Comment arrêter de procrastiner | 10 trucs pour arrêter la procrastination


Remettre les choses au lendemain, nous le faisons tous. Certains le font rarement tandis que d’autres le font systématiquement. Si vous faites partie de la deuxième catégorie, alors vous devez absolument trouver des solutions pour arrêter de procrastiner, et tout de suite.

Remettre les choses à plus tard peut avoir un impact négatif sur votre vie. Vous n’atteindrez pas toujours vos objectifs et vous ne réaliserez pas la moitié des choses que vous auriez aimé faire dans votre vie. Bien que ce soit plus facile à dire qu’à faire, il est tout à fait possible d’arrêter  de remettre les choses à plus tard, et je vous montre comment arrêter de procrastiner à travers cet article.

D’où vient la procrastination

Avant de vouloir réparer le problème et arrêter la procrastination, il faut avant tout chercher à comprendre la cause. C’est ce qui va nous permettre d’adopter la meilleure approche pour se débarrasser de cette manie de tout remettre à plus tard.

L’anxiété et la confiance en soi

Très souvent, lorsque l’on procrastine, c’est tout simplement à cause d’un manque de confiance en soi. En effet, les choses qu’on remet à plus tard ne sont pas des choses simples à faire que l’on peut réaliser rapidement. Il s’agit souvent d’actions qui demandent du temps, de l’énergie, ou de la réflexion.

Pour les personnes anxieuses ou qui ont peu de confiance en elles, ce genre de tâche peut facilement devenir un défi. L’anxiété étant présente, on aura alors tendance à ne pas vouloir réaliser cette tâche stressante, qu’on n’est pas sûr de terminer rapidement et de façon parfaite. Il peut s’agir par exemple de passer un coup de téléphone important ou de faire une réclamation.

Pour éviter de faire face à cette situation stressante, on reporte les choses, en espérant que le lendemain, on se sente moins anxieux et plus à même de passer à l’action. Arrêter la procrastination n’est pas alors évidente car on se rend compte que souvent, on agit un peu tard, et dans beaucoup de cas, on n’a pas agi du tout.

Le perfectionnisme

Le perfectionnisme est à la fois une qualité et un grand défaut. La majorité des personnes qui procrastinent sont perfectionnistes. En effet, si elles ne sont pas sûres et certaines d’atteindre un résultat parfait pour une action, elles ne passent pas à l’action. Il est toujours mieux de ne rien faire, plutôt que de faire quelque chose qui ne sera pas parfait.

Ces perfectionnistes, comme le nom l’indique, n’acceptent pas l’idée que quelque chose puisse ne pas être parfait dans tout ce qu’ils font. Par conséquent, ils prennent du temps pour avoir tous les éléments en main, afin d’être sûr de produire un travail parfait. Les tâches à faire sont remises à plus tard, parce qu’aujourd’hui, elles ne pourront pas être réalisées parfaitement.

C’est souvent le cas lorsqu’on cherche par exemple à se lancer dans une activité quelconque. On attend de savoir si l’activité nous plaît vraiment, si on va continuer à apprécier cette activité quelques mois plus tard, si on ne risque pas d’avoir de mauvaises surprises plus tard. Par conséquent, les perfectionnistes passent un temps fou à réaliser les choses ou à réfléchir sur les choses et ne peuvent pas s’arrêter de procrastiner.

La distraction

Dans le monde d’aujourd’hui, nous avons des sources de distraction tout simplement innombrables. Nous avons les réseaux sociaux de tout type, les vidéos et photos, les conversations avec les amis. Il y a également la télévision avec ses milliers de programmations. Toutes ces distractions nous dévient facilement de la réalisation de nos tâches.

Naturellement, l’être humain s’oriente vers le côté « plaisir » au lieu du côté « contrainte » lorsqu’il a affaire à une tâche en particulier. Cela est compréhensible, nous préférerions tous ne pas avoir de contrainte dans la vie. Ainsi, lorsqu’on fait un travail en particulier, et que ce travail n’est pas enchantant, on est très vulnérable et très influençable face à toutes les distractions qui viennent à nous.

Arrêter la procrastination est tout simplement impossible dans ces cas. Si on est devant l’ordinateur à faire un travail, le son d’une notification venant d’un réseau social ouvert ne peut que nous inciter à changer de fenêtre de travail et basculer vers le réseau social en question. Ce dernier étant plus distrayant, on a naturellement tendance à y rester longtemps, voire très longtemps, car la distraction n’y a pas de limite. Ainsi, nous reportons notre travail.

