Développer l’affirmation de soi – on en parle mais c’est comment ?

L’affirmation de soi est le fait de s’exprimer et de dire ce que l’on pense dans le respect. Certaines personnes ont des problèmes pour s’affirmer et n’osent pas s’exprimer et d’autres, ont une certaine affirmation de soi dans certaines situations et semblent la perdre dans d’autres.

La notion d’affirmation de soi doit être le juste milieu entre la passivité et l’agressivité car, ce n’est pas parce que vous souhaitez vous affirmer que vous devez être agressif et écraser les autres.

Ainsi, il est important de développer son affirmation de soi pour pouvoir faire face aux différentes situations qui se présentent à vous. Découvrez comment développer son affirmation de soi

Les différents profils dans l’affirmation de soi

Selon le psychothérapeute et psychiatre Docteur Fréderic Fanget, il y a 3 profils au niveau de l’affirmation de soi :

  • Le profil agressif

C’est le fait d’imposer aux autres, son avis et ses envies sans se soucier de ce qu’ils pensent ou ce qu’ils veulent. C’est un état d’agressivité qui fait que la personne qui souhaite s’affirmer n’hésite pas à écraser les autres pour se faire entendre. Elle considère qu’elle doit s’affirmer peu importe le prix et que l’avis des autres ne compte pas. Ce genre de personne s’impose totalement et de force.

  • Le profil passif

Pour ce genre de personnes, il est question de privilégier les besoins et les avis des autres avant les leurs. Cet individu passif laisse les autres lui imposer leurs besoins et leurs opinions sans broncher. Il n’exprime pas ses besoins et est donc un téléspectateur qui accepte tout ce que les autres imposent. Ce profil est le contraire du profil agressif.

  • Le profil affirmé

Dans le profil de l’affirmé, les besoins et avis de l’individu sont pris en compte et celui-ci prend aussi en compte ceux des autres. C’est une sorte d’équilibre 50/50 car chaque partie sera écoutée et verra ses besoins pris en compte. L’individu a ainsi 50% de droits et les autres ont aussi 50% et l’affirmation de soi se fera dans le respect.

Comment développer son affirmation de soi ?

  • Être tolérant avec sa propre personne

Il est important de savoir que c’est le fait de ne pas avoir confiance en soi qui fait que vous avez peur de vous affirmer. L’une des premières étapes pour garantir votre développement d’affirmation de soi, c’est d’être tolérant avec votre personne et d’arrêter de vous critiquer.

Apprenez à avoir une autre vision de vous-même et changez vos pensées négatives en positives. Faites un focus sur vos capacités et votre évolution et ne vous culpabilisez pas pour une chose ou une autre. Agissez selon votre conviction et ne faites pas trop attention aux avis des autres, ce qui compte avant tout c’est vous et votre bien-être.

  • Assumez vos responsabilités

Lorsqu’il est question de prendre vos responsabilités, assumez-les jusqu’au bout, acceptez vos erreurs et vos actes. Le fait de ne pas assumer ses responsabilités entraine une mauvaise affirmation de soi car, vous allez mettre les autres en avant et toujours vous replier et être derrière. Le fait de ne pas prendre des responsabilités efface l’existence d’une personne car, elle ne s’exprime pas et n’est donc pas considérée comme il le faut.

Cherchez toujours à devenir meilleur et ne vous basez pas sur l’approbation des autres pour faire une chose. Dites-vous que tout le monde fait des erreurs et acceptez les vôtres, seulement les vôtres et pas ceux des autres car vous n’en êtes pas responsable. Ne fuyez pas les actes que vous avez commis, assumez-les et ayez le courage d’expliquer sans chercher à convaincre. Lorsque vous faites une erreur excusez-vous et apprenez de vos erreurs afin de ne pas les répéter.

  • Ecouter les autres

Développer l’affirmation de soi est aussi basé sur le fait d’écouter les besoins et avis des autres. Il faut se dire que vous n’êtes la seule personne qui existe et que les autres ont également besoin de s’exprimer tout comme vous. Le fait d’écouter les autres vous permet d’en savoir plus et de mieux développer ce que vous avez en tête.

Ecoutez les autres et ils vous accorderont la même attention en retour. Cette attention mutuelle renforce l’affirmation de soi et permet de dire ce que l’on pense sans crainte. Se sentir écouté donne et augmente votre courage et participe à développer l’affirmation de soi.

  • Savoir s’exprimer

S’exprimer fait partie des critères les plus importants pour développer l’affirmation de soi. Le manuel d’affirmation de soi est généralement causé par le fait de ne pas avoir d’opinion personnelle. Beaucoup de personnes ont des idées à dire, mais qu’elles n’osent pas exprimer. Pour sortir de cela et s’exprimer librement, il faut commencer par se dire que chacun a le droit d’avoir son avis et de l’exprimer.

De même, le fait de changer d’opinion ne concerne que vous et vous avez le droit de ne  pas être d’accord avec l’avis des autres. Dites que vous avez le droit de dire ce que vous pensez et que vous avez la capacité de vous exprimer comme il se doit. Pensez ce que vous voulez et dire ce que vous pensez ne constituent point un crime.

  • Savoir dire non

Il n’y a pas de raison de se sentir coupable juste pour avoir dit un non, alors n’hésitez pas à le dire quand il le faut. Tout le monde a le droit de dire non et le fait de le dire ne rend personne coupable. Ne vous sentez pas obligé de toujours dire oui pour ne pas frustrer les autres.

Si vous voulez développer l’affirmation de soi, vous devez apprendre à dire non, sinon certaines personnes peuvent abuser de vous et de votre tolérance. Il est en effet possible de dire non sans pour autant agresser ou frustrer quelqu’un.

Certaines expressions comme permettez-moi de vous dire que…, je ne pourrais malheureusement pas…, j’aurais bien aimé mais…  cela ne m’arrangera pas…, etc… vous permettent de dire non sans être désagréable.

  • Ne pas se comparer aux autres

Il est difficile, voire impossible de développer l’estime de soi lorsqu’on a l’habitude de se comparer aux autres car cela entraine le manque de confiance. Dites-vous que nul n’est parfait et acceptez-vous comme vous êtes, n’essayez pas de vous cacher dans la peau d’une personne que vous n’êtes pas. Tant que vous vous comparez aux autres, vous ne pourrez pas voir vos qualités et vous ne pourrez pas vous apprécier à votre juste valeur.

Dites-vous que vous êtes unique et que vous êtes rempli de talents. La vie vous a comblé de dons que vous devez affirmer et exprimer et personne ne pourra voir que vous êtes une personne exceptionnelle si vous ne le montrez pas au monde. Faites de vous, votre propre référence et ayez confiance en vous.

  • Prendre des risques

Le fait de prendre des risques vous permet de développer l’affirmation de soi en affirmant votre personnalité. Cette prise de risque vous permet de savoir quelles sont vos limites et quels sont vos points forts. C’est sur ces points forts que vous allez vous focaliser afin de les développer et de vous affirmer auprès des autres.

Même si vous avez déjà acquis une certaine affirmation de soi, le fait de sortir de vote zone de confort et de vous confronter à d’autres situations permet d’améliorer l’affirmation de soi. La prise de risques vous permettra d’apprendre à vous contrôler, d’assumer vos actes, de relativiser face à une situation, de trouver une voie qui vous est propre, etc… Lorsque vous prenez des risques, vous découvrez des parties de votre personnalité qui vous étaient inconnues et que vous pourrez exploiter.

  • Définir des limites

Développer l’affirmation de soi, c’est aussi apprendre à déterminer vos limites avec vous-même mais aussi, avec les autres. Dans le cadre de votre relation avec les autres, fixer des limites permet de vous affirmer car cela signifie d’une certaine manière que vous exigez le respect.

Lorsque les limites ne sont pas respectées, n’hésitez pas à revoir cette relation. En ce qui concerne les limites avec vous-même, il s’agit de connaitre vos limites et d’éviter de vous retrouver dans des situations où votre confiance en soi est menacée. Vous pourrez toutefois repousser les limites afin d’obtenir des résultats inattendus et mieux améliorer l’affirmation de soi.

  • Se donner le droit de dire oui

Pour améliorer l’affirmation de soi, n’hésitez pas à dire oui lorsque vous en avez envie. Dites ce que vous ressentez et exprimez-vous, même si tout le monde n’est pas en cohérence avec vos convictions. L’essentiel est de vous affirmer sans avoir peur de trahir ou de décevoir. Dites-vous que les autres viennent après et que c’est tout d’abord vous avant tout. Vous avez le droit de dire oui quand vous voulez et vous êtes entièrement maitre de vos sentiments et de vos désirs.

Personne ne va vous condamner pour un oui ou pour un non. L’essentiel, c’est que vous aurez affirmé votre point de vue en toute sincérité. L’essentiel, c’est de ne pas dire oui juste pour la forme mais en se basant sur des justifications.

Voici des exercices d’affirmation de soi qui vous aideront à reprendre votre jute place dans votre entourage familial, professionnel, ou social : Guide pratique pour favoriser l’affirmation de soi

Construire une estime de soi dans la vie, au travail, dans le couple, à l’école pas-à-pas, en suivant notre liste de conseils pour transformer votre vie : L’affirmation de soi: dans la vie, au travail, dans le couple, à l’école

 

POUR ALLER PLUS LOIN

Guide Confiance en soi PDF

L’affirmation de soi: dans la vie, au travail, dans le couple, à l’école

Chaque individu a sa propre personnalité qu’il affiche dans la vie en toute circonstance. Pour réussir dans la vie, il doit mettre en avant cette personnalité à travers ses relations avec les autres. Quel que soit son âge ou le type de relation professionnelle, sociale ou affective, l’individu est identifié par rapport à cette personnalité.

Lorsqu’il montre son caractère pour s’opposer à quelque chose, pour défendre ses idées et principes, pour dialoguer avec les autres, pour les convaincre, pour montrer ses aptitudes, pour monter ses sentiments, … dans toutes ces circonstances et entre autres, la personne doit savoir se faire respecter, attirer l’attention.

Cela passe par une affirmation de soi, et c’est la vraie valeur de la personne qui est dévoilée. S’affirmer c’est donc se donner une place dans la vie. Pour réussir il faut entreprendre, il faut se faire une bonne image, c’est cela passe par l’affirmation de soi.

Dans le milieu professionnel, il subsiste parfois une concurrence féroce entre entrepreneurs, entre salariés même d’une entreprise. Pour pouvoir s’intégrer dans le milieu professionnel, il faut savoir s’imposer.

Au niveau affectif, il faut faire connaitre vos sentiments, ce que vous ressentez pour l’autre. Parfois il est nécessaire de faire le premier pas pour que l’autre se rende compte de vous et de vos sentiments. Là aussi vous devez vous imposer. La même chose est valable dans les établissements scolaires où parfois les faibles sont les plus vulnérables. Dans un tel environnement ou l’intimidation est souvent présent, l’affirmation de soi est plus que nécessaire.

Avec vous ces constat, il ressort que l’affirmation de soi est important. Découvrons les spécificités de cette disposition qui peut être retrouvée chez tout d’individu dès l’instant qu’elle est révélée. Voici tout ce qu’il faut en retenir sur l’affirmation de soi dans diverses circonstances de la vie.

Affirmation de soi : qu’est-ce que c’est ?

L’affirmation de soi est pour toute personne, la capacité d’extérioriser ses impressions, ses pensées, et ses convictions de même que de plaider ses droit dans le plus grand respect des autres, ceci de manière directe, vertueuse et adéquate.

C’est donc une aptitude qui provient d’un apprentissage persévérant. L’affirmation de soi est la prémisse d’attitudes appelées comportement affirmatifs. Cette apprentissage de l’affirmation de soi a pour objectif de permettre à un individu a davantage savoir et à davantage utiliser certaines concepts de base de la psychologie notamment en prenant en compte trois aspects :

1 – La prise en compte et l’identification des pensées et des émotions ainsi que les opinions.
2 – L’apprentissage des droits qui vous incombent ainsi ceux des autres.
3 – L’emploi de moyens adéquats pour renforcer les niveaux de communication et de relationnel avec les autres.

L’affirmation de soi est donc une habileté à être capable de communiquer comme il se doit et d’avoir une attitude envers soi-même et bien sûr envers votre entourage d’une façon démonstrative.

L’affirmation de soi: dans la vie, au travail, dans le couple, à l’école

De manière spécifique l’affirmation de soi peut être faite dans diverses circonstances. Dans la vie de manière générale, l’affirmation de soi est cette capacité à occuper la place qui vous revient mais aussi à avoir un comportement singulier qui vous permettra d’atteindre vos objectifs.

Au travail, l’affirmation de soi est la capacité à s’exprimer, à faire passer ses opinions dans les meilleurs conditions. Pour cela, vous jouez sur les relations que vous avez avec les autres pour faire passer vos idées, vos pensées.

Dans un couple, l’affirmation de soi, c’est l’expression des émotions ou sentiments que vous ressentiez. Ceux-ci doivent provenir de vous et le résultat attendu est que l’autre personne les ressente selon la communication que vous adoptiez.

A l’école, l’affirmation de soi est la capacité à obtenir le respect de vos camarades tout en leur témoignant la même chose. Cela sera visible auprès de vos maitres ou professeurs, et vos résultats scolaires en dépendront.

  • Affirmation de soi : les avantages dans la vie

S’affirmer auprès de votre famille, de vos amis, de vos collègues de travail, de votre partenaire, de vos camarades de classe, entre autres, présente des avantages notoires. L’affirmation de soi permet de bien appréhender vos désirs, les faire connaitre aux autres.

S’affirmer parfois aide à mieux vivre au quotidien pour ne pas être sous l’influence continuelle du passé. S’affirmer permet aussi de dompter vos opinions, émotions et besoins qui vous tracassent. Il arrive que vous ayez besoin de l’aide des autres pour satisfaire votre besoin.

Cela passe biensure par votre habileté à s’affirmer. La définition même de ces besoins facilite la coopération des autres. S’affirmer aide aussi à mettre en avant l’estime de soi. Cela garantie, une expression aisée de vos convictions et de votre franchise. La confiance en soi se voit ainsi renforcée. S’affirmer auprès des autres apporte la réciprocité, une facilitée à communiquer avec les autres. L’affirmation de soi permet aussi de protéger les relations que vous avez pour éviter malentendus et ruptures.

  • Affirmation de soi : les avantages au travail

Le monde professionnel est un environnement ou les relations entre collègues sont importantes. Cet esprit d’équipe est garant de la productivité d’une entreprise. Pour pouvoir exister dans cet univers, il faut bien s’affirmer.

Développer votre affirmation de soi, permet ainsi de développer une expérience relationnelle hors du commun au boulot. Grace à cela, vous pourrez vous défendre dans cet environnement assez hostile.  Vous pourrez défendre vos idées dans les projets et réussir à convaincre d’éventuels bailleurs ou investisseurs.

Une compétence qui se fait sans agressivité vis-à-vis de vos collaborateurs. Dans le milieu professionnel, la timidité, la peur, le doute, … n’ont pas leur place. Le salarié doit être efficace au maximum. Il n’a d’autre choix que de s’affirmer.

Cela lui permettra d’évoluer et de monter les échelons hiérarchiques pourquoi pas. Grace à cette affirmation, les compétences et capacités de l’individu seront sollicitées par les collègues. Une confiance absolue va ainsi régner entre collègues.

  • Affirmation de soi : les avantages dans la vie de couple

Dans un couple, s’affirmer de manière réfléchie renferme plusieurs bienfaits pour les deux partenaires. Dans un premier temps, l’affirmation de soi permet de consolider l’intimité au sein du couple.

Ainsi, les deux conjoints pourront mieux échanger et discuter des sujets les plus sensibles, le tout dans un respect réciproque. Les deux conjoint pourront se vouer des sentiments positifs et éviter toute chose qui pourrait nuire leur vie de couple.

Grace à cette affirmation de soi la communication sera intacte, et les deux partenaires se découvriront de plus en plus. L’affirmation de soi permet de mettre en place une relation pérenne de vie de couple entre deux personnes différenciées.

Ainsi les deux conjoints seront conscient des différences qu’apportent chacun, une étape cruciale pour la survie de la vie de couple. Autre avantage notoire, c’est d’encourager la confiance de soi et  l’estime de soi. Ainsi plus l’individu s’affirme de manière saine, plus il y’a du respect, et plus la relation est vivante et équilibrée.

  • Affirmation de soi : les avantages à l’école

L’univers de l’école est souvent le lieu d’expression de nombreux types de comportement chez les jeunes. Il s’agit d’un ensemble de comportements non affirmatifs ou non qui peuvent être soumis ou passif, agressif ou manipulateur.

Les relations entre camarade d’école ou de classe peuvent donner lieu à des intimidations. L’affirmation de soi permet d’éviter d’être victime de tous ces comportements de la part des autres. Elle permet de prévenir l’intimidation et de favoriser l’équité et l’inclusion au sein de l’établissement scolaire.

En s’affirmant, l’élève met en évidence ces droits que les autres seront obligés de respecter. Alors de plus en plus l’élève à confiance en lui, alors les regards et mots à son égard ne lui feront plus peur. Et grâce à cette affirmation de soi ces regards et mots incommodants disparaissent peu à peu. Cela aura par conséquent une répercussion positive sur les résultats scolaires car en s’affirmant l’élevé se met dans les meilleures conditions pour étudier.

Affirmation de soi : comment y parvenir ?

Une expression précise, facile et en accord avec la perception avec l’utilisation du « je », une tonalité de voix harmonieux, une manifestation du visage révélé, s’alignent parfaitement avec l’affirmation de soi. C’est ce que l’on appelle communément comportement affirmé.

S’affirmer constitue un comportant eu égard aux compétences relationnelles et celles personnelles. Avoir en son sein, une estime de soi efficiente ainsi qu’un comportement positif à l’égard de soi, sont des attitudes et des moyens inévitablement de l’affirmation de soi.

Ainsi, toute une activité de développement de l’attitude qui encourage le bien-être de l’individu souhaitant afficher son affirmation en éprouvant et en intervenant davantage en conformité et en cordialité avec ses vertus et ses pensées.

Pour exprimer l’affirmation de soi, il y’a de nombreuses méthodes thérapeutiques s’orientant à opter une nouvelle démarche des aptitudes sociales chez l’individu connaissant des réflexes d’angoisse.

  • Comment s’affirmer : donnez le respect et recevez-le en retour

La relation que vous développez avec les autres, doit être soumise à des conditions strictes. Le plus important c’est sans doute le respect que vous nourrissez envers votre collègue de travail, votre conjoint ou camarade de classe.

C’est par exemple le fait de surveiller le type de langage que vous prenez quand vous échangez avec eux. Un ton conciliant et surtout non agressif. Votre interlocuteur pourra ainsi percevoir le message que vous transmettez.

Impliquer vous dans la conversation tout en respectant votre interlocuteur. Mettez en avant votre affirmation de soi en utilisant toujours ce « je responsable » qui garantit une conversation en toute douceur.

C’est ainsi que vous pourrez vous affirmer au boulot pour faire passer vos idées, dans le couple pour être compris par votre partenaire ou à l’école pour bien s’intégrer. De manière générale, en cas de situation incommodante ou blessante, éviter de mettre en avant la faute de votre interlocuteur.

  • Comment s’affirmer : faites connaitre vos émotions

Chaque individu a ses propres ressentis suivant diverses circonstances. L’individu a des choses qu’il aime, des désirs, des besoins réels, des opinions à faire passer. De manière générale, ce sont vos émotions que vous exprimez. Vous pouvez aisément vous affirmer et les faire connaitre à votre interlocuteur.

Ce dernier a besoin de savoir ce que vous ressentez pour réagir en retour. Dans une vie de couple, vous n’avez aucune raison de cacher vos sentiments, faites les savoir à votre partenaire. Osez franchir le pas en premier, c’est cela s’affirmer.

Quel que soit le type de comportement de votre interlocuteur à votre égard et qui peut déclencher à votre niveau, colère, frustration, tristesse ou peur, faites-le lui savoir. Vous n’avez aucune raison de vous mettre dans une situation de retrait, affirmez-vous et vous en gagnerez respect, estime de soi et même confiance en soi. Quoi de plus idéal pour avoir de bonnes relations avec votre interlocuteur notamment.

  • Comment s’affirmer : osez répondre non

Exprimer votre affirmation c’est faire montre de votre désir de respect en vers vous mais aussi savoir définir des limites. Parfois, il arrive qu’il ait des hésitations de votre part à dire « non » ou « stop ». Vous avez peur de la réaction de l’autre qu’il soit en colère ou pas.

Ne vous laissez pas mener en bateau par cette fausse idée. Vous gagnerez mieux votre respect en vous affirmant et en disant « non ». Donc savoir répondre « non » quand c’est nécessaire est important. C’est la manière la plus juste pour s’affirmer et susciter le respect de l’autre.

Vous pouvez pour cela opposer un « non » tout en débutant par un « oui ». C’est le fait de reconnaitre les désirs de votre interlocuteur tout en pratiquant l’empathie, lui montrer ces désirs qu’il souhaite avoir ne pourront hélas être satisfaite.

Pour se faire, utiliser une technique toute facile : « oui je vous comprends, seulement … ». Ce procédé d’empathie puis d’apaisement change beaucoup la donne. Egalement, ayez toujours en tête qu’opposer un non à la demande des autres c’est aussi et surtout répondre oui à soi-même.

Découvrez comment développer efficacement son affirmation de soi pour pouvoir faire face aux différentes situations dans la vie : Développer l’affirmation de soi – on en parle mais c’est comment ?

Comment s’affirmer ? C’est la question qui peut traverser nos esprits. Quelles techniques d’affirmation de soi ? Vous y trouverez la réponse ici : Comment s’affirmer ? Les techniques d’affirmation de soi !

 

POUR ALLER PLUS LOIN : Procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès

Suivez le cours TRANSFORME TA VIE 2.0

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

Comment se motiver ? 9 techniques pour trouver la Motivation

C’est une question qu’on se pose fréquemment et qui prête attention. Est-ce facile d’y répondre ? Peut-être pas ! Mais on ne va pas vous décourager d’emblée, on aimerait que vous finissiez la lecture de cet article.

Mais d’abord, essayons de comprendre les mécanismes de la motivation, et de faire une approche plus ou moins objective, pour trouver les réponses à cette question. Car comme vous vous en doutez, il n y a pas qu’une seule réponse, et il n’existe pas de recette magique.

La motivation est un élément primordial qui nous aiderait à travailler avec une efficacité irréprochable. Néanmoins, il peut nous arriver face à certaines situations fortuites de se trouver démuni, découragé. Complétement à plat. On n’est plus motivé.

Cela est très normal et cela pourrait être notre pain quotidien, surtout quand on travaille en home office. Mais, se sentir abattu peut nous conduire à commettre plusieurs erreurs parfois impardonnables. Par conséquent, il est capital d’apprendre comment se motiver, comment maîtriser ses pensées et apprendre tout ce qui peut nous aider à vaincre ce sentiment de découragement qui nous étreigne.

Abstraction faite des facteurs externes, il faut apprendre à se donner du courage afin que nous puissions réaliser de résultats concrets. C’est dans ce contexte que nous devons envisager la motivation. Elle est indispensable pour nous impulser, pour nous donner l’élan nécessaire qui nous aiderait à atteindre nos objectifs

Certes, parfois, on en manque au mauvais moment, quand on en a le plus besoin. Dans ce cas, essayez de fournir plus d’efforts, encouragez-vous pour entreprendre ou terminer une mission, donnez-vous du courage, pour avancer, pour progresser. Surtout ne pas se laisser abattre et rester à la merci du découragement. Pour y échapper, pourquoi ne pas demander conseil à vos amis, ou à un parent ?  Vous pouvez même leur présenter un compte-rendu de ce que vous faites.

On a tous conscience que le parcours professionnel peut parfois se révéler difficile, plein d’imprévus. Mais ce ne doit pas être un prétexte pour capituler à chaque fois que vous rencontrez des embûches sur votre chemin.

Pour vous aider à aller de l’avant, vous trouverez ci-après, neuf façons pour se motiver. À la fin de ce post, vous aurez en main tous les outils qui vous aideront à ne pas céder en cas de découragement.

1- Fixez un objectif

Il est possible que lorsque la vision n’est pas claire, ou lorsqu’on n’arrive pas à comprendre où on va, on se sente envahi par un sentiment de découragement, voire d’abattement.

Pour se prémunir, il faudrait par conséquent et avant tout, vous poser les véritables questions.

Est-ce que vous êtes conscient de ce que vous allez entreprendre et pourquoi vous le faites ? Et pourquoi vous désirez atteindre ces objectifs ? Quelles sont vos chances en ce moment ?

Cela va vous permettre de fixer vos priorités. Et par conséquent, vous arriverez à définir des buts plus réalistes, autrement dit, qui ne soient pas en contradiction avec votre potentiel actuel.

Plus vous avancez dans cette direction plus vous vous rapprochez des buts que vous vous êtes tracés et que vous désirez atteindre.

Quand on sait où l’on va et ce que l’on désire réaliser, se motiver devient plus simple. Et surtout ne vous attendez pas à ce que les opportunités tombent du ciel tout en restant les bras croisés.

Commencez par répertorier vos objectifs et les efforts que vous avez fournis pour les concrétiser. Tenir par exemple un journal, que vous pouvez consulter à chaque fois. Dressez des plans d’action à court, moyen et long termes. Cela vous aidera à rester concentré sur vos buts.

En plus, quand vos objectifs sont bien déterminés, bien clairs, cela vous aidera à booster votre motivation. Car, atteindre les objectifs que nous avons fixés fera renforcer notre motivation.

Mais surtout, ne mettez pas la barre trop haut, essayez d’être réaliste en fixant des objectifs qui ne vont pas au-delà de vos capacités. L’absence de courage peut résulter d’une surévaluation de nos forces.

Alors, si vous n’avez pas encore déterminé vos objectifs, il est temps de le faire, cela ne fera que propulser votre motivation. Et c’est de cette façon que vous pourrez réaliser de grandes choses !

Ensuite, pour mieux vous connaitre, essayez quotidiennement de faire une autoévaluation, cela vous permettra de remettre en question vos conduites professionnelles, d’en corriger les défaillances.

En effet, quand nous ignorons la portée d’une situation quelconque, nous pourrons succomber à un stress tout à fait inutile, car il pourrait paralyser notre motivation.

Il faudrait aussi être convaincu de ce que vous allez entreprendre, de refuser ce qui peut vous paraitre médiocre, de ne pas s’installer dans la facilité. Cela est aussi primordial pour se motiver davantage et avancer sûrement vers vos objectifs.

2- Canalisez vos idées sur d’autres cibles !

Concentrer ses pensées sur d’autres missions est l’une des stratégies les plus efficaces pour apprendre comment se motiver.

Bien sûr nous donnons beaucoup d’importance à l’avis des autres, nous sommes disons-le parfois hantés par ce qu’ils pensent, par ce qu’ils peuvent dire. Souvent, on laisse notre imagination vagabonder. Cela pourra freiner notre motivation.

Pourquoi ? Parce qu’il nous arrive de préférer des comportements, tout simplement parce que nous pensons que les autres les apprécient, et non parce que ces comportements nous plaisent. Et cela est sans doute l’une des causes essentielles du manque de courage.

Ne concentrez pas toute votre attention sur le marché et sur les autres. Mais accordez plutôt de l’importance à votre attitude face à tout cela. Ne vous efforcez pas à mieux faire, à exceller en prenant comme critère déterminant ce qu’en pensent les autres. Ce qui est en quelque sorte extérieure à votre propre volonté.

Il faudra bien évidemment prendre en considération votre business et les personnes qui vous entourent. Mais si vous voyez que ce que vous entreprenez ne vous plait nullement, prenez votre courage à deux mains et changez de vocation.

Le changement peut être important pour notre motivation et peut nous aider à ne pas succomber au découragement.

3- Si cela s’avère indispensable, faites de nouveaux choix !

Parfois, il suffit de procéder à quelques petites modifications pour se motiver davantage. On ne parle pas de grands changements qui peuvent survenir aussi. Un petit changement peut quelques fois suffire pour réussir dans votre projet.

On ne peut pas nier que le plus souvent l’inconnu nous effraie. Mais rester les bras croisés parce que l’on n’a peur d’avancer dans des sentiers inconnus n’est pas une sage décision. Si vous ne tentez rien, si vous ne prenez pas de risques, si vous n’allez pas vers l’inconnu, vous ne parviendrez nullement à connaitre les possibilités de la réussite.

Ce n’est pas parce que vous avez passé tout votre temps sur une tâche précise que vous êtes obligé de rester enfermé dans ce domaine le restant de votre vie. La vie offre beaucoup d’opportunités, il faut juste que vous trouviez votre chemin et que vous fassiez le choix judicieux qui ravivera votre motivation.

Si vous sentez que vous être en train de répéter quotidiennement les mêmes tâches, il vaudrait peut-être mieux changer votre façon de travailler.

Vous pouvez à titre d’exemple, réorganiser votre emploi du temps d’une autre façon. Vous avez certainement d’autres capacités cachées, d’autres atouts dans votre manche, alors pourquoi ne pas assumer de nouvelles tâches. De cette manière, vous pourrez vous motiver davantage.

En plus, en vous aventurant dans d’autres chemins, vous allez certainement impressionner d’autres personnes, votre patron par exemple ou vos partenaires. Mais sachez aussi que tout ce que vous avez appris avant de changer de domaine vous servira et ne sera pas perdu. Vous aurez acquis une certaine expérience qui pourra vous aider lors de votre nouvelle activité.

Changer est parfois salutaire, mais changer d’activité tout le temps, sur un coup de tête, sans perdurer dans ce que vous entreprenez n’est pas la bonne méthode.

Tout bien considéré, il faut prendre tout votre temps avant de prendre la décision de changer. Pour ce faire, réfléchissez avant de prendre la décision et demandez-vous si vous voulez changer pour évoluer, ou pour fuir quelque chose qui vous paraisse inaccessible.

 

3b – Suivez le cours TRANSFORME TA VIE 2.0 :  Procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

4- Ne craignez pas les erreurs !
Si nous avons pu réaliser des bons résultats durant notre vie professionnelle, c’est à force de travail bien structuré, bien planifié. Autrement dit, ce n’est pas un hasard, si nous avons pu atteindre les buts que nous avons tracés.

Apprenez, donc que la motivation réside dans cette volonté d’aller au-delà de ses capacités, de puiser dans ses ressources internes, de prendre des risques calculés, de fêter des victoires et principalement d’apprendre de ses propres erreurs. Faire éventuellement des erreurs est même avantageux. Parce que de cette manière nous arriverons à découvrir d’autres façons d’exécuter nos tâches parfaitement.

Les erreurs ne sont pas en fait une fatalité qui pourrait nuire à votre image de marque, au contraire, les erreurs vous aideront à rectifier vos méthodes de travail à faire mieux, à vous améliorer. Il faut juste prendre conscience que les erreurs peuvent être une source d’apprentissage. Surtout ne culpabilisez pas en commettant des erreurs, n’essayez pas de vous auto-punir.

5- Apprenez chaque jour de nouvelles choses !
La volonté et l’initiative sont deux spécificités fondamentales de l’auto-motivation.

Apprendre de nouvelles choses quotidiennement est un outil efficace pour se motiver, si le besoin s’en fait ressentir.

Si nous pouvons glaner plus d’informations et de connaissances sur un domaine précis, on arrivera à maitriser n’importe quelle situation, on aura plus de pouvoir sur les choses et davantage de confiance en soi. Cette démarche nous aidera véritablement à croire en nos capacités et au travail que nous sommes en train de réaliser.

Investissez donc dans vos capacités, et essentiellement, dans l’acquêt des connaissances !

Quand vous envisagez de déterminer vos objectifs, faites qu’ils soient compatibles avec votre formation et essayez de les réaliser en faisant des recherches sérieuses et en recourant aux échanges d’informations.

Apprendre quelque chose de nouveau chaque jour vous rendra plus fort, plus motivé et vous serez apte à affronter avec perspicacité tous les éventuels problèmes que vous rencontrerez.

Veillez à ne jamais perdre la motivation et tirez profit de l’apprentissage pour demeurer continuellement motivé.

6- Soyez positif !
Vous connaissez certainement la théorie qui stipule que les pensées positives créent d’excellents résultats.

Essayez donc de vous libérer des idées qui peuvent détruire en vous toute velléité d’action, ou qui peuvent vous mener à l’isolement. Eloignez de votre esprit les pensées négatives qui ne feront que vous décourager.

Facile à dire qu’à faire, car penser positivement n’est pas si simple qu’on le pense. Cela nécessite beaucoup de travail sur soi. Néanmoins, certains comportements peuvent vous aider si vous vous sentez découragé :

  • Partez à la reconnaissance de vos points forts en faisant une introspection.
  • N’arrêtez de parler à votre inconscient positivement. Par exemple, répétez ce genre de formules sans cesse, à titre d’exemple : « je suis capable de », « je peux y arriver », « je peux » etc.
  • Entrez en contact avec des personnes qui vous poussent à l’avant, vous réconfortent et vous stimulent ; par contre, fuyez celles qui ne se concentrent que sur vos erreurs.
  • Ayez confiance en votre aptitude de mener à terme les activités qui vous sont allouées.
  • Si besoin est, consultez un spécialiste pour vous aider à découvrir vos vertus.

En fin de compte, voir le monde et surtout vos comportements sous un jour positif vous permettra de garder une détermination optimum et de la motivation.

7- Tournez vers d’autres sources de satisfaction différentes
Il s’avère que le fait de s’écarter de ses occupations professionnelles durant la journée de travail revêt une grande importance.

Parfois, le travail nous prend, nous accapare au point que nous négligeons notre vie personnelle. Et pourquoi ne pas le dire crû : nous n’avons plus de temps pour soi, pour sa famille. Et nous pensons que c’est l’une des raisons qui conduisent au découragement. Et cela peut se révéler encore plus difficile pour ceux qui travaillent en home office.

Il est primordial que vous vous accordiez un temps de repos. Abstraction faite de votre lieu de travail, pensez à trouver des solutions aux problèmes qui sont en liaison étroite avec votre métier durant le temps réservé à cet effet.

Si vous n’êtes pas engagé directement dans la solution d’une difficulté quelconque au travail, veillez à laisser votre esprit en relaxation.

Il y a plusieurs options pour vous détendre, vous relaxer, telles que :

  • Écouter des chansons motivantes ;
  • Lire des bouquins de différents styles ;
  • Assister à des manifestations culturelles ;
  • Visionner des films ;
  • Partir en voyage, quand bien même il s’agirait d’un lieu non loin de votre région et ne fût-ce que pour un séjour en fin de semaine ;
  • Faire du sport ;
  • Méditer ;
  • Rencontrer des potes pour tailler une bavette.

Même si vous n’avez pas de problèmes au travail, ces activités constituent d’excellentes manières pour échapper au stress, pour se motiver et ne pas se décourager.

De pareilles actions sont essentielles pour booster votre motivation, pour vous donner la force de continuer, d’aller de l’avant d’un pas assuré.

8- Employez les outils de coaching
Vous connaissez bien sûr ce que le coaching signifie.
C’est une technique qui vise à apporter du soutien aux personnes afin qu’elles puissent s’améliorer en tant qu’individus et ensuite se développer et progresser. Le coaching est aussi réputé en tant qu’outils pour la connaissance de soi, et de ce fait, il peut vous aider à identifier vos compétences.

Mieux connaître soi-même vous aidera à définir vos actions et à réussir à cibler vos buts. C’est une auto-motivation.

Si vous jugez que recourir à un coach est indispensable, n’hésitez pas alors à consulter ce type d’expert pour vous aider à retrouver la motivation qui vous poussera vers l’avant.

9- Essayez de contacter des personnes qui ont réussi !
Parler à des personnes qui sont arrivées à réaliser leurs objectifs, qui ont réussi dans leur vie est stimulant, motivant au plus haut point.

Il est primordial d’avoir de bons repères, d’avoir de références crédibles et sûres, essentiellement si vous commencez un nouveau projet.

Connaître et entrer en contact avec des personnes qui sont parvenues à obtenir d’excellents résultats dans ce qu’ils ont entrepris constituent une bonne tactique pour se motiver.

Chacun a vécu une histoire différente et, au bout du compte, nos résultats restent tributaires de nos efforts. Néanmoins, communiquer avec une personne ayant réalisé ses buts peut nous amener à étudier et à vouloir se sacrifier davantage.

En plus, et on ne cessera jamais de le répéter, il est très bénéfique d’avoir dans son entourage des personnes aux pensées positives et qui sont prêtes à vous venir en aide, à vous épauler.

Nos conclusions
Quand nous commençons une nouvelle affaire, notamment si l’on travaille à domicile, il existe des éléments qui peuvent nous décourager. Cela pourra être le manque de temps, les gens qui nous entourent, la situation économique du pays et même la crainte de s’aventurer dans un domaine nouveau, qui nous est inconnu.

Bien évidemment, le début est toujours difficile, ardu, beaucoup plus que nous le pensons parfois. Toutefois, il faut s’accrocher, avoir confiance en soi pour ne pas se décourager. Et surtout chercher tout ce qui peut aiguiser notre motivation.

En effet, garder un niveau élevé de motivation peut être le garant de notre réussite, le meilleur moyen de prospérer. C’est la raison pour laquelle il est primordial, voire vital d’être tout le temps motivé. De cette manière, vous n’abandonnerez jamais vos rêves.

Alors, si vous vous sentez un jour découragé, rappelez-vous de ces neuf manières de se motiver.

Dans cet article vous disposez des éléments nécessaires qui vous permettront de trouver la motivation. il ne reste plus qu’à les accomplir : Comment trouver la motivation ?

Voici des techniques spécifiques qui vous aideraient à identifier votre passion, qui vous éviteraient de perdre votre temps dans des activités vaines : Comment trouver sa passion dans la vie ?

POUR ALLER PLUS LOIN : Procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès

Suivez le cours TRANSFORME TA VIE 2.0

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

Comment trouver sa passion dans la vie ?

Vivre sa vie passionnément, c’est ce qui peut certainement donner un sens à notre vie.

Certaines personnes trouvent leur passion dans l’attente de cet instant unique, magique où ils arriveraient à immortaliser sur un cliché l’image d’un oiseau rare qui se pose sur un étang. Alors que d’autresse passionnent pour la cuisine, ou le jardinage ou alors pour les chevaux. C’est grâce à leurs passions qu’ils se surpassent, qu’ils vivent pleinement, qu’ils vont de l’avant et progressent.

Encore faudra-t-il que nous découvrions cette passion, qui nous anime, qui nous donne goût à la vie, qui nous fasse rêver, qui nous pousse à nous lever le matin prêt à agir.

Peut-on définir ce que c’est qu’une passion ?

Est-il vrai qu’une passion se révèle, au cours d’une activité, fortuitement ? Ou bien est-elle le résultat de grands efforts demandant beaucoup de sacrifices ?

Alors comment faire pour découvrir sa passion ? Existe-t-il des techniques spécifiques qui nous aideraient à identifier notre passion, qui nous éviteraient de perdre notre temps dans des activités vaines, sans utilité ?

  • Ne restez pas inactif ! Agissez !

Comme pour toute initiative, l’action est la clé du succès, car rester inactif, les bras croisés, ne peut mener nulle part. Et il est fort probable que vous rateriez votre vocation, ou du moins vous passeriez à côté.

Trouver sa passion n’est pas un acte qu’on programme, dans son salon, ou derrière son bureau. Bien au contraire, vous devez vivre votre passion. Si vous désirez donc découvrir si une activité vous passionne, vous devez vous jeter à l’eau, prendre des risques, l’essayer.

Si vous désirez faire de véritables découvertes, n’hésitez pas à défricher des terrains inconnus, à vous aventurer en essayant des activités inhabituelles pour vous, qui n’a aucun rapport avec ce que vous faites d’habitude.

Sur le Web, vous pourrez trouver des cours gratuits qui ont pour objectif de séduire les nouveaux clients. C’est l’occasion de tester ces cours d’activités sportives, ou de cuisine, ou toute autre activité qui vous a toujours fait rêver ou que vous ignorez totalement.

Vous allez peut-être trouver votre passion, alors n’hésitez pas à vous engager, au risque de vous désengager par la suite.

  • Parlez avec les autres de leurs passions !

Là, aussi la communication est un atout important. Pour trouver votre passion, il serait payant d’en discuter avec ceux qui en possèdent déjà une.

Vous pourrez voir comment vos amis, proches ou collaborateurs occupent leur temps libre. N’hésitez pas à leur demander des détails, à les accompagner s’il le faut. Ils sauront peut-être vous convaincre, vous pousser à vous y engager.

D’autant plus, qu’une passion, ce sont des moments uniques qui se partagent. C’est également l’occasion de faire de nouvelles rencontres, et aussi, de voir vos proches, amis ou collègues sous un nouveau jour.

Alors, ne réfléchissez pas si votre ami vous propose de l’accompagner à la salle de gym après le travail, ou d’accompagner un parent au théâtre ou de participer à une randonnée à vélo avec un ami au penchant aventurier.

  • Trouver sa passion grâce au voyage !

Le voyage permet sans aucun doute de rompre avec la routine et de quitter la zone de confort. Et peu importent les distances parcourues.

Quand vous vous éloignez de chez vous, vous vous trouvez dans l’obligation de modifier vos habitudes, mais aussi de vous aventurerdans des lieux inconnus pour vous.

Vous allez certainement faire de nouvelles rencontres et connaître des activités dont vous ignoriez jusqu’à présent l’existence.

Peut-être que lors de votre séjour de vacances, loin de chez vous, vous pouvez découvrir votre passion pour les promenades à cheval, la photographie, les langues étrangères, le snowboard, le windsurfing, ou la cuisine italienne.

Voyager nous aidera donc à trouver notre passion. Cependant, essayez à chaque fois de varier vos voyages et de chercher à chaque fois quelque chose d’inédit. En effet, si à chaque été, vous allez visiter le même endroit, c’est comme si vous créez une nouvelle routine, comme si vous retrouvez une autre zone de confort, et il est difficile dans ce cas de vivre de nouvelles découvertes, de trouver de nouvelles passions.

 

Suivez le cours TRANSFORME TA VIE 2.0 pour trouver votre passion

Procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès, objectifs et passion

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

  • Découvrir ses valeurs et fixer ses priorités

Trouver notre passion, c’est aussi une manière de vivre en harmonie avec nos propres principes.

Vous désirez trouver quelle passion vous anime vraiment ? Vous pourrez consacrer un peu de votre temps pour dresser une liste des valeurs qui vous ressemblent, les causes pour lesquelles vous désirez militer et quel mode de vie vous désirez vraiment mener.

Que désirez-vous vraiment faire ? Rester en forme, être libre, ou lutter contre les injustices sociales, améliorer votre sens artistique, s’exprimer librement ?

En essayant de répondre à ces questions, cela vous ouvrira de nouveaux horizons à explorer et vous arriverez certainement à trouver votre passion.

  • Découvrez vos talents !

On peut être passionné par l’accrobranche et pourtant on manque de courage, ou on peut se passionner pour le volley-ball et jouer comme un manche. Mais, cette volonté de s’aventurer, d’apprendre, d’évoluer et de persévérer fait partie de la passion.

Il est vrai également que la frustration due à cette incapacité de réussir peut nous contrarier et faire perdre notre plaisir. Il faudrait s’y attendre et pouvoir y remédier.

Nous sommes bien évidemment passionnés par les activités dans lesquelles nous brillons et, de la même façon, nous sommes habituellement talentueux pour accomplirles activités qui nous donnent du plaisir.

Pour trouver votre passion, vous pourrez suivre la même démarche, autrement dit, dresser une liste de vos capacités, de vos compétences et essayer de les entrecroiser pour découvrir dans quelle activité vous pourrez exceller.

  • Peut-on faire de sa passion un métier ?

Vous avez découvert votre passion pour la cuisine, la poésie, ou alors le sport ou la chanson… Mais est-ce que vous désirez vraiment en faire votre métier ? Cette reconversion va-t-elle vous faire du bien ? Cette passion qui deviendra votre métier vous aidera-t-elle à avancer dans la vie, à aimer votre vie ?

Généralement, la passion qui nous fait palpiter est celle d’une distraction que l’on désire professionnaliser. Cette distraction à laquelle on s’adonnait sans pression, sans obligation, avec passion va être notre quotidien professionnel avec sa part de déceptions, de désenchantements, dont on évalue mal l’importance. Et on risque, cependant de voir sa passion s’estomper, et même s’éteindre complètement à cause des exigences du métier.

Alors, si vous désirez vraiment franchir le cap, informez-vous scrupuleusement sur le métier que vous briguez. Assurez-vous qu’il concorde parfaitement avec vos ambitions. Demandez-vous si vous vous sentez d’attaque pour faire les sacrifices qui s’imposent, si vous êtes prêt à quitter votre zone de confort : quitter le statut de salarié, bosser en fin de semaine…

Ensuite, essayez depratiquer le job crafting du métier dont vous rêvez, autrement dit, de le modeler en fonction de vos capacités pour voir si vous pouvez réduire les corvées que vous abhorrez (tâches administratives ennuyeuses et harassantes), afin d’attribuer à votre job le maximum de plaisir.

En plus, au lieu d’estimer d’entrée de jeu que c’est le travail parfait qui ne peut que vous passionner, essayez plutôt de le remodeler conformément à vos attentes et vos préférences.

Et surtout choisissez le bon moment. Car on a souvent tendance à précipiter les choses, à se dire que cela n’attend pas, que pour concrétiser ses rêves, il faut passer à l’action immédiatement.

Cependant, nous vous recommandons de prendre votre temps, car optimiser votre propre activité, devenir un pro dans votre passion exige un timing parfait. C’est à vous de le mesurer.

Cela demande aussi de persévérer, de ne pas jeter l’éponge, de ne pas abdiquer face aux contraintes que ce travail qui vous passionne exigent.

Le mieux serait de dresser une liste des choses à compléter pour que votre rêve se transforme en une réalité. Cela vous aidera à découvrir les difficultés que vous allez rencontrer dès le début, et de savoir si vous pensez être assez coriace, persévérant pour les dépasser.

Mais désirez-vous vraiment faire de votre passion une profession ?

Il faudrait aussi savoir qu’une distraction, peindre par exemple, perde son côté ludique quand elle se transforme en métier. Elle ne vous permettra plus de vous détendre, et perdra donc son intérêt à vos yeux. Avant de foncer corps et âme, avant de vous décider d’en faire un métier à plein temps, et pour éviter de vous désenchanter, essayez de vous adonner progressivement à votre hobby pendant quelques heures quotidiennement, ou seulement durant tout le week-end. Cela vous permettra de voir plus clair.

Enfin, il est vrai que l’essence d’une passion c’est de se divertir, de se dépasser, de vivre le moment présent, mais garde-t-elle pour autant tous ces attraits en devenant un métier avec ses obligations et ses exigences ?

Mais, même si certains continuent à penser que faire de sa passion un métier peut mener à une désillusion, on estime, malgré tout, que trouver sa passion et y briller, c’est le meilleur moyen pour vivre, s’accomplir, s’épanouir et si c’est possible d’en faire un métier.

Mais quelle que soit la situation, trouver sa passion est incontournable pour mener une vie riche et radieuse.

Dans cet article vous disposez des éléments nécessaires qui vous permettront de trouver la motivation. il ne reste plus qu’à les accomplir : Comment trouver la motivation ?

Vous trouverez ci-après, neuf façons pour se motiver. Vous aurez en main tous les outils qui vous aideront à ne pas céder en cas de découragement : Comment se motiver ? 9 techniques pour trouver la Motivation

Trouvez votre passion avec TRANSFORME TA VIE 2.0 :

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

1

Exercices de pensée positive pour reussir sa vie

Vous avez des difficultés à garder une pensée positive ? Vous avez toujours l’impression qu’il est impossible de penser positivement ? C’est sûr qu’il est très difficile d’avoir une pensée positive tout le temps, et bien sûr, il est impossible de ne pas avoir de pensées négatives.

Les exercices de pensée positive peuvent vous permettre d’améliorer votre qualité de vie en améliorant vos vibrations émotionnelles. Comme n’importe quel autre exercice, les exercices de pensée positive doivent être pratiqués tous les jours pour avoir un bon résultat.

Je vais donc vous donner les meilleurs exercices de pensée positive que vous pouvez pratiquer régulièrement pour garder votre optimisme. Mais voyons d’abord pourquoi est-il important de rester optimiste.

Pourquoi est-il important de penser positivement ?

Lorsque vous avez des pensées négatives et vous vous sentez déprimé, il est souvent très difficile de ne pas le montrer aux autres. Cela pourrait donc affecter négativement vos relations amoureuses et sociales, ainsi que votre estime de soi.

Par contre, lorsque vous êtesoptimiste et vous avez des pensées positives, vous êtes capable de profiter pleinement de la vie et influencer positivement votre entourage. Cela vous aidera sans doute à renforcer votre estime de soi et vous sentir mieux dans votre peau, à vous ouvrir à de nouvelles choses et mieux vous concentrer sur vos objectifs dans la vie.

Le fait d’être positif peut aussi vous aider dans vos relations amoureuses et sociales, car vous dégagez une énergie heureuse et positive, chose que vous aurez forcément en retour. Ainsi, les exercices de pensée positive vous permettent plus facilement de devenir optimiste et positif dans votre vie quotidienne.

  • Prenez bien soin de vous :

La vie peut parfois être très stressante. La première chose que vous devrez faire pour développer une attitude positive est donc de prendre soin de vous-même. Il est beaucoup plus facile de penser positivement lorsque vous mangez bien, faites du sport et prenez suffisamment de repos. Il est très difficile d’être dans un état mental positif tout en étant stressé ou fatigué.

  • Pensez aux choses positives :

Les pensées négatives ne sont pas aussi difficiles à chasser lorsque vous vous rappelez constamment des choses positives dont vous jouissez dans la vie. Cet exercice consiste à prendre quelques minutes par jour pour apprécier et penser aux côtés positifsde la vie.

Lorsque vous êtes face à des problèmes, fermez les yeux et rappelez-vous du nombre de problèmes que vous avez pu résoudre dans le passé. Cette exercice vous permettra de vous remonter le moral et augmenter votre estime de soi.

Soyez reconnaissant des belles choses que vous avez dans la vie. Vous pouvez faire un cahier de bonheur dans lequel vous pourrez énumérez toutes les belles choses pour lesquelles vous devez être reconnaissant. Lorsque vous vous sentez déprimé, lisez ce journal pour vous remplir l’esprit de pensées positives.

Notez sous frome de points ce qui vous gêne lorsque vous avez des pensées négatives. Puis concentrez vous sur toutes les choses positives dans votre vie, en essayant de lister toutes les choses qui rendent votre vie plus facile et qui vous font plaisir, le milieu où vous vivez, le confort dont vous jouissez, les personnes qui vous entourent …

  • Evitez les expressions négatives :

Il vous est sans doute déjà arrivé de dire à un partenaire : « Vous êtes TOUJOURS en retard ! » ou de vous plaindre à un ami « Vous ne m’appelez JAMAIS ! ». Evitez d’utiliser ce genre d’expressions : « toujours » et « jamais » … Car elles vous donnent toujours l’impression que les choses sont pires qu’elles le sont, et construit dans votre esprit une image négative de cette personne. Si vous souhaitez développer une attitude mentale positive, vous devrez rayonner de positivité et bien surveiller vos paroles.

  • Utilisez les expressions positives uniquement :

Lorsque vous parlez aux autres et même à vous-même, essayez d’utiliser uniquement des expressions positives et évitez les mots négatifs. Exprimez-vous positivement et dites des choses qui feront plaisir à vous-même et aux autres. De cette façon, vous changerez votre façon de voir les choses et votre cerveau commencera à s’habituer à un langage plus agréable et ainsi avoir des idées positives.

