettra aussi de corriger nos défauts, nos torts, nos points faibles. Rien n’est immuable dans la vie, tout peut être changé, du moment que nous serons animé par cette volonté de devenir meilleur, de réussir cette quête du bonheur.

C’est en voulant modifier ce qui ne nous satisfait pas que nous arriverons à développer notre confiance en soi et parvenir par conséquent à améliorer notre niveau global de bien-être au quotidien.

Mais attention, essayer de “devenir meilleur” chaque jour ne signifie pas que vous allez vous transformer en quelqu’un d’infaillible, de parfait.

Devenir meilleur c’est essayer de supprimer, ou au moins de filtrer les choses qui ne donnent pas satisfaction, et que nous détestons en nous. C’est une manière de rendre meilleur le ressenti que nous éprouvons envers nous-même.

  • 3. La ligne de vie: exercice pour mieux se connaître

Cet outil vous permettra de “relire votre histoire personnelle”.

C’est un exercice sur la connaissance de soi qui vous aidera à retracer le parcours de votre histoire personnelle et professionnelle, à déterminer les raisons qui expliqueraient votre situation actuelle et de vous offrir un cap vers l’avenir.

Comment faire ?

Tracez une ligne horizontale qui tend vers l’avenir, faites un point au milieu, incarnant le « maintenant ». Ensuite, essayez de noter les différentes situations et expériences qui ont marqué votre passé. Cherchez s’il y a eu un ou des événements marquants et s’il y a eu un « avant » et un « après ». Notez vos meilleurs souvenirs, les périodes les plus difficiles par lesquelles vous avez passé, les tournants de votre vie. Notez aussi, vos rêves d’enfants, le métier dont vous avez rêvé. Essayez de voir pourquoi vous avez changé de vocation, si cela vous a donné pleinement satisfaction. Notez les moments où vous vous êtes senti heureux, épanoui sur le plan professionnel, les leçons que vous en avez tirées.

Si vous avez changé d’environnement professionnel, essayez d’expliquer ce qui vous a poussé à le faire. Si vous avez cessé toute activité professionnelle pour une raison une autre, essayez de noter ce que vous avez enduré, comment vous l’avez vécu. Vous avez certainement rencontré des personnes qui vous ont impressionné, nommez-les et essayez de voir ce qu’ils vous ont apporté de bénéfique.

Cette ligne de vie vous aidera à mieux vous cerner à développer votre connaissance de soi, à déterminer ce qui pourrait être important pour vous.

La deuxième partie de cet exercice sur la connaissance soi consiste à rédiger un petit script, qui retracera vos objectifs à court et à long terme pour l’avenir.

Une fois vous avez achevé cette ligne de vie, nous vous appelons à cogiter sur ce que vous avez enduré et comment vous pensez réaliser les buts que vous avez établis pour votre avenir.

  • 3. Tenir un journal des émotions.

Ecouter ses émotions peut être bénéfique pour développer sa connaissance en soi. C’est un exercice assez pertinent qui vous aidera à glaner des détails sur votre propre personnalité, mais aussi de recueillir plus d’informations sur d’autres personnes ou sur diverses situations.

Pour tout cela, tenir un journal des émotions serait une méthode subtile pour faciliter la connaissance de soi.

Restez à l’écoute de votre état émotionnel. C’est une manière de découvrir les émotions qui se répètent dans votre quotidien, colère, tristesse, dégoût, surprise, joie…tout en essayant d’aller au fond des choses pour comprendre leurs origines, pour tenter de les expliquer.

Cela peut être un exercice sur la connaissance efficace et très payant. Vous arriverez de cette façon à connaitre tous les petits recoins, tous les petits secrets enfouis de votre vie.

Ne dit-on pas que la meilleure façon de gérer les autres est d’apprendre à se gérer soi-même. Plus vous vous connaissez, plus vous pourrez réussir vos relations avec les autres, plus vous construisez des ponts de confiance et plus vous serez épanoui.

  • 4. Le yoga pour contrôler son corps

Le yoga est un exercice de la connaissance en soi très intéressant. Le yoga vous permettra de vous ressourcer intérieurement. Car arriver à contrôler son corps, c’est apprendre à maitriser ses gestes intérieurement et à les penser de manière approfondie. Saisissez cette opportunité pour réfléchir à tout ce que vous avez noté antérieurement sur votre journal, sur votre ligne de vie.

Essayez cet exercice tous les matins au réveil pendant une quinzaine de minutes. Vous découvrirez tous ses bienfaits sur votre état mental et physique. Mais, c’est aussi une manière de développer votre connaissance de soi, et de découvrir vos limites.

  • 5. Prendre soin de soi

C’est un autre exercice de la connaissance de soi qui peut s’avérer très important. Essayez tout simplement de vous dorloter, de vous chouchouter et de prendre du temps pour faire ce que vous aimez/vous inspire. Ne vous privez de rien, quand vous le pouvez. Massages, spa du corps et du visage, activités sportives, relaxation sous toutes ses formes… Tout cela peut vous permettre de vous sentir à l’aise dans votre tête et dans votre peau, de ressentir votre corps et de découvrir ses possibilités et ses limites.

Vous pouvez vous aider d’un coach qui saura guider vos pas et vous aider à vous connaitre davantage.

  • 6. Les couleurs pour faire la connaissance de soi.

Cela peut vous paraitre un petit peu tiré par les cheveux et pourtant, cela pourrait être un exercice passionnant qui pourrait vous aider à développer votre connaissance de soi.

Les couleurs rendent compte de notre vibration. Certaines couleurs peuvent refléter ce que nous ressentons intérieurement. Et cela peut aider à améliorer la connaissance de soi, à se corriger, à avancer.

Pour commencer l’exercice, mettez-vous dans une situation de détente. Puis fixez les couleurs que vous aurez affichées sur votre écran de PC, par exemple. Concentrez-vous et laissez-vous imprégner par une ou deux couleurs qui vous séduisent. Essayez de ne pas faire des corrélations avec vos goûts. Juste laissez-vous entrainer par ces couleurs.

Nous prenons ces quelques exemples.

Par exemple, si vous aimez le rouge, c’est que vous avez besoin de vous sentir en sécurité. Vous cherchez peut-être à avoir du tonus.

Si au contraire, vous avez l’impression de ne pas aimer cette couleur, c’est que peut-être, vous n’êtes pas très heureux dans le milieu où vous êtes né, et que vous refusez ses croyances et ses coutumes.

Si vous sentez une attirance pour le bleu, c’est que vous êtes un passionné de la paix, de la sérénité, et que vous envisagez la méditation comme espace permettant croissance et spiritualité. Vous avez besoin d’exploiter vos expériences pour avancer et progresser dans la vie.

Si en revanche, vous n’aimez pas le bleu, cela signifie peut-être que vous réfléchissez trop et que la méditation ne vous tente pas et que vous avez du mal à vous détendre, à prendre du recul.

Ressources externes

eyidival@gmail.com eyidival@gmail.com
 

>

Gratuit :

Recevez les 14 actions à appliquer aujourd'hui pour transformer votre vie!

Actions pour transformer sa vie