Une mauvaise estimation du temps

Si beaucoup de personnes savent bien gérer une planification et prévoir combien de temps exactement une tâche va leur prendre, beaucoup n’y arrivent pas et ont une mauvaise gestion du temps.

Les personnes qui procrastinent se disent, je pourrais le faire demain, j’aurais le temps. Ils estiment que la date butoir est parfaitement atteignable, même en reportant les choses. Le fait qu’on a tendance à reporter encore et encore, fait que notre date butoir s’approche de plus en plus. Même avec très peu de temps restant, nous avons quand même tendance à nous dire qu’il y a une chance de finir ce qu’on a à faire.

Beaucoup agissent à la dernière minute et réalisent les choses à temps, le stress du retard pouvant booster la productivité, quand d’autres n’y arrivent pas. La mauvaise estimation du temps de travail peut être également une conséquence de la procrastination, et non une cause. Elle peut être les deux à la fois.

Les personnes prévoyantes ont tendance à anticiper, même plus que ce qu’il ne faut, quand les personnes qui procrastinent font confiance au fait qu’ils ont le temps, et reportent continuellement.

Comment arrêter de procrastiner

La technique des deux minutes

Il a été démontré que lorsque l’on ne fait rien, nous avons tendance à vouloir continuer à ne rien faire. Par contre, lorsque nous sommes dans le feu de l’action, nous sommes plus amenés à enchaîner d’action en action. Cela prouve que pour pouvoir commencer à faire quelque chose, il nous faut un élément déclencheur.

La règle des deux minutes est une solution qui a fait ses preuves pour répondre à la question de comment arrêter de procrastiner. Le principe est de commencer à faire ce qu’on doit faire, pour seulement deux minutes. Deux minutes d’action devraient vous motiver, vous ne vous engagez pas à tout finir ou à rester des heures, uniquement deux minutes. Commencez pendant deux minutes, à écrire les premières lignes de votre article, ou à ranger votre maison en ramassant le linge sale, etc.

Vous allez vous rendre compte que les deux minutes que vous avez passé à faire quelque chose, c’est l’élément déclencheur. Vous étiez parti pour deux minutes, mais le processus est enclenché, et vous aurez tendance à continuer ce que vous faites. Il vous fallait tout simplement cet élément déclencheur.

Cette technique des deux minutes est très efficace pour arrêter de procrastiner. Dans la majorité des cas, elle vous amène soit à finir totalement, soit arriver à la moitié des actions que vous deviez faire.

Mettez-vous au travail dès le matin

Le matin, c’est le moment de la journée où on a le plus d’énergie. Notre corps et notre esprit viennent de se réveiller et sont frais pour travailler de façon efficace et productive. Contrairement à la fin de journée, le matin on n’est pas fatigué puisqu’on vient juste de se lever. C’est donc le meilleur moment où l’on est capable de se donner à fond dans des actions.

Pour arrêter la procrastination, faites toutes les tâches que vous devez faire le matin. Si vous n’y arrivez pas le matin où vous êtes en pleine forme, vous aurez beaucoup de mal l’après-midi. De plus, lorsque vous travaillez tôt, une fois les tâches effectuées, vous en serez débarrassés. Une tâche finie est une tâche qu’on n’a plus à faire.

Occupez-vous d’abord des tâches que vous avez tendance à remettre au lendemain. Ce sont les choses que l’on n’a pas envie de faire qui nous demandent le plus d’énergie, aussi bien physique qu’intellectuelle. D’où l’intérêt de les faire quand on est plus à même de les faire.

Tous les êtres humains étant différents, certaines personnes débordent d’énergie le soir et ont beaucoup de mal le matin. Le plus important ici, c’est de savoir exactement à quel moment de la journée est-ce qu’on peut être au top de notre énergie et de notre productivité. C’est à ce moment-là qu’il faut en profiter pour faire les choses pour arrêter la procrastination.

Éliminez toutes les distractions

Nous l’avons vu plus haut dans les raisons qui poussent à procrastiner. On remet toujours au lendemain parce qu’on se laisse facilement aller à la distraction. Qui n’a pas envie de se regarder un bon film au lieu de faire le ménage, ou bien de discuter avec ses amis sur les réseaux sociaux au lieu de terminer un travail de lecture.

En éliminant toute distraction et toute source de distraction, vous n’aurez rien d’autre à faire que de travailler. En effet, nous sous-estimons souvent les effets des distractions en nous disant « juste une minute ». Très souvent, la minute se transforme en heure. On répond à un message, puis à un autre, et sans nous en rendre compte, on est sur un réseau social depuis déjà une heure.