  • Oubliez le passé :

La plus mauvaise chose à faire est de s’attarder sur le passé, surtout quand on essaie de rester optimiste et positif. Il vous arrive parfois de penser à des moments de votre passé où vous vous êtes senti gêné, effrayé ou en colère ?

Vos émotions sont liées à vos pensées. Si vous changez vos pensées, vos émotions changeront. Oubliez donc le passé et rappelez-vous que vous ne pouvez rien faire pour changer le passé. Mais vous pouvez commencer à penser positivement et essayer de changer votre présent et votre futur parce que c’est quelque chose que vous pouvez vraiment faire.

  • Gardez le sourire :

Les pensées négatives vous empêchent de sourire, mais le simple fait de sourire vous mettra dans un esprit plus positif. Souriez donc lorsque vous êtes devant le miroir, lorsque vous rencontrer des gens ou juste souriez sans raison.

La psychologie a découvert un mécanisme physiologique remarquable : « Souriez pour être heureux !». Généralement, nous sourions lorsque nous sommes heureux, parce qu’il y a un événement ou une personne qui nous donne envie de sourire. Mais ce qu’il faut savoir, c’est que cela est possible de manière inverse. Lorsque vous souriez, des signaux positifs sont transmises au cerveau, chose qui vous rendde bonne humeur. Qu’attendez-vous donc pour sourire ?

  • Changez votre environnement :

Ce qu’il faut savoir, c’est que vous êtes le produit de votre environnement. Votre environnement influence d’une manière directe ou indirecte vos pensées et vos émotions. Cela veut dire que vous devez toujours faire attention à l’environnement que vous choisissez et aux personnes que vous fréquentez. Il est préférable de changer de lieu si votre environnement ne vous permet pas d’avoir de pensées positives.

Rappelez-vous que vous êtes un produit de votre environnement. Choisissez donc l’environnement qui vous permettra de penser positivement et d’atteindre facilement vos objectifs.

Découvrez les différentes méthodes qui vont vous permettre de dire au revoir aux pensées négatives et de penser positivement : Techniques pour développer la pensée positive et transformer votre vie

Il est important de suivre ce guide pour développer la pensée positive et découvrir des nouvelles connaissances qui feront de vous une meilleure personne : La pensée positive : Le guide complet pour la développer

Suivez le cours TRANSFORME TA VIE 2.0 :  Procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

Comment s’affirmer ? Les techniques d’affirmation de soi !

Savoir refuser, savoir soutenir ses opinions, gérer des conflits ou savoir mener des négociations, ce sont des compétences qui peuvent témoigner de nos réussites, dans notre vie personnelle et professionnelle. Apprendre à s’affirmer permettra d’acquérir les moyens nécessaires pour se faire entendre et respecter, et aide par conséquent à trouver un équilibre dans ses rapports avec les autres.

Comment alors s’affirmer ?
Apprendre à s’affirmer constitue un vaste programme pour la majorité d’entre nous.
Apprendre à s’affirmer c’est aussi tenir compte de ses propres besoins et de ceux des autres également. Ce qui est en contradiction totale avec cette fameuse approche qui prétend que « s’affirmer, c’est écraser autrui ». Une approche, ou plutôt un préjugé qu’il est temps de démystifier.

Comment s’affirmer, dans ce cas ? Mais avant tout, comment expliquer les mécanismes de l’affirmation de soi ?

Certains spécialistes distinguent trois profils de l’affirmation de soi :

  • Agressif :

C’est quand on veut manifester ses besoins et envies allant même jusqu’à les exiger sans accorder aucune importance aux besoins des autres. Cette attitude vous permet d’avoir tout ce que vous désirez en imposant votre point de vue et en rejetant entièrement l’existence de l’autre.

  • Passif :

Dans ce cas, ce sont les besoins des autres qui ont la priorité, alors que les vôtres viennent en second plan. Vous ne manifestez pas vos besoins et vous vous laissez guidés par les autres qui vont vous imposer les leurs. Vous développez une image négative de votre personnalité et vous avez la sensation que vous êtes un moins que rien.

  • Affirmé :

Dans ce cas de figure, vous tenez à manifester vos besoins et vos désirs et en même temps, vous accordez de l’importance à ceux des autres. Vous appliquez la règle du fifty-fifty : vous avez autant de droits que l’autre. Votre position tend à être au juste milieu, et vous tenez à vous respecter et également à respecter l’autre et son droit de s’exprimer et de rendre compte de ses besoins et de ses envies.

Inutile de vous dire lequel de ses profits est le plus modéré. Cela saute aux yeux. Mais ce qui est pertinent c’est d’essayer de modifier un peu ses convictions et ses réserves par rapport à l’affirmation de soi.

Alors dire que s’affirmer, c’est écraser les autres, c’est loin d’être la bonne approche !

 

Suivez le cours TRANSFORME TA VIE 2.0 :  

Procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

Comment s’affirmer, donc ?
S’affirmer n’exige pas de dominer les autres, de les anéantir. Tout au contraire. Apprendre à s’affirmer, c’est en quelque sorte apprendre à se concilier avec soi-même, à se sentir bien dans sa peau et dans sa tête et à apprendre à se concilier avec les autres, à les respecter et à respecter leurs envies et leurs opinions tout en respectant soi-même.

Si nous sommes bien avec nous-même il n’est plus nécessaire de se sentir supérieur par rapport aux autres.
De la même façon, être passif fait naitre systématiquement, voire incontestablement une piètre estime de soi et également le sentiment de se voir en position d’infériorité par rapport aux autres.
Tandis que celui qui cherche à être agressif pour s’affirmer se pose en supériorité et fait fi des autres, qui ne comptent nullement pour lui.

C’est donc cette façon de se positionner qui constitue un problème majeur, car apprendre à s’affirmer c’est apprendre à respecter les autres, à respecter leurs opinions, leurs envies, leurs désirs…

Comment s’affirmer, les enjeux ?

Cependant, il ne faut pas nier d’autres enjeux qui entrent en ligne de compte. Des enjeux qu’il faudrait apprendre à passer outre pour parvenir à construire cette affirmation de soi. On peut citer entre autres, la crainte de ne pas être aimé, d’être rejeté en voulant s’affirmer, ou la crainte de générer un conflit, ou encore la crainte de blesser les autres, ou la crainte d’être pris pour quelqu’un d’arrogant…

Passer au-dessus de ces enjeux exige un travail sur soi de longue haleine mais qui vous permettra de s’affirmer avec brio, sans pour autant être dépendant des autres.  Apprendre à s’affirmer c’est apprendre à vous affranchir du regard des autres, un regard le plus souvent inquisiteur.

Les avantages de l’affirmation de soi

Apprendre à s’affirmer présente des avantages innombrables. D’abord, s’affirmer, c’est apprendre à s’écouter, à prendre conscience de ses besoins et à être de ce fait connecté à soi.
C’est le meilleur moyen d’apprendre à se respecter, et d’établir une bonne corrélation avec soi-même, plus cordiale et plus douce.

Être à l’écoute de soi peut vous apporter une certaine paix intérieure, une totale sérénité, car apprendre à s’affirmer c’est apprendre à gérer les tensions dues à un manque d’attention à soi.
Vous n’êtes plus dépendant des autres, de leur regard, car vous prenez vos besoins en charge et vous les assumez pleinement.

En plus, et c’est un autre avantage des plus importants également, vos relations avec les autres ne sont plus tendues, mais plutôt équilibrées. Eux aussi, ils se rendent compte de cela.
Adieu, par conséquent les tiraillements et les rivalités car vous n’êtes plus en guerre contre l’autre, au contraire vous avez appris à lui manifester du respect.

Evidemment, on ne peut pas être en bon terme avec tout le monde. Mais en général, vous avez appris à bien prendre vos distances, sans être agressif envers ceux qui ne partagent pas vos idées. Vous avez appris à accepter et à respecter la différence.

Enfin, apprendre à s’affirmer, c’est aussi apprendre à être plus à l’aise avec soi, à demander ce que vous désirez sans le moindre gêne, sans le moindre complexe d’infériorité ou sans êtes agressif.
Car le mode agressif peut entrainer une certaine résistance de la part de l’autre, alors que le mode passif vous pétrifie, vous empêche de demander ce que vous désirez.

Cependant le mode affirmé vous rend plus ouvert et vous permet de demander les choses clairement, et de manière équilibrée.

Techniques d’affirmation de soi

Comment s’affirmer ? C’est la question qui peut traverser nos esprits. Quelles techniques d’affirmation de soi ?

  • Le disque rayé

Cette technique d’affirmation appelée technique du disque rayé consiste à répéter plusieurs fois le même discours, comme s’il s’agissait d’une litanie. Le contenu du message que nous transmettons doit rester inchangeable, même si notre interlocuteur essaiera de nous faire changer d’opinions de différentes manières : séduction, culpabilisation, intimidations,….

Ce message se fonde indubitablement sur nos nécessités et nos valeurs. Bien sûr vous pouvez changer le contenant de votre message, en adoptant un autre style, d’autres constructions de phrases,… mais, ne changez en aucun cas le contenu.

Cette technique d’affirmation de soi se fera courtoisement et dans le respect de la déontologie. Notre affirmation de soi n’est pas dirigée vers la personne, mais sur la requête que fait cette personne.

Pour être plus pragmatique, en voici deux exemples, des jeux de rôle en quelque sorte :

Exemple 1 : Repousser une requête avec la technique du disque rayé

  • Peux-tu m’avancer une somme d’argent ? Je suis dans le rouge depuis quelques mois.
  • Je compatis, mais c’est difficile pour le moment.
  • Tu sais bien que je vais te le restituer le plus tôt possible
  • Ça m’embête, mais je ne peux pas t’avancer de l’argent.
  • Je peux compter sur ta générosité, tu es un véritable ami.
  • Excuse-moi, mais je ne peux pas t’avancer d’argent.
  • Je suis énormément déçu par ton attitude.
  • Je comprends ta déception, mais ce n’est pas possible d’avancer de l’argent.

Exemple 2 : Faire une demande
Si on est en carence d’affirmation de soi, on peut éprouver des difficultés à demander quelque chose. C’est pourquoi on privilégie des formules du type « Comme tu veux » au dépens de « je souhaite ».
Autrement dit, nous accordons la priorité aux désirs des autres.
Néanmoins, là réside la clé pour s’affirmer : exprimer clairement une demande sans se concentrer sur un rejet possible.

Nous vous proposons ce jeu de rôle. Vous êtes au restaurant et le steak qu’on vous a servi est presque cramé. Vous faites signe au serveur :

. Je viens de goûter le steak que vous m’avez présenté et je ne peux pas le consommer tant il sent le brûlé. Pouvez-vous me m’en donner un autre ?
– Une dizaine de personnes ont pris le même menu et il n’y a eu aucune réclamation.

. Les autres steaks étaient sans doute tendres mais le mien est plutôt dur.
– Mais cette viande est livrée par le même grossiste.

Je sais bien que vous êtes un restaurant de renommée et que vous servez de la bonne bouffe, mais malheureusement, la mienne n’est pas à mon goût. Je voudrais que vous m’en donniez une autre.

  • Monsieur, ce n’est pas possible dans une maison comme la nôtre.
  • Je connais la renommée de votre restaurant, c’est d’ailleurs ce qui explique ma venue ici. Toutefois, j’aimerais que vous me donniez un autre steak car de toute manière, je ne pourrai pas la consommer.

. Ce n’est pas habituel, mais je vais vous en donner un autre.
– Merci de votre compréhension.

Cette technique d’affirmation de soi consiste à créer un écran de brouillard, quand vous ne voulez pas vous engager réellement dans une discussion. Vous donnez l’impression de ne pas présenter de résistance face à des critiques plus ou moins virulentes.

Il s’agit d’adapter vos réponses aux allégations de votre locuteur. Vous essayez d’être neutre le plus possible, sans trop vous engager. Les outils linguistiques de cette technique se résument par exemple à employer des locutions telles que : « c’est fort possible ; sans aucun doute ; tu n’as pas tort, c’est sûr… ».

On vous reproche de ne pas être aimable, vous pouvez répondre : « il m’arrive de ne pas être aimable».

Dans un autre contexte, vous pouvez reprendre le discours de votre locuteur en essayant d’être neutre, sans prendre position, et surtout sans être ni agressif, ni ironique.

Par exemple, lors d’une discussion, quelqu’un qui est très emporté contre les professeurs vous dit que «tous les professeurs sont des fainéants », vous pouvez répondre sans trop vous engager que « il est vrai que quelques professeurs sont des fainéants. »

  • Trouver des compromis

Cette technique d’affirmation de soi consiste à trouver des arrangements pour calmer les tensions et atténuer le sentiment de culpabilité. Il s’agit de trouver un terrain d’entente auquel les deux parties adhèrent, un arrangement qui sert votre intérêt et celui de votre locuteur.

Par exemple, une voisine vous demande :
– « Je dois partir dimanche pour voir ma mère malade, mais je ne peux emmener mon chien. Peux-tu le laisser chez vous ? »
– « Désolé, je ne peux répondre à ta demande, mais si tu veux, je te communique le numéro d’une amie que tu peux contacter. Elle sera enchantée de te dépanner. »

  • L’écoute active

L’écoute attentionnée est une technique d‘affirmation de soi qui consiste à reprendre ce que vous avez saisi du discours de l’autre sans émettre un jugement.

Ceci permet de déjouer les conflits et d’aider l’autre à endosser ses responsabilités et à chercher ou proposer des solutions à ses problèmes.

  • Savoir désamorcer la colère

Apprendre à désamorcer votre ire qui peut exploser et provoquer des dégâts est une technique d’affirmation de soi qui peut être d’une grande importance.

Apprendre à désamorcer sa propre colère, alors qu’on vient d’être vilipendé vous fera éviter une escalade irrépressible, irréparable, voire funeste.

Montrer un comportement de plus en plus serein et non violent est la preuve que vous avez une certaine emprise sur cette technique d’affirmation de soi, et que vous savez vous maitriser face à des situations hostiles.

C’est votre point fort, après tout ce n’est pas donné à tout le monde de rester calme, da marbre face à des situations désagréables, et même scabreuses.

Se faire agresser verbalement et savoir se comporter en gentleman est le signe que vous savez contrôler vos sensations, vos émotions et que vous pouvez brider votre colère.

Par exemple un ami vous dit : « Ton rapport sur tel sujet est un véritable désastre, un ramassis de conneries, mais comment tu as pu pondre ce torchon… »

Avouez que ce n’est pas très tendre comme propos, mais comment désarmer cette colère qui bouillonne en vous face à de tels propos ?

Vous pouvez répondre par exemple : « tu as sans doute tes raisons pour se mettre en colère. Mais j’aimerais que tu m’expliques avec précision les points que tu n’as pas aimés dans mon rapport et l’on discutera de tout ça calmement.

Mais en revanche, je trouve que c’est très déplaisant d’être injurié par un collègue de travail, je pense que tu partages mon avis, sans aucun doute.»

Voilà, vous seriez peut-être arrivé à éviter l’ascension de la colère, et vous auriez réussi à désamorcer la crise.

Bien évidemment, vous pourrez coordonner toutes ces techniques d’affirmation de soi, les associer les unes aux autres, en tenant compte de la situation et du contextuel.

Ce que vous devez savoir également, c’est que dans la communication, connaitre la théorie n’est pas suffisant, il faut tester, passer à la pratique !

Alors, bon voyage sur la voie de l’affirmation de soi !

11 exercices pour avoir une bonne image de soi, pour que vous puissiez commencer cette étape vers l’acquisition du bonheur et de la confiance en soi : 11 exercices pour avoir une bonne image de soi

Voyons comment développer la connaissance de soi à travers 9 exercices concrets, que vous pourrez dès à présent pratiquer de façon régulière : Comment développer la connaissance de soi ? 9 Exercices pour se connaître

Suivez le cours TRANSFORME TA VIE 2.0 :  

Procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

Comment être sûr de soi : méthode unique et efficace

Dans la vie de tous les jours, il est plus que nécessaire de développer un certain nombre d’attitudes de comportements. Ces attitudes que l’on peut toutefois considérer comme des états d’esprit à développer sont indispensables pour mieux vivre sa vie au quotidien. Pour justement vivre cette vie pleinement, il faut travailler sur sa personne, être sur de soi.
Cette dernière expression revêt une importance plus que capitale dans le monde d’aujourd’hui. Etre sur de soi, c’est être capable de porter un œil positif voire même objectif sur tous ses actes.

Pas seulement sur les actions mais également sur sa propre personne. C’est une force dont chaque individu devrait être doté, lui permettant ainsi de se reconnaitre à sa juste valeur, sans pour autant se sous-estimer ou encore moins se surestimer.

En effet, être sur de soi, ne veut pas dire qu’il faut trop en faire, être arrogant, trop complaisant ou même imbu de sa propre personne. Certes, être sur de soi induit quand même une bonne dose de narcissisme, mais ce narcissisme doit justement être bien dosé afin de ne pas tomber dans l’excès.

Dès lors, on peut déjà considérer qu’être sur de soi, c’est tout simplement connaitre et reconnaitre sa valeur. Connaitre quelles sont ses qualités, savoir que la perfection n’est pas de ce monde et de ce fait, admettre ses défauts. Pourtant, il n’est pas toujours aisé de parvenir à être sur de soi. C’est un exercice qui demande quelques efforts afin de parvenir à ne plus douter de soi ou de ses capacités.

Etre sûr de soi, à quoi cela renvoie ?

Ce qu’est en réalité le fait d’être sur de soi, a déjà été amorcé précédemment. En effet, être sur de soi c’est la capacité à pouvoir identifier ses forces ainsi que ses limites véritables. C’est se connaitre et ne pas douter de soi, de ce que l’on peut faire peut importe la situation. C’est cette capacité à ne pas avoir peur des challenges, à garder sa sérénité en toutes circonstances. Plus qu’un simple état d’esprit, être sûr de soi, est un élément incontournable dans la vie de chaque être humain.

Il est même au centre de la vie de l’individu. Etre sûr de soi, permet de développer de meilleures relations avec son semblable, d’aller vers de nouvelles opportunités ou même de créer des opportunités pour d’autres personnes. Etre sur de soi est donc un pouvoir déterminant car il traduit aussi le niveau de confiance que l’individu a en lui-même.

Etre sur de soi c’est avoir plus de charisme, c’est avoir la capacité d’impacter sa vie afin de la faire évoluer dans le bon sens et même mieux, d’impacter également celle des autres. En effet, l’importance d’être sur de soi revêt tout son intérêt  dans la manière dont cela affecte votre vie mais aussi celle des autres.

A titre illustratif, votre capacité à engager une discussion avec des personnes, soit pour les consoler, soit pour partager tout simplement votre avis, peut les influencer positivement. Mais ces compétences, seules les personnes qui sont sures d’elles en disposent. Comment pourriez-vous inspirer les autres si vous n’êtes pas capable de vous inspirer vous-mêmes ? Etre sur de vous représente beaucoup plus que vous ne l’imaginiez !

Quels sont les risques liés au fait de ne pas être sûr de soi ?

S’il est accordé une place aussi importante au fait d’être sûr de soi, c’est parce que ne pas être sur de soi pourrait donner lieu à de graves conséquences.  Ces dernières peuvent très vite lorsqu’elles ne sont pas prises au sérieux, gâcher la vie de l’individu qui en souffre. Ainsi, ne pas être sur de soi, est un doute qui se caractérise par une perte de l’estime que l’on a en soi et une perte de confiance en sa propre personne s’en suit également.

De ce fait, les personnes qui ne sont pas sures d’elles se laissent guider par leurs émotions qui sont la plupart du temps négatives. Elles sont donc plongées dans un cercle vicieux de la négativité, qui les empêche de se reconnaitre à leur juste valeur. Etant donné qu’elles ont peu de confiance en elles, elles ne vont presque jamais vers les autres et elles n’aiment pas non plus que les autres viennent vers elles.

Ainsi, ne pas être sur de soi, c’est prendre le risque de devenir une personne extrêmement timide, introvertie à outrance.  Par ailleurs, ce sont des personnes qui sentent tout le temps le besoin de donner des explications, elles ne comprennent pas que l’erreur est humaine et dès qu’elles en font, elles s’en veulent à un point inimaginable. Manquer de confiance en soi, c’est aussi rater de bonnes opportunités, ne pas savoir saisir toutes les bonnes occasions soit par timidité, soit parce qu’on doute de ses propres capacités.

Ne pas être sur de soi, c’est manquer de confiance en soi à un point où vous passerez tout votre temps à vous dévaloriser, pire à vous rabaisser constamment. A chaque fois que vous êtes face à une nouvelle activité ou face à un nouveau défi, vous êtes tout de suite dans une posture de négativité. Vous vous répétez sans cesse que vous n’y arriverez jamais. Et le pire, c’est que l’individu qui n’est pas sur de lui, est beaucoup plus sur de son incapacité que de ses capacités. Et c’est là que se trouve le danger du manque de confiance en soi.

Suit le cours TRANSFORME TA VIE 2.0 :  Procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

Comment se manifeste le fait de ne pas être sur de soi ?

Si vous n’êtes pas du genre à être sur de vous ou si vous doutez fortement de vos capacités, cela se fera forcément voir. En effet, de nombreuses personnes ne sont pas sures d’elles et sont tellement plongées dans ce doute, qu’elles ont tendance à croire que cela est normal.

Pourtant cela n’a rien de normal, encore moins de vrai. Ne pas être sur de soi c’est se remettre en question de façon excessive à n’importe quel moment. Il est certainement bon de se remettre en question parfois, de se demander si au vu de ses compétences, on pourra atteindre un tel ou tel objectif. Ce qui permet donc d’ajuster ses capacités par rapport aux objectifs à atteindre.

Mais si cette remise en question est permanente ou si elle doit se faire de façon à ce que l’individu se trouve incapable de faire quoi que ce soit, c’est là que cela devient dangereux. Et il est d’ailleurs très facile de remarquer quand une personne n’est pas sur d’elles. Ces personnes sont généralement timides, elles n’aiment pas donner leur opinion, d’ailleurs elles ne prennent jamais la parole. Ce sont des personnes qui se laissent facilement dominer et qui ne prennent jamais les devants.

Les individus qui ne sont pas surs d’eux sont des êtres constamment stressés et angoissées. Ils souffrent également d’une anxiété qui les pousse à craindre que le pire arrive dans toutes les situations.

En réalité, être anxieux ou stressé par rapport à une situation traduit que vous ne vous croyez pas maitre de la situation. Et ne pas pouvoir être à la hauteur pour gérer une situation est souvent dû au peu de foi que l’on a en soi.

Quels sont les avantages à être sur de soi ?
Vous pouvez le faire, vous en êtes capables, vous êtes au dessus de cela. Peut importe la manière dont vous le dites, ces expressions qui font ressortir votre capacité et même mieux votre détermination  à réussir tout ce que vous entreprenez sont les plus grands signes de la confiance en soi. En effet, pour réussir, il faut pouvoir se mettre dans un état d’esprit qui serait capable de favoriser cette réussite.

Le succès est une affaire d’état d’esprit et il y a de fortes chances que vous deveniez ce que vous pensez. Et c’est justement à ce niveau que se situe un des plus grands avantages de la confiance en soi. En effet, être sur de soi vous permettra de développer l’état d’esprit positif nécessaire à votre réussite. Et plus vous positivez, plus vous aurez la force de vous surpasser et d’atteindre votre objectif dans les brefs délais. Il n’ya rien de meilleur que croire en soi pour accomplir ce que l’on désire.

Croire que l’on verra s’accomplir tout ce que l’on a prévu de faire malgré les difficultés est déjà une manière de les avoir à moitié. Avoir confiance en soi c’est donc cette une condition indispensable pour la réalisation de vos rêves. Croire en soi, croire en ses capacités c’est se donner la peine d’abord de se fixer des objectifs et ensuite se donner les moyens de les atteindre. L’avantage qui réside dans le fait d’être sur de soi c’est de pouvoir considérer chaque obstacle comme un défi à relever et non une entrave à la réalisation de ses objectifs.

Dès lors que vos problèmes deviennent  pour vous des défis, vous trouverez tous les moyens de les relever parce que vous êtes sur de vous et que vous ne doutez pas de vos capacités. Ainsi être sur de soi est une disposition mentale qui a pour but ultime de vous faciliter tout ce que vous entreprenez et mieux de vous ouvrir les portes du succès. Etre sur de vous, c’est le meilleur moyen de gravir les échelons, de sortir de votre zone de confort, d’oser entreprendre.

Lorsque vous êtes sur de vous, vous ne vous contentez plus d’exister, vous vivez parce que vous ne subissez plus, mais vous êtes plutôt maitre de votre destinée. Vous faites prendre à votre vie, le cours que vous souhaitez que celle-ci prenne. Etre sur de soi permet de développer et de faire évoluer  positivement tous les aspects de sa vie. Que ce soit sur le plan professionnel relationnel, financier, etc.

Comment devenir plus sur de soi ?
Si vous faites partie des personnes qui ne sont pas sur d’elles ou qui sont peu sûres d’elles, alors, cela voudrait tout simplement dire que vous avez un défi de plus à relever. Votre prochain objectif sur le court terme devra donc être de devenir plus sur de vous. La meilleure manière d’y parvenir c’est de pouvoir travailler sur vous, car c’est de votre estime et de votre confiance en vous qu’il s’agit ? Et étant donné que vous êtes la personne la plus importante de votre vie, vous méritez d’avoir confiance en vous afin de pouvoir réorienter votre vie comme cela se doit.

Ce combat de la confiance en vous, vous devez le mener chaque jour de votre vie jusqu’à ce que vous obteniez satisfaction. Certes, un changement ne s’effectue pas de façon brusque, mais il s’agira d’un processus progressif qui vous permettra quand même petit à petit d’avoir confiance en vous. Vous devez suivre les bons exemples, vous devez sortir de votre zone de confort et dépasser vos limites.

C’est avec de la pratique que vous prendrez confiance en vous. La confiance vient avec l’expérience. C’est parce que vous n’êtes pas sures de vous que vous êtes plongés dans la négativité, que vous croyez que tout vous est impossible. Etre sur de soi permet de ne plus être limité sur le plan émotionnel.

Certes, vous faites déjà bien en essayant de vous documenter sur le sujet, mais la meilleure manière de mener ce combat c’est de passer à l’action. Maintenant que vous savez ce qu’implique le fait de ne pas être sur de soi, ces inconvénients et les avantages à être sur de soi, vous ne pouvez plus continuer à être passifs.

Il est temps pour vous de passer à l’action. Il est temps de reconnaitre que vous êtes un homme de qualité. Comme tout le monde vous avez des défauts mais tant que vous continuerez à les mettre en avant au détriment de vos qualités, vous ne serez jamais sur de vous et vous risquez de rater votre vie.

Cherchez-vous une source d’inspiration parmi les meilleurs qui existent
Si vous voulez parvenir à être sur de vous, alors pensez à vous chercher une source d’inspiration, une muse à laquelle vous pourrez vous référer à chaque fois que fois que votre esprit négatif essayera de prendre le dessus sur vous. Vous avez surement des qualités, peut être même plus de qualités que de défauts.

Il faudra lors vous attacher à vos principales qualités. Celles-ci vous aideront à reprendre  confiance en vous, à être sûr de vous et vous aider à vous surpasser. Si vous êtes tellement resté dans le mauvais état d’esprit que vous ignorez vos qualités, il vous sera facile de les retrouver. Essayer de vous rappeler de tous les compliments dont vous avez bénéficié une fois dans votre vie.

Toutes les personnes que vous  avez eu à satisfaire qui vous et qui pour vous remercier vous ont complimenté. Il peut s’agir de clients, d’amis ou même de personnes que vous ne connaissez pas particulièrement à qui vous avez rendu service. Vous remémorer ces moments vous permettra de vous rappeler que vous êtes bons à quelques chose et que vous n’avez aucune raison de ne pas être sur de vous.

Ces paroles vous inspireront afin que vous puissiez retrouver vos véritables qualités. Une autre manière de découvrir vos qualités c’est de chercher une liste de qualités ou de traits de personnalités et marquer celles qui vous ressemblent le plus. Si vous pensez que vous êtes proches d’un tel ou tel trait de caractère, cela voudrait tout simplement dire que vous tendez plus vers ces caractéristiques.

Ces petits exercices ont certes l’air de rien, mais les faire vous permettront de sortir de votre modestie excessive et de vous rendre compte que comme tout le monde, vous avez des capacités.

Non seulement vous pourrez vous inspirer à travers vos qualités, mais également à travers des personnes dont le comportement et l’attitude vous émerveillent. Si vous  connaissez des célébrités ou même des personnes de votre entourage qui vous donnent l’impression d’avoir confiance en elles ou encore d’être toujours sures d’elles, pourquoi ne pas soit vous rapprocher d’elles, soit essayer de les imiter.

Par exemple, à chaque fois que vous pensez à ces personnes que vous admirez en cachette, essayer de voir comment elles se tiennent lorsqu’elles sont en interaction avec les autres ou comment elles agissent quand elles entreprennent quelque chose.

Ainsi, à chaque fois que vous aurez peur, à chaque fois que vous douterez de vous-mêmes, posez-vous la question de savoir, pourquoi s’il peut le faire, vous ne pourrez pas le faire aussi.
Gardez à l’esprit que la seule chose qui vous fait douter de vous c’est votre for intérieur qui est rempli de pensées négatives. Référez vous toujours à vos qualités et imiter les personnes qui sont sures d’elles et vous verrez que vous vous améliorerez progressivement.

Faites des compliments aux autres
C’est un des meilleurs exercices qui vous permettront de devenir plus sûrs de vous. Faire des compliments aux autres, implique que vous devrez sortir de votre zone de confort. Et pour ce faire, vous devrez supprimer toutes les limites émotionnelles qui constituaient pour vous une entrave à la sortie de votre zone de confort.

Certes, ce sera très compliqué pour une personne au début d’aller vers les autres mais de petits efforts qui s’accumuleront au fur et à mesure que les jours passent pourraient bien vous faire changer. Pour une première fois, il vous suffira simplement d’aller faire une petite promenade dans la rue ou un jogging et de sourire à un inconnu.  Même si vous n’obtenez pas un sourire en retour, vous aurez au moins fait plaisir à une personne, vous aurez fait un effort pour sortir de votre zone de confort. Vous pourrez être fier de vous.

Ces petits efforts que vous faites, notez les bien, ils vous permettront plus tard d’être fiers de vous et de commencer à être plus sûr pour les choses à venir en vous basant sur celles que vous avez déjà faites. Sourire à une personne au début, lui dire un bonjour plus tard vous permettra petit à petit d’oser aller faire un compliment. L’avantage à complimenter les autres, c’est que vous leur faites plaisir, vous suscitez même un intérêt chez eux et ils auront une opinion positive sur vous.

Par ricochet, en faisant des compliments, vous en recevrez également. La plupart des gens deviendront plus gentils avec vous, ils s’intéresseront à vous et vous pourrez enfin développer et élargir votre cercle relationnel. Il est normal qu’au début vous ayez peur de faire ses efforts mais tout cela est indispensable pour votre bien être. Vous ne pouvez pas continuer à vous saboter en disant que vous n’êtes pas capable de faire les choses que vous n’êtes pas censé faire.

Dites que vous êtes surs de vous et croyez-y
Une des meilleures manières de parvenir à être sur de vous, c’est de commencer à penser que vous êtes surs de vous, de vous mettre dans un état d’esprit dans lequel vous vous croirez capable de tout faire. C’est un exercice assez simple à pratiquer.

Pour ce faire, il vous suffira simplement de remplacer  toutes les pensées négatives par des pensées plus positives. Par exemple, au lieu de constamment dire et penser que vous n’en êtes pas capable, regardez-vous au miroir et dites vous que vous pouvez le faire. Cette méthode quelque peu similaire à l’auto suggestion vous permettra de changer petit à petit votre mentalité. Fixez vous un objectif et répétez-vous sans cesse que vous ferez tout pour l’atteindre.

Dites que vous voulez être plus surs de vous, le seul fait de le vouloir peut vous permettre de changer votre manière de penser. En effet avoir confiance en soi nécessite une bonne dose de volonté. Si vous avez la volonté et que vous êtes déterminés, il n’y pas de raison pour que vous n’y parveniez pas. Ce que vous devez comprendre avant toute chose, c’est que la meilleure personne qui pourra vous motiver à atteindre vos objectifs c’est vous même. C’est vous qui bénéficierez en premier lieu des résultats.

Etre sur de soi ce n’est pas si compliqué que cela. Même la personne la moins sur d’elle peut avec un peu d’efforts changer ses pensées. Gardez à l’esprit que vous êtes venus sur cette terre car vous êtes destinés à impacter le monde, aussi minime que  soit votre influence, elle servira forcément à quelque chose. Etre sur de soi, c’est la passerelle ultime pour accomplir sa destinée, sachez-le.

La maitrise de soi nécessite une force et une certaine volonté pour y arriver, cet exercice vous aidera à réguler votre comportement : Techniques de maitrise de soi

Voici des exercices d’affirmation de soi qui vous aideront à reprendre votre jute place dans votre entourage familial, professionnel, ou social : Guide pratique pour favoriser l’affirmation de soi

POUR ALLER PLUS LOINS

Guide Confiance en soi PDF

 

Comment maîtriser et contrôler ses émotions ?

La joie, la colère, la tristesse, la peur, et la surprise font partie de notre quotidien. Pourtant, il n’est pas toujours facile de maîtriser ces émotions. L’émotion n’est pas quelque chose qu’il faut combattre car elle nous permet d’entrer en contact avec les autres et forger notre personnalité.

C’est plutôt une expérience psychophysiologique complexe qu’il faudrait être capable de contrôler pour ne pas sur-réagir dans des situations délicates.

Voici donc quelques techniques indispensables pour contrôler vos émotions et garder votre confiance en vous-même.

Qu’est ce qu’une émotion ?

L’émotion et un état affectif intense caractérisé par des troubles divers résultants de différentes causes et conditions. Son intensité dépend de la personnalité de chacun et des circonstances.

La même personne n’a pas toujours les mêmes émotions. Elle peut-être parfaitement maître de la situation dans certains cas et totalement incapable de se contrôler dans d’autres. Le rapport que nous avons avec le monde extérieur et fortement impacté par les expériences vécues auparavant.

C’est donc en identifiant l’origine du problème et en agissant contre cette dernière que nous pourrons éviter d’être submergé par ces émotions.

  • Apprendre à identifier et accepter ses émotions :

La première étape consiste à identifier ses émotions en repérant les signaux envoyés par votre cerveau dans les différentes situations. Il faut surtout reconnaitre et essayer de maîtriser ses émotions et éviter de les refouler car nous avons l’habitude de nous efforcer à donner aux autres une certaine image de nous-mêmes. Il est donc nécessaire d’avoir une certaine connaissance de ce mécanisme et être totalement honnête envers soi.

Lorsque vous vivez une émotion, essayez de l’identifier. Par exemple, si vous vous sentez nerveux, demandez-vous : « De quoi ai-je peur ? » Cela pourrait vous aider à trouver une solution.

Il est tout à fait normal de passer par des émotions négatives. Si vous êtes frustré parce que vous n’avez pas eu de promotion au travail, c’est normal. Utilisez cette émotion comme motivation pour faire beaucoup mieux et pouvoir vous imposer dans votre travail.

  • Anticiper ses émotions :

Au lieu d’être victime de ses émotions, il est possible de faire preuve d’une capacité d’introspection et anticiper les choses en étant conscient des origines et des signaux des émotions qui nous submergent.  Cela permet de connaître quelle attitude adopter dans de telles conditions.

On entend toujours dire que la meilleure façon de gérer un stress est de l’anticiper. C’est pareil pour les émotions. Il est donc temps d’affronter et contrôler ses émotions au lieu de les ignorer. Dès que vous avez la capacité d’identifier chacune de vos émotions, les anticiper vous permettra d’être préparé à l’avance pour mieux les canaliser.

  • Eviter tout ce qui déclenche des émotions négatives :

Une fois après avoir maîtrisé les signaux de déclenchement de vos émotions, vous pouvez les exploiter en votre faveur. Lorsque vous savez qu’une certaine situation déclenche une émotion négative chez-vous, occuper-vous de quelque chose d’autre et essayez de détourner votre attention. Essayez de vous rappeler de quelque chose de positif qui vous aidera à retrouver votre sang-froid.

A titre d’exemple, si vous êtes dans un embouteillage et que vous êtes en retard pour votre travail, vous risquez de vous énerver. Essayez donc de maîtriser vos émotions et mettez votre musique préférée. Ne vous concentrez plus sur la circulation, mais plutôt sur la musique que vous écouter.

Beaucoup de personnes sont très critiques envers elles-mêmes. Au lieu de vous en vouloir pour quelque chose, faites une activité que vous aimez faire ou des travaux ménagers que vous avez besoin de faire.

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

  • Essayez de vous calmer:

Il est souvent difficile de prendre les bonnes décisions et d’agir de façon rationnelle lorsque vous vivez des émotions très fortes. Notre corps a tendance à réagir émotionnellement plutôt que logiquement dans une telle situation. Ce type de réaction est généralement non souhaitable que ce soit dans un contexte professionnel ou social, il est donc important d’apprendre à se contrôler lorsque vous ressentez des émotions négatives.

Un exercice de respiration est le meilleur moyen de vous calmer. Respirez donc profondément tout en vous concentrant sur votre respiration, cela vous aidera sans doute à vous soulager physiquement et émotionnellement. Inspirez et expirez lentement, répétez cette opération pendant quelques minutes ou aussi longtemps que nécessaire pour vous calmer les nerfs.

  • Prenez une pause :

Le fait d’avoir des émotions intense risque de vous pousser à agir impulsivement. Que ce soit dans le cas de sentiments positifs ou négatifs, comme la colère ou la joie. La meilleure façon pour agir rationnellement et pouvoir gérer votre réaction est de bénéficier d’un petit moment à l’écart des autres.

Essayez de maîtriser la situation en reprenant la discussion après une petite pause. Si vous assistez dans votre travail à une réunion très tendue, suggérez à tout le monde de prendre une pause de cinq minutes. Si vous parlez d’un sujet délicat avec votre partenaire, ne vous précipitez jamais à prendre des décisions lorsque vous êtes en colère. Prenez une pause et faites un petit tour pour prendre de l’air avant de continuer votre conversation.

  • Parlez de vos émotions :

Maîtriser vos émotions ne veut pas dire que vous devez les ignorer ou les réprimer. Il est tout à fait normal et sain de parler de vos émotions. Parlez-en à vos amis ou à votre famille car c’est une très bonne idée de décrire à vos proches comment vous vous sentez.

Soyez calme et rationnel lorsque vous-en parlez. C’est bien d’exprimer sa colère, sa joie ou sa tristesse mais faites-le sans pleurer ou crier.

Vous pouvez également écrire ce que vous ressentez si vous préférez ne pas en parler aux autres. Cette pratique vous permet de bénéficier de nombreux avantages relatifs à votre santé mentale. Le fait d’écrire vos expériences et vos réactions vous permettra d’apprendre et identifier vos déclencheurs émotionnels. Il peut aussi vous aider à avoir une idée sur le mécanisme de vos réactions émotionnelles, ce qui vous permettra de trouver le meilleur moyen vous maîtriser vous-même.

Réservez au moins cinq minutes chaque jour pour noter tout ce qui vous préoccupe. Cela vous permettra sans doute de réduire le stress et l’anxiété. À la fin de chaque semaine, lisez que vous avez écrit et réfléchissez à tout ce qui s’est passé dans le but d’éviter que des telles situations se reproduisent.

La maitrise de soi nécessite une force et une certaine volonté pour y arriver, cet exercice vous aidera à réguler votre comportement : Techniques de maitrise de soi

Découvrez les différentes méthodes qui vont vous permettre de dire au revoir aux pensées négatives et de penser positivement : Techniques pour développer la pensée positive et transformer votre vie

Comment donner un sens à sa vie ?

Vous allez penser que c’est une question plutôt philosophique et que poury répondre, on va adopter un langage hermétique propre à la philosophie, indéchiffrable pour le commun des mortels. Peut-être !

Il est vrai que trouver un sens à sa vie est un vaste sujet qui se prête à plusieurs interprétations. Comment trouver un sens à sa vie ? Est-ce en cherchant le bonheur, ou chercher à s’accomplir ou bien vivre sa vocation ou sa passion ?

Mais, tout le monde s’accorde à dire que donner un sens à sa vie est essentiel, voire vital. Sans sens, la vie serait telle un bateau à la dérive, comme un voyage sans carte, à l’aveuglette, une errance sans but.

Mais dans la plupart des cas, pour trouver un sens à sa vie, il faut savoir dans quelle direction chercheret comment.

Pour être plus concret, plus réaliste et moins pédant, nous nous sommes engagés à vous proposer des petits exercices et habitudes qui vont vous permettre de comprendre les mécanismes, de chercher puis de donner un sens à votre vie. Mais gardez toujours à l’esprit que sans action, il n’y aura pas de changement.

Essayez de répondre à la question : « qu’est-ce que j’aime ? »

D’abord essayez de consacrer un peu de temps rien que pour vous et commencez une petite mise au point. Faites que ces rendez-vous en tête à tête avec vous soient réguliers et fréquents.

Mettez-vous à l’aise en compagnie d’un stylo et d’un carnet. Vous pensez que c’est dépassé, vous êtes plutôt branché sur les nouvelles technologies, alors prenez votre IPad ou votre tablette, ou votre smartphone.

Pensez aux choses que vous aimez vraiment faire, et faites la part des choses en mettant dans une colonne les choses que vous faites pour plaire aux autres. Dressez un petit listing de toutes vos activités, de vos passe-temps, de vos engagements. Identifiez ainsi ce que vous désirez réellement faire, et essayez de savoir pourquoi cela est passionnant pour vous, comment vous vous comportez dans ces moments, et ce que vous éprouvez.

Ce premier état des lieux vous aidera à lever le voile sur certains coins de votre personnalité, d’en savoir un peu plus sur vous !

Toutefois, cet exercice n’est qu’un début dans votre quête, le chemin reste un peu long, car ce qui vous plaît n’est pas nécessairement ce qui donne un sens à votre vie. Il est possible que quelque chose ait du sens pour vous, mais qui vous paraît inaccessible.

Trouver un sens à sa vie n’est guère aisé et demande un travail de longue haleine.

Essayez de savoir ce que vous voulez vraiment ?

Au fond, nous sommes en mesure de trouver ce qui pourrait avoir un sens pour nous, de découvrir les valeurs qui nous stimulent et en lesquelles nous croyons… Cependant trouver un sens à sa vie s’avère une tâche ardue car tout cela est enseveli dans le tréfonds de notre âme, sous un grand nombre d’apprentissages, d’influences, d’usages.

Si vous désirez mettre en évidence ce que vous désirez réellement, ce qui pourrait donner un sens à votre vie, vous pourrez essayer ce petit exercice avec quelqu’un d’intime, de vraiment proche avec lequel vous êtes à votre aise. Essayez de répondre sincèrement et sans censure à la question que vous demandez à votre ami de poser à chaque fois : « qu’est-ce que vous désirez vraiment faire dans la vie ? Qu’est-ce qui compte réellement pour vous ? Qu’est-ce qui peut vous rendre vraiment heureux ? »

Vous demanderez à votre partenaire de rester de marbre, de ne pas réagir, de vous écouter, de vous laisser vous exprimer.

Essayez de répondre à chaque fois de façon tout à fait différente, jusqu’à ce que vous arriviez à la réponse qui vous fera frémir, palpiter, qui touchera en vous une corde sensible.

Cet exercice a pour objectif de vous aider à voir clair en vous, à découvrir comment donner du sens à votre vie.

Et si ce qu’on fait donne du sens à notre vie !

Les deux premiers exercices vous ont sûrement aidé à découvrir le sens de votre vie et identifier ce qui est important pour vous, les actions qui vous permettront d’être heureux, d’être ce que vous désirez être, de connaître votre valeur.

Maintenant que tout semble clair pour vous, que feriez-vous pour changer un peu votre quotidien vers le mieux, et trouver un sens nouveau à votre vie, celui auquel vous aspirez.

Tout est relatif, chaque activité peut être perçue comme superflue ou essentielle. C’est votre regard qui est seul juge, qui permettra de la classifier, de voir si cette activité mérite votre attention et pourra donner un sens réel à votre vie.

Faites ce que vous avez à faire, mais en portant un regard neuf sur les choses que vous faites d’habitude, en vous investissant davantage, en donnant à sens nouveau à vos actions, autrement dit, à votre vie.

Essayons d’être pragmatique. Par exemple, vous pourrez rester avec vous-même et faire une liste de vos tâches quotidiennes : prendre soin de vos enfants et les aider à faire leurs devoirs, préparer vos missions, voir vos amies, faire du sport, faire les magasins, flâner dans les parcs…

Réfléchissez à ce que vous pourriez faire pour améliorer ce que vous faites, pour donner un nouveau sens à votre vie, pour ne pas tomber dans l’ennui, ou pour éviter le burn-out au travail.

Pour ce faire, essayez d’imaginer pour chacune de ces tâches quelques idées nouvelles d’actions que vous pourriez mettre en œuvre, et qui donneront un certain regain à votre quotidien, un sens à ce que vous faites.

Et commencez aussitôt, à appliquer ce nouveau mode d’emploi, sans attendre. Ne dit-on pas qu’il faut battre le fer quand il est chaud ! Agissez donc au moment propice, passez à l’action !

Revoirvos priorités !
Maintenant que vous êtes parvenu à repérer les activités qui pourront donner un sens à votre vie, celles qui vous procurent du plaisir, qui vous rendent heureux, il ne vous reste qu’à faire ce qui a du sens pour vous. Seulement !

Ce qu’il vous faut, c’est hiérarchiser vos priorités. Autrement dit, commencez par les activités qui vous semblent incontournables à vos yeux.

Il vous suffit de reprendre la liste de vos activités quotidiennes, hebdomadaires, mensuelles que vous avez auparavant établie. Puis enrichissez-la en y ajoutant les activités que vous adoreriez faire et qui donneraient du sens à votre vie.

Vous vous demandez s’il y a une bonne méthode qui vous aiderait à inclure les nouvelles activités à votre planification et à en exclure d’autres qui vous paraissent moins pertinentes ?

Il n’y a pas de méthode parfaite. C’est vous qui restez seul maître de vos choix. Décider de ce que vous allez faire ou pas vous incombe. Et n’oubliez pas que toute action est un choix.

Mais ne tergiversez pas, n’hésitez à aller de l’avant, à agir, à donner un sens à votre vie mais sans précipitation. Avancez dans votre petite révolution tout doucement mais d’un pas assuré pour vous rapprocher de votre planification idéale.

Donner un sens à sa vie, c’est notre objectif à nous tous. C’est une chose qui vit en nous, qui anime notre existence.

Mais, comme ce n’est pas toujours facile d’y arriver et qu’il n’y a pas une recette miracle, efficace à tous les coups pour réussir votre vie et à la rendre plus motivée, plus attrayante, nous nous permettons de vous suggérer un dernier conseil. Peut-être vous aiderait-il à créer la vie que vous avez toujours poursuivie !Cela consiste tout bonnement à cela :

Se libérer des aspects matériels !
Il est vrai que ce n’est guère aisé à suivre, à faire et ce pour au moins deux raisons :

  • On peut croire que se désenchaîner du matériel pourra réduire notre confort.
  • On n’est pas vraiment conscient de l’importance que l’on donne à tout ce qui est matériel : il n’est pas par conséquent facile de trouver la solution à un problème quand on ignore de quoi il s’agit exactement.

Et encore actuellement, on continue de croire que plus on possède des choses, plus on est heureux. Cependant, aussi étrange que cela puisse paraître, pour trouver un sens à votre vie, essayez de faire le contraire.

Par exemple, à chaque nouvel achat que vous faites, essayez de vous demander s’il aurait été préférable d’utiliser cet argent dans une bonne action humanitaire, dans une action qui vous rendra fier de vous, qui embellira votre image, qui vous aidera à donner du sens à votre vie.

Puisque maintenant, vous vous connaissez mieux grâce au travail effectué en amont, vous êtes à même de savoir ce qui vous manque, vos priorités, votre mission de vie. En fonction de tout cela, vous pourrez revoir votre agenda, votre planning. Le bonheur se trouve peut-être loin des centres commerciaux, où vous avez tendance à flânocher. Maintenant vous pourrez créer votre bonheur autrement, par des belles actions qui donneront du sens à votre vie.

Découvrez les différentes méthodes qui vont vous permettre de dire au revoir aux pensées négatives et de penser positivement : Techniques pour développer la pensée positive et transformer votre vie

Il faut noter que plusieurs écoles de pensée ont essayé de répondre à cette question, dans cet article Je vous guide pour y voir plus clair : Quel est le sens de la vie ? est une question que vous posez parfois

Techniques pour développer la pensée positive et transformer votre vie

Vous avez du mal à penser de manière positive et le négativisme domine votre esprit. Vous êtes confronté à des situations où vous vous dites toujours que les choses vont mal tourner et cela a un certain impact sur votre comportement de tous les jours ?

Le fait de penser de manière négative entraine de nombreuses conséquences psychologiques et diminue certaines valeurs comme la confiance ou l’estime en soi. Il est cependant possible de se débarrasser des pensées négatives et de positiver quelle que soit la situation. Il suffit de techniques et méthodes de pensée positive.

Découvrez les différentes méthodes qui vont vous permettre de dire au revoir aux pensées négatives et de penser positivement.

Pourquoi est-il important de penser positivement ?

  • Une meilleure santé

Le fait de penser positivement vous aide à avoir une meilleure santé avec un système immunitaire renforcé. Les pensées négatives entrainent le stress voire, des maladies et cela affaiblit largement le système immunitaire. Ce stress agit aussi sur le cœur et peut entrainer des perturbations au niveau du rythme cardiaque.

Quand vous pensez positif, il y a moins de risques d’être exposé à des maladies cardiaques car le positif vous donne la joie de vivre et vous incite à vivre de manière saine. De même selon des études, la pensée positive aide à lutter contre l’hypertension qui découle souvent de l’anxiété entrainant ainsi des problèmes cardiaques.

La pensée positive vous permet ainsi d’être physiquement et mentalement en forme et de vous porter en pleine forme. La santé est une chose non négligeable et le positif contribue à son optimisation.

  • Une capacité de rebondissement

Le fait de penser positif vous donne une grande capacité de rebondir après des échecs ou des évènements douloureux de la vie. Lorsque vous positivez, vous êtes résistant et donc vous ne serez pas confronté à des dépressions car, vous avez l’habitude de véhiculer des émotions positives.

Cela ne veut pas dire que vous n’êtes pas insensible à certains faits malheureux mais juste que vous avez la capacité de les surmonter quelle que soit leur gravité. Cette capacité de rebondissement vous donne aussi la possibilité de gérer votre douleur et de ne pas la laisser prendre une grande place dans votre vie.

Le positif vous donne la force de réduire la douleur et de continuer à voir les choses du bon côté sans trop s’appesantir sur le négatif.

Quelles techniques pensées positives ?

  • La méthode du miroir

Cette méthode vous permet d’avoir une meilleure appréhension de vous-même, de vous valoriser et de vous estimer à votre juste valeur. Mettez-vous devant un miroir et regardez-vous, soyez fier et souriez. Regardez-vous de haut en bas à travers le miroir et faites focus sur ce que vous aimez le plus chez vous.

Si vous avez la forme de votre visage ou vos yeux, prenez le temps de les admirer et dites à haute voix que vous êtes fier de votre personne. Faites cet exercice au quotidien au minimum 2 fois par jour. Vous allez commencer à avoir une pensée positive de vous-même.

  • S’entrainer à affirmer positif

Le fait de s’entrainer à penser positivement va habituer votre cerveau à la positivité et cela deviendra un réflexe pour vous de penser de manière positive. Il suffit d’utiliser la technique du remplacement qui consiste à remplacer toute pensée négative par une positive.

En effet, même si ces pensées positives n’existent pas encore ou paraissent impossible de réaliser, l’essentiel est d’abord d’habituer votre cerveau à des pensées positives. Ainsi, même si vous faites semblant, votre esprit va au fur et à mesure s’adapter à ce genre de pensées.

La technique est facile : lorsqu’une pensée négative vous vient en tête, pensez à une chose positive qui peut la remplacer.

  • Sortez toutes vos pensées négatives

Ceci est souvent appelé l’exercice de la poubelle et il consiste à se débarrasser de tout ce qui est pensée négative. Le fait de garder vos pensées négatives pour vous et de ne pas les sortir peut vous empêcher d’instaurer des pensées positives dans votre cerveau.

Voici la technique : prenez un papier et écrivez toutes les pensées négatives qui vous viennent en tête, déversez y tout, cela va permettre à votre esprit de se libérer et de se vider. Après cela déchirez ou brulez ce papier pour vous débarrassez de ces idées.

Dans votre tête vous allez vous dire que vous vous êtes débarrassé des pensées négatives et votre cerveau va enregistrer cette information.

  • La technique de la méditation

La méditation est un exercice qui vous aide à apaiser votre esprit et à vous améliorer. Pour commencer, allez dans un endroit qui est calme et tranquille et installez-vous pour une dizaine de minutes.

Fermez vos yeux et imaginez vos pensées défiler devant vous. Observez chaque pensée qui se présente à vous et concentrez-vous sur votre respiration afin de ne pas vous laissez emporter par le courant de vos pensées.

  • La technique du sourire

Selon des études scientifiques, le fait de sourire influe positivement sur les pensées et l’humeur d’un individu. Le sourire est par essence quelque chose de positif, alors si vous souriez vous envoyez des ondes positives à votre cerveau.

Votre esprit capte automatiquement une image positive et cela contribuer à vous aider à penser positivement. Souriez autant que vous le pouvez, vous ne penserez qu’à de belles choses.

  • Se remémorer des bons souvenirs

A chaque fois que des pensées négatives veulent accaparer votre esprit ou à chaque fois que vous pensez de manière négative sur une situation spécifique, ramenez à la vie, des anciens souvenirs positifs qui sont liés ou non à cette situation.

En vous rappelant des bons souvenirs, votre esprit adopte une attitude positive et plus vous faites cet exercice, plus il va s’habituer à penser de manière tout à fait positive. Les bons souvenirs vous permettent de voir toute situation sous un autre angle plutôt que d’un côté négatif.

Par exemple, lorsque vous êtes confronté à un problème, il est probable que vous l’ayez déjà vécu et que vous vous en étiez sorti. Alors souvenez-vous de ces moments où vous êtes sorti vainqueur d’un problème beaucoup plus grave.

  • Acceptez-vous tel que vous êtes

Faites-vous à l’idée que nul n’est parfait et que chaque personne a des défauts qui lui sont propres. Ne vous critiquez pas et apprenez à aimer votre propre personne et à vous accepter comme vous êtes. Faites un focus sur vos qualités car cela vous aidera à avoir une pensée positive de vous-même et à ne pas faire attention aux remarques négatives faites sur vous.

Faites une liste de vos points forts et des belles choses que vous avez eu à réaliser dans votre vie et regardez cette liste à chaque réveil. Vous n’aurez plus de temps à penser négatif car cette liste sera ancrée dans votre esprit et va vous booster toute la journée.

  • Essayez de toujours voir positif

Cette technique consiste à se dire qu’il y a un bon côté dans cette situation ou que tout va aller bien, et ce quel que soit la gravité de la situation. Cela va vous permettre de savoir gérer une situation tout en adoptant une démarche positive. Dites-vous que telle situation aussi négative qu’elle soit peut vous aider à améliorer telle chose ou peut vous servir de test.

Pour terminer, inspirez-vous des autres en vous intéressant à leurs vécus, vous verrez certains qui ont vécu la même chose et qui s’en sont sortis.

  • Utilisez les techniques de la PNL

C’est une technique de programmation Neuro-Linguistique qui consiste à faire une modification de nos pensées et comportements. Cette technique est composée de deux exercices pouvant aider à penser positivement : l’auto-encrage dans laquelle vous devez expérimenter votre état émotionnel afin de trouver ce que vous cherchez du point de vue émotionnel.

Le deuxième exercice consiste à faire un recadrage de contenu c’est-à-dire recadrer une situation et voir comment vous pouvez faire pour avoir des ressentis positifs au lieu de négatifs.

  • Entourez-vous de gens positifs

Il est important, pour adopter une pensée positive d’être entouré de personnes qui pensent aussi de manière positive. Lorsque vous êtes entouré de personnes qui ne vous encouragent pas, qui vous tirent vers le bas et qui ne vous aident pas à cultiver une attitude positive, il vous sera difficile d’avoir des pensées positives.

Choisissez des personnes qui vous encouragent, vous donnent envie d’aller de l’avant et qui vous aident à chasser les pensées négatives de votre esprit. Si vous essayez cette technique, vous serez plus positif et plus heureux.

  • La technique du divertissement

L’un des meilleurs exercices pouvant permettre de chasser les pensées négatives c’est le divertissement. Il y a mille et une manière de vous divertir, de vider votre esprit et de changer de cap.

Vous pouvez aller faire les boutiques, aller faire la fête, danser, rire chanter et vous faire plaisir. Pendant que vous vous divertissez, votre esprit reçoit des ondes positives et transmet ainsi des pensées positives. Plus vous avez l’habitude de vous divertir et plus votre esprit va s’habituer à penser positivement.

On vous donne ici les meilleurs exercices de pensée positive que vous pouvez pratiquer régulièrement pour penser positivement : Exercices de pensée positive pour reussir et changer votre état d’esprit

Pour comprendre comment réussir dans la vie, cet article vous donne quelques conseils pour réussir sa vie et ne pas la rater : Comment réussir sa vie et atteindre ses objectifs ?

Apprendre à croire en soi – confiance en soi et réussite

Dans ce monde où il est devenu très facile de se décourager et dans lequel la porte de l’espoir semble être beaucoup plus étroite que celle du désespoir, il n’est pas facile de garder sa stabilité, encore moins sa sérénité.

De nombreuses personnes qui semblent trouver leur vie routinière, ne sortent presque jamais de leur zone de confort et passent leur temps enfermé dans le même univers. Bon nombre de personnes font la même chose tous les jours, et pire espèrent avoir des résultats différents. L’instabilité, la déception et les sauts d’humeur gagnent de nombreuses personnes qui ne savent plus à quel saint se vouer.

Au fur et à mesure que les problèmes, les doutes et les inquiétudes s’installent, de plus en plus de personnes comment à se plonger dans un schéma de négativité qui les amènent à douter d’elles-mêmes, de leur capacité et de leurs véritables forces.

Pourtant avoir des difficultés, être dans une mauvaise passe, cela n’a rien de grave. Il est normal qu’à un moment de la vie, les choses tournent mal car la vie n’est pas un long fleuve tranquille. Ce qui est grave, c’est ce que les gens en font, comment ils les vivent. Ces mauvaises expériences transforment de nombreuses personnes en individus toxiques pour elles même.

Elles commencent à douter d’elles, à ne plus avoir confiance en elles et à avoir une fausse perception de ce qu’elles sont réellement. Croire en soi est devenu un concept étranger qui pourtant a une réelle importance dans la vie d’un homme.

Loin d’être une simple question de narcissisme ou d’orgueil, croire en soi est une nécessité vitale pour chaque personne. C’est une question d’honneur et de dignité car si vous n’avez pas la capacité de croire en vous, si vous ne vous faites pas confiance, soyez surs que personne ne le fera à votre place.

Croire en soi, c’est quoi exactement ?

Croire en soi, vous avez certainement déjà entendu cette expression des centaines de fois. Que ce soit dans les livres de développement personnel ou auprès de personnes de votre entourage, le fait de croire en soi est une notion qui n’échappe pas aux discussions, encore moins aux écrits.

Mais en réalité, croire en soi, c’est beaucoup plus qu’une simple notion, c’est un état d’esprit. De ce fait, de nombreuses personnes ont leur perception sur le fait de croire en soi. Ces perceptions peuvent en effet varier selon les expériences que chaque individu a eu à vivre.

Croire en soi, c’est un sentiment, tout un ensemble de choses que l’on peut ressentir à l’égard de sa propre personne. Toutefois, la meilleure manière de définir la confiance en soi, c’est de la faire référer aux habitudes de l’individu.

Après tout, que l’on croit en soi ou non, cela se manifeste clairement à travers les actes. Vu de cette manière, on peut déjà conclure, qu’en se fiant aux actions ou même à l’attitude d’une personne, il est parfaitement possible de définir  si celle-ci a ou non confiance en elle, si elle croit en elle.

Si on devrait donc définir le fait de croire en soi en se basant sur les attitudes de chaque individu, il pourrait être compliqué d’y parvenir. Cette croyance en soi étant dès lors considérée comme la manière dont chaque individu réagit face à un nouveau défi de la vie quotidienne.

Une personne qui croit en elle réagirait certainement d’une meilleure façon face à une difficulté, comparée à une personne qui croit très peu en elle. En se basant sur cette comparaison, croire en soi devient alors, la capacité à pouvoir définir quelles sont ses forces et les mettre à profit pour prendre des décisions pour agir ou pour réagir aux difficultés de la vie quotidiennes.

Croire en soi, c’est tout simplement cette capacité à avoir une positive lorsque l’on est en dehors de sa zone de confort.

A quoi reconnaît-on le manque de croyance en soi ?

Comment savoir que l’on  ne croit pas en soi ? A priori, il est assez facile de le savoir car lorsque l’on ne croit pas en soi, cela se fait rapidement voir.

Il existe certains signes qui ne trompent pas. C’est une mauvaise attitude qui se reconnait facilement à travers les attitudes et les comportements de l’individu en question. Une personne qui ne croit pas en elle, ressent un mal être profond, elle éprouve une grande difficulté quand il s’agit de relever un défi. Les personnes qui ne croient pas en elles n’aiment pas le changement, elles ont du mal à s’adapter aux différentes situations et le font voir clairement.

D’un autre côté, les personnes qui ne croient pas en elles se sentent obligées de se replier sur elles-mêmes. Elles sont caractérisées par une certaine timidité qui les empêche de s’ouvrir aux autres car elles ont constamment peur d’être jugé par les autres.

Pour ces personnes, il n’est pas question de croire en soi, elles passent leur temps à douter d’elles,  à être négative, ce qui les affecte et pourrait aussi affecter les quelques personnes qui les entourent. Si vous ne croyez pas en vous, il y a de fortes chances que manquez d’épanouissement sur tous les plans.

En effet, croire en soi permet d’être épanoui et de pouvoir positiver même dans les situations qui devraient susciter la négativité. De ce fait, ne pas croire en soi, ne pas pouvoir garder son calme dans les moments difficiles peut donner un grand coup de fouet à l’épanouissement et au bonheur.

C’est pour cela que la plupart des personnes qui ne croient pas en elles ont du mal à être heureuse. Et cela se pressent dans les attitudes. Les individus qui ne croient pas en eux se sentent très inférieures aux autres et sont fragiles. Ils ont de moins en moins envie de prendre les devants quand il faut et préfèrent subir que de faire agir.

Ne pas croire en soi provoque également un sentiment de découragement qui se laisse entrevoir à travers une attitude laxiste, une tendance à l’exagération et à dramatiser toutes les situations dans lesquelles elles se trouvent.

Quels sont les avantages du fait de croire en soi ?

Croire en soi peut vous apporter beaucoup plus que vous ne l’imaginiez. Croire en soi, c’est quelque chose de puissant, c’est votre arme principale qui vous permettra d’être rassuré devant toutes les situations. Croire en soi, permet de relativiser le mal et de pouvoir gérer et être maitre de la situation, même dans les cas les plus compliqués.

De ce fait, croire en soi permet d’être plus assuré et d’avoir un avantage sur les autres personnes qui manquent de confiance en elles. Croire en soi permet également d’avoir une facilité à s’exprimer. Les personnes qui ne croient pas en elles ont du mal à dire ce qu’elles pensent ou encore à exprimer clairement leurs opinions.

De ce fait, croire en soi peut vous permettre de communiquer plus facilement, que ce soit pour exprimer vos opinions ou pour impacter les autres. Croire en soi est donc la condition sine qua non pour mieux s’affirmer.

La timidité étant une des caractéristiques principales des personnes qui ne croient pas en elles, commencer à croire en soi peut permettre d’éradiquer cette timidité qui empêche les individus d’aller vers le autres, de découvrir ou même de créer de nouvelles opportunités.

Croire en soi est un élément déterminant notamment sur le plan professionnel. Non seulement croire en soi vous permettra de mener à bien toutes les taches qui vous seront confiées, mais vous pourrez également oser prendre des initiatives.

De cette manière, la confiance en soi permet de bénéficier d’une belle évolution de carrière. Vous serez plus à l’aise avec votre patron, vos collaborateurs et les clients de l’entreprise le remarqueront également.

Par ailleurs, croire en soi permet de connaitre quelles sont ses plus grandes capacités et de les développer. Ce qui vous permettra de devenir sur le long terme beaucoup plus ambitieux car vous aurez appris à vous dépasser.

Pour finir, croire en soi permet d’avoir une meilleure estime de vous-même. Croire en soi comporte de nombreux avantages qui peuvent se refléter sur votre vie de manières différentes en fonction du style de vie et de l’environnement dans lequel chaque personne évolue.

Croire en soi, un exercice qui requiert une bonne dose de volonté

Quoi qu’on puisse en dire le fait de croire en soi ne se passe pas à l’extérieur de l’individu. C’est une disposition mentale qui commence donc à l’intérieur de l’individu. De ce fait, pour croire en soi, il faut de la volonté. Cette volonté est nécessaire car il va falloir développer la pensée positive pour arriver à croire en soi.

C’est donc un exercice qui doit se réaliser de façon constante et permanente et qui en doit jamais être délaissé. Nul ne devrait manquer de confiance en lui, c’est une condition indispensable pour voir ses objectifs se réaliser, la première étape pour arriver à s’armer de cette volonté, c’est de commencer à éliminer de son esprit toutes ses pensées négatives.

Toutes ces fausses idées qui détruisent la confiance ne soi doivent être mises à la poubelle. L’homme doit pouvoir être capable de faire suivre à son mental un examen qui lui permettra de faire disparaitre toutes ses mauvaises pensées.

En finir avec ces idées inutiles et destructrices vous permettra de vous sentir bien dans votre peau à nouveau. Pour arriver à vous débarrasser de ces pensées négatives, il vous suffira d’écrire toutes les choses négatives que vous pensez sur une feuille et de commencer à les éliminer une à une.

Dites-vous que cette conception que vous avez de vous-même est celle que votre négativité et les autres personnes négatives de votre  entourage ont bien voulu vous faire croire. Il est temps donc temps d’arrêter de salir votre propre image, de vous boycotter et de découvrir votre propre personnalité.

La plupart des personnes qui ne croient pas en elles ne se connaissent pas, ou du moins, elles ne connaissent que cette personnalité inventée qui les empêche de découvrir de quoi elles sont réellement capables.

Prenez dès à présent la décision de croire en vous et de passer à l’action. Ne vous documentez pas seulement sur le sujet. La plupart du temps c’est l’inactivité qui conforte le fait de ne pas croire en soi. Fixez-vous de petits objectifs et faites tout votre possible pour les atteindre.

Félicitez-vous pour vos petites victoires  et inscrivez les sur une feuille si besoin. Cela vous permettra d’avoir vos réalisations à portée de main et d’y repenser à chaque fois que vous pourrez douter de vous.

Des exercices diversifiés pour croire en soi

Pour croire en soi, il faut certes une bonne dose de  volonté, mais si elle n’est pas accompagnée d’action cette volonté ne servirait pas à grand-chose. De nombreuses personnes choisissent de se faire accompagner et optent pour une thérapie.

Au lieu de se replier sur soi-même et de vouloir régler le problème tout seul, la thérapie peut être une bonne solution. Croire en soi peut devenir un véritable problème psychologique et constituer un véritable handicap pour la personne qui en souffre.

La plupart du temps, ce manque de confiance en soi que crée le fait de ne pas croire en soi peut se transformer en une véritable source de stress et d’anxiété. En parler avec un psychologue peut vous permettre de démarrer de nouvelles habitudes.

Ces démarches et attitudes que constituent ces habitudes vous permettront d’évoluer positivement et de développer une attitude et une pensée conséquente. D’un autre côté, des activités physiques et sportives constituent un bon moyen de croire en soi.

De nombreuse personnes font le sport pour améliorer leur physique afin d’améliorer leur image corporelle. De la même manière, ces activités permettent de développer son estime de soi et pour finir permettre de croire en soi.

L’essentiel pour arriver à croire en soi c’est de se tourner vers des activités passionnantes qui permettront de se défouler, de se libérer des émotions négatives et faire le plein de positivité.

Ce qui est sûr, il ne sera jamais facile de décider ou même de se préparer à savoir comment réagir face à telle ou telle situation. L’essentiel est de croire en soi pour pouvoir relever les défis plus facilement.

Je vous propose des stratégies simples et efficaces pour arriver apprendre à croire en soi : Croire en soi – stratégies simples et efficaces

Quelles sont les clés pour prendre et avoir confiance en soi ? Découvrez ici tout ce que vous devez savoir pour ne plus jamais manquer de confiance en vous : Comment avoir confiance en soi ?

 

Comment créer de bonnes habitudes ?

Parfois, quand on veut créer une nouvelle bonne habitude, on a l’impression de mener un rude combat contre soi-même. Mais nonobstant cette difficulté, le jeu en vaut la chandelle. Car plus vous aurez de bonnes habitudes, plus vous serez épanoui mentalement et physiquement. C’est aussi un tremplin qui vous aidera à atteindre les plus grands objectifs.

Mais, comment se construit alors une habitude ? Créer une nouvelle habitude résulte-t-il d’une réflexion bien pensée, ou il s’agit plutôt d’un choix que nous restitutions en toute inconscience, sans y penser ?

Comprendre comment avoir une nouvelle habitude, et savoir de quelle manière vos habitudes fonctionnent est capital si vous désirez parfaire votre santé, optimiser votre bonheur et perfectionner votre vie en général.

Quelles étapes peut-on suivre pour créer de bonnes habitudes ?

  • Identifiez vos objectifs

Il est vrai que parfois certaines habitudes s’installent dans notre vie par « intrusion » sans être invitées : un jour, vous vous rendez compte que vous avez apporté un changement à vos habitudes antérieures, et que cela appartient dorénavant à votre routine. Vous n’avez pas programmé cela, mais, vous réalisez que c’est quand même une bonne surprise.

Mais, dans la majorité, cela ne fonctionne pas de cette manière. Créer une nouvelle bonne habitude demande un travail de longue haleine, qui doit être réalisé en pleine conscience.

Pour ce faire, commencez par identifier vos objectifs clairement. Notez par exemple dans votre agenda électronique vos priorités, vos objectifs. Une fois, c’est fait, essayez de créer une habitude qui vous permettra de réaliser vos objectifs. Ensuite, il vous reste de fixer le comportement adéquat pour y arriver.

À titre d’exemple, si vous désirezvous débarrasser de quelques kg en quelques semaines, vous pouvez prendre l’habitude de faire une petite randonnée tous les soirs.
Cette méthode vous permettra de découvrir l’évolution de vosdésirs et vos progrès d’une année sur l’autre.

 

  • Faites un seul changement à la fois

Il ne s’agit pas de bouleverser complètement votre vie de fond en comble, et de vous trouver une pléthore de nouvelles habitudes.
En essayant de placer la barre haut, vous risquez de ne pas l’atteindre. Cela va vous décourager, et vous aurez tendance à tout laisser tomber.

Il vaut mieux commencer modestement. Même si l’habitude que vous désirez créer va entraîner d’améliorations importantes dans votre façon de vivre, démarrez par des petites modifications. Cela renforcera vos chances de réussir. Évitez les changements trop contraignants, il se peut que vous n’arriviez pas à les honorer.

Par exemple, si vous décidez de ne plus manger ni gras, ni sucré et de ne plus consommer des frits que vous adorez tant, il vous sera difficile de tout lâcher en même temps. Il serait plus facile de vous en débarrasser progressivement, l’un après l’autre.

Il est conseillé, par conséquent de ne se fixer qu’un seul objectif à la fois, et une seule habitude à créer ou à changer.

 

Procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

  • Examinez votre motivation.

Une fois vous avez identifié votre objectif et la nouvelle habitude à prendre pour y arriver, pensez à votre motivation, sans vous presser. La motivation est importante, car elle justifie votre désir de prendre une nouvelle bonne habitude.

La motivation peut être déterminante et joue un rôle important que ce soit dans la réussite ou l’échec dans la création d’une nouvelle habitude dans votre vie.
Essayez de vous poser les questions suivantes : quels profits puis-je tirer de cette nouvelle habitude ? Comment va-t-elle rendre meilleure mon existence ?

Vous pouvez aussi rédiger vos motivations pour pouvoir les consulter si vous avez besoin d’une nouvelle impulsion.

 

  • Prenez votre temps.

Prendre une nouvelle habitude et l’adopterne se fait pas dans la précipitation. Cela doit se réaliser dans la sérénité. Bien évidemment tout dépend des personnes et de leur tempérament. Si pour certains l’adaptation se fait rapidement, pour d’autres cela va prendre des mois.

Vous devez être patient. Ne faites que les choses que vous serez capable de maintenir.
Pendant que vous créez votre nouvelle habitude, rappelez-vous que cela demandera un bout de temps avant qu’elle ne se transforme en automatisme.

Soyez persévérant, c’est le mot d’ordre en quelque sorte.

 

  • Ayez une vision à longterme !

On pourrait penser que prendre une seule habitude à chaque fois n’est pas très efficace, que c’est un peu trop lent !

Vous allez voir à travers cette petite opération mathématique que c’est une fausse impression. Si vous décidez de prendre une seule habitude à la fois, et que pour chacune, vous allez mettre un mois à peu près pour l’ancrer, cela donnera en moyenne de 10 à 12 nouvelles bonnes ! habitudes prises par an. C’est impressionnant !

Et même si à long terme vous ne vous souvenez plus si vous avez arrêté de fumer avant ou après avoir pris l’habitude de faire des randonnées pédestres, l’essentiel est que cette bonne habitude que vous aviez prisea transformé votre vie en mieux.

 

  • Ritualisez… Mais sans être trop intransigeant !

Cela est très recommandé en psychologie positive. Pour mieux enraciner une nouvelle habitude, il faudrait la ritualiser, l’accorder à un instant ou à un geste récurrent de votre vie,pour que progressivement cette habitude se transforme en automatisme, que l’on fait sans y avoir trop réfléchi.

Cette nouvelle habitude finira par devenir un réflexe. Comme se laver les dents qu’on fait automatiquement après chaque repas. On le fait sans même se donner la peine à chaque fois d’analyser l’utilité de cette habitude.

Au départ, les rituels sont donc importants pour nous aider à créer une nouvelle bonne habitude, à la rendre automatisée. S’il est vrai qu’au départ nous devrions être plus exigeant envers nous-même, il faudrait éviter d’un autre côté le risque de sombrer dans les abus, et de devenir addict d’une habitude.

Vous avez pris l’habitude de courir tous les soirs, mais si par hasard, un ami vous convie à une petite fête justement pendant ce créneau, ne refusez pas… Vous assistez à des séances de médiation, mais vous n’allez pas piquer une crise parce que vous avez raté une séance ! Soyez vigilant mais plus souple dans votre comportement.

 

  • Attendez-vous à affronter des difficultés.

Ne vous attendez pas à ce que tout se déroule comme sur des roulettes. Vous allez certainement rencontrer des petites complications en créant votre nouvelle habitude. Il faudrait donc s’y préparer mentalement. Rappelez-vous également que même si vous faites des faux-pas en cours de route, cela ne signifie pas forcément que vous avez échoué.

Par exemple, ne déprimez pas si, un jour, vous n’avez pas eu envie de courir comme chaque soir. Dites simplement que vous traversez une mauvaise passe, mais surtout tenez bon et reprenez votre nouvelle habitude les jours suivants.

 

  • Suivez votre progression.

Tenez un journal ou utilisez une application sur votre Smartphone où vous pourrez enregistrer le nombre de fois où vous avez observé votre bonne habitude.
Cette méthode vous aidera à rester motivé et à réagir si les choses ne tournent pas comme programmé. Pourquoi ne pas prévoir également de publier vos petits exploits sur les réseaux sociaux, comme Facebook, Instagram, etc. Cela vous aidera à garder votre dynamisme, à alimenter davantage votre motivation.

 

  • Offrez-vous une récompense.

C’est également un moyen qui pourra vous aider àne pas baisser les bras, à garder votre motivation et à confirmer votre volonté à prendre une nouvelle habitude. Choisissez une récompense qui vous fera plaisir et que vous vous offrirez toutes les fois que vous serez arrivé à créer une nouvelle bonne habitude. Des petites récompenses simples, comme acheter une petite babiole après avoir perdu quelques kg, peuvent booster votre motivation et vous pousser à aller de l’avant et à réussir vos paris.

De même, si vous arrivez à résister à une mauvaise habitude, accordez-vous une gratification. C’est aussi une manœuvre déterminante qui vous encouragera à garder votre motivation bien réelle.
Par exemple, si vous avez lutté avec succès contre votre désir de grignoter durant toute une semaine, achetez pour votre plaisir un nouveau bouquin ou bien accordez-vous une séance de plaisir dans un institut de beauté.

Il ne s’agit pas donc de vous offrir des cadeaux ruineux mais des petites gratifications dans la limite de votre budget. Faites-le à chaque fois que vous avez ancré une nouvelle bonne habitude.

 

  • Faites appel à d’autres personnes !

Quelquefois, une nouvelle habitude est tellement inaccessible, tellement récalcitrante, indomptable, difficile à installer, que seul, vous vous sentez impuissant.
Dans ce cas, vous pourrez demander l’aide de vos amis, de vos proches, ou d’un professionnel. Cela est très bénéfique sur plusieurs plans :

En vous motivant à plusieurs, vous allez tenir bon et à chaque fois que vous vous sentez découragé, démoralisé, vous trouverez dans la compagnie de vos amis un soutien moral important.

Enayant recours à un soutien professionnel ou un coaching, vous allez bénéficier d’un regard extérieur, objectif et compréhensif qui renforcera votre motivation et vous aidera à créer votre nouvelle habitude.

Enprenant publiquement un engagement, auprès de votre entourage, vous serez en quelque sorte obligé de tenir bon, de persévérer, car vous savez que vos amis, votre entourage voudront savoir si vous avez progressé, si vous avez tenu le cap, si vous êtes arrivé à tenir votre engagement à créer les bonnes habitudes.

 

Le mot de la fin : faites preuve de patience car créer une nouvelle bonne habitude exigera énormément de temps et d’efforts.

On vous donne ici les meilleurs exercices de pensée positive que vous pouvez pratiquer régulièrement pour penser positivement : Exercices de pensée positive pour reussir et changer votre état d’esprit

Finissez-en avec la procrastination une fois pour toute! Je vous montre comment arrêter de procrastiner à travers cet article : Comment arrêter de procrastiner | 10 trucs pour arrêter la procrastination

Les objectifs S.M.A.R.T : Comment atteindre ses objectifs

En Inbound marketing, mais aussi dans d’autres domaines comme le management, les ressources humaines ou bien la gestion de projet, le résultat s’obtient à partir de longs efforts, par l’action et le travail, donc. Rien n’est le fruit du hasard, rien ne se fait par ma magie.

On parle maintenant d’un nouveau concept, d’objectifs S.M.A.R.T. En anglais, le terme smart signifie « intelligent », mais ici, en fait, il s’agit d’un acronyme qui décrit un ensemble d’objectifs qu’on met en œuvre pour maîtriser et aligner notre travail. Une méthode qui nous aide à réussir nos objectifs..

Il s’agit donc pour parler plus simplement et sans pédanterie, d’un moyen mnémotechnique qui permet de se focaliser sur les méthodes à suivre, pourparvenir à finaliser un travail donné dans le temps imparti.

Le moyen le plus efficace de faire réussir un projet, c’est de s’assurer que les objectifs qu’on a fixés soient définis clairement et de manière flexible.

Les objectifs S.M.A.R.T, de quoi s’agit-il exactement ?

Les objectifs S.M.A.R.T. sont obtenus à partir des critères qui sont déterminés par les lettres de son acronyme. Il existe de nombreuses variantes qui tentent d’éclaircir le message véhiculé par ces lettres en rapport avec différentes situations.

Mais d’abord, pourquoi recourir aux objectifs S.M.A.R.T. ?

Les avantages des objectifs S.M.A.R.T.sont nombreux. En premier lieu, on pourrait avancer qu’ils sont de prime abord, complets. Autrement dit, quand vous arrivez à fixer un objectif S.M.A.R.T.vous n’aurez plus besoin de l’expliciter ou de fournir des détails complémentaires pour qu’il soit compris.

En plus, il vous sera possible de voir s’il est atteint ou de suivre son état d’avancement car il peut être mesurable et grâce aussi à sa variable temps.

En outre, vous ne perdrez pas votre temps à spéculer car l’objectif S.M.A.R.T. est clair et défini comme réalisable.

Essayons de voir maintenant à quels indicateurs l’acronyme SMART peut correspondre.

 

S. comme spécifique (anglais : Specific)

Formuler un objectif doit se faire avec une précision d’horloge. La formulation doit être donc spécifique mais également extrêmement compréhensible afin d’empêcher tout égarement qui pourrait nuire au bon fonctionnement du projet en cours de réalisation. Tout le monde pourra voir l’objectif à atteindre et sa faisabilité.

Cette simplicité permettra de déceler les difficultés éventuelles qui pourront surgir et qui pourront entraver la bonne marche du projet, et vous aidera à mettre en place les stratégies pour remédier à toute défaillance.

Un objectif spécifique signifie donc que l’objectif ne fait l’objet d’aucune ambiguïté.

À titre d’exemple, formuler un objectif S.M.A.R.T. de cette manière « faire en sorte que la courbe des ventes d’un article soit en nette progression. », est ambigu,et cela peut prêter à confusion… ». Le mieux serait de dire par exemple : « atteindre tel taux de ventes… » C’est plus simple, plus compréhensible par tout le monde.

Si vous jugez que l’objectif est trop compliqué, essayez de le subdiviser en plusieurs minuscules objectifs.

Pour vous aider encore, voici quelques questions que vous pourrez vous poser pour arriver à rédiger ou à rectifier ou à affiner votre objectif afin qu’il devienne spécifique. Autrement dit comment réussir son projet en posant les bonnes questions

  • Est-ce que l’objectif peut être subdivisé en de nombreux objectifs ?
  • Un seul critère de mesurabilité peut-il nous permettre d‘atteindre l’objectif escompté ?
  • Est-ce que nous avons réussi à formuler l’objectif en termes clairs, concis de telle façon que tous les intervenants puissentle comprendre ?

Dans la mesure du possible, faites que votre formulation soit positive !

M. comme mesurable (anglais : Measurable)

Le critère mesurable des objectifs S.M.A.R.T garantit une base concrète au projet, sur laquelle on peut s’appuyer pour avoir des informations sur ce qui avait été déjà exécuté et sur ce qui nous attend encore.

La mesurabilité vous aide en quelque sorte à définir la progression du projet en cours d’accomplissement. Cela vous permettra donc d’intervenir à temps et de rectifier le tir, autrement dit de prendre les décisions qui s’imposent en temps réel et de mettre en œuvre les mesures adéquates qui mettront votre entreprise sur la bonne voie.

Bien évidemment, il faudrait fixer un seuil. Autrement dit, nous devons être en mesure de déterminer le niveau à atteindre ou la barre à dépasser pour conclure que l’objectif est atteint.

Par exemple, si vous fixez cet objectif : « multiplier nos parts de marché… », on apprend que ce sont les parts de marché qu’il faudrait calculer, mais on ignore par conséquent le seuil à atteindre. Est-ce que vous estimez par exemple que réaliser 2/100 de 2 % de plusde parts de marché peut vous laisser dire que vous avez réussi votre objectif ?

Vous pourriez alors formuler votre objectif comme ceci : « hausser nos parts de marché de 8 % », mais là aussi, quelque chose demeure vague, inconnu ou imprécis pour tout individu qui ignore complètement la situation de votre entreprise. Autrement dit, il n’a aucune idée de la valeur de départ.

Il serait plus souhaitable de reformuler votre objectif de façon plus claire, sans ambiguïté, par exemple vous pourrez dire : « arriver à réaliser 42 % des parts de marché dans la région… ».

De cette manière, on arrive à voir si on a ou non atteint notre objectif. Si par exemple à la fin de l’exercice financier, on n’a réalisé que 20 % des parts de marché, on peut conclure que nous sommes un peu loin du compte.

Suit le cours TRANSFORME TA VIE 2.0 :  

Procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès, S.M.A.R.T

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

A. comme Acceptable(anglais : Acceptable) !

En fait, les critères « Acceptable » et « Réaliste », sont en étroite corrélation, car au fond, ils restent souvent tributaires d’éléments communs comme la faisabilité ou la perception que nous pourrons avoir d’un objectif.

Dans certaines approches, la lettre A de S.M.A.R.T. renvoie parfois aux termes « Atteignable », « Ambitieux », « Approprié… »

Comment exprimer dans ce cas un objectif S.M.A.R.T. où il y a association des deux critères « Acceptable » et « Réaliste » ?

Vous devez fixer un objectif qui sera amplement grand afin qu’il soit pris comme un défi, qu’il soit un exploit et qu’il soit stimulant. Mais, en même temps, il ne doit pas être démesuré afin qu’il demeure atteignable et réalisable. Pour inciter également les participants à s’y souscrire.

C’est dans ce cas de figure qu’on dira que tel objectif S.M.A.R.T. est acceptable. Autrement dit, les participants l’acceptent et s’y engagent.

Par exemple, dans une entreprise où c’est la direction qui prend les décisions, il faudrait veiller à ce que les objectifs soient approuvés par le comité de direction. Dans une entreprise où tout le monde participe à la prise de décision, il est essentiel de consulter l’ensemble des intervenants avant d’approuver l’objectif.

R. comme Réaliste (anglais : Realistic)

Comme expliqué plus haut, vous devez choisir un objectif S.M.A.R.T. dont le seuil est réaliste ou réalisable. C’est aussi une bonne méthode pour éloigner tout genre doute qui pourrait traverser votre esprit.

Mais, il n’en reste pas moins vrai que cet objectif doit être un bon challenge à relever.

Ainsi, votre équipe de travail est motivée si elle voit que vous l’êtes aussi. Si vous adhérez vraiment à votre objectif, si vous l’assumez totalement, si vous montrez de l’enthousiasme, si vous pesez de tout votre poids et mettez toutes les ressources qu’il faut, si vous donnez l’exemple, vous parviendrez sûrement à motiver tous les intervenants et les inciter à aller de l’avant pour atteindre l’objectif tracé.

Toutefois, trouver le seuil du réalisme pour un objectif s’avère une tâche difficile. Mais essayez plutôt de déterminer le niveau de défi qui fera stimuler bon nombre de personnes et qui permettra de ne pas perdre des participants essentiels.

En deux mots, faites en sorte de dénicher un objectif réaliste, mais qui sera en même temps un challenge motivant.

T. comme Temporellement défini (anglais : Time-bound)

C’est le dernier critère qui ne manque pas pour autant d’importance. Un objectif SMART doit être limité dans le temps. Ce qui explique la lettre « T ».

En effet, comment identifier la progression vers un objectif si celui-ci n’avait pas de date limite ? Comment impulser votre équipe si vous ne fixez pas une date butoir pour atteindre l’objectif tracé ?

Vous devez là aussi déterminer le temps imparti au moyen de termes clairs, précis qui ne laissent aucune place à la spéculation. Vous pourrez aussi programmer des dates intermédiaires qui pourront rendre compte de l’évolution de vos objectifs.

Par exemple, évitez de fixer le critère de temps au moyen d’expression indiquant une durée imprécise du type « d’ici les deux prochaines années » ou en utilisant des expressions vagues et non mesurables du type « le plus vite possible » ou « bien avant nos compétiteurs ».

Utilisez plutôt des expressions qui précisent pour tout le monde quand l’objectif devra être réalisé :
« …d’ici la fin 2019 »,
« …au terme de l’année fiscale 2018-2019 »,
« … avant le premierjanvier 2020 ».

La méthode SMART pourrait vous aider donc à atteindre vos objectifs ; tout en vous permettant de voir plus clair et de choisir la bonne stratégie pour réussir vos projets.

Pour comprendre comment réussir dans la vie, cet article vous donne quelques conseils pour réussir sa vie et ne pas la rater : Comment réussir sa vie et atteindre ses objectifs ?

Atteindre ses objectifs et ainsi réaliser ses rêves, que du bonheur n’est-ce pas? Eh bien suivez-moi dans cet article, je vous livre tout : Comment atteindre ses objectifs ? 10 astuces efficaces

Suit le cours TRANSFORME TA VIE 2.0 :  

Procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

Quel est le sens de la vie ? est une question que vous posez parfois

Il existe deux moments cruciaux qui rythment la vie des personnes. Le premier est le jour de votre naissance et le second est le moment où vous saisissez pourquoi vous êtes venu au monde ? Répondre à cette dernière interrogation revient à comprendre tout le sens de la vie.

Afin d’en saisir la quintessence, vous devez vous poser les questions suivantes : qui êtes-vous ? D’où venez-vous ? Pourquoi-êtes-vous sur terre ? Il faut noter que plusieurs écoles de pensée ont essayé de répondre à la question éminemment métaphysique du sens de la vie. Vous devinerez que leurs réponses divergent, à bien des égards.

Il convient de voir tour à tour la conception du sens de la vie selon les différents courants de pensées. Veuillez noter que l’accent sera essentiellement mis sur les conceptions bouddhistes, milléniaux, du christianisme et de la science.

 

Suit le cours TRANSFORME TA VIE 2.0 :  

Procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès, objectif, sens

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

 

Quelques approches du sens de la vie

  • Le sens de la vie chez les bouddhistes

Pour les bouddhistes, la vie d’un individu n’a pas de fin précise. Dès lors, qu’est-ce qui peut expliquer cette conception abrupte du sens de la vie chez le bouddhisme ? Notez que la justification se trouve dans le fait que dans la vision bouddhiste, toute chose est impermanente.

En d’autres termes, rien ne saurait perdurer tout change sempiternellement. Cela vous permet de vous libérer du joug de devoir à tout prix, donner un objectif final à votre vie. Cependant, cela ne signifie pas pour autant que les bouddhistes ne donnent aucune importance à la vie. Il faudrait plutôt savoir que la téléologie de la vie est évolutive dans la pensée bouddhiste.

La vie tend en permanence alors vers quelque chose. Et pour le comprendre, il est primordial de connaître les quatre piliers du Bouddhisme (4 vérités). Le bouddhisme repose sur quatre vérités essentielles à savoir celles de la souffrance, de son origine, de sa fin, et celle du chemin.  Vous opinez alors que le sens de la vie, selon Bouddha, est d’échapper de la souffrance et, par ricochet, atteindre le Nirvana (état de bonheur extrême).

  • Le sens de la vie dans le christianisme

Dans la foi chrétienne, le sens de la vie d’un homme est intrinsèquement lié à sa rencontre avec Dieu. La présence de l’individu sur terre n’a qu’un seul sens se départir des choses mondaines, faire le bien, éviter le mal et accéder au paradis céleste. Si l’individu ne satisfait pas bien à ce test, vit pour le mal, alors son âme sera damnée. Sa seule demeure, dans l’au-delà, sera l’enfer.

Ainsi, pour comprendre tout le sens de la vie chez les chrétiens, la bible devrait être votre livre de chevet. Vous y trouverez que la vie n’a de sens que si l’individu se laisse habiter par le créateur et que s’il accepte « Jésus » comme son sauveur. Il pourra alors vivre en paix sur terre et accéder au bonheur éternel dans l’au-delà.

  • Le sens de la vie pour les milléniaux

La conception du sens de la vie chez les milléniaux est un autre angle à aborder. Il s’agit d’une génération composée essentiellement de jeunes âgés de 15 à 37 ans aujourd’hui. Etant toujours juvéniles, les milléniaux pensent plutôt qu’il ne faudrait pas y avoir de restrictions dans la vie.

Il faudrait profiter de la vie et accéder au plaisir de ce bas-monde, après tout on ne vit qu’une fois. Pour eux, le sens de la vie est de réussir sa vie professionnelle, accéder rapidement à des postes de responsabilité et profiter de son succès.

Nés à l’époque de la croissance du numérique, les milléniaux sont attirés par les choses matérielles. Ils ne sont pas patients et sont extrêmement ambitieux. Il faut bien reconnaître que peu d’entre eux donneraient une téléologie religieuse à leur existence sur terre.

  • L’approche scientifique du sens de la vie

La science prend le contre-pied de la religion en ce qui concerne l’origine de l’humanité mais aussi, du sens de la vie dans cet univers. En effet, pour les scientifiques, la vie sur terre émane d’une explosion à savoir le «big bang». Tout est parti de là. S’agissant concrètement du sens de la vie pour les scientifiques, elle aurait pour finalité l’extension de notre univers. L’évolution permanente des connaissances scientifiques et de la technologie devrait permettre aux hommes d’atteindre ce but ultime. Il en irait de la survie de l’espèce humaine.

Trouver un sens à sa vie : pour quelles raisons ?

  • Pourquoi vouloir trouver un sens à la vie ?

Il s’agit d’une interrogation intéressante. En effet, pourquoi les individus ont-ils senti la nécessité de répondre à cette question métaphysique ? Il faut dire que le désir de trouver du sens à la vie constitue, pour certains, l’essence même de leur existence. Bon nombre de personnes développent le sentiment de ne pas avoir réussi pleinement leur vie. Ils considèrent qu’ils n’ont pas accédé à la plénitude de leurs moyens.

Afin de retrouver le bonheur, de se donner de la motivation ou tout bonnement une raison de vivre, il faudrait répondre à la question du sens de la vie sur terre. Pourquoi sommes-nous venus au monde ? Quel est l’objectif de notre vie dans ce bas-monde ?

Ainsi, l’objectif de ce questionnement serait sortir de sortir d’un état dépressif. En vérité, il serait inutile de vivre sans un véritable but. Il faut noter alors que le besoin psychologique de donner un sens à sa vie provient d’une profonde angoisse.

Il s’agit de l’angoisse de se perdre dans les abysses de la dépression et du manque de motivation, d’être prisonniers d’une routine sans fin, de sombrer face aux poids de ses désirs et de ses souffrances, etc.

D’ailleurs, pour devenir pleinement humain, il faudrait trouver un sens à la vie. Ce n’est qu’après avoir réussi à répondre à cette question métaphysique que vous pourriez vivre pleinement.

  • Trouver du sens à la vie : une quête personnelle

En dépit de toutes les réponses données par une kyrielle d’écoles de pensée, il revient à l’homme de trouver un sens à sa vie. A vrai dire, trouver un but précis à la vie est une entreprise personnelle et perpétuelle.

En effet, il faut que chaque individu adopte sa propre voie, se fixe des objectifs personnels à atteindre. En guise d’illustration, l’homme doit être responsable du choix de sa formation et de sa carrière professionnelle future. Il doit également choisir sa vie de couple en toute liberté.

A ce propos, vous êtes invités à consulter la thérapie développée par le psychiatre autrichien, Viktor Frankl. Celui-ci invite ses patients à trouver personnellement un sens à leur vie. Selon lui, chaque individu est responsable de ses décisions. Il ne faudrait pas avoir peur de faire des choix, et par ricochet, de se donner un but dans la vie.

En outre, si vous vous rendez compte d’avoir fait le mauvais choix, il ne faudrait pas s’abattre pour autant. Vous devriez vous le relever, changer votre esprit et explorer d’autres horizons. L’échec n’est pas irrémédiable. Il faudrait être positif peu importe la situation (échec à un examen, à un concours, rupture dans votre vie de couple, perte d’emploi, etc.).

En définitive, il ne faut pas oublier que vous êtes maître de votre propre destinée. Il faut alors personnellement trouver un sens à votre vie. Mais, encore faudrait-il savoir comment procéder pour un sens à votre vie ?

Méthodes à suivre pour trouver un sens à la vie

Il existe trois procédés principaux qui pourraient permettre à tout un chacun de trouver un sens à la vie. La première consiste à s’impliquer dans une activité noble et vertueuse. En effet, il faudrait éviter de vivre que pour le succès et l’appât du profit. Il faudrait plutôt faire une bonne œuvre en faisant du bénévolat dans une organisation humanitaire par exemple.

D’autres peuvent s’investir dans des activités visant la préservation de l’environnement et l’avenir des générations futures. Il faut bien reconnaître que le chômeur qui s’implique dans de telles actions réussira à trouver un sens à sa vie. Il pourra alors se prémunir de la dépression ou pire, de sombrer dans la dépendance à l’alcool, aux stupéfiants et dans la folie.

La seconde chose pouvant vous permettre de trouver un sens à la vie est liée à recherche de la bonté, de la beauté et de l’amour. En effet, contempler l’esthétique de la nature et des choses merveilleuses autour de vous peut vous permettre de trouver un sens à votre vie.

Par ailleurs, trouver l’âme-sœur sur terre est un excellent moyen d’avoir une raison de vivre. L’amour est une source de motivation inestimable. Même dans des situations extrêmes (emprisonnement par exemple), la croyance en la possibilité de retrouver, un jour, l’être aimé, permet de tenir.

Enfin, la troisième méthode permettant de trouver un sens à la vie est l’acception d’une souffrance inéluctable. Dans toute situation de souffrance, la première étape vers la lumière est de l’accepter. Il serait fort inutile de rejeter la faute sur les autres. Votre enfer personnel n’a rien à voir avec les agissements des autres personnes. En agissant ainsi, vous serez constamment irrité et nerveux.

Au final, votre vie de couple pourrait en pâtir. Pire, vous  pourrez perdre le lien affectif avec tous vos proches. Le point de retour serait de ne plus trouver de raison de vivre.

Autres exercices, conseils et astuces pour trouver un sens à la vie
Il faut noter qu’il existe une multitude d’astuces à suivre afin de donner un sens à votre vie. Plusieurs penseurs, philosophes, scientifiques, religieux ont apporté des réponses sur les procédés de quête d’un sens à la vie. Il faut préciser qu’il serait impossible de toutes les énumérer ici. Cependant, il sera évoqué celles qui semblent incontournables.

  • Avoir une passion et se donner les moyens de vivre d’elle

Il s’agit d’une donnée essentielle à prendre en considération dans votre recherche d’un sens à votre vie. Vivre sa passion, peu importe les obstacles, permet assurément de trouver goût à la vie. Avoir une passion a bon nombre d’avantages. Elle vous permet de vous départir de toutes ondes négatives. Ensuite, elle vous procure une sensation de bonheur immense.

Enfin, elle vous permet de vous épanouir au quotidien. Chanceuses sont les personnes qui vivent de leur passion tous les jours (footballeur professionnel, danseuse pro, Golf, tennis, etc.).

  • Déterminer avec précision vos objectifs

Aucune vie ne mériterait d’être vécue sans un but final. Il faut alors définir ce qui est le plus important pour vous. Si vous vous épanouissez par des choses matérielles, alors vous devez explorer comment acquérir de la richesse.

Si vous voulez devenir un juge ou lutter contre la criminalité, vous devriez trouver un moyen de réussir dans des études de droit. Quel que soit votre objectif, l’essentiel est d’établir une liste de procédés pouvant vous permettre de les atteindre.

A cet effet, il vous est recommandé de prendre connaissance de vos aptitudes et connaissance pour ne pas faire de mauvais choix. Il serait fort difficile d’arriver à devenir un physicien sans être doué dans les filières scientifiques.

  • Requérir l’aide de l’autre

Dans des situations de dépression et de perte de goût à la vie, il faudrait accepter de bénéficier de l’aide des autres. Il existe plusieurs thérapeutes compétents qui pourraient vous aider à sortir de votre mal-être. En réalité, il est primordial, parfois, de solliciter, les prestations d’un psychiatre professionnel, afin de trouver un sens à la vie. Il vous aidera à retrouver ce qui est essentiel pour vous.

  • Se départir de choses matérielles

Devenir riche, vivre dans le luxe, acquérir beaucoup de succès et de renommée n’a rien de répréhensible. Vous pouvez tout à fait vous fixer ce type d’objectifs si telles sont vos motivations.

Cependant, les choses matérielles ne vous garantissent pas de trouver le bonheur. Dans la vie, le plus important n’est pas uniquement d’acquérir de la richesse. Le goût de la vie se trouverait dans la quête du bien-être. Vous pourrez l’atteindre grâce à l’amour ou en œuvrant pour un monde meilleur.

En définitive, il paraît évident que toute personne devrait trouver un sens à la vie. Les réponses à cette question métaphysique sont nombreuses et variées. Toutefois, au final, il vous revient de donner, personnellement, un sens à votre vie.

Pour comprendre comment réussir dans la vie, cet article vous donne quelques conseils pour réussir sa vie et ne pas la rater : Comment réussir sa vie et atteindre ses objectifs ?

Comment réussir dans la vie ? Quoi faire pour réussir votre vie ? Ce sont là des questions qu’on se pose chaque jour; découvrons comment : Comment réussir dans la vie ? Quoi faire pour réussir sa vie ?

Suit le cours TRANSFORME TA VIE 2.0 :  

Trouver un sens, procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès,objectif, passion

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

Comment réussir sa vie et atteindre ses objectifs ?

Dans la vie de tous les jours, l’ultime but de beaucoup de personnes est de réussir. On distingue ainsi les gens qui réussissent et ceux qui ratent leur vie. Vouloir réussir dans sa vie est une décision qui doit émaner de vous-même et dont l’aboutissement ne dépend entièrement que de vous. La réussite dépend ainsi de votre attitude. Voici quelques conseils pour réussir sa vie et ne pas la rater.

Suit le cours TRANSFORME TA VIE 2.0 :  

Procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

Conseils pour réussir sa vie

  • Avoir une bonne connaissance de sa personne

Se connaitre est l’un des premiers conseils pour réussir sa vie. En effet, vous devez commencer par savoir qui vous êtes réellement et ce que vous voulez. Vous devez faire une analyse de vos points forts afin de vous focaliser là-dessus et de tracer votre voie de réussite. Pour mieux vous connaitre, faites un état de votre situation personnelle, de votre situation sociale, de votre situation professionnelle, et autres afin de connaitre votre situation globale actuelle. Vous pourrez ainsi savoir ce qui va bien de votre côté et ce vous devez améliorer dans votre vie.

  • Prendre soin de soi

La santé et le bien-être sont des facteurs clés qui contribuent à votre réussite. Si vous n’allez pas bien, vous ne pourrez pas envisager d’aller de l’avant. Prendre soin de soi fait partie des conseils pour ne pas rater sa vie, car cela vous permet de conserver votre motivation et votre énergie. Vous devez donc consacrer du temps au repos, pratiquer du sport, vous détendre et suivre une alimentation saine et équilibrée. Plus vous prenez soin de vous, plus vous êtes en forme pour vous consacrer sur votre réussite.

  • Avoir confiance en soi

Parmi les conseils pour réussir sa vie, il y a aussi le fait d’avoir confiance en soi. Pour réussir votre vie, il faut que vous ayez confiance en vous et en vos capacités. Si vous croyez en vous, vous pourrez atteindre tous vos objectifs et assurer votre réussite. Vous devez ainsi avoir confiance en vous et en vos capacités, penser de manière positive et essayer de vous débarrasser de vos peurs. Lorsque vous avez confiance en vous, rien ne pourra vous empêcher de réussir votre vie.