Comment arrêter de procrastiner et de se laisser distraire ? Faites en sorte de ne pas être notifié du tout de quelque événement que ce soit sur votre téléphone ou ordinateur. Vous pouvez mettre votre téléphone en mode silencieux lorsque vous travaillez, vous l’oublierez facilement ainsi. Sur votre ordinateur, vous pouvez installer des applications qui vont tout simplement bloquer l’affichage de toute source de distraction comme les réseaux sociaux et les chaînes de vidéos. Ainsi, même si l’envie vous y prenait, l’application vous bloquerait automatiquement.

Faites des petites actions

Une des grandes causes de notre procrastination, c’est tout simplement l’ampleur de la tâche qu’on a à faire. Très certainement, lorsque l’on se retrouve en face d’un travail énorme qui demande du temps et de l’effort, on a moins envie de se mettre à l’action. Nous sommes facilement découragés.

Pour arrêter de procrastiner et se mettre à l’action, il suffit de diviser une grosse charge de travail en plusieurs tâches. Si par exemple vous devez faire le grand ménage, notez tout ce qu’il y a à faire pour diviser cette grosse tâche en plusieurs petites tâches. Vous aurez donc comme petites tâches : ramasser le linge sale, lancer une machine à laver, balayer le sol, laver le sol, faire la vaisselle, passer un chiffon sur les placards, laver les vitres, etc.

Vous allez désormais vous retrouver face à beaucoup de petites tâches. Ce sera plus facile de vous dire, aujourd’hui je vais faire cette petite tâche et demain je vais faire celle-là. Vous pourriez même attaquer la tâche suivante dans la même journée. Ainsi, pour arrêter la procrastination, il vous suffit de remplacer une grosse charge de travail décourageante par des petites actions à faire qui sont plus motivantes et qui vous permettront d’avancer.

Fixez-vous des échéances

Pour arrêter de procrastiner, une autre méthode efficace est de se fixer des échéances. Il arrive que dans les tâches que nous avons à faire, il y a déjà des dates butoirs imposées et qui ne dépendent pas de nous. Dans ces cas, très souvent, nous passons à l’action, mais tard, à la dernière minute. Pour le cas des tâches à faire où il n’y a pas forcément de date butoir, ce sera à vous de vous imposer une échéance.

Tant que vous n’aurez pas défini une date à laquelle vous devez avoir fini un travail, vous aurez tendance à faire traîner ce travail de jour en jour. Même si vous avez tout le temps, décidez d’une date, tout simplement parce qu’autrement, vous n’allez pas avancer. Pour que ce soit encore plus efficace, cette date doit correspondre à quelque chose. En effet, si vous vous fixez une date sans conséquence, lorsque la date arrivera, vous repousserez les tâches et fixerez une nouvelle date, et ainsi de suite.

Il faut que le jour de la deadline, si vous n’arrivez pas à réaliser votre travail ou votre tâche, il y ait une conséquence négative. Cela va vous motiver pour arrêter le procrastination. Par exemple, l’échéance d’un ménage à faire pourrait être le jour où vous inviterez des amis, ainsi, vous vous sentirez dans l’obligation de finir le ménage pour ne pas être embarrassé devant vos invités.

Donnez-vous des récompenses

Voici une autre méthode qui pourrait beaucoup vous motiver pour arrêter de procrastiner. Tout simplement, lorsque vous arrivez à finir une tâche sans que vous l’ayez eu à la remettre au plus tard, donnez-vous des récompenses. Bien que se mettre au travail et finir ce qu’on a à faire devrait être des actions normales de la vie de tous les jours, vous donner des récompenses à chaque fois vous motivera pour petit à petit, changer vos habitudes.

Choisissez quelque chose que vous aimez et qui vous fait plaisir. Il peut s’agir par exemple d’une tablette de chocolat ou d’un bon film. Maintenant, privez-vous absolument de ce plaisir. Le but est de vous accorder ce plaisir uniquement quand vous n’aurez pas procrastiné. Ainsi, lorsque par exemple vous aurez fini votre grand ménage, vous pourrez vous faire plaisir avec un petit dessert, et pas avant.

Cette récompense vous motivera pour passer à l’action, et petit à petit, va vous donner l’habitude de faire les choses, sans qu’il n’y ait plus de récompense plus tard. En effet, votre nouvelle récompense sera la satisfaction d’avoir réalisé des choses. Comme vous étiez adepte de la procrastination, vous ne pourrez que voir les effets bénéfiques d’arrêter de procrastiner et ce sera çà votre bénéfice.