  • Définir ses objectifs

Définir ses objectifs fait aussi partie des conseils pour réussir sa vie. Cela vous permet d’être organisé et de ne pas être dispersé dans vos activités. Lorsque vous avez une idée claire de vos objectifs, vous saurez exactement ce qu’il vous reste à faire et comment y arriver. Beaucoup de personnes ne parviennent pas à réussir parce qu’elles ne se sont pas fixé des objectifs précis. Une fois que vous avez défini vos objectifs, passez à l’action de manière progressive.

  • Prendre du recul quand il faut

Dans la liste des conseils pour réussir sa vie se trouve le fait de savoir prendre du recul. Si vous voulez réussir votre vie, vous devez savoir prendre les bonnes décisions et de faire les meilleurs choix. Pour cela, il est important de prendre du recul afin de mieux analyser la situation. Prenez une pause et analysez le cours actuel de votre vie ainsi que la voie que vous avez empruntée. La prise de recul permet de vérifier si vos décisions sont conformes à vos actions et de rebondir pendant qu’il est encore temps.

  • Ne pas se comparer aux autres

Éviter de se comparer aux autres est aussi un des conseils pour réussir sa vie. Il ne s’agit pas d’une compétition avec les autres, mais plutôt de votre réussite personnelle. Votre réussite émane de votre vision et de votre ambition personnelle et non de celles des autres. Ne prêtez pas attention au niveau de réussite des autres par rapport au vôtre, car vous risquez de vous mettre la pression. Il est cependant possible de faire des observations et de vous servir des autres comme modèles. Analysez leur état d’esprit, comment ont-ils fait pour réussir, leurs comportements, etc.

  • Aller à la découverte des nouveautés

Pour garantir votre réussite, vous devez veiller à aller fréquemment à la quête de connaissances nouvelles ou inconnues. Ne vous figez pas dans votre zone de confort, mais essayez d’aller à la découverte de choses et d’expériences inhabituelles. Cela vous permettra d’avoir de nouvelles idées et d’améliorer ou d’actualiser votre manière de penser.

Essayez d’apprendre au maximum sur les nouvelles technologies étant donné qu’ils sont devenus indispensables. Pour réussir sa vie, il faut avancer au même rythme que les nouveautés et évolutions du monde, car celles-ci peuvent vous aider à avancer dans votre quête de réussite. S’informer et s’intéresser aux nouveautés sont des conseils pour ne pas rater sa vie.

  • S’évertuer d’apprendre au jour le jour

L’apprentissage doit être quelque chose de continu si vous voulez réussir. Il fait partie des conseils pour ne pas rater sa vie, car il contribue à forger et à renforcer votre intelligence. Vous pouvez vous intéresser à différentes formations et vous exposer à différentes situations qui vous permettront de gagner de l’expérience et d’augmenter vos capacités et connaissances. Ne vous dites jamais que vous avez assez appris, car chaque jour est une occasion pour découvrir de nouvelles choses et de parfaire vos connaissances.

  • Ne jamais abandonner

Persévérer et ne jamais abandonner font partie de la liste des conseils pour ne pas rater sa vie. Du moment que vous savez ce que vous voulez, n’abandonnez pas et continuez à préserver jusqu’à ce que vous réussissez. Quelles que soient les difficultés, continuez de croire en vous et dites-vous que le fait d’abandonner constitue un grand échec pour vous.

  • Avoir un entourage positif

S’entourer de gens positifs qui vous motivent à aller de l’avant favorise votre réussite. Ces gens ont confiance en eux et vous transmettent cette confiance en soi tout en vous donnant de temps en temps, des conseils pour réussir votre vie. Ils vous transmettent une énergie positive qui vous permettra d’atteindre facilement vos objectifs et de réussir.

  • Faire une autoévaluation

Parmi les conseils pour ne pas rater sa vie figure l’autoévaluation. Celle-ci vous permet de savoir où vous en êtes et le chemin qu’il vous reste à faire. Vous saurez ainsi si vous progressez ou pas et vous pourrez ainsi adopter des actions pour améliorer votre progression.

Les choses à éviter pour réussir sa vie effectivement

  • Avoir peur de l’échec

Ne pas avoir peur de l’échec est l’un des conseils pour ne pas rater sa vie, apprenez à affronter l’échec. Ce dernier peut arriver à tout le monde, vous n’êtes pas le seul et donc vous n’avez pas de raison pour vous en faire. Personne n’est parfait et chacun fait des erreurs dans sa vie.

Ne vous appesantissez pas sur vos échecs et considérez-les comme une expérience et un apprentissage qui vous permettront de réussir et d’éviter certaines erreurs. Dites-vous que l’échec est une étape de votre vie qui vous aidera à devenir meilleur. Lorsque vous échouez et que vous faites des erreurs, essayez d’en tirer des leçons et continuez d’avancer.

  • Se dire qu’on sait tout

Si vous souhaitez réussir dans votre vie, il faut que vous ayez la volonté d’apprendre et de découvrir de nouvelles choses chaque jour. Le monde évolue et change et il est important d’être au diapason de ces nouveautés pour mieux garantir sa réussite. Se dire qu’on connait tout est une grande erreur qui peut constituer une entrave à votre réussite. Quand vous vous dites que vous connaissez tout, vous n’allez pas essayer d’apprendre plus et vous diminuez ainsi vos chances de réussite. Ainsi, se dire qu’il reste beaucoup de choses à apprendre fait partie des conseils pour ne pas rater sa vie.

  • Fuir ses responsabilités

Au niveau des conseils pour ne pas rater sa vie, il y a le fait de ne pas fuir ses responsabilités et de les assumer. Si vous voulez réussir dans votre vie, apprenez à prendre vos responsabilités et à les assumer jusqu’au bout. Si vous faites des erreurs, acceptez-les, tirez-en des leçons et passez à autre chose. Si vous fuyez vos erreurs ou que vous les rejetez sur d’autres personnes, vous ne pourrez jamais tirer de l’expérience et des leçons de vos erreurs et vous risquez de les répéter maintes fois.

  • Parler beaucoup et agir peu

Il est important de savoir que le fait de trop parler ne vous fait pas avancer. Ce sont plutôt les actions qui vous aident à atteindre vos objectifs et à réussir. Quelle que soit l’importance de vos paroles, de vos théories et de vos commentaires, vous ne pourrez pas réussir tant que vous ne passez pas à l’action. Trop de paroles peuvent vous amener à avoir des doutes sur vos capacités et à vous décourager. Parler, discuter et échanger est certes important, mais vous ne devez pas y rester, passer à la pratique.

  • Faire attention aux critiques

Si vous souhaitez réussir dans votre vie, vous devez être sourd aux critiques, car, vous ne pourrez pas avancer tant que vous faites attention à ces critiques. N’écoutez pas les personnes négatives qui vous font perdre la confiance en soi et qui constituent un frein à votre réussite. Le fait d’écouter les critiques vous tire vers le bas et vous empêche d’avancer comme il faut.

Il faut noter que plusieurs écoles de pensée ont essayé de répondre à cette question, dans cet article Je vous guide pour y voir plus clair : Quel est le sens de la vie ? est une question que vous posez parfois

Cet article pourrait sans doute vous aider à prendre votre vie en main et progresser vers le véritable bonheur quelle que soit votre situation actuelle : Comment trouver le bonheur ? Des étapes importantes pour y arrivé

Suit le cours TRANSFORME TA VIE 2.0 :  

Procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

Comment trouver le bonheur ? des étapes importantes pour y arrivé

Avez-vous une fois mené une réflexion sérieuse sur le bonheur ? Si oui, vous êtes sans doute en train de chercher les voies et moyens qui vous permettront d’être heureux. Dans le cas, contraire, cet article pourrait sans doute vous aider à prendre votre vie en main et progresser vers le véritable bonheur. Voici comment trouver le bonheur, quelle que soit votre situation actuelle.

D’abord, faire la différence entre plaisir et bonheur

Pour savoir comment trouver le bonheur, il est important d’opérer une différence fondamentale entre le plaisir et le bonheur. En effet, lorsque vous avez besoin d’une chose pour être heureux, il existe dès lors une condition préalable à votre bonheur. Ce qui fait que lorsque vous ne possédez pas cette chose, vous n’allez pas vous sentir heureux. Pour certains, le fait d’avoir cet état d’esprit est destructeur.

Si vous avez du plaisir à boire du vin de temps à autre, c’est vrai que c’est un régal. Par contre, si vous ressentez le besoin de boire régulièrement de l’alcool pour oublier vos soucis, ceci n’est plus du plaisir, mais pose problème. En effet, il arrivera un moment où le fait de prendre en verre ne va plus suffire et vous serez tenté d’en prendre le plus possible pour vous sentir mieux. Cet état d’esprit n’est pas du tout assimilable au bonheur.

Celui est très différent que ce nous savons jusque-là sur le bonheur. Celui-ci est un projet de vie, un état d’esprit qui fait que l’on se sent heureux, peu importe les circonstances. Bien entendu, vous allez ressentir des émotions comme tout le monde, mais vous allez vous sentir calme et serein, peu importe la situation.

Dans le plaisir réside une forme d’excitation, mais le bonheur dépasse tout cela et devient une forme de tranquillité. C’est cette joie intérieure, impossible à définir, et que vous ressentez à certains moments (complicité avec ses amis, regardez le coucher du soleil, après une séance de médiation, etc.), est assimilable au bonheur.

En effet, pendant ces moments, vous êtes heureux lorsque cela se passe, mais aussi lorsque ça se termine. C’est un sentiment de plénitude impossible à décrire et pourtant essentiel pour être émotionnellement stable et socialement apte à interagir avec les autres.

Le bonheur, une réalité accessible à tout le monde

Depuis toujours, nous avons entendu plusieurs fausses théories sur le bonheur. Celles-ci stipulaient le fait que vivre heureux revenait à posséder tout ce que l’on désirait, ou aimer tendrement une personne/chose. Certains estimaient même que le bonheur se trouvait dans les choses simples que l’on était capables de faire au quotidien (manger, boire, parler, marcher, etc.). Bien entendu, nous nous rapprochons un peu de ce dernier postulat, mais nous ne le partageons pas totalement.

Malheureusement, certains pensent que le bonheur est une utopie et qu’il était impossible de l’atteindre, du moins pas pour tout le monde. Par conséquent, il fallait lui tourner le dos pour se consacrer à de petits plaisirs du quotidien. Mais pourquoi tourner le dos au bonheur si l’on sait qu’il s’agit d’une réalité accessible à tous ?

Bien entendu, beaucoup essaient d’être heureux, mais n’y parviennent pas pour autant. Mais il ne s’agit pas seulement d’essayer, mais bien se donner les moyens d’y parvenir tout en étant convaincu qu’il est possible de parvenir au bonheur.

L’enjeu est de se dire, intérieurement, que « je décide d’être heureux ». Aujourd’hui, naitre à l’abri du besoin ne garantit pas une vie heureuse. L’aisance financière ne permet pas d’éviter certains soucis qui viennent perturber votre tranquillité. Et le plus souvent, la personne ne s’y prépare pas vraiment pensant qu’elle avait tout ce qu’il lui fallait pour être heureux.

On peut très bien être heureux tout étant satisfait du peu qu’on a. C’est un état d’esprit incontournable, surtout dans une société très liée à la consommation.

Suit le cours TRANSFORME TA VIE 2.0 :  

Bonheur, procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

L’état d’esprit du bonheur se travaille

Pour parvenir au bonheur, il faut d’abord définir la manière dont on aimerait vivre sur le long terme. Ensuite, il suffit d’orienter toute son énergie dans la réalisation de cette ambition. Le but de cette partie sera sans doute de vous aider à y voir plus clair sur ce qui fait vraiment de vous un personnage heureux.

Pour vivre heureux, il faut d’abord changer votre état d’esprit et surtout accepter votre passé tel qu’il est. Autrement, il n’est pas possible de vous réconcilier avec vous-même. Toutefois, il faut dire que le plus dur est toujours de parvenir à intégrer une belle image de soi, car une erreur dans le passé ou un évènement douloureux peut vous marquer à jamais.

Il devient alors difficile d’accepter ces blessures et de se reconstruire ensuite. Pour dépasser cette situation, il est indispensable d’accepter pleinement votre passé tout en gardant ces souvenirs dans un coin de la tête.

La seconde introspection à faire pour parvenir au bonheur, c’est de d’identifier les différents blocages qui freinent votre bien-être. En effet, depuis notre enfance, nous sommes soumis à un certain nombre de conditionnements : manque d’estime de soi, pessimisme, culpabilité et surtout le fait de penser ne pas mériter le bonheur. Dès lors, on devient rapidement très rigide, perfectionniste et parfois très dur avec soi.

De plus, le fait de se défaire du regard des gens est indispensable pour avoir une meilleure estime de soi. En effet, il ne faut pas attendre de devenir une personne importante aux yeux de vos proches pour vous rapprocher deux. Cela risque d’ailleurs de ne jamais arriver. Ne vous enfermez pas alors dans cette attente et essayez de vous émanciper du regard des autres pour vivre en toute sérénité.

Une des notions essentielles du bonheur réside dans le fait de mettre de la souplesse dans votre manière d’être. En effet, certaines personnes sont parfois trop rigides dans leur manière d’être et d’interagir avec le monde. Ce qui les rend peu fréquentables. Pour vivre heureux, il faut rendre l’air plus respirable pour votre entourage et ne pas chercher à toujours mettre en avant cet élan de supériorité. Le plus souvent, cela produit l’effet inverse de ce qui était recherché (rejet ou insoumission).

Enfin, l’état d’esprit d’une personne heureuse s’autorise l’imperfection. En effet, il est presque impossible d’être infaillible dans tous les domaines. Dès lors, le fait d’être toujours à la recherche de la perfection ne vous rend pas forcément heureux.

D’ailleurs, prétendre à la perfection en permanence conduit à faire beaucoup d’erreurs. S’autoriser l’imperfection est alors le meilleur moyen de vivre sereinement sans douter de ses choix et des envies. Cela augmente aussi le respect que nous avons de nous et ceci nous fait gagner le respect de notre entourage.

Le bonheur rime forcément avec responsabilité

Ce n’est pas parce qu’on est à la recherche du bonheur que l’on doit s’autoriser tout excès ou manque de responsabilité. En effet, vivre heureux signifie en réalité vivre en toute responsabilité et assumer ses choix. De plus, la manière dont nous percevons le monde a une influence sur nos choix, car nous faisons souvent de la réalité une affaire personnelle, donc émotionnelle.

Pour trouver le bonheur, il est important de chercher notre part de responsabilité dans ce qui nous entoure et de différents évènements qui se produisent. En effet, beaucoup ont tendance à avoir une interprétation personnelle des évènements qu’ils subissent afin de satisfaire leur égo.

Malheureusement, l’égo n’aime pas vraiment avoir tort. Dès lors, dans une situation, nous avons tendance à extraire l’élément qui nous touche particulièrement et qui fait surgir nos émotions.

Ce qui nous empêche globalement d’appréhender notre responsabilité par rapport à cet évènement. Vivre heureux revient alors à « tuer » cet égo sans pour autant se rabaisser systématiquement et surtout faire preuve d’intelligence dans vos relations avec les autres. De plus, lorsque vous cherchez toujours à renvoyer la responsabilité sur un autre, cela nous empêche d’y voir clair sur nos faiblesses.

Pour vivre heureux, nous devons prioritairement penser à vivre en harmonie avec nos proches en veillant à avoir de bonnes relations avec chacun. Cette relation d’amour et de respect est essentielle au bonheur.

Le bonheur revient à profiter pleinement du moment présent

Beaucoup de personnes perdent un temps fou à chercher à se projeter dans le futur. Elles vivent dans une incertitude permanente et ne parviennent pas à profiter de l’instant présent. Ceci génère surtout des pensées négatives qu’il devient difficile de combattre et altère la qualité de vie.

Pour profiter pleinement du moment présent, il est important de chercher à entrer en contact avec son environnement. Pour cela, vous pouvez utiliser la respiration consciente qui est un allié non négligeable pour se détendre et relâcher la tension du corps. C’est aussi un état d’esprit permettant de faire le vide en permanence dans sa tête afin de se concentrer sur ses tâches usuelles.

Grâce à une pensée positive centrée sur le moment, on est plus apte à faire face aux défis du quotidien et réaliser les plus grandes taches.

Le plus important : le bonheur est en nous !

Plusieurs grands penseurs nous recommandent d’arrêter de chercher le bonheur en dehors de notre propre personne : il est en nous ! Trouver le bonheur revient à trouver ses plus grandes aspirations. Pour cela, il suffit de regarder au fond de vous ce qui vous passionne au quotidien et dont vous avez envie de faire le restant de votre vie.

Dès lors, le bonheur est un état d’esprit que l’on créée et nous ne devons pas perdre du temps à le chercher. En effet, chercher le bonheur est un peu comme chercher les petits plaisirs de la vie, comme évoqués plus haut.

Dès qu’on le trouve, on se rend compte que ce n’était pas vraiment ce qu’on voulait et on en veut encore plus. Le bonheur comme état d’esprit se développe au quotidien en travaillant sur soi. Vous allez ainsi à la créer et il se manifestera, peu importe là où vous êtes.

De plus, il est possible de créer plus d’une fois le bonheur, donc d’y vivre en permanence. Il suffit d’une bonne dose de volonté et surtout le fait de se réconcilier avec vous-même. Autrement dit, le bonheur est un choix que beaucoup n’ont pas encore le courage de faire. Par conséquent, ils se cachent derrière leur faux bonheur et tentent de montrer à tout le monde que vivre heureux revient posséder quelque chose : talent, argent, gloire, célébrité, etc.

Quelques habiletés pour trouver le bonheur

Pour trouver le bonheur, il est important de posséder certaines caractéristiques qui vous différencie des autres. Comment trouver le bonheur est alors une question de choix, mais aussi d’aptitude. Voici quelques habiletés à développer pour vivre heureux.

  • Maitrise de soi

Pour trouver le bonheur, il est indispensable de savoir exprimer ses émotions, mais de manière contrôlée. Il est aussi essentiel de savoir se passer de ses émotions négatives afin de vivre sereinement. Pour y arriver, il suffit de trouver une bonne manière de gérer la colère, peu importe la situation, mais surtout de comprendre l’origine de cet inconfort.

  • La motivation intérieure

On ne peut rien réussir dans la vie si on n’a pas une bonne dose de motivation. En effet, c’est ce qui nous pousse à nous fixer des objectifs et à travailler dur pour les atteindre. Ce qui donne sens à notre vie. Pour y parvenir, il faut toutefois réaliser une introspection afin de découvrir ce qui nous rend heureux.

  • L’empathie

On peut dire qu’il s’agit d’une des meilleures aptitudes au bonheur. En effet, c’est la disposition qui fait que nos relations avec les autres sont plus profondes. Vivre heureux revient alors à vivre tout en étant empathique envers d’autres personnes. Pour y parvenir, il suffit de mettre dans la peau de l’autre et chercher à comprendre ses émotions. L’empathie signifie aussi s’ouvrir à l’autre.

  • Aptitudes sociales

Nul ne peut prétendre au bonheur, sans une vie sociale enrichissante. En effet, une connaissance de nos émotions et de ceux des autres nous permet de mieux communiquer avec les autres. Ceci est essentiel pour trouver le bonheur.

A travers cet article vous pourrez créer votre bonheur autrement, par des belles actions qui donneront du sens à votre vie : Comment donner un sens à sa vie ?

Ici on vous donne les meilleurs exercices de pensée positive que vous pouvez pratiquer régulièrement pour penser positivement : Exercices de pensée positive pour réussir sa vie

Suit le cours TRANSFORME TA VIE 2.0 :  

Bonheur, procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

L’estime de soi : exercice pour augmenter ou booster son estime de soi

De nombreuses personnes pensent qu’il suffit de peu pour être heureux. Pour trouver le bonheur, la clé varie selon les conceptions de chaque individu. Mais s’il y a bien une conception qui ne manque pas de faire l’unanimité, c’est bien celle qui stipule que pour trouver le bonheur il vaut mieux le chercher à l’intérieur de soi.

De ce fait, les principaux ingrédients pour accéder au bonheur sont faciles à trouver si l’homme est conscient du fait qu’il doit travailler sur lui même afin de créer les conditions nécessaires à son propre bonheur et à son propre épanouissement. Il s’agit en réalité d’un ensemble de valeurs, un ensemble de comportements humains qui permettent à chaque être humain de se placer dans un état d’esprit qui attirera vers lui son bonheur.

Toutes ces valeurs diffèrent selon les individus et peuvent se refléter au travers des choix que font chaque individu, de son niveau de sérénité, de sa paix intérieure, etc. Ainsi, que ce soit dans sa vie familiale, professionnelle ou relationnelle en général, un certain nombre de valeurs est nécessaire pour que l’être humain puisse bien se sentir dans tout ce qu’il entreprend.

Ces valeurs constituent également un état d’esprit positif qui permet à l’homme de connaitre sa vraie valeur, mais  aussi ce qu’il est capable de faire, ses plus grandes forces mais également ses limites.

Il ne fait aucun doute que l’estime de soi constitue une valeur phare pour l’homme. C’est cette estime de lui même qui lui permet d’être positif dans toutes circonstances même dans celles qui paraissent les plus difficiles. Une personne qui a une bonne estime d’elle même  pourra être plus sereine pour faire face aux imprévus du quotidien qui n’épargnent personne.

Qu’est ce que c’est que l’estime de soi ? Quelles sont les conséquences d’une mauvaise estime de soi et surtout commuent parvenir à  se faire une bonne estime de soi même ? Ce sujet est trop important dans la vie de chaque être humain pour être bradé.

L’estime de soi, qu’est ce que cela veut dire concrètement ?

L’estime de soi est un concept aussi difficile à cerner qu’à s’approprier. En réalité, la définition de l’estime de soi est susceptible de varier selon chaque individu. De nombreuses personnes se contentent toutefois de considérer l’estime de soi d’une manière assez générale comme étant la manière dont se voit chaque individu, ce que chaque personne pense d’elle même.

Pourtant l’estime de soi est beaucoup plus importante que ce que le commun des mortels voudrait bien lui prêter comme définition. C’est un indispensable pour le bien être de chaque être, son épanouissement et surtout son bonheur.

Bon nombre de personnes notamment celles qui s’activent dans le domaine de la santé mentale, s’intéressent de plus en plus à cet aspect de l’homme qui conditionne beaucoup de choses. L’estime de soi a un lien avec certains troubles psychologiques telles que la dépression, les pensées de suicide, les troubles anxieux, qui commencent à inquiéter énormément.

L’élucidation de ce concept ne doit donc pas être prise à la légère au vu de son importance et des conséquences qu’il est susceptible d’engendre la vie de chaque être humain. Plus qu’un simple concept, l’estime de soi fait partie intégrante du caractère de chaque être humain. Elle peut être au centre de tout ce qui caractérise l’individu, de ses comportements de ses réactions, de ses attitudes à l’égard de tout ce qui se passe dans sa vie tous les jours.

L’estime de soi, c’est donc ce regard positif ou négatif que l’homme pose sur lui même. Ce regard,  qui est en réalité une appréciation que l’individu se fait de lui même à la capacité d’influencer de nombreuses choses dans sa vie. Cela peut influencer son humeur, sa vie relationnelle, cela peut aussi toucher sa capacité à entreprendre et sa volonté de réussir.

Partant de ce principe, plus un individu a une bonne estime de lui même, plus, il sera disposé à être un homme engagé, plus il sera poussé à agir car il connait ses forces et ses limites. De la même manière, il aura une bonne attitude et saura comment faire face à tous les changements. Par contre, avoir une mauvaise estime de soi inclut que l’individu se considère comme étant incapable et aura forcément plus de mal à être aussi réactif et engagé que celui qui a une bonne estime de lui même.

 

Augmente ton estime en soi avec ce cours

CONFIANCE EN SOI 2.0 Le guide

 

Où débute la construction de l’estime de soi ?

Conscient du fait que l’estime de soi consiste à avoir une bonne connaissance de sa vraie valeur, de sa force mais également de ses faiblesses, l’on ne peut en tirer que des avantages. L’estime de soi est une valeur qui doit commencer à naitre à l’intérieur de l’individu dès son plus jeune âge.

De ce fait, dès l’enfance, les parents doivent inculquer ce principe à leurs enfants pour leur faciliter la tâche plus tard. Quoi qu’il en soit, l’estime de soi se développe tout au long de la vie de l’individu. C’est cela qui lui permet d’ailleurs de développer ses compétences et de trouver le domaine dans lequel il se sent bon et de s’y spécialiser.

De ce fait, pour bénéficier d’une bonne estime de soi, il faudrait tout simplement  que cette dernière soit construite à l’aide des personnes se trouvant dans l’environnement de l’individu. D’où l’importance d’évoluer dans un environnement composé de personnes positives. Ces dernières seront celles qui vous feront un feedback objectif sur tout ce que vous entreprenez.

De cette façon, ils vous aideront à avoir une idée claire de vos qualités mais aussi des choses que vous devrez corriger. Même si vous n’êtes pas dans un environnement totalement positif, il faudra faire la part entre les critiques constructives qui vous aident à vous construire et les critiques négatives qui sont celles qui ne feront que vous détruire.

L’estime de soi se construit donc à partir des appréciations que les autres font sur vos actes, sur vos réalisations, mais pas seulement. Après tout, la personne qui devrait le mieux vous connaitre c’est vous mêmes. Vous êtes la personne la mieux placée pour connaitre quelles sont vos qualités, ce que vous êtes capables d’entreprendre mais aussi vos quelques défauts.

Vous avez donc une part active à jouer dans la construction de votre propre estime. Il faudra donc faire un travail profond sur vous-même pour déterminer les traits de votre personnalité qui vous aideront à vous faire une estime objective de vous mêmes.

Quels sont les avantages de l’estime de soi ?

Pourquoi est ce si important d’avoir une bonne estime de soi ? Pourquoi de plus en plus de personnes en parlent ?

Quoi qu’on puisse ne dire, si l’estime de soi fait couler de plus en plus d’encre c’est parce qu’elle a une importance capitale dans le monde d’aujourd’hui. La société contemporaine est en effet celle qui a tendance à faire baisser l’estime de soi. Il est donc important de pouvoir tenir et maintenir la bonne estime de soi pour évoluer de la meilleure des manières dans ladite société. Nombreux sont les avantages qui peuvent être tirée de l’estime de soi.

Tout d’abord une bonne estime de soi, suppose que l’individu se connait assez bien. Celui qui a une bonne estime de lui-même connait ses valeurs, ses principes et s’y tient. Il n’a plus besoin de faire semblant d’être ce qu’il n’est pas. Il pourra désormais s’affirmer sans crainte d’être jugé car il sera en mesure de défendre ses opinions.

Un autre avantage qui découle de l’estime de soi c’est qu’en acceptant de défendre ses opinions, l’individu n’aura plus peur du désaccord. Il défendra non seulement son point de vue mais il sera également capable de respecter l’opinion des autres.

En effet, les personnes qui ont une faible estime d’elle-même expriment rarement voire jamais leurs opinions. Avoir une bonne estime de soi permet donc d’éviter toute la frustration et l’anxiété que cela procure de ne pouvoir affirmer ses pensées.

Par ailleurs, avoir une bonne estime de soi permet de porter de meilleurs jugements beaucoup plus objectifs sur les autres mais également sur sa personne. Une personne qui a une bonne estime d’elle-même est assez bienveillante, gentille et tolérante avec les autres. Connaissant sa vraie valeur, elle n’accepte que les critiques constructives. Elle ignore totalement les critiques négatives car elle est consciente que celles-ci sont émises par des personnes  qui ne lui veulent pas du bien. Avoir une bonne estime de vous même vous permet donc de relativiser et de revoir toutes les remarques que vous recevez.

De ce fait, vous aurez la possibilité de peser le pour et le contre. L’estime de soi, vous permet de ne plus être affecté personnellement par tout ce qui est dit de vous ou par toutes ces choses qui sont faites contre vous. L’estime de soi est cette clé qui vous permet s’être plus à l’aise avec votre propre personne mais également avec votre société. Elle vous permet d’être beaucoup plus à l’aise en public, de vous libérer du stress, de la timidité et de découvrir qui vous êtes réellement.

Quelle est la différence entre la confiance en soi et l’estime de soi ?

De nombreuses personnes ont tendance à penser que l’estime de soi est la confiance en soi. Pourtant, il est possible que deux personnes qui ont une bonne estime d’elles mêmes soient très loin d’avoir le même niveau de confiance en elles. Il est dès lors capital de comprendre les différences entre ces deux expressions afin que chaque individu puisse à son niveau mieux les appréhender.

Premièrement, il faudrait déjà se mettre à l’esprit que la confiance en soi n’est pas l’estime de soi. En second lieu, il faut partir de ce que représentent exactement ces deux concepts. Comme il l’a été mentionné précédemment, l’estime de soi est l’idée que l’homme se fait de lui-même.

Cette idée peut évoluer positivement ou négativement en fonction de la manière dont elle est influencée. Pour donner plus de détails qui faciliteraient cette distinction, il faut savoir que l’estime de soi est beaucoup plus liée à la considération que l’individu se porte, ou même mieux à l’amour qu’il a envers sa propre personne.

C’est une appréciation qui peut être liée à de nombreux éléments tels que le physique ou même au niveau mental. L’estime de soi peut être liée à l’appréciation que l’individu a de façon générale sur son corps, sur ses capacités etc.

Quant à la confiance en soi, elle est liée à la capacité pour l’individu à croire en ses potentialités. La confiance en soi se base donc sur des croyances, une capacité à faire telle ou telle chose. Un individu qui a confiance en lui est persuadé de pouvoir réaliser un projet bien défini, il ne doute pas de ses capacités à y parvenir.

La confiance en soi a donc un lien direct avec les forces et les capacités de la personne. Il devient donc important de saisir la différence entre ces deux notions que tout semblent ne pas vouloir dissocier. La confiance en soi c’est la capacité que vous avez à faire quelque chose, c’est croire que vous pouvez faire ou réaliser cette chose.

Cependant, l’estime de soi est plutôt liée à ce que vous pensez de vous pensez de vous-mêmes. Partant de cette distinction, il est possible d’avoir une bonne estime de soi et toutefois douter de ses capacités à accomplir quelque chose. Cela peut être lié au trac, au stress ou à bien d’autres facteurs.

Les conséquences d’une mauvaise estime de soi

L’estime de soi est tellement importante que de graves conséquences peuvent s’en suivre pour les individus qui en manquent. Mais avant toute chose, il est important de savoir que certaines personnes peuvent avoir une trop forte estime d’elles mêmes, tout comme d’autres peuvent en manquer cruellement.

Les deux situations sont nuisibles car une personne qui a une trop forte estime d’elle même aura tendance à se surestimer. Elle se croira au dessus de tout le monde. Le risque  pour ces personnes réside dans le fait qu’elles peuvent tomber de haut à tout moment car elles ignorent leur vraie personnalité.  Une trop forte estime de soi peut pousser à entreprendre des actions beaucoup trop grandes pour sa propre personne.

Dans ce cas, l’échec peut devenir un motif de dépression pour l’individu qui ne s’attendait pas à un résultat pareil, vu l’estime qu’il avait de lui même. Par contre, une faible estime de soi peut également être un élément qui pourrait paralyser l’individu. Ce dernier aurait une peur constante de passer à l’action et cela même s’il est capable d’accomplir quelque chose.

Une estime de soi trop forte ou trop faible peut constituer une source d’anxiété et de dépression. De nombreuses maladies telles que l’anorexie, la boulimie sont aussi en lien avec l’estime de soi. Les personnes qui ont une mauvaise estime d’elle même ont souvent du mal avec leur propre corps qui d’ailleurs leur suscite un sentiment de dégoût.

Une mauvaise estime de soi peut vous faire du temps, vous faire perdre vos talents et sur le long terme gâcher votre vie. C’est un sentiment qui ne fera que vous pousser vers le bas en ce sens que vous n’oserez jamais passer à l’action. A force d’être sur et de vous répéter que vous en pouvez rien faire de bon, vous ne ferez vraiment rien de bon.

N’oubliez pas que l’on devient ce à quoi l’on pense le plus souvent. De ce fait, a force de penser constamment à l’échec et à la négativité, votre vie aura tendance à ressembler à un échec. Vous serez susceptibles et vous prendrez en considération tout ce qui sera dit sur vous. Vous n’aurez pas la capacité de distinguer ce qui est vrai du faux.

Avoir de l’estime pour sa propre personne est important, il urge donc de sortir de ce cercle vicieux du manque d’estime pour découvrir qui vous êtes vraiment et être en accord avec votre propre personne.

Suit le cours TRANSFORME TA VIE 2.0 :  

Procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

L’optimisme doit être votre plus grande force

Il est temps pour vous de booster votre estime personnelle. L’estime de soi est un élément trop important de votre vie pour que vous continuiez à le négliger. Vous devez donc en finir avec cette idée extrêmement négative que vous avez de vous-même.

Aussi, si vous avez une tendance à vous surestimer, en finir avec cela afin d’être en accord avec ce que vous êtres réellement.  En effet, la meilleure que vous avez de redéfinir une bonne estime de vous, c’est de pouvoir vous munir d’une bonne dose d’optimisme.

Il faut avant toute chose, que vous puissiez reconnaitre que le mal est profond. C’est une étape clé du processus de reconstruction de l’estime de soi. Vous devez tout d’abord admettre que vous avez un problème avec votre propre estime et reconnaitre que cela a des répercussions sur votre vie.

Etant conscient des dangers que vous courrez qui vous ne changez pas cette mauvaise opinion, que vous avez de vous même, vous devez dès lors vous engager à booster votre estime. Cela peut vous a arriver de ne pas faire beaucoup de choses parce que vous estimez que vous n’êtes pas assez bons ou que vous n’êtes personnes pour arriver à faire des choses.

Mais à chaque fois que vous serez confrontés à cette situation demandez vous quelles raisons avez-vous de ne pas vouloir vous aller de l’avant, de ne pas vous aimer, de ne pas vous acceptez tels que vous êtes.

Dites vous que vous êtes une personne unique avec ses qualités et ses défauts. La perfection n’est certes pas de ce monde mais vous devrez vous répéter que vous êtes la meilleure version de vous même. Dans toutes les situations vous devrez apprendre à rester optimistes car personne ne le fera à votre place. Personne ne vous estimera à votre place.

Tant que vous vous verrez toujours comme une personne qui ne vaut absolument rien, le monde vous regardera aussi comme tel. Ce que les gens pensent de vous dépend de ce que vous pensez de vous mêmes, de comment vous vous traitez. Si votre apparence physique vous dérange, soignez là. Si c’est votre manque de culture qui vous pose problème, trouvez-y une solution. Mais ne vous laissez pas aller  à la négativité. Trouvez ce qui vous empêche d’avoir une bonne estime de vous même et mettez y fin. N’oubliez pas que la solution est en vous. .

Vos véritables qualités doivent être mises en avant

Le principal problème des personnes qui n’ont pas une bonne estime d’elle-même, c’est qu’elles sont trop centrées sur les défauts. A croire qu’elles n’ont plus de qualité, qu’elles ne valent plus rien. Tout être humain a ses forces mais aussi ses faiblesses. Mieux au fil du temps l’homme a la possibilité de développer d’autres qualités au fur et à mesure qu’il évolue.

Le plus important pour améliorer son estime de soi c’est de pouvoir identifier vos défauts. A l’aide d’un stylo et d’une feuille, essayez de mentionner toutes les qualités que vous avez en vous et que vous aimeriez faire bénéficier au monde. N’hésitez pas à coller cette feuille dans votre pièce préférée de la maison. La relire fréquemment vous aidera petit à petit à vous rendre à l’évidence.

De la même manière, exercez vous lorsque vous êtes confrontés à un problème à ne plus voir la gravité de celui-ci. Pense plutôt à trois solutions que vous pourrez proposer pour solutionner améliorer la situation. Vous pourrez par exemple créer un problème imaginaire et proposer des solutions pour les résoudre. Cela peut vous aider à  commencer à positiver.

Faites également des efforts sur le plan physique et intellectuel pour vous améliorer. Vous pourrez par exemple faire du sport, commencer un régime, changer de style vestimentaire, changer de coupe de cheveux, changer votre couleur de cheveux.

Bref, osez les choses qui vous permettront d’améliorer votre image physique si vous le souhaitez.

Pour finir, n’abusez pas de la modestie. Certes, il est important de rester humble et modeste en toutes circonstances, mais être fier de soi, pouvoir célébrer ses petites victoires, aussi minimes soient elles, elles  peuvent vous aider à améliorer l’estime de soi. Avoir une bonne estime de soi, c’est choisir d’être heureux, de positiver et avoir son amour propre.

Vous trouverez dans cet article quelques manières pour développer et d’augmenter votre estime de soi : Comment développer et augmenter son estime de soi ?

Construire une estime de soi dans la vie, au travail, dans le couple, à l’école pas-à-pas, en suivant notre liste de conseils pour transformer votre vie : L’affirmation de soi: dans la vie, au travail, dans le couple, à l’école

Guide pratique pour favoriser l’affirmation de soi

Comment s’affirmer ? Y a-t-il une recette idéale qui nous aidera à dépasser nos peurs dans nos rapports ? Comment analyser les mécanismes de l’affirmation ? Comment faire pour arriver à communiquer en toute clarté, sans détour nos convictions, nos points de vue, nos sentiments, nos besoins ?

En fait, l’affirmation de soi est une manière de revendiquer notre valeur et notre droit à exister et à s’exprimer. Parfois, cela s’avère difficile, d’autres fois, on peut arriver à s’affirmer dans une situation et pas dans une autre.

Voici des exercices d’affirmation de soi qui vous aideront à reprendre votre jute place dans votre entourage familial, professionnel, ou social.

Identifiez vos peurs !

Cet exercice d’affirmation de soi ne vous demandera pas beaucoup d’efforts. Il vous suffit de dresser une liste des situations qui vous tourmentent ou bien vous angoissent.

Essayez par la suite de les classer en allant de la moins inquiétante à la plus inquiétante.

La situation la moins inquiétante est la plus facile à gérer et à surpasser. Ce genre d’exercice d’affirmation de soi vous ouvrira donc la voie à suivre pour vous situer. Chaque situation difficile que vous surmontez est une victoire qui vous aidera à reprendre votre confiance et à passer à l’étape suivante.

Ne soyez pas trop sévère avec vous-même !

La peur de ne pas oser l’affirmation de soi peut avoir une incidence directe sur votre confiance en soi. En effet, si vous éprouvez des difficultés pour vous affirmer, pour croire en vos capacités, pour accomplir quoi que ce soit, il est possible que vous couriez à un dénigrement total de votre vie.

Quels exercices d’affirmation de soi peut-on adopter pour rétablir ce déséquilibre fatal ?

C’est peut-être plus simple que vous ne le croyez ! Vous n’aurez tout simplement qu’à modifier votre opinion sur votre humble personne et sur vos compétences en substituant aux vieilles croyances des nouvelles croyances.

Voici quelques petites idées simples et efficaces qui vont vous aider à effacer progressivement l’image lamentable que vous aviez de vous et à la remplacer par votre vraie image. Par exemple :

  • Ne soyez pas trop orgueilleux et n’hésitez pas à demander de l’aide et des conseils autant que possible.
  • Écoutez régulièrement vos sensations, vos désirs et respectez-les.
  • Focalisez-vous sur vos progrès et ne cherchez pas à être parfait.
  • Ne culpabilisez pas.
  • Faites ce que vous jugez profitable pour vous, sans vous soucier des on-dit, des rumeurs.

Assumez la responsabilité de vos actions !

Est-ce que vous vous sentez en mesure d’assumer toutes vos actions, vos erreurs ?

Le déni de responsabilité relève d’une affirmation de soi défaillante. Il est vrai que se dérober, fuir ses responsabilités est la solution la plus facile. Cependant, tout déléguer et rester en arrière pourrait signifier que vous avez choisi de devenir invisible et donc de refuser d’exister et de vous affirmer.

Il est essentiel de vous ressaisir, de prendre vos responsabilités à deux mains et de cultiver l’affirmation de soi afin d’arriver à vous développer, à vous épanouir et à revendiquer votre droit d’exister pleinement en tant que personne.

N’hésitez pas à dire Non !

Parfois par complaisance, ou parce que vous culpabilisez ou que vous ne parvenez pas à dire non, à refuser ce qui ne vous plaît pas. Parfois même vous êtes rongé par l’anxiété à l’idée que vous ne pourrez pas dire non.

Et pourtant, dire non est une manière de dire que vous assumez vos actes, que vous refusez de vous voir en coupable idéal. C’est votre plein droit de dire non, de consolider votre affirmation de soi.

Se sentir incapable de dire non, parce que vous n’aimez pas décevoir les autres ne vous aide en rien; et même cela n’aide personne. Sans oublier le risque que vous allez courir. En effet, certaines personnes de mauvaise foi peut-être vont exploiter cela pour abuser de votre bonté etde votre patience.

Être à l’écoute des autres !

L’affirmation de soi passe également par l’idée d’accepter les opinions des autres. Vous ne vivez pas seul dans ce monde, c’est pourquoi il est essentiel de vous affirmer de plus en plus, pour ne pas rester en traîne, pour vous imposer dans ce monde changeant.

L’affirmation de soi se nourrit de cette communication que vous allez établir autour de vous, avec les autres. C’est de cette manière que vous allez défendre comme il se doit vos opinions, et non en restant à l’écart et en n’accordant aucune attention à ce que disent les autres.

Si vous faites voir aux autres que vous êtes à leur écoute, ils sauront apprécier cela et ils vont agir de même.

Suit le cours TRANSFORME TA VIE 2.0 :  

Affirmation de soi, procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

Dites ce que vous pensez en toute clarté !
Sentez-vous capable de le faire, même si les autres ne partagent pas la même opinion ?

L’une des conséquences du manque d’affirmation de soi, c’est lorsque vous n’exprimez pas vos idées personnelles en toute clarté, sans fléchir.

Car, si nous avons une opinion que nous n’osons pas communiquer, notre confiance en soi va rétrécir comme une peau de chagrin et on perdra toute notre influence.

Pour vous aider, voici quelques affirmations faciles à retenir et que vous pourrez ressasser chaque jour à votre réveil comme un leitmotiv. C’est un exercice d’affirmation de soi qui pourra vous aider bel et bel dans votre quête quotidienne.

N’hésitez pas à répéter chaque matin, des phrases du type :

  • Oui, j’ai parfaitement le droit d’avoir mes propres idées et mes propres croyances ;
  • Oui, j’ai parfaitement le droit de modifier mes idées et de revoir mes plans ;
  • Oui, j’ai parfaitement le droit de ne pas tenir compte des recommandations d’une autre personne ;
  • Oui, j’ai parfaitement le droit de ne pas rendre compte de mes actes à qui que ce soit ;
  • Oui, je me réserve le droit d’exprimer ce que je pense.

Abstenez-vous de vous comparer aux autres !
En voulant se comparer, on peut nuire à notre estime de soi, à l’image qu’on a de soi. Cela pourra bousiller en quelque sorte votre désir de vous affirmer. Apprenez que personne n’est parfait, qu’on a tous nos travers, nos faiblesses.

Mais si vous vous comparez tout le temps aux autres, vous serez incapable de voir ce qu’il y a de meilleur, d’extraordinaire en vous. Ces comparaisons incessantes vont vous empêcher de voir que vous êtes, vous, aussi, une personne unique.

Ce qu’il faut, c’est tout simplement : oser, autrement dit, assumer vos choix, ne pas vous croire inférieur par rapport aux autres et vous tolérer tel que vous êtes.

Prenez des risques
L’affirmation de soi exige aussi une certaine témérité. Il est donc essentiel que vous vous jetiez à l’eau, que vous preniez des risques pour pouvoir affirmer vos décisions et votre personnalité. Mais comment ?

Il est parfois nécessaire de quitter le cocon protecteur et de sortir de sa zone de confort, même si la routine assure une certaine sécurité, même si elle est plus tentante.

Toutefois, il s’avère difficile d’asseoir l’affirmation de soi, si on reste sur ses gardes, sans s’aventurer. Prendre des risques est le moyen efficace de vous vous dévoiler vos propres limites, d’étaler votre potentiel et faire sensation ou de mettre en évidence vos compétences.

Les avantages sont nombreux, ainsi, en prenant des risques :

  • Vous allez apprendre à aller droit au but ;
  • Vous allez apprendre à aiguiser votre esprit critique ;
  • Vous allez apprendre à maîtriser vos émotions et à recouvrer votre self-control ;
  • Vous allez apprendre à dédramatiser l’échec…

Découvrez comment développer efficacement son affirmation de soi pour pouvoir faire face aux différentes situations dans la vie : Développer l’affirmation de soi – on en parle mais c’est comment ?

Comment s’affirmer ? C’est la question qui peut traverser nos esprits. Quelles techniques d’affirmation de soi ? Vous y trouverez la réponse ici : Comment s’affirmer ? Les techniques d’affirmation de soi !

 

Suit le cours TRANSFORME TA VIE 2.0 :  

Affirmation de soi, procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

Comment trouver la motivation ?

De la motivation, on en a tous besoin. Que ça soit pour le travail, pour le sport, les études ou même la famille, elle est le moteur qui nous permet de parvenir à nos fins. Mais des pertes de motivation arrivent fréquemment, car la vie est ainsi faite. Vous vous posez sans doute la question comment trouver la motivation ? Et aujourd’hui si vous lisez cet article, cela signifie que vous avez envie de la trouver.

Et heureusement, nous allons partager avec vous des conseils et astuces afin que vous trouviez votre motivation, car elle est un facteur clé de la réussite dans la vie de tous les jours.

Tout d’abord, il est important de savoir pourquoi vous devez vous motiver et d’autre part, les choses que vous voulez accomplir, identifier les aléas, tout ce qui peut entrer  dans sa réalisation.

Suit le cours TRANSFORME TA VIE 2.0 :  

Procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

Pourquoi avons-nous besoin de la motivation ? 

La motivation est nécessaire dans le quotidien comme dans tous les domaines de la vie. Être toujours motivé n’est pas chose facile, mais cela ne signifie pas qu’il est impossible. La motivation peut vous pousser à la victoire, à la réussite.

Et pour ce faire, rien de mieux que d’avoir un bon état d’esprit. Si vous avez un travail à faire, allez-y avec un esprit de champion. Car l’homme a besoin de se motiver pour réussir, gagner, élargir ses compétences et faire son développement personnel.

Les choses que vous aimeriez accomplir

Elles peuvent être nombreuses, mais elles sont aussi importantes les unes des autres. En effet, le travail peut être l’une d’elles. Un travail bien accompli nécessite évidemment les connaissances requises, mais aussi d’une bonne source de motivation. Il y’a également les projets qui vous tiennent à cœur et que vous aimeriez accomplir comme une perte de poids ou pour monter votre propre entreprise. Cette visée aussi grande soit elle doit être faite dans les règles de l’art et pour ce faire, tout comme  l’énonce le titre, la motivation en est une clé.

Les différentes formes de motivation qui existent 

La motivation est ce désir et cette volonté d’obtenir du succès dans ce que vous allez entreprendre. Elle est donc nécessaire dans la réalisation de vos projets. Cependant, on recense deux formes de motivation : on a la motivation intrinsèque et la motivation extrinsèque.

La motivation intrinsèque : c’est lorsque vous voulez atteindre vos objectifs sans pour autant être victime de mimétisme ou sans être influencé par des personnes comme votre famille ou votre cercle d’amis. Dans cette forme de motivation, la récompense que vous y tirez est totalement personnelle, car les objectifs fixés vous sont propres.

La motivation extrinsèque : quant à cette forme de motivation, elle est plus fréquente dans des domaines comme le monde professionnel. Lorsque vous rencontrez des contraintes dans votre travail, c’est ce genre de motivation qui vous feront sortir de votre nid et de réaliser la tâche qui vous a été confiée dans les plus brefs  délais.

Cependant, que ça soit la motivation intrinsèque ou extrinsèque dont vous avez besoin, voici une liste d’exercice à suivre pour trouver la motivation.

Cultivez l’amour de ce que vous devez faire
Si vous devez accomplir une tâche, rien de mieux que de s’y recentrer afin de produire un travail satisfaisant. Cette culture vous permettra sans aucun doute d’être confiant et de franchir toutes les épreuves qui vont se présenter, car lorsque vous aimez faire une chose, la motivation vous survint tout naturellement. Et rien de mieux que d’obtenir le sentiment d’un travail bien fait.

Rester optimiste
Rejeter les ondes négatives est un travail à plein temps. Soyez optimiste et la motivation vous parviendra avec aisance. Pour ce faire, vous pouvez dresser deux listes. Dans la première liste, vous y mettrez les avantages que vous allez avoir en accomplissant votre objectif et dans la seconde liste, les inconvénients. Ces listes vont vous permettre de retrouver le moral  si vous êtes en manque de motivation.

Cette méthode marche souvent, car  certains jeux mettent vos compétences à l’épreuve et donc vous permettent de relever des défis. Elle est importante dans l’objectif que vous vous êtes fixé. La concentration vous permettra de distinguer les futilités de votre but et ceci sera une source de motivation inégalable.

Garder en souvenir vos succès
Si vous restez focalisé sur vos échecs et non vos succès, cela pourrait susciter un découragement temporaire. Ce sentiment peut vous amener à baisser les  bras. Raison pour laquelle il est souhaitable de toujours garder en tête vos succès qui seront pour vous une source de motivation. Cette motivation vous procura le sentiment d’être utile et par conséquent vous délivra le plein d’énergie dont vous aurez besoin.

Le sport, un bon remède pour trouver la motivation
Lorsque vous pratiquez une activité physique, votre organisme  sécrète des hormones comme l’endomorphine et la testostérone. Ces dernières vont vous donner une énergie nouvelle, un corps bien relaxé et vous serez de bonne humeur après votre séance.

Ainsi, après une journée pleine d’obstacles ou lorsque votre moral est trop bas, rendez-vous dans une salle de sport ou faites vos séances coutumières, car l’activité physique est très recommandée par les médecins et peut favoriser la motivation.

Confiez-vous à une personne de confiance
Parfois, vous avez tout simplement besoin d’extérioriser vos sentiments pour pouvoir retrouver à nouveau le moral. Libérez vos émotions les plus sombres et voyez la vie  sous un nouvel angle, car rien ne vaut de refouler ses sentiments. Des sentiments refoulés peuvent revenir à la surface du jour au lendemain et dans ce cas là, la situation sera très déprimante. Donc, alléger vous le fardeau, parlez de ce qui vous tracasse!

Mettez-vous en action
Parfois la seule chose à faire est de se lever, de se bouger au lieu de chercher toute sorte de motivation soit dans des vidéos soit dans la nourriture. Cette décision entrainera une poussée d’adrénaline incommensurable, car vous allez vous rendre compte de votre capacité à accomplir de grandes choses sans pour autant avoir besoin de pratiquer quelque chose. Il est important de passer rapidement à l’action.

Prenez du repos
Il faut éviter de vous surcharger l’esprit. Prenez une pause si vous en sentez le besoin, dormez assez. Pour réussir, il ne s’agit pas d’intensifier son travail, mais plutôt de bien le planifier. Alors quelques heures, ou même quelques minutes de repos peuvent changer la donne. Si vous pouvez également prendre un congé de travail ou des vacances en famille, n’y réfléchissez pas deux fois. Les vacances en famille peuvent vous aider  à vous ressourcer et à fuir votre routine.

Trouvez-vous un passe-temps
Cela peut paraitre enfantin, mais les passes temps peuvent réellement vous aidez dans votre quête de la motivation. Dotez-vous de la mentalité américaine ‘ Works hard, Play hard’ et vous en sortirez gagnant. Il ne faut jamais négliger la distraction dans votre emploi du temps, car elle peut être motivante dans votre tâche.

Relativisez vos échecs
Vos échecs ne doivent pas vous donner le sentiment que vous manquez de capacités à accomplir une tâche. Apprendre de ses échecs est une chose utile pour pouvoir trouver la lumière au bout du tunnel. Il est important de savoir relativiser dans les moments de doute. Il faut savoir se relever et repartir du bon pied.

Restez focaliser sur votre personne
Parfois, il est nécessaire de se focaliser sur vous-même pour retrouver votre motivation. Ceci n’est point difficile. En réalité, vous y parviendrez soit en réduisant votre temps à regarder la télévision, soit en sortant dans un cercle vicieux.

Prenez l’excès de votre temps pour faire votre autocritique et pour revoir si votre évolution est en parfaite cohérence avec les objectifs dont vous vous êtes fixés. Les personnes motivées se détachent toujours des ondes négatives et trouvent dans chaque problème, un challenge.

Soyez fort d’esprit
La motivation est très fragile donc il faudra être coriace pour ne pas se faire terrasser par les contraintes. Gardez la confiance et la motivation s’en suivra.

Nous en sommes à la fin de cet article et nous espérons de tout cœur qu’il vous a été bénéfique ! À présent, vous disposez des éléments nécessaires qui vous permettront de trouver la motivation. Reste plus qu’à les accomplir.

Vous trouverez ci-après, neuf façons pour se motiver. Vous aurez en main tous les outils qui vous aideront à ne pas céder en cas de découragement : Comment se motiver ? 9 techniques pour trouver la Motivation

Ces 6 points vous aideront à reprendre confiance et à devenir moins vulnérable devant toutes les adversités de la vie : Comment avoir et reprendre confiance en soi? | 6 trucs et astuces

Suit le cours TRANSFORME TA VIE 2.0 :  

Affirmation de soi, procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

1

Techniques de maitrise de soi

Dans la société actuelle et même depuis toujours, il est très  difficile pour les individus de garder leur calme dans les situations de crise. Une agression extérieure ou un événement qui ne passe pas comme prévu, sont autant de choses  qui peuvent provoquer un tumulte intérieur. L’individu perd facilement son calme, sa sérénité et donc sa maitrise de soi.

Pourtant cette dernière, la maitrise de soi constitue une capacité essentielle au bien-être intérieur de l’homme. C’est la clé pour garder une attitude correcte malgré les événements négatifs et ne pas se laisser influer par ceux-ci. Voici quelques techniques pour vous y aider.

Savoir garder le silence en période de tumulte

Pour arriver à développer cette capacité importante qu’est la maitrise de soi, il faut d’abord savoir maitriser les paroles qui sortent de sa bouche. Il ne s’agit pas de rester muet telle une carpe lorsque vous devez parler. Mais le fait est de pouvoir vous taire lorsque vous êtes dans une situation d’agression, lorsque vous sentez que vous n’allez pas tarder à exploser. Le mieux à faire dans ces cas-là, c’est de garder le silence.

Cette méthodevous irritera peut-être, surtout pendant les premières secondes. Mais vous vous rendrez tout de suite compte que cela vous apaisera de ne rien dire. Généralement, lorsque vous ressentez une grande colère à l’intérieur de vous, tout ce que vous dites, vous ne le pensez pas vraiment. Cela n’est que la résultante de ce que vous ressentez à l’intérieur de vous. Lorsque vous gardez le silence, vous accordez plus de temps à votre esprit, afin qu’il se calme et puisse vous faire redevenir maître de la situation. Ce moment de silence est donc la clé pour vous aider à redevenir plus calme en toute circonstance.

Contrôler tout ce que vous faites

Le contrôle de soi passe par sa capacité à se retenir de parler en période de crise. Il s’agit bien sûr de parler pour dire des choses négatives ou sous l’effet de la colère. Dans ces cas-là, il vaut mieux garder silence. Mais bien évidement, ce n’est pas seulement la langue qui vous permet de vous exprimer. A travers tous les gestes que vous posez, il peut être facile de définir votre état émotionnel.

Lorsque vous commencez à perdre votre maitrise de soi, vous serez amené inconsciemment à faire certains gestes.  Ceux-ci surviennent souvent lorsque vous êtes énervé. Cela peut être un balancement des mains,  un tremblement des pieds, etc…

Tous ces gestes vous font dépenser une source d’énergie importante, qui devrait être canalisée. Il faudra alors poser des actes silencieux lorsque vous sentez que la pression commence à monter. Essayez de rester calme pendant une minute, sans rien faire, juste fermer les yeux et respirer un coup.

Suit le cours TRANSFORME TA VIE 2.0 :  

Maîtrise de soi, procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

Soyez attentionnés envers vous-mêmes

Si vous n’êtes pas attentionnés envers vous-mêmes, vous pourrez bien avoir un sérieux problème avec la maitrise de soi. Il ne s’agit pas non plus de vous faire transformer en centre du monde. C’est tout simplement une technique permettant de vous connaitre, connaitre vos forces et vos limites, tout en ayant un regard porté vers l’autre.

L’importance d’avoir conscience de vous-mêmes, de qui vous êtes pour la maitrise de soi, réside dans le fait que vous pourrez détecter plus facilement les choses qui vous irritent. Les situations qui vous mettent dans un état second, vous arriverez plus facilement à les voir venir, avant qu’elles ne prennent le contrôle sur vous.

L’on dit souvent d’ailleurs qu’il vaut mieux prévenir que guérir. Ainsi, en connaissant vos limites, en ayant une idée précise sur toutes ces situations qui vous agacent, vous pourrez les encaisser plus facilement. Vous y serez alors préparé et saurez quels sont les actes à mener pour exercer un  contrôle sur votre mental.

La respiration : un point important pour réussir à se maitriser
Cela peut paraitre anodin mais, il vous suffit simplement de respirer pour que tout aille pour le mieux. Ce  temps consacré à l’exercicede respiration permettra à votre mental de ne pas avoir le temps de s’échauffer.

Tous ces réflexes psychologiques qui émanent de la colère ou du stress pourront alors être évacués et leur déclenchement annulé, sous l’effet du moment de respiration que vous enclenchez. Toutes vos inquiétudes et vos énervements se dissiperont dès que vous vous mettez dans un état de respiration profonde et longue.

Au moment où  vous sentez que la pression va monter, que vous allez tout claquer, asseyez-vous un instant, fermez  les yeux puis inspirez et expirez profondément. Faites le pendant au moins cinq minutes et vous verrez l’effet que cela aura sur votre capacité  mentale.  La respiration constitue d’ailleurs un bon moyen de faire silence et de se recentrer sur ses objectifs.

Méditer pour redevenir maitre de soi
Face à la rivière déchainée que représente votre esprit en panique ou en colère, l’exercice de la méditation peut sembler n’être rien du tout. Mais sous ses apparences de douceur, la méditation est une force très puissante qui vous permettra de canaliser vos émotions afin de retrouver la maitrise de soi.  Lorsque vous vous sentez débordé ou surmené, la pratique de cet exercice vous aidera à réguler votre comportement.

Vous pourrez ainsi facilement retrouver la raison et percevoir les choses d’une manière plus rationnelle. L’avantage de la méditation, c’est qu’elle vous permet non seulement de faire silence mais aussi, de respirer profondément et de vous recentrer sur vous-même.

En méditant, vous ressentirez une certaine paix, une quiétude que vous ne souhaiterez perdre pour rien  au monde, quel que soit ce qui vous dérange. La méditation n’est pas la techniquemiracle qui va vous libérer de tout ce qui vous frustre. Toutefois, elle vous donnera les moyens d’y faire face plus sereinement. Et c’est cela avoir la maitrise de soi.

Le yoga : une technique efficace pour vous maitriser
Le yoga a toujours été une discipline sportive visant le bien être intérieur et émotionnel de ceux qui la pratiquent. Il s’agit d’une activité qui se base sur la respiration profonde, la recherche d’un équilibre et la relaxation. Elle vise à la fois le bien-être physique mais aussi celui psychique. Le yoga est donc un sport qui permet à ses adeptes de gagner en souplesse et de travailler sur le contrôle de soi.

Si vous avez tendance à être très vite nerveux, à ne pas pourvoir vous contrôler, le yoga pourrait certainement vous aider. Il s’agit d’une discipline parmi tant d’autres qui vous aide à vous calmer, au sens propre du terme. Il vous aidera à évacuer toute forme de colère ou encore d’anxiété. C’est un ensemble d’exercices à travers lesquels, un accent est mis sur la respiration. Cette respiration profonde aura un effet sur l’oxygénation, de quoi permettre à votre mental de redevenir plus calme, et vous plus serein.

Utilisez la visualisation pour vous entrainer
Arriver à obtenir la maitrise de soi nécessite un véritable entrainement. Cela peut ne pas être évident, surtout si vous aviez pris l’habitude de vous emporter très vite. Mais comme tous les autres problèmes, cette impulsivité peut être éradiquée avec un peu de volonté.

La visualisation est un parfait outil pour vous aider à y arriver. Elle consiste à imaginer la manière dont vous réagirez, la prochaine fois que vous serez confronté à une frustration ou à un événement négatif. En imaginant la manière dont vous garderez votre calme face à cette situation future, votre esprit pourra être mieux préparé à garder son calme, lorsque le problème se posera dans la vraie vie.

Pour réussir à faire cette visualisation, il faut que vous ayez une vision claire, des choses qui vous irritent ou vous stressent. D’où l’importance du fait d’être attentionné envers vous-mêmes, qui a d’ailleurs déjà été énuméré plus haut. Mettez-vous alors au défi de garder votre calme et de prendre un moment pour respirer profondément la prochaine fois où vous serez confronté à de telles situations.

S’autodiscipliner pour parvenir à maitriser ses émotions
L’autodiscipline est au cœur même de la maitrise de soi. Ces deux notions ont même tendance à être confondues. En effet, l’autodiscipline aussi bien que la maitrise de soi nécessite une force et une certaine volonté pour y arriver.

Ces deux notions renvoient à une nécessité de changer certaines habitudes négatives pour en  prendre d’autres,  qui sont dites positives. L’autodiscipline consiste alors à planifier les nouvelles choses que l’on souhaite faire et se donner les moyens d’y arriver. Ainsi, vous pourrez vous servir de cette autodiscipline pour vous aider à acquérir le contrôle de soi.

L’autodiscipline vous aidera à faire ce que vous n’avez pas envie de faire au moment où vous vous devez le faire. Cela peut être de prendre la décision de garder silence lorsque vous avez envie d’exprimer votre colère par exemple.  Quoi qu’il en soit, il vous faudra de la volonté.

La maitrise de soi, il faut la vouloir pour l’obtenir. Pour passer par l’autodiscipline pour être plus serein, fixez-vous alors cet objectif, et servez-vous des techniques de visualisation, de pratique de silence ou  de respiration profonde pour y arriver.

vous trouverez dans cet article des étapes a suivre qui vont changer votre vie : Comment être sûr de soi ? des étapes qui vont changer votre vie

Ici vous allez apprendre à relever un défi, le respect de soi, développer votre esprit critique, soigner votre physique, et beaucoup plus : Faible ou manque d’estime de soi. Comment retrouver son estime de soi ?

Suit le cours TRANSFORME TA VIE 2.0 :  

Affirmation de soi, procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

Croire en soi : stratégies simples et efficaces pour y arriver

Le fait de ne pas croire en soi peut entraîner des doutes, des indécisions, des hésitations dans notre vie quotidienne. On ne sait plus ce qu’on fait, ni quelle décision prendre face à certains choix. On éprouve du mal à être persuadé du bien-fondé de nos décisions. Bref, on s’embarrasse des questions sans aucune utilité,toutes les fois que l’on éprouve le besoin de changer d’habitude.

Toutefois, si vous mettez en doute vos aptitudes, si vous ne croyez pas en vous-même, vous pensez que quelqu‘un d’autre va le faire pour vous ? Si vous ne donnez aucun mérite à votre personne, croyez-vous qu’une autre personne le fasse à votre place. Ne nous apprend-on pas, d’ailleurs que charité bien ordonnée commence par soi-même.

On ne peut pas nier le fait qu’il n’est pas facile de croire toujours en soi et que par moments on peut flancher, se désespérer, dire qu’on n’a rien à offrir ni à soi, ni aux autres.

Comment dans ces conditions rétablir cette défaillance, quel genre d’exercices adopter pour croire en soi ?

D’abord sachez que, même si par moments vous vous sentez incapable de croire en vous, cela ne signifie nullement que votre vie est un désastre et qu’elle ne présente aucun intérêt. Il faut juste un coup de pouce pour rétablir la situation et rétablir votre confiance en vous.

Nous vous proposons quelques exercices pour vous aider à croire en vous, ou du moins qui pourront conforter votre assurance.

Mettre en place des perspectives positives.

Une des méthodes qui pourront vous aider à croire en vous est de vous remémorer vos réussites passées. C’est très simple, il vous suffit de vous asseoir en tête à tête avec vous-même, de prendre votre calepin ou si vous voulez votre tablette et de faire une liste de tous vos succès passés, de tous ceux qui selon vous ont impressionné votre entourage.

Inscrivez également les activités les plus banales, par exemple lorsque vous avez résolu un petit exercice de français pour votre enfant ou quand vous avez invité un ami ou un proche à une petite fête que vous avez organisée.

Prenez tout votre temps, mais une fois votre liste établie, essayez de voir s’il y a des connexions entre ces activités. Repérez ce que vous avez bien réalisé de manière répétée pour découvrir quelles sont vos compétences.

Quand vous aurez identifié les capacités qui vous ont aidé à réaliser ces tâches, mettez-les dans une colonne séparée. Dans une troisième colonne, vous pourrez également établir une liste de choses que vous admirez chez vous.

Par exemple, si vous remarquez que vous êtes venu à plusieurs reprises en aide aux personnes handicapées, cela pourrait signifier que vous êtes quelqu’un plein de commisération. C’est une compétence que vous pourrez exploiter à bon escient. Par exemple, adhérer bénévolement aux associations qui s’occupent des handicapés ; et d’une manière générale, vous pourrez faire du volontariat au sein des associations qui prennent soin des personnes démunies.

Suit le cours TRANSFORME TA VIE 2.0 :  

Croire en soi, affirmation de soi, procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

Communiquez avec les personnes qui vous aiment.

Si vous vous sentez incapable de voir les bons côtés de votre personnalité, vous pouvez toujours dialoguer avec des gens avec qui vous vous sentez à l’aise et dont la compagnie vous apporte beaucoup de bien. C’est un bon exercice pour croire en vous.

Car ces gens qui vous aiment pour de bon n’hésiteront pas à dénicher et révéler ce qu’il y a de bien chez vous, des choses que vous n’arrivez pas à voir.

Vous pouvez leur demander conseil quad vous vous sentez à plat et que vous vous sentez incapable de réussir quoi que ce soit. Ils sauront vous conseiller, vous mettre sur la bonne voie en vous aidant à identifier vos compétences, à vous aiguillonner vers les domaines où vous pourrez réussir.

Fixez-vous des objectifs réalisables.

En vous fixant des objectifs concrets, vous pourrez arriver à croire en vous et en vos aptitudes à réaliser certaines tâches. N’essayez pas de placer la barre très haut, mais choisissez plutôt de travailler sur des objectifs qui appartiennent au même domaine que vos compétences.

N’hésitez pas à vous aventurer loin des sentiers battus et attendez-vous à quitter parfois votre zone de confort. Cela vous aidera à retrouver votre confiance en vous.

En effet, parfois, vous serez obligé de faire des choses que vous n’avez pas l’habitude de faire. Mais surtout persévérez, même si vous rencontrez des obstacles, même si vous jugez que l’objectif est devenu trop compliqué. Dans ce cas, essayez de le subdiviser en petits objectifs et focalisez-vous sur un objectifà la fois.

N’abdiquez pas.
Parfois, on a tendance à abdiquer par désespoir ou par impuissance, ou par peur de l’échec, ce qui est tout à fait possible du moins au début. Mais ne vous laissez pas abattre.

Au lieu de vous dénigrer, de vous blâmer parce que vous pensez avoir tout fait de travers, accordez-vous plutôt le droit de faire des expériences, d’improviser sans vous soucier des résultats. Parfois, l’improvisation peut donner de très bons résultats. Et cela peut-être un exercice important pour croire en soi. D’ailleurs de grandes découvertes ont été faites par improvisation.

Construisez-vous.
Soyez positif envers vous-même et en jugeant votre comportement. C’est important pour réconforter votre confiance en vous. Essayez par exemple chaque jour d’énumérer ce que vous avez fait de bien durant la journée.

Chassez toute pensée stérile qui peut traverser votre esprit. Si vous vous apercevez que vous êtes en train de penser que vous êtes un loser, que nul ne vous estime et que vous n’êtes bon à rien, essayez de mettre un terme à ces élucubrations. Essayez de les confondre en pensant plutôt à trois choses positives chez vous. Plus vous pensez positif, plus les résultats seront meilleurs.

Par exemple, si vous vous mettez à penser que vous êtes trèsmauvais en orthographe, essayez de recadrer ce côté négatif de raisonnement en vous disant que l’orthographe est un défi pour vous, mais que vous pourrez vous améliorer en faisant plus d’efforts.

Soyez proactif.
Apprenez à prendre l’initiative, à ne pas laisser traîner les choses. La procrastination peut que nuire à votre image. C’est l’échec garanti.

Au contraire, passez à l’action, prenez la décision de vous lancer, mais donnez-vous une limite de temps que vous devez respecter. Ne vous dépêchez pas, sinon vous allez rater vos objectifs. Commencez par des petites actions que vous pourrez terminer, et peu à peu, à mesure que vous avancez dans vos projets, vous allez de plus en plus croire en vous. Le résultat ne peut être que positif, vous serez capable de réaliser les grandes tâches et de croire de plus en plus en vous.

Ne laissez donc pas les choses s’accumuler. Face aux obligations de la vie quotidienne, prenez les choses en main dès qu’elles se présentent. Cela peut être un casse-tête assez désagréable au début, mais peu à peu, vous allez accomplir vos tâches aisément.

Refuser de croire en soi est en quelque sorte une forme de défaitisme. C’est ne pas avoir le courage d’affronter les difficultés de la vie. En résumé, c’est un état d’esprit dont on doit se débarrasser. Peut-être, que les exercices proposés ici pour croire en soi pourront vous permettre d’être plus positif, plus entreprenant et de vous aider un tant soit peu à matérialiser vos rêves.

Apprendre à croire en soi est incontournable pour réussir dans la vie.

La confiance en soi est une condition à la réussite pour de nombreuses raisons. Découvrez comment l’acquérir et la développer : Apprendre à croire en soi – confiance en soi et réussite

C’est quoi l’image de soi ? Quels sont ses avantages ? Quels peuvent être les risques liés à une image de soi erronée ? Vous y trouverez les réponses ici : Apprendre à cultiver une bonne image de soi

POUR ALLER PLUS LOIN

Guide Confiance en soi PDF

Comment être sûr de soi ? des étapes qui vont changer votre vie

Il existe des personnes qui ont un problème de confiance en soi. Le fait de ne pas être sûr de soi constitue un frein à l’avancement d’un individu car, cela l’empêche d’évoluer dans tous les domaines de la vie.

Lorsqu’on n’est pas sûr de soi, on a tendance à douter de ses capacités, de ses talents et on hésite à se lancer dans une chose. Etre sûr de soi est très important car cela permet de gravir les échelons et de parvenir à réaliser des prouesses, sans se plier aux autres.

Vous ne parvenez pas à avoir confiance en vous ? Découvrez comment être sûr de soi.

Pourquoi est-il important d’être sûr de soi ?

  • Nouer des relations et saisir des opportunités

Le fait d’avoir confiance en soi vous permet de nouer facilement des relations avec les gens et cela participe à votre bonheur. Si vous êtes sûr de vous, vous pouvez vous exprimer librement et à tout moment sans avoir peur du jugement des autres.

Cette liberté d’expression sans prendre en compte le jugement des autres, vous procure un bonheur interne car vous n’avez pas interné ce que vous pensé mais, vous l’avez partagé.

Une personne qui est sûre d’elle, va facilement vers les gens et crée le contact. Ce contact créé peut aboutir plus tard à des opportunités surtout dans le cadre professionnel.

  • Faire face aux problèmes de la vie avec assurance

Le fait d’être sûr de soi permet de prendre des décisions, de prendre des initiatives sans pour autant prendre en compte ce que penseront les autres. Du moment que vous êtes déterminé à prendre des initiatives, la créativité fera son apparition et cela vous sera très utile surtout quand vous êtes au travail.

Quand vous avez confiance en vous, vous n’avez peur de rien et vous pourrez affronter tout problème qui se présente à vous avec assurance car, vous êtes conscient de votre capacité.

Comment être sûr de soi ?

  • Trouvez vos limites

L’une des premières choses à faire, c’est de se dire que vous n’êtes pas parfait et que vous avez des choses en vous qui peuvent vous limiter. Il faut que vous preniez conscience que chaque personne a des limites et que vous essayez de trouver quelles sont les vôtres.

Pour ce faire vous devez sortir de votre zone de confort car, tant que vous restez dans vote cadre habituel, vous ne pourrez pas déterminer vos limites. Exposez-vous à des situations inhabituelles et voyez comment vous allez vous en sortir.

Au finish vous saurez avec exactitude ce que vous êtes capable d’accomplir et vous serez même surpris de découvrir de nouvelles capacités qui étaient cachées en vous. Il existe aussi des tests de personnalité que vous pourrez faire pour en apprendre un peu plus sur vous.

  • Se parler à soi même

C’est une astuce qui peut paraitre bizarre mais, qui constitue quand même une réponse à la question comment être sûr de soi. Le fait de se parler à soi-même permet d’accroitre votre intelligence et de découvrir certains points forts de votre personnalité.

Cela vous donne plus d’assurance et aide à booster vos capacités. La manière dont vous vous parlez à vous-même a un certain impact sur votre cerveau et peut aider à déterminer l’orientation de celui-ci ainsi que ses réflexes.

Parlez à vous-même en vous encourageant et en faisant un focus sur vos points forts et vos talents. Vous verrez que vous serez plus sûr de vous. En d’autres termes, ce sont des suggestions que vous devez vous faire pour parvenir à équilibrer votre vie.

  • Penser de manière positive

Pensez de manière positive afin d’éliminer la négativité car, elle fait partie des causes du manque de confiance en soi. Remplacez toutes vos pensées négatives par des pensées positives et essayez de voir les choses autrement, quelle que soit leur complexité. Sachez faire la différence entre vos émotions positives et vos émotions négatives et concentrez-vous sur celles qui sont positives.

Pour faire simple établissez une liste de 5 pensées positives qui vont servir à limiter vos pensées négatives. Prenez le temps de vous concentrer sur chacune de ces pensées positives afin qu’elles soient bien enregistrées dans votre cerveau et qu’elles deviennent un réflexe pour vous.

  • Eliminer le doute en soi

Pour être sûr de soi, il faut aussi éliminer tout ce qui est sentiment de doute et de manque de confiance. Lorsque vous doutez de vous, vous ne donnez pas l’occasion aux autres d’avoir confiance en vous. Dites-vous que vous avez la capacité et la force qui vous permettront de réussir et que vous allez réussir quelle que soit la difficulté de la situation.

Le seul obstacle qui vous empêche d’accomplir certaines choses, c’est vous-même. Déterminez les domaines dans lesquels vous doutez de vos capacités et essayez de chercher la raison de ces doutes et enfin, cherchez des solutions qui vous aideront à y remédier.

  • Affronter ses peurs

Pour être sûr de soi, il faut apprendre à affronter ses peurs car tant que vous n’avez pas fait cela, vous n’aurez pas entièrement confiance en vous. Il est important de ne pas vivre en fuyant tout le temps toutes ces choses qui vous donnent du nœud à l’estomac.

Il est important de savoir que les peurs sont souvent mentales et c’est avoir foi en la puissance destructrice d’un ennemi que vous avez créé dans votre imagination. Par exemple, si vous avez peur de parler en public, commencez par le faire. Si vous avez peur d’être dans le noir, assurez-vous de l’affronter en y restant seul. Lorsque vous faites ce qui vous fait peur, vous devenez plus fort.

  • Être curieux

Soyez curieux, faites des recherches et n’hésitez pas à demander si vous ne savez pas. Cela contribue à accroitre votre niveau d’intelligence et à être plus renseigné sur certaines choses. Votre cerveau va apprendre chaque jour de nouvelles notions qui seront enregistrées et qui pourront vous servir dans le long terme.

Vous devez éveiller votre esprit au maximum et éviter qu’il ne soit passif. Le fait de savoir beaucoup de choses va renforcer l’assurance que vous avez en vous car, le fait de ne pas pouvoir se prononcer en ce qui concerne certains domaines de la vie, peut diminuer l’assurance en soi.

Suit le cours TRANSFORME TA VIE 2.0 :  

Affirmation de soi, procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

  • Accepter sa personne

Acceptez-vous tel que vous êtes car nul n’est parfait. Pour résoudre la question de comment être sûr de soi, il est important de savoir que vous ne devez pas changer pour plaire aux autres. Concentrez-vous à rester vous-même, à accepter qui vous êtes et à aimer votre propre personne.

Quels que soient vos défauts, vous devez vous mettre en tête que tout le monde a des défauts et que cela n’est pas une raison pour que vous soyez complexé. Tant que vous essayerez d’être une autre personne que vous-même, vous ne pourrez pas être sûr de vous. Restez vous-même et les autres vous aimeront comme vous êtes.

  • Etre conscient de sa valeur

Pour être sûr de soi, le fait de prendre conscience de sa valeur est également une chose non négligeable. Une personne qui n’est pas sûr de soi a tendance à se sous-estimer et à penser qu’elle ne vaut pas grand-chose, elle se fie aux paroles des autres et se base là-dessus.

Il est temps de changer la donne en prenant le temps de parcourir votre personnalité et de découvrir les valeurs que vous avez. Rappelez-vous de vos succès, des choses que vous avez accomplies, des personnes à qui vous êtes venu en aide, des services que vous avez rendus à des gens… Vous verrez que vous êtes en fin de compte une personne remplie de valeurs.

Cela vous permettra de croire en vous car tout est psychologique : si vous vous dites que vous êtes nul et que vous ne pourrez pas faire telle chose, cela va se passer comme tel car, c’est déjà enregistré dans votre cerveau. Si vous vous dites que vous êtes une personne merveilleuse, vous aurez tendance à tendre vers la perfection.

  • Se focaliser sur ses points forts et ses passions

Un autre point pouvant permettre d’augmenter l’assurance en soi, c’est de se concentrer sur vos points forts et vos passions et de ne pas vous appesantir sur vos points faibles et vos défauts. En ce qui concerne vos points forts, concentrez-vous là-dessus et essayez de voir comment les améliorer pour que vous soyez plus performant.

Lorsque vous pensez trop à vos défauts ou vos points faibles, votre assurance risque de diminuer alors, mieux vaut se concentrer sur l’essentiel, c’est-à-dire ce qui vous rend unique par rapport aux autres. Plus vous travaillez vos points forts et plus vous allez vous améliorer et être plus sûr de vous.

  • S’approcher des bonnes personnes

Si vous voulez être sûr de vous et aller de l’avant, il faut que vous soyez entouré de personnes qui vous poussent vers le haut et qui vous encouragent à persévérer. Votre entourage peut largement influer sur votre assurance. Si vous êtes entouré de personnes qui ne vous encouragent pas et vous font tout le temps des remarques désobligeantes, il vous sera difficile d’acquérir l’assurance en soi.

Par contre, si votre entourage est constitué de personnes dotées d’énergie positive et qui ont même une grande confiance en elles, elles pourront vous inspirer, vous encourager et vous aider à être plus sur de vous.

Avoir une faible estime de soi peut avoir un impact négatif sur vos relations, Voici un exercice qui aide à améliorer l’estime de soi autant que possible : L’estime de soi : exercice pour augmenter ou booster son estime de soi

Construire une estime de soi dans la vie, au travail, dans le couple, à l’école pas-à-pas, en suivant notre liste de conseils pour transformer votre vie : L’affirmation de soi: dans la vie, au travail, dans le couple, à l’école

 

POUR ALLER PLUS LOIN

Guide Confiance en soi PDF

1

Comment atteindre ses objectifs ? 10 astuces efficaces

Atteindre ses objectifs, qui n’en rêverait pas ? Nous avons tous des envies, des buts, des souhaits, mais fait-on tout ce qu’il faut pour les réaliser ou est-ce qu’ils restent juste des rêves et des souhaits qui ne se réaliseront jamais ?

Déjà, si nous n’avons pas d’objectifs dans la vie, nous stagnons. En effet, les objectifs, c’est ce qui nous permet de réaliser des rêves et de planifier notre vie. Avoir des objectifs est également une source de motivation dans la vie. Ils nous permettent d’aller de l’avant. Autrement, nous serions résignés dans une vie classique qui allie métro boulot dodo, tout au long de l’année.

Si beaucoup de personnes ont des envies et des objectifs, peu arrivent à se motiver pour les réaliser et ne les atteignent pas toujours. En effet, il est facile et tout à fait naturel de souhaiter quelque chose, mais il est moins évident d’obtenir ce que l’on veut. D’ailleurs, si c’était facile, beaucoup de gens pourraient facilement atteindre leurs objectifs.

Je vous explique dans cet article, comment atteindre vos objectifs. En effet, il ne suffit pas d’avoir un objectif pour l’atteindre. Vous devez mettre en place des actions pour y arriver. Mais, vous allez découvrir que tout objectif n’est pas atteignable. Assurez-vous donc d’abord de savoir si votre objectif est réaliste et peut vraiment être atteint. Cela vous évitera de perdre du temps à réaliser quelque chose d’impossible.

Avoir une licorne ou un pégase est par exemple un souhait irréalisable, cela va de fait. Pour aller plus loin, vous devez savoir que votre objectif est réalisable à partir du moment où il répond aux critères SMART. Il doit donc être Spécifique, Mesurable, Acceptable, Réaliste et Temporellement défini.

Un objectif spécifique est un objectif clair, il faut déjà qu’il soit clair pour vous-même, et lorsque vous en parlerez à d’autres, ces derniers doivent aussi facilement comprendre vos buts. Ensuite, votre objectif doit être mesurable ce qui signifie que vous devez être en mesure de le chiffrer. Puis, l’objectif doit être acceptable c’est-à-dire accepté par tous ceux qui y participent, en l’occurrence, cela ne pourrait être que vous, si vous êtes seul. Toutefois, il doit être assez grand pour en faire un défi et pour qu’il soit motivant. Après, il doit être réaliste, bien que ce sera à vous de fixer le seuil de réalisme en question. Enfin, votre objectif doit être temporellement défini, ce qui signifie qu’il doit avoir une date butoir.

Une fois que vous avez fixé le bon objectif, suivez les conseils et astuces ci-après pour atteindre vos objectifs.

  1. Ayez envie d’atteindre votre objectif

La première condition pour atteindre ses objectifs, c’est tout simplement d’en avoir envie. Si vous vous êtes fixé un objectif, c’est parce que normalement, vous aviez envie qu’il se réalise. Cette envie doit venir du fond de votre cœur, car c’est elle qui va vous motiver à atteindre vos buts.

Si vous vous fixez un objectif mais que dans le fond, vous n’en avez pas vraiment envie, vous risquez de ne pas y arriver. On pourrait prendre l’exemple de l’objectif d’arrêter de fumer. Si au fond de vous, vous ne ressentez aucune envie d’arrêter, ce sera très difficile d’y arriver. Vous ne devez pas établir un objectif dont le seul but est de faire plaisir à d’autres personnes. Vous allez vous rendre compte que allez manquer de motivation. N’oubliez jamais que le premier pas pour atteindre ses buts, c’est la volonté.

  1. Priorisez vos objectifs

On peut avoir plusieurs objectifs dans la vie. Il n’y a d’ailleurs aucune raison de n’en avoir qu’un seul. Toutefois, entre tous ces objectifs que vous vous êtes fixés, vous devez absolument les trier et les prioriser. Il est très difficile d’atteindre d’un coup plusieurs objectifs à la fois. Vous êtes une seule personne et vous n’êtes pas un génie.

Pour commencer, listez tous vos objectifs. Ensuite, arrangez-les dans un ordre où ceux qui sont prioritaires passent en tête de liste, et ainsi de suite. Avec plusieurs buts sur la même ligne de départ, vous risquez de n’en réaliser aucun, d’où l’intérêt de prioriser et d’y aller petit à petit.

Plusieurs objectifs peuvent être prioritaires, vous n’êtes pas obligés d’en avoir un seul. Pour atteindre vos objectifs, vous devez privilégier la façon dont vous allez les ordonner, et surtout, leurs étapes de réalisations à chacun.

  1. Séparez vos objectifs en plusieurs parties

Un objectif trop important, bien que réaliste, risque de ne pas être atteignable, si vous ne le séparez pas en plusieurs petits objectifs. Concrètement, il s’agit tout simplement de vous faire un planning de réalisation de vos buts et détailler les choses étape par étape.

Pour cela, prenez votre objectif sur le moyen ou long terme et divisez-la en plusieurs petits objectifs sur le court terme. Pour exemple, si vous devez arrêter de fumer dans une période de 6 mois, commencez par réduire votre consommation d’une cigarette en moins par jour pendant 2 semaines. Après les 2 semaines, réduisez encore votre consommation d’une cigarette en moins. Ainsi de suite, jusqu’à ce que vous arrêtez complètement de fumer.

Face à de petits défis, tout semble plus facilement atteignable. Vous allez être rassuré et motivé car les actions à faire sont claires et facilement réalisables. Il est également plus aisé de visualiser les différentes étapes qu’on a à faire pour atteindre ses objectifs. Face à un grand défi non découpé en plusieurs étapes, vous aurez du mal à voir par où commencer et cela est contre-productif.

Suit le cours TRANSFORME TA VIE 2.0 :  

Réussir ses objectifs, procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

  1. Attribuez-vous des récompenses

Une fois que vous avez découpé votre objectif en plusieurs petits objectifs à court terme, la prochaine étape est de vous attribuer des récompenses. Faites-le à chaque fois que vous avez atteint un petit objectif à court terme. La récompense peut être un restaurant ou une séance de cinéma. L’objectif est de vous faire plaisir. C’est ce que vous avez gagné pour avoir atteint un objectif.

Savoir également qu’il y a une récompense qui vous attend à la fin ou à mi-chemin vous motive  pour aller de l’avant et tout faire pour atteindre vos objectifs. Cette récompense est à la fois une source de motivation pour commencer, et un moyen d’auto-congratuler soi même lorsqu’on a réalisé quelque chose. Il se met alors en place un cycle de motivation qui ne peut être que positif.

  1. Chiffrez vos objectifs

Pour mieux atteindre ses objectifs, il faut absolument les chiffrer. Plus un objectif est chiffré, plus il est facile de le comprendre et de l’atteindre. Pour commencer, le premier chiffre que vous devez avoir en tête est la date à laquelle vous devez avoir atteint l’objectif. Ensuite, si vous découpez en plusieurs étapes, il vous faut également les dates butoirs intermédiaires. Enfin, il faut ajouter tous les autres chiffres : combien de semaines ou de mois entre chaque étape, combien de kilos, de mètres ou de quantité, etc.

Les éléments trop vagues ne vous permettent pas d’avancer et ne vous permettent pas de juger de votre efficacité. Évitez ainsi les objectifs tels que : faire mieux que la semaine dernière, arrêter de fumer d’ici quelques mois, etc.

Si par exemple vous souhaitez perdre 12 kg en 6 mois. Décidez de mini-objectifs réalistes et notez les chiffres. Pour cela, vous allez perdre 2 kg tous les mois, en mangeant 500 calories de nourriture en moins tous les jours et en faisant 2h de sport par semaine tous les samedis. Toutes les étapes importantes de réalisation de votre objectif doivent être chiffrées.

  1. Affichez vos objectifs

Pour atteindre ses buts, une des meilleures façons est de les avoir sous les yeux tous les jours. Cela vous permet de voir tous les matins ce qui vous motive, et cela vous montre également vers quel chemin vous voulez aller dans votre vie.

Affichez la liste de vos objectifs sur un mur de la maison, en fond d’écran de votre ordinateur ou sur un cahier que vous emmenez avec vous tous les jours. Vous n’allez pas perdre vos objectifs de vue, et en plus, les avoir à portée de vue tous les jours renforce votre motivation et vous rappelle ce que vous avez vous-même défini. Vous n’allez pas pouvoir vous mentir à vous-même car tout sera écrit. Vous n’aurez donc plus d’excuses de ne pas avancer.

  1. Trouvez du soutien

Auprès de vos proches, amis ou familles, vous pourrez facilement trouver du soutien. Le soutien est important pour atteindre ses objectifs car il est très difficile d’y arriver, surtout si vous êtes seul. Vos proches ne participeront peut être pas directement à la réalisation de l’objectif, mais ils vont vous encourager et vous pousser à continuer.

Comment atteindre ses objectifs si les proches n’y participent pas ? Détrompez-vous, le soutien est indispensable dans les périodes où vous allez ressentir de la fatigue ou lorsque vous avez envie de baisser les bras. C’est là que vos proches vont intervenir pour vous remotiver. Une simple discussion avec un ami peut également faire du bien et vous faire repartir de plus belle. En effet, atteindre ses buts, ce n’est pas une suite d’étapes faciles, vous risquez de traverser des difficultés non prévues qui ne vous donneront pas le moral.

  1. Anticipez les obstacles

Quel que soit l’objectif que vous souhaitez atteindre, vous risquerez de faire face à des obstacles. Vous devez les anticiper dans votre plan d’action, autrement, vous risquez de prendre du retard ou de vous démotiver. Visualisez qu’est ce qui pourrait se passer et préparez des solutions à adopter dans le cas où cela se passe vraiment. Bien entendu, vous ne pourrez pas tout anticiper dans la vie, mais faites au maximum pour la réalisation de votre objectif.

Par exemple si vous souhaitez vendre des chaussures en ligne anticipez le manque de stock chez votre fournisseur, les bug sur votre site e-commerce, les retards de livraison, etc. En prenant en compte ces éléments, et en établissant des actions à faire dans le cas où ces faits non désirables se produisent, vous gagnerez plus de temps et d’énergie pour atteindre rapidement vos buts.

  1. Rectifiez le tir si besoin

Lorsque l’on cherche à atteindre un ou des objectifs et que l’on a fait un plan pour cela, on veut absolument s’en tenir au plan. Sachez que vous avez tout à fait le droit de faire des erreurs. Si en cours de route, vous vous rendez compte que quelque chose ne va pas, marquez une pause et revoyez votre plan d’action. S’en tenir à ce que vous aviez défini, alors que cela ne fonctionne pas serait absurde.

Comment atteindre ses objectifs si le plan ne fonctionne pas ? Si vous vous rendez compte que votre plan d’action est à revoir, faites-le. S’il faut changer de stratégie, n’hésitez pas à rectifier le tir. Vous êtes là pour atteindre un but, et non suivre bêtement une stratégie, même si au départ, la stratégie était bien ficelée. Plusieurs éléments qui sont extérieurs et sur lesquels vous ne pouvez pas influencer peuvent aussi participer à la non réalisation de vos objectifs intermédiaires. Ne vous découragez pas, rectifiez le tir et continuez à avancer. Et surtout, n’oubliez pas qu’il n’y a aucune honte à changer sa façon de faire les choses.

  1. Faites de la visualisation

La visualisation, c’est le fait de s’imaginer dans le futur. Pour mieux atteindre ses buts, il est important de s’imaginer sa propre situation lorsque ces buts seront atteints. La visualisation doit bien évidemment être positive car c’est grâce à cela que vous allez être motivé.

Imaginez-vous dans un an lorsque vous aurez arrêté de fumer : vous économiserez de l’argent sur les cigarettes, vous serez en meilleur santé, et votre femme sera plus ravie. Après la visualisation, vous n’aurez qu’une envie, c’est de vous retrouver dans cette situation là que vous avez imaginé. Quoi de plus motivant pour atteindre ses objectifs ?

Si vous n’avez pas de raison de faire quelque chose, vous n’allez pas y arriver. La visualisation vous rappelle les raisons pour lesquelles vous vous êtes lancé.

Suit le cours TRANSFORME TA VIE 2.0 :  

Réussir ses objectifs, procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

Ressources externes

Comment réussir dans la vie ? Quoi faire pour réussir sa vie ?

On ne vous apprendra rien si on vous dit que c’est une question qui revient sans cesse comme un leitmotiv.

Mais comment y répondre ?  Et c’est là peut-être qu’on va avoir des surprises dans les réponses qu’on donne !

Pourquoi ? Parce que vous raisonnez en termes d’argent. Ou quoi qu’il en soit en termes stratégiques. Or, celui qui pose ce genre de question est à la recherche d’un plan, d’une méthode.

Mais ce qui compte essentiellement dans cette interrogation c’est sa signification profonde, c’est ce qu’elle peut cacher ! C’est à cela que vous devez répondre !

Comment réussir dans la vie VS comment réussir sa vie ?

Vous avez certainement entendu déjà parler de ceux notions sans que vous soyez parvenu à en saisir la nuance. Mais peut-être que la vraie question serait plutôt de se demander si réussir dans la vie suffit pour réussir sa vie. C’est probable, mais pas vraiment obligatoire.

Mais, d’abord que signifie « réussir sa vie » ?

La réussite d’une vie est notre objectif à tous. Et ceci à tous les niveaux possibles. Mais cette quête peut-elle être tout simplement une chimère, une utopie ? C’est certainement, à ce niveau là que réside la nuance entre réussir sa vie et réussir dans sa vie.

Réussir sa vie, c’est arriver à atteindre ce que l’on convoite et ce que l’on a toujours convoité. C’est accéder progressivement à ses objectifs les plus essentiels, les plus importants.

Réussir sa vie c’est aussi se sentir fier de ce que l’on a fait pour nous même et autour de nous.

Réussir sa vie, c’est nager dans le bonheur. C’est aussi amener le bonheur dans sa vie et dans celle de nos amis, nos proches…

Réussir sa vie, en d’autres mots, c’est réussir dans la vie en étant en parfaite harmonie avec ses valeurs individuelles et en créant le bonheur dans son entourage.

Cependant, nous sommes tous dissemblables. Nous avons des compétences, des besoins, des désirs, de motivations, des objectifs différents.

Pour réussir votre vie, vous n’êtes pas obligé d’emprunter le même chemin que votre ami, ou celui de quelqu’un d’autre car chacun a ses propres spécificités.

Ce que vous devez apprendre, c’est que l’ensemble des efforts que vous allez prodiguer et les stratégies que vous allez mettre en place restent liés à vos objectifs. Mais aussi, à votre manière de comprendre le monde.

En plus des objectifs qui inspirent l’individu, nous sommes des êtres commandés en quelque sorte par notre éducation, par notre milieu aussi. Chaque individu possède par conséquent une échelle de valeurs qui lui est propre, des priorités qui déterminent sa quête : cela pourrait être la richesse, ou l’amour, ou alors être heureux en famille, ou encore vivre en paix…

Il n’y a pas par conséquent un bonheur ! Une réussite ! Il y en a autant qu’il y a d’individus.

Alors pour arriver à savoir comment réussir dans la vie, il faut découvrir ce qu’on désire véritablement. Autrement dit, agir en fonction de son échelle de valeurs : l’argent, à titre d’exemple n’a de la valeur que pour celui qui le considère comme sa priorité, qui lui donne de la valeur, donc.

Néanmoins, la seule chose sur laquelle on puisse se mettre d’accord c’est le fait que pour réussir dans la vie, on doit fournir de grands efforts et maintenir une motivation consistante.

Il faudrait apprendre à mettre au point un plan d’action précis. Et tenir bon. Car personne ne peut savoir d’emblée à quelle distance on peut trouver le succès

Suit le cours TRANSFORME TA VIE 2.0 :  

Réussir, procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

Réussir sa vie financière

Bien réussir sa vie financière est sans aucun doute un des incontournables essentiels qu’on doit gérer autant que faire se peut pour réussir sa vie. Même si souvent, on laisse entendre qu’il n’y a pas que l’argent dans la vie !

C’est peut-être vrai, mais il y a également l’argent et il occupera toujours une grande place dans notre existence.

Mais chacun a sa propre perception de l’argent. L’argent peut incarner le confort, la sécurité, la prospérité. C’est un ascenseur social important. Mais, l’argent nous fait peur, aussi. Cette peur irrationnelle est due à des croyances inculquées par nos parents, à un vécu malheureux, à des expériences ratées.

Par conséquent, cette peur irrationnelle de l’argent peut avoir de grandes influences sur nos agissements et nos décisions financières. La peur de ne pas en avoir, ou de le perdre peut paralyser nos actes et nous force à ne pas nous aventurer. Tout simplement, à ne pas assumer notre vie financièrement.

Il serait judicieux de laisser tout cela derrière vous, de ne pas vous laisser emporter par les mauvaises expériences. Il s’agit de vous fixer des objectifs, de savoir ce que vous voulez faire, réaliser avec l’argent.

En plus, même si vous n’arrivez pas à réussir totalement votre vie financière, vous pouvez réussir votre vie dans d’autres domaines.

Réussir sa vie professionnelle !

Vous avez réussi vos études avec brio, d’ailleurs vous avez bossé rudement pour avoir votre diplôme. Et vous venez de décrocher un bon boulot bien rémunéré et valorisant. C’était votre rêve, votre objectif. Ce travail vous a même ouvert d’autres perspectives, d’autres horizons et vous êtes même arrivé à lancer votre entreprise. Vous avez réussi votre vie professionnelle et vous pouvez en être fier. Vous pouvez même servir de modèle.

Réussir sa vie de famille

Certes, on ne choisit pas sa famille. Cela tout le monde le sait. Mais malgré tout, on est en droit de chercher à être heureux.

Dans chaque famille, il existe des petits problèmes, des luttes intestines où chacun essaie de s’affirmer, de s’imposer, d’avoir une place. Mais ce n’est pas forcément conflictuel.

Car la famille offre des solutions où chacun peut y trouver son compte. En plus, la famille est une entité unie qui ne laisse rien passer et préserve notre intimité.

Pour réussir sa vie de famille, il faudrait apprendre à être cohérent avec soi-même et envers les autres, et respecter certaines valeurs. Encourager le dialogue, entre autres. Ou plutôt apprendre à instaurer cette culture du dialogue.

De cette manière, on peut éviter de se sentir enfermé dans son cocon, de se sentir seul contre tous, sinon c’est le chaos qui règne.

Enfants et parents doivent avoir un espace de liberté pour discuter librement, pour exprimer clairement sans crainte ce qu’ils ressentent, leurs désirs, leurs besoins, leurs phobies.

La liberté de s’exprimer en toute sincérité et le sentiment d’être protégé, compris, apprécié, sont des obligations pour réussir sa vie de famille. Mais tout cela ne peut se réaliser qu’à force de communication et de compromis.

Réussir sa vie sociale/ ses relation amicales

Réussir sa vie sociale, c’est apprendre à s’entendre avec les autres, à bâtir des relations solides, saines transparentes, où chacun a sa propre place.

Dans la vie, il est essentiel d’avoir des amis, d’avoir une vie sociale, de soigner ses relations pour ne pas succomber à l’isolement, pour ne pas se sentit seul, délaissé, en marge de la société, pour éviter l’ennui…

Dit de cette manière, cela peut paraitre simple, mais la réalité est autre, plus complexe. L’essentiel c’est construire des relations amicales solides, sincères. Réussir sa vie sociale, c’est sentir heureux en étant entouré par de véritables amis.

Réussir sa vie et épanouissement personnel !

Réussir sa vie personnelle est le rêve de chacun d’entre nous. Construire son futur, être heureux, épanoui sont autant d’objectifs qu’on poursuit tout au long de son existence.

Réussir sa vie personnelle, c’est réussir à la vivre complétement, à prendre du plaisir, à aimer vraiment sa vie, à s’éclater.

Il faudrait se fixer des objectifs. Comme prendre soin de sa santé qui est irremplaçable.

C’est se trouver des passions, des occupations qui vous donnent du plaisir, qui vous rendent heureux. Pour trouver sa passion, le chemin est peut-être long, mais une fois identifiée, vivez-la pleinement, engagez-vous.

Suit le cours TRANSFORME TA VIE 2.0 :  

Réussir, procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

Réussir sa vie de couple !

Le plus souvent, on ne prend conscience de l’importance de cette question que   quand notre couple a complétement chaviré. C’est à ce moment-là qu’on commence à cogiter sur ce qu’on aurait dû faire pour éviter de foncer dans le mur.

Car aussi bizarre que cela puisse paraitre, quand on est en couple, on se rend compte qu’on a changé peu à peu, imperceptiblement. Ce qu’on entreprenait par plaisir pour plaire à l’autre, devient une corvée avec le temps.

Réussir sa vie de couple, c’est incontestablement un besoin vital après lequel nous courrons tous. Et c’est également un enjeu quotidien.

Autrement dit, c’est au plus profond de notre être que tout se passe.  C’est là, qu’il faut puiser pour trouver tous les moyens pour répandre le bonheur et l’amour dans notre foyer.

C’est la routine qui tue l’amour, qui tue le couple. Réussir sa vie de couple c’est rechercher d’autres ressources, c’est fournir beaucoup d’efforts, car l’amour à lui tout seul ne suffit pas.

Vous devez montrer à l’autre tout le temps, qu’on tient à lui. Il faut passer à l’action, à la vitesse supérieure, rompre la routine en concoctant des petites surprises inattendues, loin des chemins battus, pas forcément pendant le jour de la Saint-Valentin. Surprendre l’autre permet d’entretenir la passion, la flamme et de réussir sa vie de couple.

Comment réussir tout ce que l’on entreprend ?

Malheureusement, pour la plupart des gens seul le résultat compte. Pour eux, c’est le seul critère d’évaluation.

Mais ce que ces gens ignorent ou ne voient pas, c’est le chemin qui conduit à la réussite, la bataille qu’on peut livrer pour arriver à réussir dans la vie.

Mais peut-on vraiment réussir tout ce que l’on entreprend ? Pas vraiment ! C’est une question qui manque de réalisme, car il est impossible de tout réussir !

En fait, l’échec est une forme d’apprentissage qui nous permet d’acquérir une certaine expérience. Sans l’échec, on ne peut pas savourer nos réussites.

Comment faire ? Que faire ?

Vous êtes peut-être ébloui par la réussite des célébrités, mais, en réalité vous ne voyez que la partie visible de l’iceberg, vous ne voyez que ce qu’on désire vous montrer.

En fait, ces personnes dont vous admirez la réussite, ont certainement eu des échecs tout au long de leur parcours. Ils ont fourni de grands efforts, ils ont pris des risques, ils ont eu des déceptions. Mais ils ont tenu bon, cru en leur potentialité, car c’est la seule voie qui mène au succès.

Pour pouvoir réussir tout ce que l’on entreprend, évitez d’avoir la tête dans les nuages, soyez réaliste et partez au combat. Voilà ce que vous devrez faire.

On peut s’inspirer des gens qui ont réussi. Mais pas au point d’en être totalement subjugué. Car vous aussi vous avez en vous des richesses incommensurables. Il faudrait juste trouver le déclic.

Les conseils qu’on vous propose peuvent être d’un grand apport et vous ouvriront le chemin de la réussite.

Pour réussir votre vie, il ne faut pas s’attendre à des miracles. Il faudrait plutôt bosser durement et mettre les pieds sur terre.