Faites une to-do list

Une to-do list, c’est tout simplement une liste avec écrit dessus, tout ce que nous devons faire. Faire une to-do liste a deux avantages et vous permet d’arrêter la procrastination.

Tout d’abord, en mettant à l’écrit tout ce que vous avez à faire, vous allez pouvoir visualiser ces tâches d’un coup et savoir où vous en êtes. Très souvent, en plus de la procrastination, il nous arrive aussi d’oublier ce qu’on a à faire. En mettant tout à l’écrit, on voit tout ce qu’on a à faire, et pour quand il faut le finir. En effet, une to-do list doit être datée, sinon, elle n’évoluera jamais et vous n’allez pas avancer.

Ensuite, le deuxième avantage, c’est qu’au fur et à mesure que vous finirez ce que vous avez à faire, vous pourrez mettre une croix ou barrer cette tâche de votre to-do list. Une fois que vous allez expérimenter cela, vous allez vous rendre compte que ça fait un bien fou de voir une tâche barrée sur une liste. Cela vous montre que vous avez avancé dans ce que vous aviez à faire.

Pour arrêter de procrastiner, écrivez tout ce que vous devez faire et gardez tout le temps cette liste avec vous afin que vous la mettiez à jour au fur et à mesure.

Parlez de vos objectifs

Si vous souhaitez arrêter la procrastination, parlez de vos objectifs autour de vous. En effet, des études montrent qu’en partageant nos objectifs, nous avons 50 % de chance de plus de les réaliser. Le principe ici n’est pas de seulement partager les choses, mais également de trouver des personnes, qui pourraient être vos partenaires.

Lorsque vous cherchez à réaliser quelque chose, entourez-vous de personnes qui ont le même combat que vous. Oui chaque combat est unique, mais l’objectif final est le même pour tout le monde, être efficace. Ainsi, entourez-vous de personnes comme vous et partagez vos objectifs et vos envies. Cela va vous permettre de rester motivé, car vous saurez que vous n’êtes pas seul. Dans les moments de perte de motivation, vous aurez également ces personnes qui seront là pour vous remotiver, et cela marche également dans l’autre sens.

Comme on réussit rarement seul, pour arrêter la procrastination, parlez-en à vos amis ou votre famille, et ils vous seront d’un grand soutien.

Notez vos progrès

Prenez note de tous vos progrès et de toutes vos réalisations. Cela va vous aider à rester motivé. En effet, rien n’est jamais acquis et même si vous avez réussi à arrêter de procrastiner, vous pourriez avoir encore des moments de faiblesse et lâcherez prise. Pour cela, notez tous vos progrès, et pendant vos moments de démotivation, revoyez-les.

C’est ce qui va vous motiver à avancer et à travailler. La visualisation de tous les efforts accomplis vous poussera à continuer. De plus, il s’agit d’une récompense pour tout ce que vous avez pu réaliser. Ce cahier ou cette feuille de papier retrace tout votre combat.

Reprenez-vous en main

Ce n’est pas forcément évident à admettre, mais lorsque vous prenez soin de vous, cela peut aider à arrêter de procrastiner. Prendre soin de soi, c’est se prendre en main, passer du temps à se faire beau ou belle, bien s’habiller, bien se coiffer, manger sainement, etc.

Notre mode de vie a une grande influence sur notre comportement au quotidien. Si on a l’habitude de traîner le matin en pyjama, cette habitude va faire en sorte qu’on va être paresseux toute la journée. Au contraire, si dès le matin vous vous douchez, vous vous habillez bien et prenez le petit déjeuner, cela aura une conséquence positive sur votre journée. Pour un mode de vie sain, choisissez ce que vous mangez, faites du sport et sortez au soleil, sortez avec des amis, restez propre et gardez une maison propre et ne vous laissez pas aller à la paresse.

Lorsqu’on a un mode de vie saine, notre corps est plus dynamique et apte à faire des exercices ou des tâches demandant de l’énergie physique. De même, les hormones de notre cerveau s’activeront pour nous pousser à nous motiver, et accomplir des choses.

Comment arrêter de procrastiner ? Vous avez maintenant toutes les réponses à cette question et c’est à vous de jouer. Imaginez le bien fou que cela vous procurera d’atteindre tous vos objectifs et de réaliser toutes vos envies.

confiancereussite
 

>