Vous allez affronter des obstacles. Mais pour les dépasser, et ce n’est pas facile, prenez sur vous la responsabilité d’aller de l’avant dans le domaine où vous voulez réussir, de ne pas vous arrêter à mi-chemin, d’avoir la volonté d’affiner votre expertise, d’acquérir de l’expérience.

Le secret pour « tout réussir », c’est être convaincu que même dans l’échec, il y a du positif. On peut en tirer des enseignements qui pourront guider nos pas, rectifier le tir.

Et surtout, aimez ce que vous faites et vous allez découvrir que la voie qui mène à la réussite pourrait être malgré tout agréable, enrichissante et formatrice.

Réussir sa vie, c’est aussi avancer à petits pas !

On entend souvent parler dans les médias de gens qui ont tout perdu parce qu’ils ont tout abandonné pour réussir leur projet. Evitez d’agir pareillement ! Ne vous lancez pas aveuglément, le cas échéant vous allez prendre des risques inconsidérés !

Il existe deux cas extrêmes : les personnes qui souffrent de frustration et qui restent bloqués et ne tentent rien et les personnes qui laissent tout tomber promptement. Et dans les deux cas, ce n’est pas l’idéal !

Il faudrait, donc chercher un juste milieu et progresser lentement, mais d’un pas assuré.

Vous avez en tête des projets de grande envergure ? Vous voulez réussir ce que vous entreprenez ? Ne vous hâtez pas. Prenez tout votre temps, progressez à petits pas et surtout reconsidérez vos choix constamment.

Cette stratégie est la seule qui puisse marcher ! Car quel que soit le projet que vous commencez, au tout début vous allez commettre des erreurs ! Et cela ne peut être que bénéfique. Alors, n’ayez pas peur, foncez, trompez-vous, mais essayez de comprendre pourquoi vous vous êtes trompé, ensuite rectifiez le tir.

On parle ici de l’amélioration continue. C’est l’unique moyen d’avancer, de de maximiserez les chances d’arriver à vos fins, de réussir ce que vous entreprenez.

Tous les mois, par exemple, évaluez minutieusement ce que vous avez réalisé et essayez de chercher ce que pourrez faire pour rendre les choses plus performantes.

Libérez-vous l’esprit !

Ce conseil est d’une importance capitale, si vous désirez réussir votre vie. Evitez de passer des heures interminables sur votre projet, de vous laisser accaparer l’esprit tout le temps. Cela peut nuire à votre capacité de discernement.

Un conseil, arrêtez d’y penser, consacrez quelques heures pour vous amuser, faites la fête avec vos amis, laissez tout de côté.

Quand vous reprenez votre projet, votre esprit sera plus aéré et vous serez certainement plus inspiré, et vous deviendrez plus inventif.

Ne soyez pas coupé du monde qui vous entoure, restez en contact avec votre entourage. C’est bénéfique pour vous, car si un jour par malheur, quelque chose va de travers, vous pourrez compter sur vos amis. Cela est bon pour le moral.

Le sport peut-être une bonne alternative à saisir. Le sport vous aidera à libérer l’esprit rapidement, à vous donner du punch, à vous dynamiser.

Soyez passionné !

Si vous voulez vraiment réussir votre projet, il faudrait que vous soyez passionné par celui-ci ! Vous ne devez pas envisager votre projet comme une corvée, une contrainte, surtout si vous avez une autre activité professionnelle.

Il faudrait aimer ce que vous entreprenez, et bien plus, ressentir du plaisir en le faisant. Essayez de ne pas agir uniquement par intérêt financier, ou parce que vous cherchez la célébrité.

Prenons un exemple concret pour mieux expliciter cela. Vous décidez de créer un blogue sur la mode, et vous compter en faire plus tard votre gagne-pain.

Mais si la couture ne vous passionne pas vraiment, c’est l’échec garanti. Vous allez abandonner au bout de 4 mois.

Ne vous lancez pas dans un projet uniquement parce que vous avez un but à atteindre. Mais faites-le essentiellement par amour, par passion. C’est le chemin qui vous mènera à la réussite.

Ce conseil est valable dans tous les secteurs.

Oubliez le perfectionnisme !

Le perfectionnisme est un défaut qui pourrait paralyser tous vos efforts pour réussir votre vie. Car le perfectionnisme entrave toute velléité d’agir. Le conseil, c’est de ne pas succomber à la tentation de vouloir d’emblée réaliser des choses parfaites !

Par exemple, vous allez créer un blogue sur les bienfaits du sport. Mais, vous avez pris la décision de rédiger l’intégralité des articles avant même de lancer le blogue puis de les publier un par un par la suite.

Ce n’est pas une sage décision ! Car vous cherchez à être parfait. Et cela n’est pas possible. Au fond vous avez peur des critiques, de l’échec. Mais pour s’améliorer, il faudrait passer à l’action, tolérer les défectuosités, faire son autocritique.

Réussir sa vie : c’est prendre son courage à deux mains !

Nous avons parfois tendance à ne pas nous aventurer, à rester dans notre zone de confort. C’est tellement plus facile de rester fidèle à ses habitudes, c’est plus sûr et plus confortable.

Mais les temps évoluent et il serait plus judicieux de s’ouvrir aux nouveaux concepts et aux nouvelles méthodes de penser. Pour cela il faut être courageux et foncer.

Il ne s’agit pas d’imposer vos opinions, vos certitudes aux autres. Car ce qui peut marcher pour vous, ne fonctionne pas forcément pour les autres.

Mais pour réussir votre vie apprenez à vous ouvrir aux autres, à profiter de leurs expériences, de leurs façons d’agir, et surtout, n’imaginez pas que votre manière de travailler est infaillible. En fait, personne ne détient la vérité !

Adoptez les nouvelles technologies !

Cela est primordial pour avancer et pour réussir ce que vous allez entreprendre. Et essayez d’en apprendre le maximum, car il est essentiel de suivre son temps. Sinon, vous allez vous trouver dépassé, en marge du progrès, et cela est mauvais sur tous les plans.

Personne ne voudrait être laissé pour compte parce qu’il ignore complétement ce qui passe de nouveau autour de lui, parce qu’il n’est pas à la page.

Si vous voulez réussir avec brio votre vie, tenez-vous informé des nouvelles technologies. Cela ne signifie pas que vous allez suivre aveuglément n’importe quelle invention, mais faites votre sélection, choisissez celles qui paraissent adéquates pour réussir votre projet.

Poursuivez votre apprentissage !

Les diplômes ne sont pas toujours garants de réussite. Autrement dit, le diplôme n’est pas une finalité en soi. Au contraire, le diplôme vous ouvre les portes, ce n’est que lé début. Alors, ne vous arrêtez pas, continuez à apprendre, à poursuivre votre formation, à acquérir de nouvelles compétences.

En fait ne rien vaut les expériences de vie. C’est le meilleur enseignement qui vous aidera à avancer dans la vie, à réussir votre vie.

Personne ne peut nier que l’école tient une grande place dans notre vie, mais la connaissance que l’on trouve dans les bouquins ne peut pas à elle seule vous garantir une place au soleil.

En fin de compte, dans tous les cas, réussir sa vie c’est apprendre à faire des compromis, à surveiller son langage, à ne pas être brutal, cruel. C’est apprendre à prodiguer son amitié, à faire des compliments, et à être sincère.

Suit le cours TRANSFORME TA VIE 2.0 :  

Réussir sa vie, procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

Ressources externes

1

Maîtrise de soi et contrôle de soi

Utilisées comme deux termes qui veulent foncièrement dire la même chose, la maîtrise de soi est différente du contrôle de soi, même si dans certains cas les deux peuvent exprimer la même chose. Une personne épanouie et qui veut vivre pleinement sa vie à besoin d’apprendre à se contrôler devant toutes les situations de la vie, qu’elles soient négatives ou positives. De même, la maîtrise de soi est un processus ou une compétence de vie nécessaire pour mieux gérer et appréhender ses émotions et ses pensées.

Que veut dire ces deux termes ? Quels sont les conséquences d’un manque ?

Le contrôle de soi, qu’est-ce que c’est ?

La maîtrise de soi est la capacité d’une personne à maîtriser ses émotions, ses pulsions, ses sentiments, ses réactions et ses comportements dans le but d’atteindre des objectifs précis à court et à long terme. C’est un mécanisme qui est principalement la fonction du cortex préfrontal qui est expressément plus grand chez l’homme que chez les animaux.

Le plus souvent, l’être humain réagit à la moindre situation qui ne semble pas être ordinaire, c’est une défense naturelle du cerveau. Exercer le contrôle sur soi fait appel à la puissance de la volonté. Cette dernière est une force qui permet de canaliser toutes les énergies vers la réalisation des objectifs dans un milieu professionnel, en amour, dans les finances… C’est une compétence de vie qui peut être développée par l’éducation de son subconscient et de ses réflexes.

Les personnes qui arrivent à faire des exploits dans leurs domaines d’expertise sont souvent celles qui arrivent à exercer le contrôle sur leur personnalité et à soumettre leur corps entier à la puissance de leur volonté.

Suit le cours TRANSFORME TA VIE 2.0 :  

Ctrôle de soi, réussite, gérer ses émotions, procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

La maîtrise de soi, qu’est-ce que c’est ?

La maîtrise de soi est un concept un peu plus large qui peut signifier beaucoup de choses en fonction des cas d’école. En général, c’est la capacité d’une personne à être relativement calme dans toutes les situations, qu’elles soient positives ou négatives. C’est aussi la capacité d’une personne à être présente dans une situation et à savoir faire la part des choses.

Certaines fois, même si on est très content, en fonction des circonstances, on est pas obligé de se prononcer, de la même manière, dans les situations complexes et difficiles qui peuvent vous arriver, vous avez un choix d’expression à faire.

Contrairement au contrôle de soi qui dicte un modèle de conduite, une manière de faire les choses, la maîtrise de soi analyse et prend des décisions sur ce qu’il faut faire. Cette capacité fait appel à tout votre être et demande une participation active de votre personne. Par exemple, vous pourrez avoir une manière dont vous relatez avec votre conjoint dans une situation donnée. Peut-être que lorsque vous êtes à deux, vous aimez sautez sur lui/elle et plaisanter.

En présence de vos amis, vous pourriez ne pas adopter les mêmes comportements en fonction de la nouvelle situation qui se pose. Vous devez vous maîtriser et canaliser toutes vos actions autrement et dans certains cas, même si vous envie de faire quoi que soit, vous vous abstenez de le faire, quoi que cela ne soit une mauvaise chose. C’est aussi votre capacité à prendre des décisions importantes dans les situations de la vie.

Conséquences d’un manque de maîtrise de soi et de contrôle de soi

Le manque de contrôle de soi ou de maîtrise de soi peut emmener une personne à rater complètement sa vie. Il existe des personnes qui auraient pu réussir dans la vie et devenir des personnes accomplies si seulement elles avaient pu se maîtriser dans leur vie.

Les jeunes sont souvent touchés par ce problème de manque de manque de contrôle de soi et passent souvent à côté des meilleures opportunités de leur vie. Par exemple, les addictions aux stupéfiants démontrent un manque de maîtrise de soi et de confiance en soi.

Tout commence toujours par une idée qui est nourrit. Peut-être que vous avez vécu dans un environnement où vous avez vu les gens prendre la drogue, l’alcool et vous vous êtes dit que vous pourrez l’essayer. Le premier essai n’est pas toujours ce qui compte. Mais au deuxième essai, vous avez la possibilité de vous maîtriser et de ne pas le faire.

C’est aussi comme le sexe dans la jeunesse. Beaucoup de jeunes se livrent aux rapports sexuels pas parce qu’ils le veulent forcément, mais parce qu’ils n’arrivent pas  se contrôler et à se maîtriser. Ils sont impulsifs aux sensations. Ce n’est pas parce qu’une chose est bonne qu’on doit toujours la pratiquer.

Les meurtres, les crimes, les vols résultent d’un manque de contrôle et de maîtrise de soi. Vous voyez ce qui appartient à un autre et vous voulez forcément l’avoir à n’importe quel prix. Certaines personnes n’arrivent à se suffire de ce qu’elles ont, elles en veulent toujours plus, ce qui n’est nécessaire mauvais. Mais à quel prix ? Ces personnes sont prêtes à tuer, à détruire des vies, à dérober, à mentir pour satisfaire leurs égos. Il n’y a rien de plus désolant que le manque de contrôle en soi, c’est comme un cheval sans son mors. Il peut aller dans tous les sens et se faire du mal.

Dans la vie courante, le manque de contrôle et de manque de soi peut conduire une personne à rater des opportunités. Peut-être qu’une personne est trop pressée de vivre à un niveau de vie qu’elle n’a pas encore et elle s’enfonce dans les dettes pour compétir avec leurs collègues, amis et membres de famille. Certaines personnes souffrent de la crise de personnalité.

Les comportements impulsifs peuvent être aussi à la base du manque de confiance en soi. L’impulsivité peut se caractériser par les réactions rapides et incontrôlées en face des stimulations externes et internes. Selon la neuroscience, le comportement impulsif est une conséquence de la fonction d’un neurotransmetteur appelé dopamine qui intervient aussi dans les processus d’apprentissage. Lorsqu’il existe des défaillances au niveau du cortex préfrontal, le sujet perd sa capacité de prendre de bonnes décisions et de faire des jugements appropriés.

C’est ainsi qu’une personne impulsive réagit sur le coup sans se contrôler et regrette après ses actes.

Avantages d’une bonne maîtrise de soi

La maîtrise de soi et le contrôle de soi sont un gage dans la réussite dans votre vie personnelle. Une personne qui arrive à se contrôler et à se maîtriser en toutes circonstances aura une vie merveilleuse. Par exemple, vous remarquerez que les moines et ceux qui pratiquent souvent la méditation sont toujours en charge dans toutes les circonstances de la vie, peu importe la gravité des défis.

Une personne qui a le contrôle de soi ou la maîtrise de soi ne réagit jamais sous l’effet de ses impulsions ou de ses émotions. C’est une personne calme et sereine en tout temps. Avant de poser un pas, la personne pense à tous pourtours. C’est une compétence qui est nécessaire pour les avocats, les négociateurs, les responsables clients ou marketing qui sont souvent soumis aux pressions de la part des partenaires.

La maîtrise de soi produit la patience dans une personne et lui permet de toujours user de prévenance envers tout le monde et dans toutes les situations. Dans le cadre familial en tant que parents par exemple, il pourrait arriver que vous soyez confrontés à vos enfants. Un contrôle de soi et une maîtrise de soi vous permettra de ne pas rentrer dans le jeu de vos enfants, mais de garder le contrôle. La maîtrise de soi vous permet aussi de développer l’écoute active et d’essayer de comprendre votre interlocuteur, ses émotions et ses sentiments avant de lui répondre.

Une personne qui a le contrôle et la maîtrise de soi est courageuse. Elle n’a peur de rien et elle est prête à affronter tous les défis de la vie tout en étant qu’elle. Elle sait prendre de bonnes décisions, sait répondre à toute personne avec laquelle el interagit. Elle est toujours prête à aider les autres parce qu’elle sait que ces dernières n’ont pas encore atteint cet équilibre interne de la réunification de l’esprit et du corps.

La maîtrise de soi permet d’être optimiste par rapport à la vie, peu importe les choses qui se passent. Une personne qui se maîtrise et qui a le contrôle de soi vit de son intérieur. Elle sait que quoi qu’il se passe, il y aura toujours la victoire. C’est en réalité une personne qui a des fortes convictions positives par rapport  à la vie et qui ne ménage aucun effort pour avoir ce qu’il veut.

Avoir la maîtrise de soi et le contrôle de soi n’est pas pour les autres, mais c’est pour soi. Ce sont des compétences de vie qui vous permettent de réguler votre conduite de vie dans la société et de toujours prendre les bonnes décisions dans tout ce que vous faites.

Comment avoir une bonne maîtrise de soi ?

La maîtrise de soi est une chose qui se développe et avec le temps, vous pourrez devenir une personne calme et sereine, qui ne réagit pas en fonction des stimulations, mais qui a toujours les bonnes réactions au bon moment.

Faites tout d’abord une liste des comportements et pulsions que vous voulez changer. Dans cet exercice, vous devez être honnête avec vous-même et décider de vouloir changer. Il n’y a rien de plus malheureux qu’une personne qui est souffrante et qui refuse de reconnaître son mal. Demandez à vos proches et amis et ils vous aideront à faire cette liste.

L’objectif n’est pas de vous blâmer, mais de savoir sur quoi travailler. Une fois que la liste est faite, définissez des objectifs sur chaque point à changer dans le temps. Allez à votre rythme pour ne pas vous brusquer. S’il arrive que vous échouez en cours de route, ne vous arrêtez pas, motivez-vous et continuer de vous exercer.

La célèbre technique de Napoléon Hill vous aidera à développer la maîtrise de soi. C’est un exercice que vous faites sur vous continuellement, c’est-à-dire que vous veillez continuellement sur vos pensées. A chaque fois que vous surprenez en train de penser négativement ou vous vous surprenez en train d’avoir une pensée de pulsion, vous la remplacez automatiquement par une autre.

Par exemple, une personne vous a énervé et vous avez pensé tout de suite à vous battre. Comme vous savez que c’est une pulsion de se battre, vous remplacez automatiquement cette idée par une autre du genre : ‘’je suis calme et harmonieux dans mon esprit. La paix de l’univers traverse mon corps tout entier, mon âme et mon esprit.’’ En faisant de telles choses régulièrement, vous allez développer efficacement la maîtrise de soi.

La seconde chose à faire, c’est de pratiquer des exercices de méditation qui vous permettre de refouler un tant soit peu ou de vous débarrasser de votre caractère impulsif. La méditation peut se faire de plusieurs manières, par des exercices de respiration profondes par le ventre ou par les exercices de yoga. Peu importe le processus que vous utilisez, le plus important est-il qu’elle vous permet d’atteindre un équilibre entre votre esprit et votre corps.

Lorsque vous atteindrez cela, vous n’allez plus vous laisser contrôler par vos émotions et vos pulsions.

L’autosuggestion est un outil psychologique très puissant pour vous permettre d’apprendre à vous maîtriser. En général, nos réactions sont guidées par 80% de notre subconscient et 20% d notre conscient. La suggestion a pour objectif de faire une reprogrammation de notre système de pensée et notre manière de réagir face aux choses de la vie.

Pour y arriver, vous devez vous répéter ces phrases de suggestion tous les jours et mieux encore devant un miroir. Par exemple vous pourrez vous dire :

  • Je suis calme et serein en toutes choses.
  • Je prends toujours les bonnes décisions dans ma vie et je refuse d’être contrôlé par mes émotions et mes pulsions.
  • Je domine aujourd’hui sur toutes forces négatives par la puissance de l’univers qui réside en moi.
  • Toute la puissance en moi est libérée et tous mes points d’énergie sont activés.
  • Je suis une bonne personne qui prend toujours les bonnes décisions.

Si vous faites ce genre d’exercice le plus souvent, dans quelques semaines, vous remarquerez la différence.

Suit le cours TRANSFORME TA VIE 2.0 :  

Maîtrise de ses peurs, émotions, procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

Comment développer et augmenter son estime de soi ?

L’individu qui évolue dans une société a différents caractéristiques personnelles qui le distinguent des autres. La façon de s’habiller, de se nourrir, de se prendre en charge, de proposer et de défendre ses idées, tout est diffèrent d’un individu à un autre.

Pour avoir les qualités d’une bonne personne il est important d’intégrer certaines valeurs. La personne doit se connaitre lui-même, connaitre ses capacités réelles, son niveau d’intelligence, ses peurs, ses difficultés, ses propres besoins. Il doit également avoir confiance en lui pour pouvoir compter sur lui-même et réussir dans la vie. Car réussir dans la vie, passe forcément par une bonne image de soi-même, une image positive que les autres auront tout le temps de vous.

Ce comportement vis-à-vis de vous-même et des autres se fait à travers des valeurs intrinsèques que vous mettez en avant. Vous vous mettez en valeur, vous vous estimez. Développer son estime de soi est donc avoir un comportement intérieur qui réside à comprendre sa valeur. A se dire qu’on est exceptionnel et important. Il s’agit du fait de se connaitre et de s’adorer comme tel avec ses forces et faiblesses. C’est de s’aimer et s’accepter tel qu’on est.

Pour répondre à la question comment développer son estime de soi, il est important d’adopter un certain nombre d’attitudes. Voici quelques manières de développer et d’augmenter votre estime de soi.

Prenez soin de vous-même

La première attitude qui peut vous aider à développer et améliorer votre estime de soi est de prendre soin de vous. Oui, en effet, pour avoir confiance en vous et renforcer votre valeur, vous devez bien paraitre et bien être. Cela passe par un contrôle de votre alimentation, a bien manger pour améliorer votre santé.

Vous devez aussi dormir comme il se doit avec un niveau de sommeil équilibré et régulier. Egalement faites du sport pour mieux prendre soin de vous. N’oubliez pas votre apparence. Soyez le plus distingué possible de la tête au pays. Car c’est de la que parte votre mise en valeur, votre estime de soi.

Soyez conscient de vos valeurs

Autre volet important dans le développement de votre estime de soi, c’est la connaissance de vos valeurs. Les valeurs font la personne et c’est à cela qu’elle est reconnue. Sans valeurs, l’individu ne peut prétendre gagner respect et considération de la part des autres. Pour que ces valeurs soient reconnues, il faut en être conscient soit même, les connaitre pour pouvoir alors les mettre en avant.

Vote estime de soi sera ainsi améliorée car les autres vous considèreront autrement. Votre avis et idées seront acceptés. Vous pourrez aussi prendre des décisions responsables concernant votre vie, votre entourage sans avoir besoin qu’on vous guide.

Agrandissez votre cercle social

Beaucoup de personne s’estime heureux avec les quelques amis qui les entourent. Mais pour renforcer votre estime de soi, vous devez élargir votre cercle social. Cela passe par la connaissance et l’intégration de nouvelles personnes dans votre vie. Profitez des occasions que la vie vous offre lors de vos voyages, de vos activités pour connaitre d’autres personnes. Interagissez avec eux pour mieux les découvrir et savoir vos points communs qui vont vous rassembler.

Votre cercle d’amis amélioré, vous aurez plus de considération, plus de valeurs aux yeux des autres. Votre estime de soi sera ainsi revue à la hausse.

Faites montre de votre solidarité

Votre relation avec les autres compte, ne le négligez pas car il en va de votre personnalité, votre estime de soi. Ne les fuyez pas, au contraire, rapprochez-vous d’eux et soyez généreux envers eux. Offrez leurs vos services pour leur venir en aide, soyez à l’écoute de leurs besoins. Votre amour propre sera mis en perspective et vous vous sentirez mieux dans un environnement auquel vous appartenez. Soyez bénévole, volontaire ou solidaire lors d’activités sociales qui regroupent votre communauté. Les autres apprécieront votre niveau d’altruisme et vous serez respecté en cela. Vous vous estimerez de plus en plus ainsi que les autres.

Suit le cours TRANSFORME TA VIE 2.0 :  

Estime de soi, procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

Partagez vos connaissances

En chaque individu dorment des potentialités incommensurables. Associés aux connaissances que la vie nous offre, cela fait une bonne palette de savoirs. Soyez redevable à vous et à vos efforts en transmettant ce savoir amassé. Ces connaissances et savoirs ont de la valeur pour vous et le fait de les partager leur donneront une autre dimension.

Pour cela, la manière est toute simple. Il faut partager ces connaissances à travers des formations, des enseignements, des exposés, que vous faites. Votre sentiment d’efficacité sera hautement stimulé et vous développerez une grande confiance en vous, sans oublier votre estime de soi qui sera grandement bonifiée.

Arrêtez de vous comparer aux autres

Pour vous estimer vous-même, vous devez avoir votre propre point de vue dans de nombreux aspects de la vie. Arrêtez de vous comparer aux autres et de copier leur façon de faire de pense, d’agir. Se regarder par rapport aux autres c’est se donner une faible estime de soi. Soyez sur de vos capacités à réfléchir, à agir, à proposer des idées plus importantes même que celles des autres. Vous serez ainsi récompensé et vous serez fière de vous, une grande estime de soi en naitrait. Si vous aimez vous comparer alors faites le vis-à-vis de ceux qui sont moins lotis que vous.

Développez vos forces

Chaque personne a des forces et des faiblesses. Souvent on pense qu’il faut s’améliorer en réduisant au maximum ses faiblesses. Ne perdez pas du temps en essayant d’améliorer vos faiblesses. Ce serez vraiment peine perdue pour vous. Alors si vous voulez vous estimer davantage, concentrez-vous et mettez l’accent sur ce qui fait vos forces.

Vos forces sont vos compétences, vos capacités, vos potentialités, vos talents. Développez-les au maximum chaque jour pour fortifier votre sentiment d’efficacité en vous-même. Utilisez-les dans vos principales activités du quotidien pour ainsi améliorer vos faiblesses sans vous attarder sur celles-ci. Vous sentirez bien votre mise en valeur et estime de soi améliorée.

Ne cherchez pas à atteindre la perfection

Personne n’est parfait, vous le savez sans doute. Alors c’est carrément vous fatiguer si vous cherchez à atteindre ce but dans votre vie. Le perfectionnisme ne vous servira à rien car l’estime de soi ne se repose pas sur ce fait. Si vous tentez cela, vous tendez vers votre affaiblissement, votre perte. Au contraire, fixez-vous un ensemble d’objectifs que vous pourrez atteindre réellement avec des résultats attendus bien palpables.

Ne vous décalez jamais de la réalité en cherchant des objectifs irréalistes et farfelus. Laisser tomber le perfectionnisme ne vous empêchera pas de vous mettre en valeur, d’avoir de la confiance et de développer votre estime de soi.

Ne vous attardez pas sur ce que pensent les autres

Toute l’estime de soi que vous souhaitez, c’est vous seul qui pourrez la développer. Alors faites une croix sur ce que pensent les autres. Ces derniers peuvent avoir des pensées sur vous, vous juger, se tromper ou avoir raison sur vous, entre autres. Laissez les faire car cela ne fera qu’affaiblir votre estime de soi. Cela vous mettra dans une situation de perte de confiance et vous aurez tendance sans cesse à chercher et rechercher de l’approbation chez les autres.

Ce consentement doit provenir de vous-même si vous ne voulez pas être exposé aux manipulations. Concentrez-vous sur vous-même et oubliez les considérations des autres.

Ne soyez pas dépendant de substances nocives

De nombreuses personnes croient consommer de la drogue ou de l’alcool renforce leur personnalité ou leur estime de soi. Au contraire, ces substances nocives ne feront que vous détruire. Initialement on disait que l’estime de soi passe par une prise en soin de soi-même. Alors tout ce qui vous affaiblit n’en fait pas partie. Après la prise d’alcool ou de drogue, votre attitude faiblarde ne fait que susciter sentiment de honte et d’absence de motivation. C’est votre amour-propre qui en serait victime, par conséquent votre estime de soi.

Soyez donc le plus exemplaire possible et cessez de noyez vos chagrins et amertumes sur ces substances nocives.

Exploitez votre esprit créatif

L’estime de soi c’est emmagasiner le plus d’amour-propre pour soi-même. Avoir l’esprit créatif est une attitude qui renforce incontestablement cet amour propre. Donc pour développer et améliorer votre estime de soi, faites montre de votre créativité. Dans tous les aspects de la vie, l’occasion peut vous être donné pour exploiter votre côté créatif.

Au boulot, lors d’une réunion, être créatif, c’est positif, être optimiste pour mettre en avant vos talents et votre intelligence. Tout ce qui vous taraudent et vous enchainent parfois l’esprit vous seront débarrassés et votre dose d’amour propre rehaussée et votre estime de soi s’améliorera de jour en jour.

Soyez indépendant

L’indépendance de l’individu suggère qu’il soit libre en paroles, en faits et gestes. Tout ce qui peut renforcer votre sentiment de liberté, entre en compte. Faits les choses à votre manière, prenez vos propres décisions. Pour y arriver il est parfois bon de s’isoler un peu, d’être seul au monde et d’oublier ce qui vous entoure, les pensées des autres, leurs regards, leurs jugements.

Etre seul vous permettra d’être autonome pour vous concentrer sur autre chose que souvent les aléas de la vie de tous les jours, vous font oublier. Pour vous, ce sera la foi, la spiritualité, au plus profond de votre solitude.

Bien vous entourer

L’estime de soi c’est également pouvoir être choyé par les autres, ils vous respectent et vous transmettent toute leur amour. Donc comptez sur les autres en veillant à vous entourer de personnes avec qui vous partagez les mêmes idées, les mêmes passions. Ces individus vous seront utiles dans le fait qu’ils sont bienveillants et chaleureux avec vous. Ils vous toute leurs gentillesse et vous verrez à travers leurs faits et gestes en vers vous tout ce qui est l’estime de soi.

Le profil idéal de ces personnes qui deviendront vos amis est qu’elles sont équilibrées, pragmatiques et très confiantes en eux-mêmes.

Faites les choses au jour le jour

Il ne vous sert à rien de vivre au passé ou de vous noyer dans un futur qui n’est pas encore arrivé. Pour développer vote estime de soi, vous devez vivre au présent. Vivre au présent suppose une prise en main des choses au quotidien. Ne vous versez pas dans une procrastination sans fin. Faites les choses au jour le jour. Car en mettant à demain les choses, vous êtes inconsciemment entrain de programmer l’échec avant même de tenter. Pour faire vivre votre estime de soi avancez dans vos activités quotidiennes. Vous aurez ainsi un sentiment d’accomplissement qui favorise l’estime de soi.

Osez davantage dans la vie

L’estime de soi passe également par un sentiment de domptions de la peur. Pour cela n’hésitez pas prendre des initiatives même risquées, tentez quelque chose de nouveau. Car c’est en prenant des risques que vous allez découvrir de nouvelles choses, de les explorer et d’agrandir leurs perspectives. Et ce n’est pas les circonstances qui manquent dans la vie. Effectuez un voyage au bout du monde, changez de sports, apprenez de nouvelles connaissances, essayez de nouvelles sensations en terme de gouts, de saveurs, entre autres.

Donnez-vous de nouveaux défis à relever pour emmagasiner de la confiance en vous et avoir une bonne estime de vous.

Maitrisez les individus négatifs

L’esprit positif et la confiance en soi sont de bon garant pour développer l’estime de soi. Plus vous renforcez votre esprit positif plus vous vous estimez. Pour cela, évitez surtout les personnes qui ont l’esprit ou des pensées négatives car elles pourraient vous mettre en péril votre niveau de confiance en vous. Il faut au maximum les limiter et tout en préparant à vous confronter à elles avec des idées hautement positives. Et si possible, il faut aussi limiter vos relations avec ces individus pour qu’ils ne vous emportent dans leur pessimisme. Vous devrez tout prix maitrisé une telle situation.

Utilisez beaucoup la technique de la visualisation

La visualisation est un procédé très prisé notamment par les athlètes, qui réussissent à hausser le niveau de leur performance en se représentant une réalisation parfaite. Cette technique profite du fait que l’esprit humain ne parvient pas à faire la différence entre faits réels et fais imaginaires. En vous représentant comme un individu confiant et sûr de lui, vous arriverez à développer et augmenter votre estime de soi.

POUR ALLER PLUS LOIN

Guide Confiance en soi PDF

Apprendre a cultiver une bonne image de soi

De nombreux évènements de la vie quotidienne peuvent avoir de graves conséquences sur un individu. En réalité, en fonction de la sensibilité d’un individu par rapport à un autre ou même en fonction de beaucoup d’autres facteurs, il est parfaitement possible qu’une personne puisse avoir une fausse perception d’elle même, une perception erronée de ce qu’elle est réellement, de ce qu’elle peut faire ou ne pas faire.

Ainsi, l’explication d’un tel état de chose peut être liée à plusieurs facteurs qui peuvent être soit, un  conditionnement mental de l’individu, soit un événement qui l’a marqué.  Dans ce contexte, l’image de soi est considérée comme une pensée ou une idée que chaque individu se fait de lui-même. Cette image concerne non seulement l’apparence physique mais également les capacités psychologiques.

Vu sous cet angle, l’image de soi peut être assimilée à comment une personne voit son corps, si elle en est fière, ou si plutôt son physique lui suscite des sensations de dégout. Cette même image de soi peut aussi se voir dans les aspirations de chaque personne, dans la grandeur des objectifs qu’elle ose se fixer.

L’image qu’un individu a de lui-même peut toutefois évoluer au fil des ans. En fonction des expériences qui bouleversent soit positivement soit négativement son train de vie, cette image peut changer relativement. Qu’est-ce que l’image de soi à proprement parler ? Quels sont les avantages à avoir une bonne image de soi ? Quels peuvent être les risques liés à une image de soi erronée ? A ces questions et à bien d’autres, vous y trouverez des réponses dans les lignes à suivre.

L’image de soi qu’est-ce que c’est ?

La meilleure manière d’appréhender l’image de soi, c’est déjà de commencer à pouvoir y donner une définition correcte et cohérente. L’image de soi, c’est tout simplement la connaissance de soi, connaitre dans les moindres détails, connaitre son corps, son mental, etc.

Mais cela ne se limite pas uniquement à ce niveau. L’image de soi, c’est également la capacité à avoir une bonne conception de soi, même jusque dans la profondeur de son être. C’est connaitre ses capacités mais aussi ses limites. C’est savoir de quoi l’on a besoin, avoir une idée précise et claire de ce qui est important pour soi, de ce qui fait son équilibre, de ce qui est vital pour soi.

Le plus important avec l’image que l’on a de soi, c’est que celle-ci soit vraie, vérifiée, qu’elle soit en parfait accord avec la réalité. Il est important de connaitre ses forces et de les développer mais aussi d’avoir une idée claire et précise sur ses faiblesses, de  façon à les  améliorer pour pouvoir évoluer.

En réalité, l’image de soi, c’est cette capacité à pouvoir s’aimer en fonction des informations que l’on a sur son corps ou sur sa santé mentale. Avoir une bonne image de soi devient donc important car c’est une condition pour aspirer au bien être.

Avoir une mauvaise image de soi, peut pousser à douter de soi, à ne pas pouvoir mettre à profit ses forces parce que l’on en doute. Que ce soit dans un cadre professionnel ou même relationnel, une image négative de soi peut être dangereuse dans la construction de rapports solides avec les autres et d’harmonie avec soi-même.

L’image du corps et la construction de l’image de soi

L’image de soi ne concerne pas seulement le mental. Il ne s’agit pas uniquement de cette capacité à connaitre ses forces et ses faiblesses. C’est également et surtout physique. Il est très important pour une personne de pouvoir se sentir bien dans son corps, d’accepter son corps tel qu’il est, de ne pas le considérer comme un problème. L’acceptation du corps fait partie intégrante de l’image de soi.

Autant dire qu’une personne qui a une image négative de son corps, de son physique a très peu de chances de se faire une image positive d’elle-même. Comment l’image du corps peut elle influencer l’image de soi ? En réalité une personne qui a du mal à s’accepter elle même peut être limitée sur le plan mental.

C’est donc cette forte corrélation entre le physique et le mental  qui fait que l’individu concerné peut avoir une fausse conception de lui même et donc une mauvaise image de soi. La construction de l’image du corps est quelque peu influencée par la société, notamment celle contemporaine qui définit des critères qui ont tendance à complexer ceux qui ne s’y retrouvent pas.

La société a en réalité définit des normes de beauté auxquels toute personne qui ne répondrait pas est considérée comme ayant un physique reprochable. Ce facteur, comme autant d’autres sont susceptibles  d’influencer l’image du corps, qui par ricochet aura à son tour une influence positive sur l’image de soi.

Certaines personnes au cours de leur vie qui auraient été contraintes à suivre des régimes ou sujettes à des maladies telles que l’obésité, la boulimie ou l’anorexie sont également susceptibles d’avoir une image négative d’elle même. Obsédées par leur apparence, elles n’osent pas  voir au-delà et restent bloquées, s’enfermant ainsi dans un cercle qui ruine et fausse leur image de soi.

 

Suit le cours TRANSFORME TA VIE 2.0 :  

Image de soi, estime de soi, procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

 

Reconnaitre une mauvaise image de soi

Il existe des signes et des manifestations qui ne trompent pas. Il est assez facile d’arriver à déceler une personne qui a une mauvaise image de soi. C’est d’abord une personne qui ne s’accepte pas comme elle est. C’est une personne qui a du mal à se définir.

C’est également une personne qui ne se sent pas bien dans son corps, qui a du mal avec son apparence. Une personne qui a une mauvaise image d’elle même aura du mal à savoir quelles sont ses forces et ses limites.

Généralement, les personnes qui ont une mauvaise image d’elles même ont tendance à se sous-estimer dans la plupart des situations. Elles ne voient que le coté négatif en elles, ou plutôt le négatif qu’elles se sont elles même créées. Une bonne image de soi c’est une idée objective, réelle et conforme à la réalité.

Cependant, les personnes qui ont une mauvaise image d’elle même ont une conception subjective de la chose car celle-ci est influencée par plusieurs facteurs. De la même manière certains individus peuvent avoir une image trop positive d’eux. Les deux cas peuvent s’avérer dangereux. Des personnes peuvent se croire trop parfaites, tandis que d’autres se croient trop nulles. Avoir une bonne image de soi ne consiste pas à se voir comme une créature parfaite.

Cette caractéristique est souvent attribuée aux personnes qui ont une trop forte estime d’elles mêmes ou qui se croient au dessus des autres.

Les conséquences d’une mauvaise image de soi

Que l’image de soi soit surestimée ou même sous-estimée, elle peut avoir de graves conséquences sur la vie de l’individu. Que ce soit au plan personnel ou même au niveau relationnel, l’image de soi quand elle n’est pas objective peut poser problèmes en ce sens que la santé mental en est directement affectée. C’est donc la psychologie de l’individu qui souffre en premier lieu de cette image qu’il a de lui même.

Un individu qui a une mauvaise image de lui même peut de ce fait, sombrer dans la dépression, il n’aura pas de  l’amour ni pour sa propre personne, encore moins pour son corps.  Il se laissera facilement influencer par les autres et pire pourra être susceptible de se laisser marcher dessus.

Au niveau professionnel, les personnes qui ont une mauvaise estime d’eux mêmes ont du mal à être recrutés et même quand ils le sont peinent à maintenir le  poste. Ces personnes fournissent des compétences moindres car elles n’ont aucune idée de leurs réelles capacités.

Sur le plan relationnel, elles ont du mal à se faire des amis, à s’ouvrir aux autres car ayant peur d’être mal vues, mal jugées. Elles sont caractérisées par une certaine timidité, et un laxisme qui sur le long terme peut les conduire  à la dépression, au suicide.

Comment avoir une bonne image de soi ?

Au vu des graves conséquences qui peuvent découler d’une mauvaise image de soi, il serait pertinent de pouvoir dès à présent développer la bonne attitude.

Cette dernière consiste justement à se faire une bonne image de soi, en se basant sur des caractéristiques objectives.  La plupart des personnes qui ont une mauvaise image d’elles mêmes se fient soit, aux mauvaises actions, soit aux mauvaises décisions qu’elles ont eu à prendre dans leur vie.

D’autres par contre se fient à leurs corps, et de ce fait se mettent à le détester et finissent par éprouver une sorte de dégout envers. Avoir une mauvaise image de soi c’est penser que  les autres sont parfaits mais que vous vous ne valez rien.

Alors qu’en réalité la perfection n’est pas humaine. Alors la question qu’il convient se de poser c’est pourquoi ne pas chercher à mettre en valeur ses atouts au lieu de se centrer sur ses faiblesses ? De nombreuses activités peuvent permettre à n’importe quelle personne qui le désire de refaire son image. Quelles que soient les conséquences de la mauvaise image de soi, il est tout à fait possible que cela change.

Pour les cas les plus graves, démarrer une thérapie peut leur permettre de se remettre sur pied. Il s’agira d’un résultat progressif qui permettra à l’individu de changer peu à peu sa façon de penser. Il faut aussi savoir que les solutions pour changer une mauvaise image de soi peuvent varier selon l’intensité du problème.

Des activités qui permettent d’améliorer l’image de soi

Au-delà des thérapies qui prennent du temps, de nombreuses autres  activités, peuvent permettre sur le court terme d’améliorer l’image de soi. Travailler sur son mental par exemple est un moyen à la fois efficace et simple pour parvenir à changer une image de soi négative. La méthode de Coué ou les exercices de la pensée positive sont très efficaces dans ce genre de situation.

Il est aussi fortement conseillé de faire des efforts pour améliorer son physique, notamment lorsque c’est celui-ci qui dérange. Investir sur soi, soigner son apparence, se faire plaisir en optant pour des soins soit à domicile, soit en institut constituent aussi un moyen de mieux se sentir dans son corps.

Pour s’aimer, il faut être  capable de prendre soin de son corps. Une autre manière d’améliorer l’image de soi c’est de travailler sur soi de façon à parvenir à se définir. Pour ce faire, il faut prendre en compte ce que vous aimez faire, ce que vous faites réellement, ainsi que ce que vous n’aimez pas faire.

Cet exercice vous permettra de déterminer votre comportement correspond à votre véritable image, ce qui vous permettra de mieux vous orienter. Par ailleurs changer de coiffure, changer de tenue vestimentaire, ou tout simplement changer de style sont aussi des astuces efficaces pour radicalement changer l’image de soi erronée.

Les avantages d’une bonne image de soi

Avoir une bonne image de soi est un luxe que tout le monde doit pouvoir se permettre. C’est un élément aussi simple mais qui a toute son importance.

Ainsi, quelqu’un qui a une image positive de lui est plus ouvert d’esprit, il est plus posé. Il est conscient que comme tout le monde, il à des défauts amis qu’il a également des forces qui mises à profit lui permettront de réaliser des choses spectaculaires.

De cette manière, avoir une image positive vous permet de ne plus voir les autres comme supérieurs ou même inférieurs à vous. Vous pourrez reconnaitre chaque personne à sa juste valeur sans pour autant perdre la votre.

L’avantage d’avoir une bonne image de soi, c’est que l’individu se connaitra désormais tellement bien qu’il ne sera plus touché par les différents stéréotypes. Aucun facteur extérieur ne pourra  influencer négativement sa perception de lui même, parce que celle qu’il a déjà est la bonne. Une image positive vous permet de développer vos relations, de ne pas avoir peur d’aller vers les autres, d’ignorer les critiques négatives, le rejet et de vous entourer de personnes qui partagent le même état d’esprit que vous.

Avoir une bonne image de soi vous permet d’améliorer votre personnalité et de vous rendre heureux, tout simplement.

Suit le cours TRANSFORME TA VIE 2.0 :  

Développer une bonne image de soi, procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

La pensée positive : Le guide complet pour la développer

Nous verrons dans cet article dans cet ordre:

Définition
L’être humain est une personne qui évolue et qui est toujours à la découverte de nouvelles connaissances qui feront de lui une meilleure personne.

C’est ainsi que dans les siècles précédents, des découvertes sur la psychologie humaine ont permis à cette dernière de se doter des outils qui lui permettent d’atteindre son idéal de vie et de parvenir à cet équilibre entre son esprit et son corps.

On peut citer par exemple l’hypnose et la suggestion qui sont des techniques psychologiques qui permettent au patient de sortir d’une période de découragement ou de mal être pour un état de bien-être où il peut travailler sur l’atteinte de ses objectifs.

Le début de ce millénaire a été lui aussi marqué par la pensée positive et toutes les propagandes autour jusqu’à ce jour. Il est bien plus qu’évident que dans tous les secteurs de la vie, la pensée positive se situe comme le premier élément du bien être humain dans tous les sens.

La pensée positive est alors un ensemble de mécanismes et d’outils qui permettent à une personne d’avoir toujours des pensées positives à tout moment et de vivre au-delà de toutes les pressions négatives autour de lui. Quelques fois, elle est assimilée à la psychologie positive qui est beaucoup plus basée sur des études scientifiques. La pensée positive est un outil incontournable dans la vie de tous les jours.

Une personne qui veut vivre heureuse doit savoir comment penser positif tout le temps.

Pensée positive et loi de l’attraction

La pensée positive est devenue très populaire en 1952 par l’œuvre culte du pasteur Norman Vincent Peale, La puissance de la pensée positive. Dans cet ouvrage, l’auteur montre comment une personne pourrait vivre une vie heureuse, vaincre ses peurs, ses échecs tout en se basant sur des principes de vie très simples et surtout sur l’énergie divine et le potentiel humain.

La pensée positive, au-delà d’indiquer à une personne d’avoir toujours des pensées qui vont dans le bon sens des choses de la vie, lui permet de définir un état d’esprit, une conviction par rapport à tout ce qui se passe autour de lui. La pensée positive est une chose qui est initialement en tout le monde et qui a besoin d’être travaillé et manifesté.

Dans votre vie professionnelle par exemple, la pensée positive vous permettra de vous focaliser sur l’essentiel, même si vous subissez de lourdes pressions, elle vous permettra de faire ressortir l’énergie positive qui sommeille en vous et vous permettre de surmonter tous les défis.

La loi de l’attraction est un principe universel qui est pratiqué consciemment ou inconsciemment. De manière simple, elle stipule que vous attirez vers vous tout ce sur quoi vous portez votre attention le plus souvent.

Par exemple, une personne qui pense souvent aux accidents et qui a peur d’être renversée par une voiture se verra un jour dans la même situation et ne pourra blâmer personne. La raison est qu’elle a créé cette situation en pensant à cela encore et encore et a fini par ouvrir la porte aux forces de l’univers qui ont participé à la création de cette condition pour elle.

Comme précurseur de ce mouvement de la loi d’attraction, on peut citer Phineas Quimby qui souffrant d’une tuberculeuse a essayé tous les moyens scientifiques pour guérir en vain. De retour dans sa ville natale, il guérit et recouvrit complètement.

C’est ainsi qu’il s’est dédié dans l’étude du pouvoir de l’esprit sur le corps. Le terme ‘’loi de l’attraction’’ prend vraiment son ampleur avec le film le « secret » de Rhonda Byrne qui a interviewé de nombreuses personnes ayant réussi dans leurs vies et les différentes méthodes qu’elles ont appliqué.

La loi de l’attraction et la pensée positive font encore l’objet d’étude de plusieurs personnes dans le monde. Il faut reconnaître que même si les termes ne sont pas utilisés de la même manière partout, il existe des moines et des maîtres spirituels un peu partout dans les quatre coins du monde qui connaissent ces lois de l’univers et qui l’utilisaient depuis des millénaires.

Suit le cours TRANSFORME TA VIE 2.0 :  

Bonheur, pensée positive, procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

Pensée positive avantages / conséquences

La pensée positive est une méthode qui est très bénéfique pour vous et même pour votre entourage. La pensée positive est tout d’abord un outil de bien-être qui vous permet de développer le bon état d’esprit dans toutes les situations de la vie.

Dans la vie, vous serez confrontés aux différents soucis de la vie et si vous n’avez pas la maîtrise et le contrôle de soi, vous ne pourrez pas toujours vous en sortir. Avec la pensée positive, vous apprenez à voir toujours des opportunités dans toutes les situations. La pensée positive vous emmène à développer un flair pour les opportunités vous permet d’être plus focalisé sur la recherche des solutions que sur les fautes.

La pensée positive vous permet de guérir de toutes sortes de maladies, même si elles sont scientifiquement prouvées incurables. Le problème c’est que plusieurs personnes peinent à croire en cela et donc ne profitent pas de cela. Dans son ouvrage sur la puissance de la puissance positive, l’auteur a prouvé comment chacun d’entre nous dispose d’une énergie divine en elle qui lui permet de guérir si seulement la personne prend conscience de cela.

La pensée positive vous permet de guérir de la dépression, l’anxiété et de toutes leurs formes. Si vous êtes une personne souvent pensive et qui est dépressive, la pensée positive peut vous permettre de revenir à votre état normal. A travers les exercices d’affirmation et de suggestion, vous verrez que dans peu de temps, vous aurez de quoi être motivé et motiver les autres.

Savoir comment penser positif est une source de véritable bonheur pour vos proches et votre entourage. Une personne qui pense positive a toujours de quoi attirer vers elle toutes les énergies positives de la nature. De ce fait, elle devient un parfait guide pour les autres et sait les mettre en confiance. La pensée positive vous permet de savoir quoi dire à une personne à chaque instant. Les parents qui ont su développer la pensée positive ont souvent un foyer heureux et procurent à leurs enfants un environnement propice à leur croissance.

La pensée positive vous permet de garder le contrôle en toutes circonstances peu importe ce qui se passe dans votre vie et autour de vous. En réalité, si vous savez comment penser positivement, vous allez toujours vivre heureux et faire profiter de cela à votre entourage.

Les personnes qui maîtrisent la pensée positive ont la capacité de faire ressortir la joie qui sommeille en elles. Chaque personne est un paquet de bonnes choses dans son esprit. La joie, le bonheur, le bien-être, la paix et autres sont des choses qui sont enfouies dans l’esprit humain. Mais elles ne se révèlent que par la pensée positive et les affirmations. La pensée positive et la loi de l’attraction étant liées, cela veut dire que vous n’attirez vers vous que ce qui fait l’objet de vos pensées de tous les jours.

En outre, la pensée positive vous permettra d vivre longtemps sur la terre. Plusieurs personnes sont à la recherche de médicaments ou de chirurgie ou de processus qui leur permettront de vivre longtemps sur terre. Les maîtres Tibétain et  asiatiques l’ont compris c’est pourquoi vous verrez qu’ils vivent longtemps. Même si la science n’arrive pas à l’expliquer, elle permet à toute personne qui l’applique de vivre plus longtemps.

Avec la pensée positive vous apprenez le pouvoir dans les affirmations et vous savez que les paroles sont créatrices de la réalité et de la vie que vous voulez. Cela fait aussi partie des lois de l’attraction. Avec la pensée positive, vous pourrez avoir la vie dont vous avez toujours rêvé. Plusieurs personnes vivent dans la pauvreté et dans les conditions de vie déplorables parce qu’elles ne connaissent ou ne maîtrisent pas ces outils précieux.

Si vous pourrez comprendre tous ces phénomènes et les appliquer à votre avantage, alors, vous allez vivre la vie que vous voulez grâce à la pensée positive.

Dans plusieurs religions du monde, la pensée positive et la loi de l’attraction sont utilisées. On peut citer par exemple le christianisme dont l’auteur du livre La puissance de la pensée positive a fait mention dans son livre, étant lui-même un pasteur protestant. Par exemple, dans l’islam, le bouddhisme, les religions traditionnelles, tout le monde utilise la pensée positive qui est même un des prérequis à la réponse aux prières des croyants qu’on appelle la foi.

Savoir comment penser positif vous permettra de libérer le potentiel qui sommeille en vous. Si la pensée positive a des côtés positifs, il n’en demeure pas moins vrai qu’elle n’ait des points négatifs ou des conséquences négatives.

Aujourd’hui, même si la pensée positive permet à beaucoup de personnes de lutter contre la dépression, le stress et autres, pour certains psychologues, c’est une pratique qui ne permet pas à certaines personnes d’accepter leurs réalités de la vie avant de changer.

Par exemple, il y a certaines personnes qui pensent qu’il est refusé d’avoir des pensées négatives. Certains promoteurs de la pensée positive vont jusqu’à défendre à leurs patients d’avoir des émotions et des sentiments négatifs.

Pour certaines personnes, le monde fonctionne avec une bonne harmonie entre le ying et le yang. Les pensées négatives viendront toujours, ainsi que les émotions et les sentiments négatifs. Pour des scientifiques promoteurs de la psychologie positive, ils proposent plutôt aux adeptes de la pensée positive d’adopter plutôt une approche scientifique que d’avoir à renier toutes les émotions négatives qui pourraient jouer sur la santé psychologique de l’individu dans ses années futures.

 

Comment développer une pensée positive ?

Pour savoir comment penser positivement, il existe de nombreuses méthodes que vous pourrez utiliser. La première, c’est de faire un audit personnel de votre vie et de prendre conscience de toutes les pensées négatives qui vous viennent souvent à l’esprit. Une fois que vous faites cette liste, il vous est plus facile de continuer le processus en développant la pensée positive.

Si vous voulez savoir comment positif, alors commencez déjà par vous apprécier vous-même. Commencez par vous aimer tel que vous êtes et faites-vous des compliments. Il existe une maxime qui dit que la manière dont vous vous voyez détermine aussi la manière dont vous appréciez les choses autour de vous.

Alors, commencez par vous faires des compliments. Dites-vous que vous êtes beau ou belle et si vous faites quelque chose de bien, apprenez à vous faire plaisir. Ne soyez pas une personne qui se met dans une longue pénitence, pardonnez-vous et avancer dans la vie.

Pour savoir comment penser positif, pratiquez la joie de vivre et riez toujours quel que soit ce qui vous arrive. Au début, ça ne sera pas évident, mais si vous le faites continuellement, vous trouverez que cela deviendra plus facile pour vous de rire et de sourire dans les situations difficiles de la vie.

La méditation est un instrument puissant qui vous permet de pratiquer ou de développer la pensée positive. La méditation visualisation est une excellente pratique qui vous permet d’apprendre à voir les choses de la meilleure manière depuis votre esprit. Savoir comment penser positif n’est pas sorcier, il suffit de pratiquer autant de fois que possible.

Le sport vous permettra de construire la pensée positive. En réalité, lorsque vous faites des activités sportives, vous organisme secrète en quantité suffisante une hormone appelée l’endorphine qui est aussi appelée hormone du bien-être ou hormone du bonheur. Lorsque vous organisme la produit en abondance, vous allez ainsi être toujours de bonne humeur.

Pour pouvoir penser positivement, il est important d’éviter la prise des stupéfiants et la consommation de la drogue. La prise de ces produits agit sur votre cortex préfrontal qui vous permet de vous maîtriser ou de vous contrôler. Il est donc important pour vous de prendre plutôt des jus de fruits et aussi des décoctions de plantes et de feuilles.

Pour savoir comment penser positif, vous pourrez aussi contacter des spécialistes en la matière

Exercices
Pour savoir comment avoir une pensée positive, vous pourrez consulter les différents livres écrits sur le sujet.

Comme premier exercice, mettez-vous devant un miroir et commencer par parler à la personne que vous voyez dans le miroir, c’est-à-dire vous. Dites-vous combien vous vous appréciez et vous vous aimez. Vous pourrez couplez cela avec de la suggestion. C’est une méthode de reprogrammation neurolinguistique, un processus qui permet de remplacer votre système de pensée.

Par exemple, en vous regardant dans le miroir, dites-vous : «  je suis une personne spéciale et unique. Je déborde de l’énergie à tout moment et mon énergie est toujours canalisée de la bonne manière. Je refuse d’être contrôlé(e) ou dirigé(e) par les émotions et mes sentiments. Je suis une personne réfléchi(e) et je m’apprécie tel(e) que je suis. Je prends toujours les bonnes décisions en tout temps et j’apprends à bien penser à tout moment. »

Comme deuxième exercice, vous pourrez pratiquer la visualisation. C’est un exercice que vous devez faire progressivement. Prenez un objet que vous placerez devant vous. Une fois que vous l’avez sous vos yeux. Passez du temps à l’observer pendant 15 à 30 minutes.

Ensuite, fermez vos yeux et essayez de revoir cette image dans votre esprit. Certains proposent même que vous redessiniez cette image dans votre tête. Ne vous inquiétez pas si vous n’arrivez pas du coup.

Faites cet exercice encore et encore jusqu’à ce que vous ne le maîtriser. Cela vous permettra d’éduquer votre esprit à voir les choses de la bonne manière et de vous canaliser sur l’essentiel.

Ce que vous entendons et voyons un rôle important su notre vie. Alors, pour développer votre confiance en vous, vous devez apprendre à choisir ce que vous voyez et entendez. Il vous faudra même s’il le faut, vous séparer de certaines personnes à cause de leur négativité qui pourra vous infecter. Choisissez avec soin les livres, les films, chansons et vidéos que vous regardez ou lisez. Toutes ces choses vous influencent soit positivement ou négativement. Entourez-vous des personnes qui vous poussent à aller devant et non qui vous tiennent le pied par derrière.

En outre, vous devez apprendre à investir en vous-même. Peu importe ce que vous faites, si vous ne prenez pas le temps d’investir dans votre personnalité, vous ne pourrez pas développer la pensée positive. Il vous faudra lire de nouveaux livres, suivre de nouveaux documentaires, participer aux conférences. Faites quelque chose de nouveau et surtout riez beaucoup. Cherchez toujours de nouveaux moyens pour vous faire plaisir.

Comme exercice, prenez une feuille et un stylo. Notez toutes les pensées qui vous viennent à l’esprit. Peut-être une dizaine. Cela vous donnera une idée sur comment votre système de pensée fonctionne. Si ces petites phases sont négatives, vous avez que vous avez tendance à penser négativement, mais si elles sont positives, cela veut dire que vous êtes sur la bonne voie. Ce qu’il faut faire maintenant, c’est de travailler sur la manière dont vous interprétez ce que vous voyez et entendez.

Quelques citations de pensée positive.

« Chaque jour qui commence est une page vierge. Une étendue de temps qui n’a pas encore été vécue. On peut y écrire ce que l’on veut. Il n’appartient qu’à soi de décider de réussir cette journée, malgré ses contraintes et ses obligations. » Catherine Rambert (Petite philosophie du matin, 2007)

« Nous sommes ce que nous pensons. Tout ce que nous sommes résulte de nos pensées. Avec nos pensées nous bâtissons notre monde. » Bouddha

« Ils ne savaient pas que c’était impossible alors ils l’ont fait. » Mark Twain

« Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles. » Sénèque

« Persévère toujours dans ton entreprise, tu en surmonteras les difficultés. » Citation de l’Orient ; L’Orient en maximes et proverbes (1909)

« Seuls ceux qui se risqueront à peut-être aller trop loin sauront jusqu’où il est possible d’aller. » Thomas Stearns Eliot

« La grandeur s’obtient uniquement par l’entretien constant de grandes pensées. » Wallace Wattles

« Continue de te battre pour ce que tu crois, même si c’est parfois très difficile. Dis-toi que certaines batailles sont plus longues à gagner que d’autres, et ne perd jamais espoir. » Alexandra Julien (Le livre des pensées positives, 2012)

« Il ne faut jamais désespérer, les chagrins et l’affection peuvent amener des résultats improbables ; le marteau qui frappe et la goutte d’eau qui tombe désagrègent même le granit et creusent le métal. » Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 16 septembre 1852.

« Il faut positiver, c’est une façon formidable de vivre. » Citation de Jean Gastaldi ; La pensée positive, 82 (2001)

« La plus grande découverte de notre génération a été de s’apercevoir qu’un homme peut changer sa vie en modifiant sa façon de penser ». William James

« Les gagnants trouvent des moyens, les perdants des excuses. » Franklin Roosevelt

« Croyez en vous-même, en l’humanité, au succès de vos entreprises. Ne craignez rien ni personne. » Baronne Staffe

Conclusion
En général, beaucoup de personnes parlent de la pensée positive, mais peu de personnes comprennent réellement ce que c’est. Même si aujourd’hui dans de nombreux programmes scolaires, dans des centres de formation, tout le monde en parle, est-ce que c’est une notion qui est bien communiquée ?

La réalité c’est que, savoir comment penser positif ne veut pas dire avoir que de bonnes idées dans sa tête. C’est quelque chose qui regroupe de nombreuses autres sous disciplines comme la confiance en soi, la maîtrise de soi, le contrôle de soi, la discipline et autres. Savoir penser positivement est une chose qui s’apprend sur le long terme. C’est quelque chose que vous développez toute votre vie.

Vous ne l’acquérez pas du jour au lendemain. Vous devez comprendre que chaque personne a une prédisposition différente à la pensée positive et la manière dont le concept fonctionne pour l’un, ne le sera pas pour l’autre. La pensée positive est donc une chose à relativiser en fonction des temps et des circonstances, et surtout des personnes qui l’abordent.

Aujourd’hui, de nombreux auteurs en ont fait des cas d’école en choisissant de l’aborder de différentes manières. Alors, pour apprendre à développer la pensée positive, il est important de se faire guider dans le processus surtout en tout début. Rencontrez de nouvelles personnes qui se sont développés dans le domaine et apprenez de nouvelles choses.

Suit le cours TRANSFORME TA VIE 2.0 :  

Pensée positive, procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

Comment développer la connaissance de soi : 6 exercices

La connaissance de soi, c’est quelque chose qui s’apprend. Et c’est loin d’être difficile ! Autrement dit, vous pouvez vous initier rapidement. Il suffit peut-être de recourir à quelques exercices qui vous aideront à identifier vos émotions et à découvrir votre corps.

La connaissance de soi est un parcours indispensable qui vous aidera à bien se connaitre pour construire son projet de vie. Pour ce faire, il est essentiel de stimuler sa connaissance de soi. C’est une forme d’initiation à une profonde connaissance de soi et un pas important pour atteindre le bonheur.

Mais vous pensez que ce n’est guère facile. Et vous vous demandez certainement la stratégie à adopter pour arriver à bien se connaitre, à contrôler ses émotions, ses sentiments.

En plus, parler de soi est le plus souvent difficile. Nous avons parfois l’impression que nous nous connaissons sur le bout des doigts, mais le problème est que nous consacrons peu de temps pour faire le point, pour penser et écrire.

La connaissance de soi serait donc un outil indispensable, incontournable qui nous aiderait à réaliser nos objectifs dans la vie, des objectifs qui ne sont pas toujours constants. On est souvent confronté à de nouvelles situations, à de nouveaux défis que ce soit au niveau personnel ou professionnel.

Nous nous permettons de vous proposer un ensemble d’exercices pour développer la connaissance de soi. C’est parti !

Mieux se connaitre pour mieux vivre !

Tout d’abord, pour réussir à nous connaitre, il faudrait connaître nos objectifs et les outils pour les réaliser. Est-ce que je suis fait pour tel travail ? Est-ce que je peux commencer une nouvelle aventure amoureuse et la réussir ? Autant de questions importantes qui nous viennent à l’esprit et auxquelles on aimerait répondre.

Mais cela ne consiste pas seulement à relever et à écrire «noir sur blanc » machinalement ce qui pourrait faciliter ou empêcher la réalisation de nos objectifs.

Il est nécessaire de prendre une distance par rapport à soi, comme il s’agissait d’une autre personne, bref, il faut essayer d’objectiver cette introspection. Mais quels outils utiliser pour développer sa connaissance de soi ?

EXERCICES: Liste

  • 1. Qui suis-je.

Cet exercice vous aidera à voir clair en vous, à développer votre connaissance de soi, autrement dit, à connaitre qui vous êtes en ce moment-là, et la personne que vous aimerez devenir dans le futur.

Mais ce qui est le plus intéressant est de déterminer les moyens qui vous permettront de devenir cette personne dont vous rêvez, que vous aimeriez devenir. Quel moyen adopter pour y parvenir ?

Mettez- vous en situation en organisant un entretien intime, autrement dit un « tête-à-tête avec soi-même », et surtout soyez honnête avec vous-même, sinon cet exercice sera une perte de temps.

Il va de soi qu’il y aura de bonnes et de mauvaises réponses, toutefois, le but de cet exercice est de fouiller, d’explorer au fin fond de soi pour en découvrir tous les détails, que vous les admettiez ou non.

Pas de complaisance, il ne s’agit pas de se construire une personnalité idéale dans le but de se réconforter, mais bien de connaitre qui l’on est réellement. Cela pourra vous aider à être à l’avenir plus clairvoyant dans vos comportements, dans vos actions.

CONNAIS-TOI AVEC TRANSFORME TA VIE 2.0 :  

Exercices de conaissance de soi, procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

  • 2. Énumérations de vos points forts et faible: exercice efficace pour une connaissance de soi 

L’exercice consiste à prendre deux feuilles blanches et de tracer une ligne médiane pour en obtenir deux colonnes sur chaque feuille.

Puis, prenez tout votre temps pour compléter chaque colonne, en toute honnêteté, puisque l’objectif recherché consiste à dépister la vraie personne qui est tapie en vous, pas celle que vous désirez être, que vous feignez d’être ou que vous supposez être.

En étant sincère envers vous-même, cet exercice vous permettra de développer votre connaissance de soi, de vous connaitre profondément, de découvrir ce que vous avez dans le ventre !

Sur la feuille 1 énumérez les qualités et les défauts de votre «personnalité ».

Sur la feuille 2 parlez de vos goûts », dressez une liste des choses que vous aimez et des choses que vous haïssez.

Peu importe le temps que cela prendra. Évitez la précipitation en effectuant cet exercice, il n’y a pas le feu comme on dit ! Au contraire, essayez de creuser profondément, d’aller au fin fond de votre être.

En principe, cela demandera plusieurs jours, et même 1 ou 2 semaines. Essayez aussi d’y réfléchir même en étant loin de votre feuille, cela vous permettra de mettre au point votre « profil personnel » progressivement.

Mais quand même ne laissez pas trainer les choses, veillez plutôt à délimiter l’exercice dans le temps et à ne pas dépasser les deux semaines. Auquel cas, vous risquez de rester bloqué au niveau de cette première phase !

Il est capital, voire crucial que tout soit écrit. Ces notes vous serviront de bases de travail palpables pour la suite de cette introspection.

Et après ?

Une fois qu’on a commencé à développer la  connaissance de soi de manière approfondie et sincère, deux solutions peuvent s’offrir à nous :

  • Accepter qui l’on est et tout laisser tel quel… Après tout l’essentiel c’est qu’on est arrivé à se connaitre et c’est déjà un avantage. Mais, dommage, il aurait été utile d’aller plus loin, de creuser davantage.
  • Ou alors, comme deuxième solution essayez d’améliorer les qualités et de corriger les défauts pour évoluer vers le meilleur, pour avancer et développer plus sa confiance en soi, et parvenir par voie de conséquence à changer sensiblement sa vie.

Certes, cet exercice de la connaissance de soi nous permettra de découvrir ce qu’on aime vraiment et ce que l’on n’aime pas. Et cela est très important, mais ce qui l’est davantage, c’est que cette introspection sincère nous aidera à améliorer concrètement notre bien-être.

Comment ? Tout simplement en veillant à faire souventefois ce que l’on désire vraiment et à s’éloigner des choses qu’on déteste.

Une fois vos points forts et vos qualités bien définis, cela vous permettra de voir plus clair en vous. Cela vous aidera en même temps à faire face à la majorité des situations difficiles de la vie et à vous surpasser plus facilement, et même plus naturellement.

La vie devient plus abordable, la sérénité bien plus réelle. Bien évidemment, l’échec est toujours possible, mais on le juge autrement, avec plus d’assurance et d’objectivité.

Cet exercice sur la connaissance de soi nous permettra aussi de corriger nos défauts, nos torts, nos points faibles. Rien n’est immuable dans la vie, tout peut être changé, du moment que nous serons animé par cette volonté de devenir meilleur, de réussir cette quête du bonheur.

C’est en voulant modifier ce qui ne nous satisfait pas que nous arriverons à développer notre confiance en soi et parvenir par conséquent à améliorer notre niveau global de bien-être au quotidien.

Mais attention, essayer de « devenir meilleur » chaque jour ne signifie pas que vous allez vous transformer en quelqu’un d’infaillible, de parfait.

Devenir meilleur c’est essayer de supprimer, ou au moins de filtrer les choses qui ne donnent pas satisfaction, et que nous détestons en nous. C’est une manière de rendre meilleur le ressenti que nous éprouvons envers nous-même.

  • 3. La ligne de vie: exercice pour mieux se connaître

Cet outil vous permettra de « relire votre histoire personnelle ».

C’est un exercice sur la connaissance de soi qui vous aidera à retracer le parcours de votre histoire personnelle et professionnelle, à déterminer les raisons qui expliqueraient votre situation actuelle et de vous offrir un cap vers l’avenir.

Comment faire ?

Tracez une ligne horizontale qui tend vers l’avenir, faites un point au milieu, incarnant le « maintenant ». Ensuite, essayez de noter les différentes situations et expériences qui ont marqué votre passé. Cherchez s’il y a eu un ou des événements marquants et s’il y a eu un « avant » et un « après ». Notez vos meilleurs souvenirs, les périodes les plus difficiles par lesquelles vous avez passé, les tournants de votre vie. Notez aussi, vos rêves d’enfants, le métier dont vous avez rêvé. Essayez de voir pourquoi vous avez changé de vocation, si cela vous a donné pleinement satisfaction. Notez les moments où vous vous êtes senti heureux, épanoui sur le plan professionnel, les leçons que vous en avez tirées.

Si vous avez changé d’environnement professionnel, essayez d’expliquer ce qui vous a poussé à le faire. Si vous avez cessé toute activité professionnelle pour une raison une autre, essayez de noter ce que vous avez enduré, comment vous l’avez vécu. Vous avez certainement rencontré des personnes qui vous ont impressionné, nommez-les et essayez de voir ce qu’ils vous ont apporté de bénéfique.

Cette ligne de vie vous aidera à mieux vous cerner à développer votre connaissance de soi, à déterminer ce qui pourrait être important pour vous.

La deuxième partie de cet exercice sur la connaissance soi consiste à rédiger un petit script, qui retracera vos objectifs à court et à long terme pour l’avenir.

Une fois vous avez achevé cette ligne de vie, nous vous appelons à cogiter sur ce que vous avez enduré et comment vous pensez réaliser les buts que vous avez établis pour votre avenir.

  • 3. Tenir un journal des émotions.

Ecouter ses émotions peut être bénéfique pour développer sa connaissance en soi. C’est un exercice assez pertinent qui vous aidera à glaner des détails sur votre propre personnalité, mais aussi de recueillir plus d’informations sur d’autres personnes ou sur diverses situations.

Pour tout cela, tenir un journal des émotions serait une méthode subtile pour faciliter la connaissance de soi.

Restez à l’écoute de votre état émotionnel. C’est une manière de découvrir les émotions qui se répètent dans votre quotidien, colère, tristesse, dégoût, surprise, joie…tout en essayant d’aller au fond des choses pour comprendre leurs origines, pour tenter de les expliquer.

Cela peut être un exercice sur la connaissance efficace et très payant. Vous arriverez de cette façon à connaitre tous les petits recoins, tous les petits secrets enfouis de votre vie.

Ne dit-on pas que la meilleure façon de gérer les autres est d’apprendre à se gérer soi-même. Plus vous vous connaissez, plus vous pourrez réussir vos relations avec les autres, plus vous construisez des ponts de confiance et plus vous serez épanoui.

  • 4. Le yoga pour contrôler son corps

Le yoga est un exercice de la connaissance en soi très intéressant. Le yoga vous permettra de vous ressourcer intérieurement. Car arriver à contrôler son corps, c’est apprendre à maitriser ses gestes intérieurement et à les penser de manière approfondie. Saisissez cette opportunité pour réfléchir à tout ce que vous avez noté antérieurement sur votre journal, sur votre ligne de vie.

Essayez cet exercice tous les matins au réveil pendant une quinzaine de minutes. Vous découvrirez tous ses bienfaits sur votre état mental et physique. Mais, c’est aussi une manière de développer votre connaissance de soi, et de découvrir vos limites.

  • 5. Prendre soin de soi

C’est un autre exercice de la connaissance de soi qui peut s’avérer très important. Essayez tout simplement de vous dorloter, de vous chouchouter et de prendre du temps pour faire ce que vous aimez/vous inspire. Ne vous privez de rien, quand vous le pouvez. Massages, spa du corps et du visage, activités sportives, relaxation sous toutes ses formes… Tout cela peut vous permettre de vous sentir à l’aise dans votre tête et dans votre peau, de ressentir votre corps et de découvrir ses possibilités et ses limites.

Vous pouvez vous aider d’un coach qui saura guider vos pas et vous aider à vous connaitre davantage.

  • 6. Les couleurs pour faire la connaissance de soi.

Cela peut vous paraitre un petit peu tiré par les cheveux et pourtant, cela pourrait être un exercice passionnant qui pourrait vous aider à développer votre connaissance de soi.

Les couleurs rendent compte de notre vibration. Certaines couleurs peuvent refléter ce que nous ressentons intérieurement. Et cela peut aider à améliorer la connaissance de soi, à se corriger, à avancer.

Pour commencer l’exercice, mettez-vous dans une situation de détente. Puis fixez les couleurs que vous aurez affichées sur votre écran de PC, par exemple. Concentrez-vous et laissez-vous imprégner par une ou deux couleurs qui vous séduisent. Essayez de ne pas faire des corrélations avec vos goûts. Juste laissez-vous entrainer par ces couleurs.

Nous prenons ces quelques exemples.

Par exemple, si vous aimez le rouge, c’est que vous avez besoin de vous sentir en sécurité. Vous cherchez peut-être à avoir du tonus.

Si au contraire, vous avez l’impression de ne pas aimer cette couleur, c’est que peut-être, vous n’êtes pas très heureux dans le milieu où vous êtes né, et que vous refusez ses croyances et ses coutumes.

Si vous sentez une attirance pour le bleu, c’est que vous êtes un passionné de la paix, de la sérénité, et que vous envisagez la méditation comme espace permettant croissance et spiritualité. Vous avez besoin d’exploiter vos expériences pour avancer et progresser dans la vie.

Si en revanche, vous n’aimez pas le bleu, cela signifie peut-être que vous réfléchissez trop et que la méditation ne vous tente pas et que vous avez du mal à vous détendre, à prendre du recul.

CONNAIS-TOI AVEC TRANSFORME TA VIE 2.0 :  

Exercices de conaissance de soi, procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

Ressources externes

Comment arrêter de procrastiner | 10 trucs pour arrêter la procrastination


Remettre les choses au lendemain, nous le faisons tous. Certains le font rarement tandis que d’autres le font systématiquement. Si vous faites partie de la deuxième catégorie, alors vous devez absolument trouver des solutions pour arrêter de procrastiner, et tout de suite.

Remettre les choses à plus tard peut avoir un impact négatif sur votre vie. Vous n’atteindrez pas toujours vos objectifs et vous ne réaliserez pas la moitié des choses que vous auriez aimé faire dans votre vie. Bien que ce soit plus facile à dire qu’à faire, il est tout à fait possible d’arrêter  de remettre les choses à plus tard, et je vous montre comment arrêter de procrastiner à travers cet article.

ARRÊTE DE PROCRASTINER AVEC TRANSFORME TA VIE 2.0 :  

Réussir, procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

D’où vient la procrastination

Avant de vouloir réparer le problème et arrêter la procrastination, il faut avant tout chercher à comprendre la cause. C’est ce qui va nous permettre d’adopter la meilleure approche pour se débarrasser de cette manie de tout remettre à plus tard.

L’anxiété et la confiance en soi

Très souvent, lorsque l’on procrastine, c’est tout simplement à cause d’un manque de confiance en soi. En effet, les choses qu’on remet à plus tard ne sont pas des choses simples à faire que l’on peut réaliser rapidement. Il s’agit souvent d’actions qui demandent du temps, de l’énergie, ou de la réflexion.

Pour les personnes anxieuses ou qui ont peu de confiance en elles, ce genre de tâche peut facilement devenir un défi. L’anxiété étant présente, on aura alors tendance à ne pas vouloir réaliser cette tâche stressante, qu’on n’est pas sûr de terminer rapidement et de façon parfaite. Il peut s’agir par exemple de passer un coup de téléphone important ou de faire une réclamation.

Pour éviter de faire face à cette situation stressante, on reporte les choses, en espérant que le lendemain, on se sente moins anxieux et plus à même de passer à l’action. Arrêter la procrastination n’est pas alors évidente car on se rend compte que souvent, on agit un peu tard, et dans beaucoup de cas, on n’a pas agi du tout.

Le perfectionnisme

Le perfectionnisme est à la fois une qualité et un grand défaut. La majorité des personnes qui procrastinent sont perfectionnistes. En effet, si elles ne sont pas sûres et certaines d’atteindre un résultat parfait pour une action, elles ne passent pas à l’action. Il est toujours mieux de ne rien faire, plutôt que de faire quelque chose qui ne sera pas parfait.

Ces perfectionnistes, comme le nom l’indique, n’acceptent pas l’idée que quelque chose puisse ne pas être parfait dans tout ce qu’ils font. Par conséquent, ils prennent du temps pour avoir tous les éléments en main, afin d’être sûr de produire un travail parfait. Les tâches à faire sont remises à plus tard, parce qu’aujourd’hui, elles ne pourront pas être réalisées parfaitement.

C’est souvent le cas lorsqu’on cherche par exemple à se lancer dans une activité quelconque. On attend de savoir si l’activité nous plaît vraiment, si on va continuer à apprécier cette activité quelques mois plus tard, si on ne risque pas d’avoir de mauvaises surprises plus tard. Par conséquent, les perfectionnistes passent un temps fou à réaliser les choses ou à réfléchir sur les choses et ne peuvent pas s’arrêter de procrastiner.

La distraction

Dans le monde d’aujourd’hui, nous avons des sources de distraction tout simplement innombrables. Nous avons les réseaux sociaux de tout type, les vidéos et photos, les conversations avec les amis. Il y a également la télévision avec ses milliers de programmations. Toutes ces distractions nous dévient facilement de la réalisation de nos tâches.

Naturellement, l’être humain s’oriente vers le côté « plaisir » au lieu du côté « contrainte » lorsqu’il a affaire à une tâche en particulier. Cela est compréhensible, nous préférerions tous ne pas avoir de contrainte dans la vie. Ainsi, lorsqu’on fait un travail en particulier, et que ce travail n’est pas enchantant, on est très vulnérable et très influençable face à toutes les distractions qui viennent à nous.

Arrêter la procrastination est tout simplement impossible dans ces cas. Si on est devant l’ordinateur à faire un travail, le son d’une notification venant d’un réseau social ouvert ne peut que nous inciter à changer de fenêtre de travail et basculer vers le réseau social en question. Ce dernier étant plus distrayant, on a naturellement tendance à y rester longtemps, voire très longtemps, car la distraction n’y a pas de limite. Ainsi, nous reportons notre travail.

Une mauvaise estimation du temps

Si beaucoup de personnes savent bien gérer une planification et prévoir combien de temps exactement une tâche va leur prendre, beaucoup n’y arrivent pas et ont une mauvaise gestion du temps.

Les personnes qui procrastinent se disent, je pourrais le faire demain, j’aurais le temps. Ils estiment que la date butoir est parfaitement atteignable, même en reportant les choses. Le fait qu’on a tendance à reporter encore et encore, fait que notre date butoir s’approche de plus en plus. Même avec très peu de temps restant, nous avons quand même tendance à nous dire qu’il y a une chance de finir ce qu’on a à faire.

Beaucoup agissent à la dernière minute et réalisent les choses à temps, le stress du retard pouvant booster la productivité, quand d’autres n’y arrivent pas. La mauvaise estimation du temps de travail peut être également une conséquence de la procrastination, et non une cause. Elle peut être les deux à la fois.

Les personnes prévoyantes ont tendance à anticiper, même plus que ce qu’il ne faut, quand les personnes qui procrastinent font confiance au fait qu’ils ont le temps, et reportent continuellement.

Comment arrêter de procrastiner

La technique des deux minutes

Il a été démontré que lorsque l’on ne fait rien, nous avons tendance à vouloir continuer à ne rien faire. Par contre, lorsque nous sommes dans le feu de l’action, nous sommes plus amenés à enchaîner d’action en action. Cela prouve que pour pouvoir commencer à faire quelque chose, il nous faut un élément déclencheur.

La règle des deux minutes est une solution qui a fait ses preuves pour répondre à la question de comment arrêter de procrastiner. Le principe est de commencer à faire ce qu’on doit faire, pour seulement deux minutes. Deux minutes d’action devraient vous motiver, vous ne vous engagez pas à tout finir ou à rester des heures, uniquement deux minutes. Commencez pendant deux minutes, à écrire les premières lignes de votre article, ou à ranger votre maison en ramassant le linge sale, etc.

Vous allez vous rendre compte que les deux minutes que vous avez passé à faire quelque chose, c’est l’élément déclencheur. Vous étiez parti pour deux minutes, mais le processus est enclenché, et vous aurez tendance à continuer ce que vous faites. Il vous fallait tout simplement cet élément déclencheur.

Cette technique des deux minutes est très efficace pour arrêter de procrastiner. Dans la majorité des cas, elle vous amène soit à finir totalement, soit arriver à la moitié des actions que vous deviez faire.

Mettez-vous au travail dès le matin

Le matin, c’est le moment de la journée où on a le plus d’énergie. Notre corps et notre esprit viennent de se réveiller et sont frais pour travailler de façon efficace et productive. Contrairement à la fin de journée, le matin on n’est pas fatigué puisqu’on vient juste de se lever. C’est donc le meilleur moment où l’on est capable de se donner à fond dans des actions.

Pour arrêter la procrastination, faites toutes les tâches que vous devez faire le matin. Si vous n’y arrivez pas le matin où vous êtes en pleine forme, vous aurez beaucoup de mal l’après-midi. De plus, lorsque vous travaillez tôt, une fois les tâches effectuées, vous en serez débarrassés. Une tâche finie est une tâche qu’on n’a plus à faire.

Occupez-vous d’abord des tâches que vous avez tendance à remettre au lendemain. Ce sont les choses que l’on n’a pas envie de faire qui nous demandent le plus d’énergie, aussi bien physique qu’intellectuelle. D’où l’intérêt de les faire quand on est plus à même de les faire.

Tous les êtres humains étant différents, certaines personnes débordent d’énergie le soir et ont beaucoup de mal le matin. Le plus important ici, c’est de savoir exactement à quel moment de la journée est-ce qu’on peut être au top de notre énergie et de notre productivité. C’est à ce moment-là qu’il faut en profiter pour faire les choses pour arrêter la procrastination.

Éliminez toutes les distractions

Nous l’avons vu plus haut dans les raisons qui poussent à procrastiner. On remet toujours au lendemain parce qu’on se laisse facilement aller à la distraction. Qui n’a pas envie de se regarder un bon film au lieu de faire le ménage, ou bien de discuter avec ses amis sur les réseaux sociaux au lieu de terminer un travail de lecture.

En éliminant toute distraction et toute source de distraction, vous n’aurez rien d’autre à faire que de travailler. En effet, nous sous-estimons souvent les effets des distractions en nous disant « juste une minute ». Très souvent, la minute se transforme en heure. On répond à un message, puis à un autre, et sans nous en rendre compte, on est sur un réseau social depuis déjà une heure.

Comment arrêter de procrastiner et de se laisser distraire ? Faites en sorte de ne pas être notifié du tout de quelque événement que ce soit sur votre téléphone ou ordinateur. Vous pouvez mettre votre téléphone en mode silencieux lorsque vous travaillez, vous l’oublierez facilement ainsi. Sur votre ordinateur, vous pouvez installer des applications qui vont tout simplement bloquer l’affichage de toute source de distraction comme les réseaux sociaux et les chaînes de vidéos. Ainsi, même si l’envie vous y prenait, l’application vous bloquerait automatiquement.

Faites des petites actions

Une des grandes causes de notre procrastination, c’est tout simplement l’ampleur de la tâche qu’on a à faire. Très certainement, lorsque l’on se retrouve en face d’un travail énorme qui demande du temps et de l’effort, on a moins envie de se mettre à l’action. Nous sommes facilement découragés.

Pour arrêter de procrastiner et se mettre à l’action, il suffit de diviser une grosse charge de travail en plusieurs tâches. Si par exemple vous devez faire le grand ménage, notez tout ce qu’il y a à faire pour diviser cette grosse tâche en plusieurs petites tâches. Vous aurez donc comme petites tâches : ramasser le linge sale, lancer une machine à laver, balayer le sol, laver le sol, faire la vaisselle, passer un chiffon sur les placards, laver les vitres, etc.

Vous allez désormais vous retrouver face à beaucoup de petites tâches. Ce sera plus facile de vous dire, aujourd’hui je vais faire cette petite tâche et demain je vais faire celle-là. Vous pourriez même attaquer la tâche suivante dans la même journée. Ainsi, pour arrêter la procrastination, il vous suffit de remplacer une grosse charge de travail décourageante par des petites actions à faire qui sont plus motivantes et qui vous permettront d’avancer.

Fixez-vous des échéances

Pour arrêter de procrastiner, une autre méthode efficace est de se fixer des échéances. Il arrive que dans les tâches que nous avons à faire, il y a déjà des dates butoirs imposées et qui ne dépendent pas de nous. Dans ces cas, très souvent, nous passons à l’action, mais tard, à la dernière minute. Pour le cas des tâches à faire où il n’y a pas forcément de date butoir, ce sera à vous de vous imposer une échéance.

Tant que vous n’aurez pas défini une date à laquelle vous devez avoir fini un travail, vous aurez tendance à faire traîner ce travail de jour en jour. Même si vous avez tout le temps, décidez d’une date, tout simplement parce qu’autrement, vous n’allez pas avancer. Pour que ce soit encore plus efficace, cette date doit correspondre à quelque chose. En effet, si vous vous fixez une date sans conséquence, lorsque la date arrivera, vous repousserez les tâches et fixerez une nouvelle date, et ainsi de suite.

Il faut que le jour de la deadline, si vous n’arrivez pas à réaliser votre travail ou votre tâche, il y ait une conséquence négative. Cela va vous motiver pour arrêter le procrastination. Par exemple, l’échéance d’un ménage à faire pourrait être le jour où vous inviterez des amis, ainsi, vous vous sentirez dans l’obligation de finir le ménage pour ne pas être embarrassé devant vos invités.

Donnez-vous des récompenses

Voici une autre méthode qui pourrait beaucoup vous motiver pour arrêter de procrastiner. Tout simplement, lorsque vous arrivez à finir une tâche sans que vous l’ayez eu à la remettre au plus tard, donnez-vous des récompenses. Bien que se mettre au travail et finir ce qu’on a à faire devrait être des actions normales de la vie de tous les jours, vous donner des récompenses à chaque fois vous motivera pour petit à petit, changer vos habitudes.

Choisissez quelque chose que vous aimez et qui vous fait plaisir. Il peut s’agir par exemple d’une tablette de chocolat ou d’un bon film. Maintenant, privez-vous absolument de ce plaisir. Le but est de vous accorder ce plaisir uniquement quand vous n’aurez pas procrastiné. Ainsi, lorsque par exemple vous aurez fini votre grand ménage, vous pourrez vous faire plaisir avec un petit dessert, et pas avant.

Cette récompense vous motivera pour passer à l’action, et petit à petit, va vous donner l’habitude de faire les choses, sans qu’il n’y ait plus de récompense plus tard. En effet, votre nouvelle récompense sera la satisfaction d’avoir réalisé des choses. Comme vous étiez adepte de la procrastination, vous ne pourrez que voir les effets bénéfiques d’arrêter de procrastiner et ce sera çà votre bénéfice.

Faites une to-do list

Une to-do list, c’est tout simplement une liste avec écrit dessus, tout ce que nous devons faire. Faire une to-do liste a deux avantages et vous permet d’arrêter la procrastination.

Tout d’abord, en mettant à l’écrit tout ce que vous avez à faire, vous allez pouvoir visualiser ces tâches d’un coup et savoir où vous en êtes. Très souvent, en plus de la procrastination, il nous arrive aussi d’oublier ce qu’on a à faire. En mettant tout à l’écrit, on voit tout ce qu’on a à faire, et pour quand il faut le finir. En effet, une to-do list doit être datée, sinon, elle n’évoluera jamais et vous n’allez pas avancer.

Ensuite, le deuxième avantage, c’est qu’au fur et à mesure que vous finirez ce que vous avez à faire, vous pourrez mettre une croix ou barrer cette tâche de votre to-do list. Une fois que vous allez expérimenter cela, vous allez vous rendre compte que ça fait un bien fou de voir une tâche barrée sur une liste. Cela vous montre que vous avez avancé dans ce que vous aviez à faire.

Pour arrêter de procrastiner, écrivez tout ce que vous devez faire et gardez tout le temps cette liste avec vous afin que vous la mettiez à jour au fur et à mesure.

Parlez de vos objectifs

Si vous souhaitez arrêter la procrastination, parlez de vos objectifs autour de vous. En effet, des études montrent qu’en partageant nos objectifs, nous avons 50 % de chance de plus de les réaliser. Le principe ici n’est pas de seulement partager les choses, mais également de trouver des personnes, qui pourraient être vos partenaires.

Lorsque vous cherchez à réaliser quelque chose, entourez-vous de personnes qui ont le même combat que vous. Oui chaque combat est unique, mais l’objectif final est le même pour tout le monde, être efficace. Ainsi, entourez-vous de personnes comme vous et partagez vos objectifs et vos envies. Cela va vous permettre de rester motivé, car vous saurez que vous n’êtes pas seul. Dans les moments de perte de motivation, vous aurez également ces personnes qui seront là pour vous remotiver, et cela marche également dans l’autre sens.

Comme on réussit rarement seul, pour arrêter la procrastination, parlez-en à vos amis ou votre famille, et ils vous seront d’un grand soutien.

Notez vos progrès

Prenez note de tous vos progrès et de toutes vos réalisations. Cela va vous aider à rester motivé. En effet, rien n’est jamais acquis et même si vous avez réussi à arrêter de procrastiner, vous pourriez avoir encore des moments de faiblesse et lâcherez prise. Pour cela, notez tous vos progrès, et pendant vos moments de démotivation, revoyez-les.

C’est ce qui va vous motiver à avancer et à travailler. La visualisation de tous les efforts accomplis vous poussera à continuer. De plus, il s’agit d’une récompense pour tout ce que vous avez pu réaliser. Ce cahier ou cette feuille de papier retrace tout votre combat.

Reprenez-vous en main

Ce n’est pas forcément évident à admettre, mais lorsque vous prenez soin de vous, cela peut aider à arrêter de procrastiner. Prendre soin de soi, c’est se prendre en main, passer du temps à se faire beau ou belle, bien s’habiller, bien se coiffer, manger sainement, etc.

Notre mode de vie a une grande influence sur notre comportement au quotidien. Si on a l’habitude de traîner le matin en pyjama, cette habitude va faire en sorte qu’on va être paresseux toute la journée. Au contraire, si dès le matin vous vous douchez, vous vous habillez bien et prenez le petit déjeuner, cela aura une conséquence positive sur votre journée. Pour un mode de vie sain, choisissez ce que vous mangez, faites du sport et sortez au soleil, sortez avec des amis, restez propre et gardez une maison propre et ne vous laissez pas aller à la paresse.

Lorsqu’on a un mode de vie saine, notre corps est plus dynamique et apte à faire des exercices ou des tâches demandant de l’énergie physique. De même, les hormones de notre cerveau s’activeront pour nous pousser à nous motiver, et accomplir des choses.

Comment arrêter de procrastiner ? Vous avez maintenant toutes les réponses à cette question et c’est à vous de jouer. Imaginez le bien fou que cela vous procurera d’atteindre tous vos objectifs et de réaliser toutes vos envies.

ARRÊTE DE PROCRASTINER AVEC TRANSFORME TA VIE 2.0 :  

Réussir, procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

Questions à se poser pour se connaître soi-même? 10 plus importantes

Comment se connaître soi-même, c’est d’abord se poser les bonnes questions. On pense souvent bien se connaître, mails on se rend vite compte que ce n’est pas toujours le cas.

Réussir à se connaître, c’est s’ouvrir des portes et pouvoir faire des choix qui nous correspondent et nous rendent heureux.

Pour arriver à cela, j’ai dressé pour vous une liste de questions pour se connaître soi-même. Répondez à ces questions, et grâce à cet exercice, vous allez pouvoir faire un pas de plus vers la connaissance de soi.

  1. Quelles sont mes plus grandes forces?

Comment se connaître soi-même ? En connaissant ses forces. Ainsi, commencez par lister au moins trois ou quatre de vos plus grandes forces. Ces forces, c’est ce que vous allez exploiter en vous, et c’est ce qui va vous aider à avancer. Il peut s’agir de force mentale, psychologique, ou même physique.

Prenez note de vos forces, et à chaque fois que vous serez face à une action spécifique, pour pourriez y faire appel. Aussi, lors de vos moments de faiblesse, relisez cette liste de forces que vous aviez relevées. Cela va vous aider à vous redresser.

  1. Quel était mon rêve d’enfance?

C’est une des premières questions pour se connaître soi-même que vous devez vous poser. Lorsque vous étiez plus jeune ou enfant, vous aviez sûrement des rêves. Aujourd’hui, avez-vous réalisé ces rêves, ou  pas du tout? Quel chemin votre vie a-telle prit?

Vous poser cette question, c’est faire le point dans votre vie. Déterminez à quel instant est-ce que vous vous êtes dévié de ce rêve et quelle en était la raison. Identifiez qu’est-ce qui vous a empêché de suivre la voie que vous vouliez emprunter étant plus jeune.

Vous allez ainsi répondre à la question « comment se connaître soi-même ». Vous allez grâce à cela savoir, si c’est l’influence des autres qui vous amené à changer de chemin, ou si vous aviez tout simplement changer d’envies.

CONNAIS-TOI AVEC TRANSFORME TA VIE 2.0 :  

Exercice de conaissance de soi, procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

  1. Où et avec qui est-ce que je suis le plus à l’aise ?

La sécurité, c’est quelque chose de fondamental chez l’être humain. Quand je vous parle de sécurité, il s’agit du fait que vous vous sentiez à l’aise auprès de quelqu’un. Il peut s’agit de votre conjoint, d’un membre de votre famille, d’un ami ou même d’un collègue.

Dans votre vie, auprès de quelles personnes est-ce que vous vous sentez le mieux entouré, et où vous sentez que vous pouvez être vous-même à 100%. Vous pouvez vous exprimer librement sans penser à ce que les autres pensent ou peuvent dire.

Lorsque vous identifierez cela, vous n’allez pas négliger l’impact que ça aura dans votre vie. Ne serait-ce que le fait de vous en rendre compte et que vous en preniez conscience. Pour savoir comment se connaître soi-même, il est important, comme ici, de connaître sa zone de confort ainsi que les éléments qui nous mettent à l’aise.

  1. Mon passé ou mon futur me bloque-t-il ?

À vous de déterminer qu’est-ce qui vous angoisse le plus dans votre vie, votre passé ou votre futur. Cette question pour se connaître soi-même a une grande importance, car on a  souvent tendance à avoir du mal à se concentrer sur le présent.

S’il s’agit de votre passé, apprenez à pardonner et oublier. Peu importe ce qui vous retient dans le passé, vous débarrasser de ce fardeau vous sera très bénéfique. Quant au futur, bien qu’il y ait des éléments extérieurs que vous ne pouvez pas maîtriser, faites en sorte de faire au mieux de votre côté et arrêtez d’angoisser sur des éléments que vous ne maîtrisez pas.

Vivre au présent, c’est ce que vous avez de mieux à faire. Vous pouvez avoir des souvenirs, mais sans que cela vous gâche la vie. Vous pouvez avoir des doutes, mais sans que cela finisse par vous stresser et vous bloquer. Voilà comment se connaître soi-même.

  1. De quoi suis-je le plus fier?

Autrement dit, qu’est-ce qui vous rend le plus fier dans votre vie? Votre fierté, ou vos fiertés, c’est ce qui va vous pousser vers l’avant et vous motiver dans toutes les actions que vous allez entreprendre. Repensez à tout ce que vous avez accompli dans votre vie, et relevez tous les instants de réussite, même les plus petits.

Si vous ne trouvez pas de quoi vous pouvez être fier, alors commencez dès maintenant. C’est une raison de plus de travailler sur quelque chose que vous pourrez accomplir et dont vous serez heureux. Finalement, la question pour se connaître soi-même ici, c’est « de quoi suis-je plus fier, sinon, que vais-je faire pour devenir fier ? »

  1. À qui dois-je pardonner pour avancer dans la vie ?

Comment se connaître soi-même pour pouvoir avancer dans la vie. Tout simplement, il ne faut avoir de rancunes envers qui que ce soit ou quoi que ce soit. Pardonner, c’est lâcher prise, et se débarrasser d’un fardeau qui nous empêche d’avancer.

Lorsque vous décidez de pardonner à quelqu’un, vous vous rendrez compte à quel point cela soulage. Vous allez même regretter de ne pas l’avoir fait plus tôt. En effet, quand vous ne pardonnez pas, une partie de vous reste dans le passé, et n’avance pas. Par conséquent, vous n’avancez pas non plus dans la vraie vie.

La question pour se connaître soi-même, c’est « à qui dois-je pardonner ». Quand je vous parle de pardonner, ce n’est pas seulement envers quelqu’un d’autre, cela peut être aussi envers vous-même. Vous pourriez vous reprocher des choses et vous ne vous le pardonnez pas. Faites la paix avec vous même dès à présent.

  1. Que dois-je faire pour être meilleur dès aujourd’hui ?

Même si vous ne vous l’avouez pas, vous savez pertinemment ce qui vous empêche de ne pas être au meilleur de vous même. La plus pertinente des questions pour se connaître soi-même, c’est celle-là.

Une fois que vous irez devant le miroir, que vous allez arrêter de vous mentir à vous même, vous aurez la réponse à votre question. Qu’est-ce qui va faire que je vais finalement avancer? Et si vous le décidez, vous allez commencer à avancer, et à être fier de vous. Ne vous voilez plus la face derrière des fausses excuses.

Savoir comment se connaître soi-même, c’est savoir ce qui se cache déjà en nous, mais que nous n’exploitons pas. Ainsi, déterminez les actions que vous devez faire dès à présent pour avancer.

  1. Qu’est ce que j’aimerais faire, mais que je ne fais pas?

Il s’agit ici d’une bonne question pour se connaître soi-même. En effet, nous avons tous une liste de choses que nous aimerions accomplir, mais nous ne passons jamais le cap. Chercher à savoir qu’est-ce qui nous bloque dans nos actions, c’est se donner une réponse à la question « comment se connaître soi-même ?».

Faites la liste de ces choses que vous souhaitez faire et faites-les, sans chercher des excuses. Passez tout simplement à l’action et vous allez vous rendre compte qu’en fait, il n’y avait aucune raison de ne pas les faire.

Vous pourriez passer trop de temps à réfléchir, ce qui donne ainsi le temps de perdre la motivation, d’avoir peur, de changer d’avis, etc. Avec devant vous la liste des choses que vous aimeriez faire, commencez par passer à l’action et à cocher certaines lignes.

  1. Quelles personnes m’inspirent le plus et pourquoi ?

Pour savoir comment se connaître soi-même, vous pouvez faire référence à ceux que vous admirez dans la vie. Nous avons tous dans la vie des personnes que nous admirons. Il peut s’agir de notre père quand on était petit garçon, ou d’un super héros. Une fois adulte, nous avons plutôt de l’admiration pour des mentors ou des modèles.

Une question pour se connaître de soi-même, c’est « qui est mon idole » ? En effet, nous avons tendance à vouloir ressembler à nos idoles. Vous pouvez avoir une ou des personnes qui vous inspirent dans la vie, mais sans que vous les connaissiez forcément. Déterminez qui sont ces personnes et pourquoi est-ce que vous les admirez ? Voudriez-vous être comme eux ?

  1. Comment est-ce que je me vois dans cinq ans ?

C’est la question pour se connaître soi-même que vous devez vous poser. Aujourd’hui, est-ce que vous vous imaginez déjà dans cinq ans ? Sinon, essayez de vous imaginer dans cette situation future.

Si vous ne changez absolument rien à ce que vous faites déjà aujourd’hui, comment et où serez-vous dans quelques années ? Et si vous apportiez des améliorations à votre présent, cela va-t-il faire une différence sur ce que vous serez d’ici cinq ans ?

Comment se connaître soi-même, c’est savoir comment on se voit dans quelques années. Posez-vous cette question et vous allez prendre conscience des actions que vous devez faire, ou que vous devez arrêter de faire.

CONNAIS-TOI AVEC TRANSFORME TA VIE 2.0 :  

Exercice de conaissance de soi, procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

11 exercices pour avoir une bonne image de soi

Vous êtes-vous déjà mis devant votre miroir en vous demandant si vous vous aimiez ? Avoir une bonne image de soi, c’est la clé du bonheur. Beaucoup ont cette bonne image d’eux-mêmes, d’autres l’ont un peu trop, et certains ne l’ont pas du tout.

Si vous faites partie de la dernière catégorie, vous avez besoin de faire quelques exercices pour reprendre confiance en vous et être un peu plus à l’aise dans la vie.

Pour pouvoir être vraiment heureux, vous devez absolument avoir une bonne image de vous. Je vous propose 11 exercices pour avoir une bonne image de soi, pour que vous puissiez commencer cette étape vers l’acquisition du bonheur et de la confiance en soi.

  1. Listez vos qualités

Le tout premier exercice à faire pour avoir une bonne image de soi, c’est de se focaliser sur le positif. Pour cela, faites la liste de vos qualités. On dit souvent que les écrits restent, alors je vous propose de faire cette liste sur un papier ou un cahier.

Pensez à tout c’est positif chez vous, et ne pensez pas à autre chose de négatif. Commencez par tout ce qui vous plaît ou ce que vous trouvez joli chez vous au niveau de l’aspect physique. Continuez ensuite sur d’autres aspects comme les traits de caractère.

L’importance de noter sur un papier, c’est que tout simplement de temps en temps, vous pourrez relire ce que vous avez écrit. Cette relecture a pour but de vous positiver. Nous avons tous une part de qualités en nous, et c’est sur cela que vous devez vous concentrer.

Vous continuez à douter de vous ? Dites à vos proches de lister vos qualités à votre place et prenez note de ce qu’ils vous diront. Souvent, des  personnes très proches peuvent nous connaître très bien, voire mieux que nous-mêmes.

  1. Focalisez-vous sur les priorités

Savez-vous quelles sont vos priorités dans la vie ? Le deuxième exercice d’image de soi que vous devez faire, c’est de vous concentrer dès à présent sur l’essentiel et uniquement l’essentiel. Mettez de côté tout ce qui ne vous fait pas avancer.

En vous recentrant sur ce qui compte vraiment, vous allez remarquer que pendant longtemps, vous perdiez du temps sur des choses futiles. Parmi les choses qui ne sont pas prioritaires dans votre vie, vous pouvez compter par exemple ce que pensent les autres de vous.

Ce qui est prioritaire, c’est votre bonheur, et il passe par de la confiance en soi. Cela vous permet de vous fixer les bons objectifs de vie. Cela peut concerner votre vie professionnelle, votre vie sociale, et surtout votre vie personnelle. Si vous n’êtes pas heureux vous-même, vous ne pourrez pas rendre les gens autour de vous heureux.

  1. Faites-vous des compliments et des félicitations

Comment avoir une bonne image de soi ? En s’auto-congratulant. Il n’y a pas  de mal à se féliciter soi-même lorsque l’on a accompli quelque chose dont on est fier, et je vous encourage fortement à le faire. Les félicitations doivent d’abord venir de vous-même, avant de venir des autres.

De même, pour les petits accomplissements du quotidien, qui peuvent même être insignifiants, prenez l’habitude de vous en féliciter. Cela va fortement augmenter votre estime de soi et l’image que vous avez de vous-même. Il n’y a pas de petite victoire dit-on.

Enfin, comme on le dit souvent, on n’est jamais mieux servi que par soi-même. Il ne s’agit pas seulement d’un dicton, mais d’une réalité. Lorsque vous vous trouvez belle, ou que vous aimez votre robe ou votre coiffure, allez devant le miroir, et faites-vous des éloges. Vous devez apprendre à vous aimer. Cet exercice d’image de soi doit être pratiqué tout le temps. Faites-en une habitude.

  1. Sachez dire non

Beaucoup vont se reconnaître, car oui, dire non est une simple action, qui est pourtant difficile. On a trop souvent peur de frustrer les autres.

Comment avoir une bonne image de soi ? Et si vous osiez dire non ? Une fois que vous aurez franchi ce cap, vous allez découvrir deux choses. La première découverte que vous allez faire, c’est que lorsque vous dites non, le monde ne s’écroule pas et tout continue à aller bien. Et non, on ne vous hait pas à vie à cause de ça. La deuxième chose que vous allez découvrir, c’est que dire non, ça fait un bien fou.

Mais, cela, vous ne le saurez pas, tant que vous n’aurez pas commencé à dire non à tout ce qui ne vous plaît pas ou tout ce que vous ne pouvez pas faire. Cessez de dire oui pour faire plaisir aux autres, pensez à vous, tout simplement parce que dans des situations inverses, on ne vous dira pas forcément oui. Dans cet exercice pour avoir une bonne image de soi, le plus dur est de commencer, mais une fois le non sorti, vous allez vous dire « c’était si facile » !

  1. Acceptez vos imperfections

Non, personne n’est parfait, et oui, vous avez beaucoup d’imperfections, comme beaucoup de monde. Vous êtes loin d’être une exception. Ce qui pourrait être une exception, c’est le fait que vous n’acceptiez pas ce fait.

La majorité des personnes que vous jugez parfaites ou idéales sont pleines d’imperfections, qui sont assumées, et qui ne se voient pas. En effet, une fois assumés, une fois acceptés, ces petits défauts deviennent invisibles. Essayez.

Arrêtez de vous focaliser sur ce petit défaut de votre visage. Vous verrez qu’en une journée où vous n’y penserez pas, vous auriez passé la journée comme si ce défaut n’existait pas. Mais, il existe, il fait partie de vous, et vous devez l’accepter, sans vous fustiger et sans vous prendre la tête. Dites-vous que c’est juste un petit défaut, et le monde ne va pas s’écrouler à cause de ça. Avoir une bonne image de soi, c’est aussi accepter ses imperfections.

  1. Citez des affirmations positives

Cet exercice d’image de soi très efficace, bien qu’elle puisse prêter certain à rire. Se répéter des citations positives engendre de la positivité en vous.

De façon régulière, à haute voix, répétez des choses positives et ayez de la conviction en les répétant. Par exemple, dites-vous « je m’accepte comme je suis et je suis fière de moi ». À force de vous le répéter, vous allez finir à y croire, sans y prêter attention, et vous allez voir, les choses se feront toutes seules.

Appelée aussi la méthode Coué, cette technique d’autosuggestion a fait ses preuves et il n’y a pas de raison que vous ne vous y essayiez pas. Comment avoir une bonne image de soi ? En passant à l’action. Dans tous les cas, cela ne peut pas vous faire de mal. Au pire, cela va vous faire du bien.

  1. Faites de la visualisation positive pour améliorer votre image de soi

La visualisation positive est également un très bon exercice d’image de soi. Lorsque vous avez une action à faire sur le court terme, accordez-vous du temps au calme, fermez les yeux et imaginez comment les choses se passeront.

Lorsque vous commencerez à imaginer les choses, pensez à une suite positive. La limite, c’est votre imagination. A vous de faire des scénarios de ce qui se passera vraiment. La nuit avant de dormir ou lorsque vous êtes déjà au lit, faites la visualisation de ce que vous aurez à faire le lendemain, et imaginez des scénarios et des conséquences positifs.

Grâce à cet exercice pour avoir une bonne image de soi, vous allez être plus positif dans votre tête. Cela peut aussi influer réellement sur les faits le jour venu. Toutes les pensées positives de la veille influeront sur votre journée de façon à ce que tout se passe à merveille. Le plus important, c’est de remplir vos têtes de pensées positives.

  1. Faites la liste de tous vos exploits

Il ne s’agit pas ici de jouer à l’individualiste, mais de tout simplement lister les belles choses que vous avez réussies dans votre vie.

Mettez cette liste à l’écrit, afin que vous puissiez la relire régulièrement. Listez tout ce que vous avez accompli de positif dans votre vie et les choses dont vous êtes fier. Cela peut être professionnel, social, personnel, ou peu importe. Le plus important, c’est que vous vous rendiez compte que vous aviez accompli de belles choses, et qu’il n’y a pas de raison que cela ne continue pas.

Vos réussites, vous devez en être fier, et vous devez même vous faire des compliments par rapport à cela de temps en temps. Je vous recommande fortement cet exercice pour avoir une bonne image de soi. Soyez et restez positifs. D’ailleurs, lire et relire vos anciens exploits va vous motiver pour réussir de nouveaux projets, et pourquoi pas, de vous surpasser.

  1. Passez à l’action, tout de suite

Oui, si vous vous demandez encore jusqu’ici comment avoir une bonne image de soi. Alors, arrêtez de vous poser des questions et passez à l’action. A un moment donné, vous devez vous faire violence.

Ce que vous devez faire concrètement, c’est arrêter de réfléchir. Lorsqu’on  réfléchit trop, on a tendance à décortiquer tous les pour et les contres, tous les doutes, toutes les raisons de ne pas aller jusqu’au bout, etc., et on finit par ne plus rien faire. Bien évidemment vous devez réfléchir avant de faire une action, mais la réflexion éternelle ne vous incitera pas à agir.

Pour changer, ne vous donnez même plus le temps de réfléchir, passez à l’action immédiatement. Faites tout de suite ce que vous devez faire. Vous verrez, vous allez-y arriver, et très facilement. Si vous réussissez cet exercice d’image de soi, vous allez vous demander, mais pourquoi ai-je perdu autant de temps à réfléchir, alors que ça n’a rien fait avancer du tout. Vous n’aurez plus le temps d’avoir peur et de vous poser mille questions inutiles qui vous bloquent.

  1. Entourez-vous de personnes positives

Oui, on dit que le bien attire le bien, et le mal attire le mal. C’est exactement pareil dans le cas présent. Si vous souhaitez vous entourer d’ondes négatives, entourez-vous de personnes négatives, tristes, pessimistes, etc.

Au contraire, si vous souhaitez des ondes positives autour de vous, entourez-vous de personnes positives. On dit que le sourire est contagieux et c’est réel. Le fait de vous entourer de personnes optimistes et heureuses vous permettra de l’être à votre tour. Cet exercice pour avoir une bonne image de soi est une source de joie. En effet, ce sera la bonne humeur des autres qui va déteindre sur vous.

Pour améliorer votre confiance en vous, vous devez non seulement faire un travail profond avec vous même, mais aussi avec les autres. Ce qui est facile, c’est qu’il vous suffit de vous entourer des bonnes personnes. Évitez les personnes qui vous tirent vers le bas et fréquentez celles qui vous motivent.

  1. Faites une activité qui vous passionne

Faites une liste des choses qui vous passionnent dans la vie. Cela peut être une activité sportive ou un loisir quelconque. Une fois que vous avez identifié quelque chose qui vous plaît ou qui pourrait vous plaire, foncez.

Intégrez un club ou une association et pratiquez cette activité. Cela va vous permettre déjà de vous vider l’esprit de toutes vos pensées, pour vous concentrer sur quelque chose d’autre et focaliser vos pensées et votre énergie sur une chose qui vous plaît. C’est un début à la confiance en soi et un pas de plus pour avoir une bonne image de soi.

Cet exercice pour avoir une bonne image de soi est très important. De plus, souvent vous allez être entouré de personnes qui aiment les mêmes choses puisque vous vous retrouvez autour de la même activité. Profitez-en pour libérer votre esprit et communiquer. Grâce aux loisirs, votre esprit se désinhibe et se relâche. Vous allez vous relâcher aussi et vous commencerez petit à petit à avoir confiance en vous. C’est là la clé pour avoir une bonne image de soi.

Comment développer la connaissance de soi? 9 Exercices pour se connaître

La connaissance de soi, comme les termes l’indiquent, c’est le fait de se connaître soi-même, à tous les niveaux, aussi bien psychologiques que spirituels.

Développer la connaissance de soi, c’est se permettre de découvrir ses vraies forces et faiblesses, mais également ses envies, ses désirs profonds, etc. Ainsi, se connaître, c’est pouvoir se définir des objectifs de vie et faire des choix qui nous correspondent vraiment. C’est aussi savoir dire oui ou non aux opportunités de la vie qui se présentent, aussi bien au niveau personnel, social ou professionnel.

Voyons comment développer la connaissance de soi à travers 9 exercices concrets, que vous pourrez dès à présent pratiquer de façon régulière.

 

  1. Écrivez sur vous

Le premier exercice pour développer la connaissance de soi est bien simple. Nous n’avons pas tous l’habitude de le faire, mais écrire est un très bon moyen de développer la connaissance de soi. Commencez avec un papier et un stylo, au lieu de vous mettre à écrire sur un clavier d’ordinateur.

Faites deux colonnes sur votre feuille. Commencez par écrire qui vous êtes dans la première colonne et soyez sincère avec vous-même. Entrez dans les détails et notez chaque trait de votre personnalité, de votre être et de tout ce qui se rapporte à vous : vos points forts et points faibles, ce que vous aimez et détestez, ce que vous appréciez et n’appréciez pas chez les autres, et chez vous-même, etc.

Sur la deuxième colonne, écrivez ensuite ce que vous souhaitez être, ce que vous souhaitez changer en vous et ce que vous faites pour arriver à ce changement. Si vous avez écrit précédemment que vous êtes une personne timide, et si vous souhaitez devenir moins timide, écrivez-le juste en face de ce que vous aviez écrit, dans la deuxième colonne.

C’est la première étape pour développer la connaissance de soi. En effet, on apprend à mettre à l’écrit ce qu’on est ou pense être, ce qui rend les choses plus concrètes et bien réelles. Cette action de mettre à l’écrit a beaucoup plus d’impact que de se dire simplement les choses dans la tête. Les écrits restent.

 

  1. Discutez avec vos proches

A la suite de vos écrits, vous pourrez demander à vos proches ce qu’ils pensent de vous. Il ne s’agit de leur montrer ce que vous avez écrit et d’avoir leurs avis dessus. Récoltez tout simplement leurs avis sur votre personne et sur ce qu’ils pensent réellement de vous. Voilà comment développer la connaissance de soi.

Cela vous permettra de confronter qui vous pensez être et qui vous êtes réellement. Vous allez savoir si vous vous connaissez bien, ou pas.

Voilà pourquoi cette question doit être posée aux personnes qui vous connaissent le plus. Il peut s’agit de vos parents, votre conjoint, votre frère ou sœur, des collègues de travail ou des amis très proches qui vous connaissent assez bien.

Restez objectifs lorsque vous allez confronter ce que vous avez écrit et ce qu’on dit de vous. En effet, cela nous arrive de se voiler la face et se faire croire certaines choses. On peut très bien se tromper sur notre personne, et vous ne devez pas en vouloir aux autres d’être sincères sur leur avis. Ainsi, il faut rester objectif quand on écoute les avis de nos proches, car ils peuvent être différents de ce que nous on pense. C’est très important pour développer la connaissance de soi.

CONNAIS-TOI AVEC TRANSFORME TA VIE 2.0 :  

Exercices de conaissance de soi, procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

  1. Tenez un journal

Oui, il s’agit d’un journal intime qui ne sera qu’à vous et sur lequel vous allez noter ce qui ne concerne que vous.

Pour développer la connaissance de soi, vous allez tout écrire dans votre journal. Notez les périodes où vous ressentez des émotions fortes comme la colère, la tristesse, ou la joie. Notez pourquoi vous ressentez ces sentiments, quels sont selon vous les éléments déclencheurs.

Notez tous les moment importants que vous traversez, et même les moments moins importants du quotidien. Vous pourriez, sans vous en rendre compte, mettre à l’écrit un moment anodin aujourd’hui, mais qui ne le sera pas plus tard.

Faites-le pendant au moins 6 mois. On libère son esprit et ses pensées en retranscrivant tout sur son journal. Relisez-vous ensuite au bout de plusieurs mois, vous allez vous rendre compte que vous aurez du recul par rapport à tout ce que vous aurez écrit. Vous risquez même d’être surpris de ce que vous avez pu écrire en vous disant : ai-je vraiment fait ça, ai-je vraiment pensé ça, etc.

C’est un très bon exercice pour développer la connaissance de soi car vous allez découvrir des éléments du passé que vous aurez oublié. Rares sont ceux qui ont une mémoire d’éléphant, et votre journal vous servira de mémoire.

 

  1. Faites de la méditation

Comment développer la connaissance de soi grâce à la méditation ? Ne paniquez pas, une auto-méditation peut vous aider, et sans que ayez à  intégrer un centre ou un groupe. Vous pourrez rester chez vous.

Méditer, ce n’est pas sorcier et cet exercice peut se pratiquer seul. L’action de méditer n’est pas forcément liée à la pratique du yoga ou autre religion. Vous pouvez être une personne lambda et pratiquer la méditation, à votre niveau, et selon votre besoin. Consacrez-vous du temps libre tous les jours. Quelques minutes suffisent.

Ne considérez pas cela comme une perte de temps. Lorsque vous commencerez à pratiquer la méditation de façon régulière, vous allez vous rendre compte de ses bienfaits sur vous, au niveau psychologique, spirituel, et surtout au niveau de votre bien être.

Pour développer la connaissance de soi, vous avez besoin d’être dans un endroit calme, chez vous. Fermez les yeux et videz votre tête de l’environnement qu’il y a autour de vous. Ne pensez plus à rien. Le but est de penser à soi, à ce qu’on est, à ce qu’on veut faire. Plus précisément, pensez à qui vous êtes, quels sont objectifs et comment les atteindre.

S’il y a trop de bruit chez vous, vous pouvez essayer d’arriver plus tôt au travail le matin, pour vous consacrer une dizaine de minutes de silence.

Méditer, ce n’est pas seulement se mettre au calme et se mettre dans une certaine position. Vous pouvez très bien méditer lorsque vous êtes seule en train de faire votre sport ou même en allant à l’église. Tant que vous pourrez vous libérer l’esprit de ce qui vous tracasse au quotidien.

 

  1. Faites des tests de personnalité

Avez-vous déjà fait des exercices de personnalité ? Si ce n’est pas le cas, c’est un excellent exercice pour développer la connaissance de soi.

Il existe une multitude de tests de personnalité disponibles en ligne, que vous pouvez facilement remplir. A titre d’exemple, nous pouvons citer le test psychologique MBTI. Il y a également l’enéagramme qui aide beaucoup au niveau du développement personnel.

Ces tests pour développer la connaissance de soi prennent habituellement moins de 15 minutes à remplir et il s’agit très souvent de questions à choix multiples.

Lorsque vous effectuez les tests, essayez d’être le plus honnête possible avec vous même afin de ne pas fausser les résultats. Aussi, essayez de répondre à toutes les questions afin d’optimiser au mieux les résultats. Autrement, le test sera faussé.

Vous n’allez peut être pas être surprit des résultats, car vous devez vous connaître un petit peu quand même. L’objectif, c’est que vous preniez conscience de qui vous êtes vraiment, et c’est ainsi que le test de personnalité est un très bon moyen pour développer la connaissance de soi. Il vient appuyer vos certitudes ou vos doutes, et selon les tests, vous aident grâce à des conseils, à encore mieux vous connaître.

 

  1. Observez et apprenez des autres

Voici un exercice pour développer la connaissance de soi qui est très anodin. Il vous suffit d’observer les autres, ceux qui sont autour de vous, et de les écouter.

Ne choisissez pas qui écouter en particulier, il peut s’agir de n’importe qui dans votre entourage, peut être même une personne qu’au départ, vous ne connaissez pas très bien.

En écoutant les autres et en les observant, vous allez mieux les connaître, ou mieux comprendre comment ils fonctionnent. Vous allez automatiquement vous en servir comme un miroir pour vous refléter, et vous allez retrouver des points communs, ou des points complètement divergents.

En apprenant d’eux, vous allez vous améliorer et cela va vous aider à vous remettre en cause et atteindre ainsi vos objectifs. Très souvent, ce que vous observez chez les autres, et qui vous touche, est aussi présent chez vous. Vous pourrez découvrir du bon, mais parfois aussi du mauvais. Vous pourrez faire le parallèle avec certaines situations qui vous sont propres.

Toujours dans la démarche de développer la connaissance de soi, listez ce que les autres vous inspirent. Prenez du temps de façon régulière, et passez ce temps à relire vos écrits. Cela va vous permettre de vous rapprocher de vos rêves et de vos objectifs. Cela permet également de ne pas perdre l’habitude que avez enclenché dans le processus de développement de la connaissance de soi.

 

  1. Changez vos habitudes

Pour développer la connaissance de soi, il faut prendre connaissance de ses habitudes, que ce soit les habitudes quotidiennes, ou celles que l’on a de temps en temps face à certaines situations qui nous arrivent.

Cela peut sembler étonnant, mais très souvent on a des habitudes, et on les fait, sans s’en rendre compte. Ce que vous pouvez faire dès aujourd’hui, c’est commencer à noter chacune de vos habitudes, toutes. Si vous ne les notez pas, vous risquez de vous retrouver à dire « je ne fais pas ça », alors qu’il s’agit d’une habitude que vous avez, mais que vous faites sans vous en rendre compte.

Ensuite, faites le bilan en séparant ce que vous estimez être les bonnes habitudes et les mauvaises. Ce premier exercice écrit vous fait prendre conscience de ces fameuses habitudes, qui font de vous ce que vous êtes et vous permet de mieux vous connaître.

Pour aller plus loin et enclencher une démarche de développement personnel, changez vos mauvaises habitudes. Allez-y petit à petit puisqu’il s’agit d’une habitude, et c’est très difficile de s’en défaire.

 

  1. Découvrez vos limites

Pour savoir si vous avez une bonne connaissance de vous-même ou pas, vous devez être capable de connaître vos limites.

Commencez par découvrir de nouvelles expériences. En effet, si vous ne faites jamais rien de nouveau, vous ne saurez pas quels sont vos limites. Il s’agit en quelque sorte de sortir de votre zone de confort. Vous saurez alors si vous êtes du genre à prendre des risques, ou à rester dans ce qui vous rassure. Tentez différentes expériences, qu’il s’agisse de rencontrer de nouvelles personnes, faire un sport ou une autre activité, etc.

Ensuite, apprenez à vous motiver. Quand vous êtes en manque de motivation, que ce soit dans la vie de tous les jours ou au travail, trouvez des moyens de vous motiver et voyez si cela marche. Développer la connaissance de soi, c’est aussi chercher à savoir qu’est ce qui nous motive dans la vie, qu’est ce qui nous pousse vers l’avant et quels sont nos limites.

 

  1. Restez ouvert d’esprit

Une des étapes les plus importantes pour développer la connaissance de soi, c’est de rester ouvert d’esprit.

Cet exercice pour développer la connaissance de soi n’en est pas vraiment un. Il s’agit plutôt d’une attitude à adopter. En effet, essayer de se connaître, c’est prendre le risque d’être déçu. Déçu de ce qu’on pensait être et ce que l’on est vraiment.

Très souvent, cette déception vient de l’extérieur. En effet, lorsque vous demanderez à vos proches de vous décrire de la façon la plus sincère possible, vous risquez de découvrir des traits de caractères que vous ne pensiez pas avoir.

Ainsi, garder un esprit ouvert permet d’assimiler ces remarques, et de les utiliser à bon escient, pour mieux changer les choses. Si vous ne regardez pas la vérité en face et si vous vous cachez, ce n’est pas se connaître ou chercher à se connaître. L’exercice de développement de la connaissance de soi perd alors tout son sens.

CONNAIS-TOI AVEC TRANSFORME TA VIE 2.0 :  

Exercice de conaissance de soi, procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

Connaissance de soi : Comment se connaître soi-même?

 

 

La connaissance de soi. Le bonheur n’a pas de prix pour tout individu. Le plus riche en bonheur c’est certainement celui qui connait bien ses besoins réels dans la vie, celui qui se connait soi-même, qui connait sa propre identité parmi tant d’autres. Comment se connaître soi-même?

Dans la vie chaque individu doit se forger une identité propre. Car chacun, à un certain moment de sa vie, a des objectifs bien déterminés pour vivre comme il se doit. Car être heureux dans la vie nécessite un certain nombre de choix à faire. Pour parvenir à faire ces choix, il faut avoir une certaine maturité et une maitrise de soi-même. Il faut se forger une personnalité pour être considéré, pour pouvoir se faire des amis, pour pouvoir convaincre, pour pouvoir réussir dans la vie.

Tant que la personne n’a pas encore réussi à se faire une identité propre liée à son personnage et à se connaître soi-même , il lui sera alors difficile d’avancer dans la vie. L’idéal est donc d’apprendre à se connaitre soi-même. Il existe alors toute une palette de pistes pour s’enquérir soi-même de sa personnalité. À travers votre personnage, vos capacités réelles, votre potentiel, votre caractère, votre vertu, ce qui vous motive dans la vie, ce dont vous vous identifiez.

Si vous entreprenez la démarche de la connaissance de soi et que vous entamez les actions pour se connaître soi-même, c’est sans doute un riche parcours qui vous attend. Et les résultats attendus sont hautement incommensurables pour vous. Vous ainsi serez capable de faire les choses selon votre désir sans quelqu’un pour vous mener en bateau, vous serez simplement libre de faire vos choix. Mais sachez-le, le chantier qui vous attend est long, dur et plein d’embuches, mais il n’y a pas le feu, il n’y a aucune raison que vous n’y parveniez pas. Vous ne le regretterez nullement, car vous saurez ainsi qui vous êtes réellement.

Dans cet article nous verrons ce que c’est que la connaissance de soi et comment se connaître soi-même.

Qu’est-ce que la connaissance de soi ?

Comment se connaître soi-même? La connaissance de soi est l’ensemble des savoirs qu’un individu amasse sur lui-même durant toute une grande partie de sa vie à travers diverses expériences. Il s’agit donc d’une cohérence singulière de connaissance, dans l’idée où, à son niveau même, l’élément connaissant et la matière à connaitre sont les mêmes. Cette complexité principale rend obligatoire une recherche soutenue de l’objectivité si ce savoir doit s’agir de quelques effets. La connaissance de soi  et se comment se connaître soi-même, requiert la franchise de la raison, l’esprit critique et à moindre mesure une certaine prise en compte du regard périphérique des autres. Par son aspect subjectif, la connaissance de soi demande aussi pour se raffermir les besoins métacognitifs et par conséquent, le gain de discernement sur les particularités personnelles entraine une connaissance plus cohérente. Cette connaissance peut posséder diverses formulations pour l’individu lui-même : qui suis-je, quelle est mon identité, quel est mon caractère, quelle est ma personnalité, entre autres.

Qu’est-ce que cela signifie se connaître soi-même ?

Se connaitre soi-même peut avoir plusieurs significations. La citation « connais-toi, toi-même » peut suffire pour en élucider les faits réels. Dans un premier temps, cela signifie que toute autre connaissance peut être nulle ou inutile si l’individu ne connait pas sa propre personne. Cela intègre bien sûr plusieurs aspects, la nature de la personne, sa physiologie, entre autres. Ce sont là des aspects communs à chaque individu. Se connaitre soi-même signifie également connaitre ce qui n’est pas propre à chacun. Il s’agit là des désirs de la personne, de ce qui lui fait peur dans la vie, des rêves qu’il a, etc. il faut aussi souligner que se connaitre soi-même traduit le fait aucune autre personne ne peut mieux sonder votre personne que vous-même. Dans ce volet, la personne est seule à posséder cette maitrise de soi. Les parents, les amis proches, les éducateurs, les voyants …, aucun d’entre eux n’est capables d’expliciter ce dont vous êtes vraiment.

Avantages de la connaissance de soi : comment se connaitre soi-même ?

Bien évidemment la connaissance de soi présente des bénéfices notoires pour la personne. La connaissance de soi  et bien se connaître soi-même nous aide à mieux interagir avec son environnement immédiat, avec les autres. Ainsi toutes les décisions prises concernant la vie sont mieux cernées et maitrisées. Ainsi grâce à cela, les personnes pourront adapter leurs attitudes à toutes les circonstances de la vie. En vous lançant dans un projet de connaissance de soi, vous vous donnez l’occasion de prendre votre liberté par rapport aux actes limitatifs qui vous enchainent dans vos peurs, vos convictions, vos considérations fallacieuses. Un ensemble de comportements qui est conséquence d’une réelle absence de connaissance de soi.

La connaissance de soi vaut au-delà d’une banale curiosité, c’est une grande considération de vos sentiments, de vos désirs, de vos souffrances, entre autres. C’est ce qu’on appelle une écoute de soi. Une maitrise de votre personnalité comble l’écart entre vous et la confiance en soi, l’estime de soi et votre véritable être.

CONNAIS-TOI AVEC TRANSFORME TA VIE 2.0 :  

Exercices de conaissance de soi, procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

Désavantage à ne pas se connaitre : comment se connaitre soi-même ?

Ne pas apprendre à se connaitre soi-même présente des risques pour la personne. Comment voulez-vous avoir un certain équilibre de vie si vous ne vous connaissez pas. La question est plutôt logique. L’être humain a un besoin de s’affirmer, d’intégrer la société, d’occuper des responsabilités, prendre des décisions importantes. Ne pas se connaitre, c’est un risque réel de mettre en péril l’ordre normal des choses, dans votre vie. Vous ne pourrez jamais connaitre les autres et l’univers qui vous entoure sans avoir la connaissance de soi.

Dans tous les domaines de la vie, la réussite passe obligatoirement par une connaissance absolue de vos forces et faiblesses. Si de nombreuses personnes enchainent les échecs, c’est parce qu’elles se sont trompées lourdement sur leur besoin personnel, leur caractère, leurs capacités réelles, leurs qualités, leur défaut … L’individu risque ainsi de perdre confiance en soi, se rejetant la faute de ses échecs.

Comment apprendre à se connaitre : cernez votre caractère

Pour réussir à vous connaitre réellement, vous devez surtout connaitre votre vrai caractère. Car chaque individu possède un caractère qui lui est propre. Les traits de caractère montrent comment vous êtes réellement par rapport à votre psychisme. Êtes-vous quelqu’un de méthodique, ou quelqu’un de confus ? Êtes-vous responsable ou plutôt distrait ?

Un ensemble de questions dont vous êtes seul à pouvoir donner des réponses. Une manière simple de vous connaitre et d’avoir du résultat qui sont conforme à votre personnalité réelle. Mais surtout, ne vous précipitez pas, car l’enjeu est important. Là il est évidemment question de toutes les situations qui font ressortir vos traits de caractère. Alors il vaut mieux que vous soyez sure de donner les réponses adaptées. Ne vous habillez pas d’un trait de caractère qui n’est votre. Il faut faire ressortir celui que vous avez réellement et non celui que vous aurez aimé avoir.

Comment apprendre à se connaître soi-même: connaitre vos aptitudes

Les aptitudes constituent vos capacités réelles, vos connaissances, vos potentiels, vos dons, vos talents, entre autres. En chaque individu dort un talent caché, alors c’est cette aptitude dont il est question. Il ne s’agit pas de votre bon niveau de français, ou de vos bons résultats en sport, entre autres, mais c’est la forme d’intelligence que vous possédez. Cette intelligence qui vous fera dévernir un acteur du monde des activités. Car beaucoup de personnes se trompent souvent sur leur vrai potentiel, c’est pourquoi elles enchainent échec sur échec. Se connaitre soi-même passe aussi par une connaissance de ses aptitudes. Votre aptitude vous fera épanouir dans la vie, car vous serez sollicité et payé sur cela. Vous pourrez ainsi servir les autres grâce à vos capacités, vos dons, votre talent. Il est donc important de les faire ressortir.

Comment apprendre à se connaître soi-même: stimulez votre conscience

Pour apprendre à se connaître soi-même, il est important de définir vous-même vos propres objectifs. Il faut les associer à l’ensemble des faits qui ont marqué votre vie passée et présente. Cette association entre vos objectifs et les évènements remarquables de votre vie montre votre réelle personnalité. Pour vous connaitre davantage, il est aussi important de prendre en compte vos croyances, ce qui vous détermine et vous distingue des autres.

Toujours dans la lignée de réveiller votre conscience pour vous connaitre vous-même, vous devez mettre en avant vos aptitudes. Désormais vous ne devez compter que sur vous-même en utilisant votre liberté et la confiance en soi. Et s’il le faut, n’hésitez pas à repartir de zéro. Jouez sur votre propre code moral et faites-en votre clé pour aller de l’avant et réussir. Une nouvelle organisation de votre vie permet de prendre conscience de vous-même et de connaitre réellement qui vous êtes.

Comment apprendre à se connaitre : allez à la découverte du monde

Toujours dans la manière de parvenir à vous connaitre vous-même, il est primordial que vous partiez à la conquête du monde. Pour cela donnez-vous du temps et de l’espace. Accordez-vous un temps pour réfléchir sur vos besoins, vos aptitudes. Si nécessaire accordez-vous des moments de solitude pour murir davantage votre réflexion de connaissance de soi-même. Il faut également prendre en compte de vos passions. Car dans la vie, chaque individu croit en quelque chose qui lui donne de l’intérêt et du bonheur.

L’objectif est de parvenir à découvrir une activité qui définira la ligne conductrice de votre vie. Cela évitera de prendre de mauvaise décision dans votre carrière, des décisions qui vous basculeront entre chômage et emploi. Un  début important dans votre quête de connaissance de soi. Toujours dans cette idée de conquérir le monde pour vous connaitre davantage, un mentor peut vous être utile pour vous guider dans la bonne voie.

Comment apprendre à se connaitre : orientez-vous vers une nouvelle perspective

Pour réussir votre quête de connaissance de soi, vous devez être conscient que personne n’est parfait. Alors, passez-vous du besoin d’être adoré ou aimer par les autres. Prenez en compte les critiques et les mauvaises opinions que certains de votre entourage se font de vous. Ne vous mettez pas dans l’idée de satisfaire tout le monde, oubliez donc ce qu’ils pensent de vous. Connaitre votre personnalité, c’est aussi d’être optimiste, d’être positif. Bannissez toute idée qui met en avant la négativité. Vous pourrez ainsi atteindre le bonheur et vivre de nouvelles expériences grâce à votre ouverture d’esprit.

Également, n’hésitez pas à élargir votre champ de réflexion en vous posant toutes les questions possibles, même les plus complexes. Cela vous mettra en avant dans votre quête de connaissance de soi.

Comment apprendre à se connaitre : restez soi-même

Pour développer la connaissance de soi, l’idéal est de ne pas s’abandonner dans l’excès. Demeurez le plus naturel possible en restant soi-même. Dans votre quête de connaissance de soi, vous avez amassé de nouvelles expériences, agissez donc à fonction de cela. Profitez de votre indépendance pour faire ce que votre conscience réclame : voyages, sports, humour, écriture, restaurant … tout en gardant votre nature, menez votre quotidien en faisant ce que vous avez décidé vous-même.

Soyez également conscient de l’échec tout autant que la réussite, afin de cultiver une bonne connaissance de soi. Car en acceptant l’échec, vous pourrez mieux vous y préparer. La connaissance de soi est un parcours et les épreuves et les erreurs en font partie. Votre nature et votre connaissance de soi se trouvent également dans votre servitude avec votre entourage. Ne vous perdez pas dans votre introspection, sortez parfois et faites vivre votre relationnel avec les autres.

Ce qu’il faut éviter dans votre quête de connaissance de soi

Se connaitre soi-même et la connaissance de soi réclame également certaines choses à éviter. La première chose à éviter est de vous perdre dans l’apparence. Il s’agit du fait d’apparaitre sous un personnage que vous n’êtes pas en réalité. En faisant cela, vous vous mentez à vous-même ainsi qu’aux autres et vous vous construisez une fausse identité de vous-même. Ne vous laissez pas entrainer par la mouvance autour de vous, instaurée par votre entourage, la communauté à laquelle vous appartenez ou les médias.

Il faut essayer de tracer votre propre chemin, n’emprunter pas un parcours qui ne vous convient pas ou qui est celui des autres. Ne vous donnez pas de l’importance en rabaissant les autres, car cela enfreint votre désir de vous connaitre vous-même. Autre fait qui pourrait vous empêcher de vous connaitre, c’est de constamment changer de comportement ou de caractère, il faut rester soi-même.

Vous avez les outils nécessaires sur comment se connaître soi-même. Passez maintenant à l’action pour développer votre connaissance de soi.

CONNAIS-TOI AVEC TRANSFORME TA VIE 2.0 :  

Exercices de conaissance de soi, procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

Image de soi :comment avoir une bonne ou mauvaise image de soi?

 

Image de soi : une bonne ou mauvaise image de soi

Comment notre image de soi peut devenir bonne ou mauvaise? De nombreux évènements de la vie quotidienne peuvent avoir de graves conséquences sur un individu. Il est parfaitement possible qu’une personne puisse avoir une fausse perception d’elle même, une perception erronée de ce qu’elle est réellement, de ce qu’elle peut faire ou ne pas faire. Ainsi, l’explication d’un tel état de choses peut être liée à plusieurs facteurs qui peuvent être soit, un  conditionnement mental de l’individu, soit un événement qui l’a marqué.

Dans ce contexte, l’image de soi est considérée comme une pensée ou une idée que chaque individu se fait de lui-même. Cette image concerne non seulement l’apparence physique, mais également les capacités psychologiques. Vu sous cet angle, l’image de soi peut être assimilée à comment une personne voit son corps, si elle en est fière, ou si plutôt son physique lui suscite des sensations de dégout. Cette même image de soi peut aussi se voir dans les aspirations de chaque personne, dans la grandeur des objectifs qu’elle ose se fixer.

L’image qu’un individu a de lui-même peut toutefois évoluer au fil des ans. En fonction des expériences qui bouleversent soit positivement soit négativement son train de vie, cette image peut changer relativement. Qu’est-ce que l’image de soi à proprement parler ? Quels sont les avantages à avoir une bonne image de soi ? Quels peuvent être les risques liés à une image de soi erronée ? A ces questions et à bien d’autres, vous y trouverez des réponses dans les lignes à suivre.

L’image de soi qu’est-ce que c’est ?

La meilleure manière d’appréhender l’image de soi, c’est déjà de commencer à pouvoir y donner une définition correcte et cohérente. L’image de soi, c’est tout simplement la connaissance de soi, connaitre dans les moindres détails, connaitre son corps, son mental, etc. Mais cela ne se limite pas uniquement à ce niveau.

L’image de soi, c’est également la capacité à avoir une bonne conception de soi, même jusque dans la profondeur de son être. C’est connaitre ses capacités, mais aussi ses limites. C’est savoir de quoi l’on a besoin, avoir une idée précise et claire de ce qui est important pour soi, de ce qui fait son équilibre, de ce qui est vital pour soi. Le plus important avec l’image que l’on a de soi, c’est que celle-ci soit vraie, vérifiée, qu’elle soit en parfait accord avec la réalité. Il est important de connaitre ses forces et de les développer, mais aussi d’avoir une idée claire et précise sur ses faiblesses, de  façon à les  améliorer pour pouvoir évoluer.

En réalité, l’image de soi, c’est cette capacité à pouvoir s’aimer en fonction des informations que l’on a sur son corps ou sur sa santé mentale. Avoir une bonne image de soi devient donc important, car c’est une condition sine qua non pour aspirer au bien-être.

Avoir une mauvaise image de soi peut pousser à douter de soi, à ne pas pouvoir mettre à profit ses forces parce que l’on en doute. Que ce soit dans un cadre professionnel ou même relationnel, une image négative de soi peut être dangereuse dans la construction de rapports solides avec les autres et d’harmonie avec soi-même.

L’image du corps et la construction de l’image de soi

L’image de soi ne concerne pas seulement le mental. Il ne s’agit pas uniquement de cette capacité à connaitre ses forces et ses faiblesses. C’est également et surtout physique. Il est très important pour une personne de pouvoir se sentir bien dans son corps, d’accepter son corps tel qu’il est, de ne pas le considérer comme un problème. L’acceptation du corps fait partie intégrante de l’image de soi. Autant dire qu’une personne qui a une image négative de son corps, de son physique à très peu de chances de se faire une image positive d’elle-même.

Comment  l’image du corps peut-elle influencer l’image de soi ? En réalité une personne qui a du mal à s’accepter elle-même peut être limitée sur le plan mental. C’est donc cette forte corrélation entre le physique et le mental  qui fait que l’individu concerné peut avoir une fausse conception de lui même et donc une mauvaise image de soi.

La construction de l’image du corps est quelque peu influencée par la société, notamment celle contemporaine qui définit des critères qui ont tendance à complexer ceux qui ne s’y retrouvent pas. La société a en réalité défini des normes de beauté auxquels toute personne qui ne répondrait pas est considérée comme ayant un physique reprochable. Ce facteur, comme autant d’autres sont susceptibles  d’influencer l’image du corps, qui par ricochet aura à son tour une influence positive sur l’image de soi.

Certaines personnes au cours de leur vie qui auraient été contraintes à suivre des régimes ou sujettes à des maladies telles que l’obésité, la boulimie ou l’anorexie sont également susceptibles d’avoir une image négative d’elle même. Obsédées par leur apparence, elles n’osent pas  voir au-delà et restent bloquées, s’enfermant ainsi dans un cercle qui ruine et fausse leur image de soi.

AMÉLIORE TON IMAGE DE SOI AVEC TRANSFORME TA VIE 2.0 :  

Exercices d’image de soi, procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

Reconnaitre une mauvaise image de soi

Il existe des signes et des manifestations qui ne trompent pas. Il est assez facile d’arriver à déceler une personne qui a une mauvaise image de soi. C’est d’abord une personne qui ne s’accepte pas comme elle est. C’est une personne qui a du mal à se définir. C’est également une personne qui ne se sent pas bien dans son corps, qui a du mal avec son apparence.

Une personne qui a une mauvaise image d’elle même aura du mal à savoir quelles sont ses forces et ses limites. Généralement, les personnes qui ont une mauvaise image d’elles même ont tendance à se sous-estimer dans la plupart des situations. Elles ne voient que le coté négatif en elles, ou plutôt le négatif qu’elles se sont elles-mêmes créé.

Une bonne image de soi c’est une idée objective, réelle et conforme à la réalité. Cependant, les personnes qui ont une mauvaise image d’elle même ont une conception subjective de la chose, car celle-ci est influencée par plusieurs facteurs. De la même manière, certains individus peuvent avoir une image trop positive d’eux. Les deux cas peuvent s’avérer dangereux. Des personnes peuvent se croire trop parfaites, tandis que d’autres se croient trop nulles. Avoir une bonne image de soi ne consiste pas à se voir comme une créature parfaite. Cette caractéristique est souvent attribuée aux personnes qui ont une trop forte estime d’elles-mêmes ou qui se croient au-dessus des autres.

Les conséquences d’une mauvaise image de soi

Que l’image de soi soit surestimée ou même sous-estimée, elle peut avoir de graves conséquences sur la vie de l’individu. Que ce soit au plan personnel ou même au niveau relationnel, une bonne image de soi quand elle n’est pas objective peut poser problème en ce sens que la santé mentale en est directement affectée. C’est donc la psychologie de l’individu qui souffre en premier lieu de cette image qu’il a de lui même.

Un individu qui a une mauvaise image de lui même peut de ce fait, sombrer dans la dépression, il n’aura pas de  l’amour ni pour sa propre personne, encore moins pour son corps.  Il se laissera facilement influencer par les autres et pire pourra être susceptible de se laisser marcher dessus.

Au niveau professionnel, les personnes qui ont une mauvaise estime d’eux-mêmes ont du mal à être recrutés et même quand ils le sont peinent à maintenir le  poste. Ces personnes fournissent des compétences moindres, car elles n’ont aucune idée de leurs réelles capacités. Sur le plan relationnel, elles ont du mal à se faire des amis, à s’ouvrir aux autres, car ayant peur d’être mal vues, mal jugées. Elles sont caractérisées par une certaine timidité, et un laxisme qui sur le long terme peut les conduire  à la dépression, au suicide.

Il est donc important de prendre le temps de cultiver une bonne image de soi.

Comment avoir une bonne image de soi ?

Au vu des graves conséquences qui peuvent découler d’une mauvaise image de soi, il serait pertinent de pouvoir dès à présent développer la bonne attitude et une bonne image de soi. Cette dernière consiste justement à se faire une bonne image de soi, en se basant sur des caractéristiques objectives.

La plupart des personnes qui ont une mauvaise image d’elles mêmes se fient soit, aux mauvaises actions, soit aux mauvaises décisions qu’elles ont eu à prendre dans leur vie. D’autres par contre se fient à leurs corps, et de ce fait se mettent à le détester et finissent par éprouver une sorte de dégout envers. Avoir une mauvaise image de soi c’est penser que  les autres sont parfaits, mais que vous ne valez rien. Alors qu’en réalité la perfection n’est pas humaine. Alors la question qu’il convient se de poser c’est pourquoi ne pas chercher à mettre en valeur ses atouts au lieu de se centrer sur ses faiblesses ?

De nombreuses activités peuvent permettre à n’importe quelle personne qui le désire de refaire une bonne image de soi. Quelles que soient les conséquences de la mauvaise image de soi, il est tout à fait possible que cela change. Pour les cas les plus graves, démarrer une thérapie peut leur permettre de se remettre sur pied. Il s’agira d’un résultat progressif qui permettra à l’individu de changer peu à peu sa façon de penser. Il faut aussi savoir que les solutions pour changer une mauvaise image de soi peuvent varier selon l’intensité du problème.

Des activités qui permettent d’améliorer l’image de soi

Au-delà des thérapies qui prennent du temps, de nombreuses autres  activités peuvent permettre sur le court terme d’améliorer l’image de soi. Travailler sur son mental par exemple est un moyen à la fois efficace et simple pour parvenir à changer une image de soi négative. La méthode de Coué ou les exercices de la pensée positive sont très efficaces dans ce genre de situation.

Il est aussi fortement conseillé de faire des efforts pour améliorer son physique, notamment lorsque c’est celui-ci qui dérange. Investir sur soi, soigner son apparence, se faire plaisir en optant pour des soins soit à domicile, soit en institut constitue aussi un moyen de mieux se sentir dans son corps. Pour s’aimer, il faut être  capable de prendre soin de son corps. Une autre manière d’améliorer sa bonne image de soi c’est de travailler sur soi de façon à parvenir à se définir. Pour ce faire, il faut prendre en compte ce que vous aimez faire, ce que vous faites réellement, ainsi que ce que vous n’aimez pas faire. Cet exercice vous permettra de déterminer votre comportement correspond à votre véritable image, ce qui vous permettra de mieux vous orienter.

Par ailleurs changer de coiffure, changer de tenue vestimentaire, ou tout simplement changer de style sont aussi des astuces efficaces pour radicalement changer l’image de soi erronée.

Les avantages d’une bonne image de soi

Avoir une bonne image de soi est un luxe que tout le monde doit pouvoir se permettre. C’est un élément aussi simple, mais qui a toute son importance.

Ainsi, quelqu’un qui a une image positive de lui est plus ouvert d’esprit, il est plus posé. Il est conscient que comme tout le monde, il a des défauts amis qu’il a également des forces qui mises à profit lui permettront de réaliser des choses spectaculaires. De cette manière, avoir une image positive vous permet de ne plus voir les autres comme supérieurs ou même inférieurs à vous. Vous pourrez reconnaitre chaque personne à sa juste valeur sans pour autant perdre la vôtre.

L’avantage d’avoir une bonne image de soi, c’est que l’individu se connaitra désormais tellement bien qu’il ne sera plus touché par les différents stéréotypes. Aucun facteur extérieur ne pourra  influencer négativement sa perception de lui même, parce que celle qu’il a déjà est la bonne. Une image positive vous permet de développer vos relations, de ne pas avoir peur d’aller vers les autres, d’ignorer les critiques négatives, le rejet et de vous entourer de personnes qui partagent le même état d’esprit que vous.

Avoir une bonne image de soi vous permet d’améliorer votre personnalité et de vous rendre heureux, tout simplement.

TRANSFORME TA VIE 2.0 :  

Exercices de conaissance et image de soi, procrastination, motivation, confiance, habitudes, plein potentiel, succès

transforme ta vie developpement personnel livre pdf

Booster sa confiance en soi?

Femme à l'extérieur rempli de confiance en soi

Booster sa confiance en soi?

La confiance en soi est une chose très importante, voire essentielle, dans la vie de chaque individu. Elle permet de se surpasser et d’atteindre ses objectifs afin de figurer parmi les meilleurs. Cette confiance en soi est synonyme d’estime de soi et de réussite. Certaines personnes l’acquièrent dès le bas âge tandis que d’autres l’acquièrent au cours de leur vie. Il arrive également que d’autres perdent leur confiance en soi suite à des évènements qui ont perturbé le cours de leur existence. Quoi qu’il en soit, cette confiance en soi mérite d’être constamment développée et renforcée afin qu’elle soit plus solide. Plus vous travaillez sur le développement de la confiance en soi et plus vous aurez foi et confiance en vous. Découvrez comment booster sa confiance en soi.

 

Ne pas faire attention aux regards extérieurs et se concentrer sur soi

Le fait de s’appesantir sur le jugement extérieur et sur l’image que les gens ont de vous peut diminuer votre confiance en soi. Le moyen de booster cette confiance c’est de ne pas vous laisser contrôler par l’opinion publique et de faire la paix avec vous-même.

Ne vous basez pas sur les avis extérieurs pour avoir ou non confiance en vous. Construisez votre propre source de motivation et croyez en vous-même. Votre échelle de valeurs doit être construite par vous-même et non par les autres, gardez votre confiance personnelle et ne vous laissez pas ébranler. Inutile de chercher l’estime et l’approbation dans le regard des autres, concentrez-vous sur votre propre personne et ayez foi en vous et vos capacités.

Le jugement que vous avez de votre personne ne doit pas dépendre de ceux des autres, mais plutôt de vos convictions intimes. Plus vous vous concentrez sur vous-même et plus vous allez booster votre confiance en soi.

 

Faites face à vos peurs

La peur de certaines choses peut influencer votre confiance en soi. Il va falloir que vous appreniez à faire face à vos peurs et à les dominer. Plus vous affrontez ce qui vous fait peur et plus vous allez développer votre confiance en soi.

Dites-vous que vos peurs peuvent être un frein à votre avancement et que vous devez à tout prix vous en débarrasser. C’est bien d’avoir confiance en soi, mais c’est encore mieux de supprimer toutes les lacunes que vous trainez en faisant face à vos peurs.

Si vous avez peur d’insectes ou d’animaux ou de montagnes alors vous pouvez vous rapprocher de personnes qui travaillent dans ce domaine afin qu’ils vous entrainent à surmonter ces obstacles.

Plus vous apprenez à faire face à vos peurs et plus votre confiance en soi va augmenter. Une fois que vous avez réglé le problème avec vos phobies, vous verrez que plus rien ne pourra vous faire peur et vous serez plus confiant que jamais.

 

Admettez vos erreurs

Admettre vos erreurs vous permettra de continuer à persévérer et de réussir à atteindre vos objectifs. Ne faites pas attention à ceux qui vous jugent du fait de vos erreurs et dites-vous que l’erreur est humaine.

Dites-vous également que tout le monde a le droit de faire des erreurs et que ce n’est pas la fin du monde quand vous en commettez une.

Une fois que vous acceptez vos erreurs, vous devez essayer d’en tirer des leçons afin de ne plus répéter les mêmes choses. Chaque personne qui fait des erreurs en tire des expériences et peut refaire plusieurs tentatives pour enfin réussir.

Pour booster sa confiance en soi, il faut vous féliciter à chaque fois que vous faites des erreurs et vous encourager afin de persévérer. Dites-vous que vous aurez une autre occasion de rectifier vos erreurs et que vous avez les compétences pour y arriver.

POUR ALLER PLUS LOIN

Guide Confiance en soi PDF

Soyez tolérant avec votre propre personne

Afin de booster votre confiance, ne vous dévalorisez jamais et ne sous-estimez pas vos capacités et vos compétences personnelles. Soyez tolérante avec votre personne en acceptant vos défauts et vos faiblesses, mais ne les laissez pas prendre le dessus. Ne vous appesantissez pas sur le fait que vous avez des défauts, mais plutôt sur le fait de vous soutenir et de vous encourager vous-même et cela malgré ces faiblesses. Ne soyez pas sévère avec votre personne et ne vous critiquez pas, car cela diminue votre confiance en soi.

Vous devez savoir que vous pouvez être votre propre ennemi tout comme vous pouvez être votre meilleur ami, optez alors pour la deuxième option pour booster votre confiance. Soyez votre propre coach et en cas d’échecs dites-vous tout simplement « félicitations d’avoir essayé, la prochaine fois sera la bonne ».

Être tolérant avec sa propre personne c’est se motiver soi-même et se donner du courage. Évitez de vous dire que vous êtes nul ou que vous ne pouvez pas y arriver.

 

Ne vous sabotez pas 

Il fait partie des sabotages de se dire que vous ne serez pas à la hauteur et que vous allez échouer. Ces phrases qui submergent votre tête risquent de diminuer votre confiance en soi et vous devez à tout prix les éviter.

Le fait de vous saboter vous mène tout droit vers le manque de confiance en soi et fait de vous votre propre ennemi.

Comme évoqué précédemment il faut éviter de vous dévaloriser et de vous saboter si vous voulez vraiment booster votre confiance en soi. Même si vous échouez ou que vous faites des erreurs, soyez bienveillant avec vous-même et ne vous critiquez pas. Vous avez déjà une certaine confiance en vous alors évitez les choses comme le sabotage et la critique qui peuvent la diminuer.

Plus vous vous sabotez et plus vous perdez confiance en vos capacités et vos compétences.

 

Focalisez-vous sur vos qualités

Vous avez des défauts comme tout le monde alors ne vous concentrez pas sur ceux-ci et privilégiez plutôt vos forces et vos qualités. Focalisez-vous sur vos qualités afin de pouvoir faire ressortir le meilleur de vous-même.

N’hésitez pas à faire une liste de vos qualités et vous verrez que vous n’êtes pas nul et qu’il y a des domaines dans lesquels vous êtes sûr de battre tout le monde. Le fait de se concentrer sur vos qualités vous permet d’avoir plus confiance en vous et d’être plus fier de votre personne. Là où tout le monde cite ses qualités, vous aurez à coup sûr votre mot à dire.

Chaque personne a des critères qui la rendent unique et dont elle peut être fière. Cherchez donc quels sont vos talents et qualités afin de mieux booster votre confiance en soi.

 

Soyez positif et éliminez les pensées négatives

Adoptez une vision optimiste de la vie et arrêtez de voir le mal partout. Plus vous pensez de manière positive et plus vous adopterez de nouveaux comportements qui vous aideront à booster votre confiance en soi.

Peu importe la situation, voyez les choses positivement et ne vous laissez pas abattre. Le fait de recevoir des paroles dévalorisantes peut diminuer la confiance en soi et ces paroles peuvent venir de partout et vous devez alors vous y préparer. Pour cela il vous faut penser positivement afin que les affirmations négatives ne vous atteignent pas.

Plus vous positivez et plus vous boostez votre confiance en soi. Dites-vous que chaque jour qui passe, vous prenez conscience de vos qualités et vous appréciez mieux votre personne. Ne faites pas attention aux préjugés négatifs et le mot négatif est à bannir de votre dictionnaire.

 

Ayez un bon entourage

Pour booster la confiance en soi, il est essentiel que vous soyez entouré des bonnes personnes c’est-à-dire celles qui vont activement participer à votre réussite.

Évitez les personnes qui vous donnent des affirmations négatives et qui vous font croire que vous êtes nul et que vous ne pouvez pas y arriver. Ces genres de personnes brisent votre confiance en soi et vous tirent vers le manque de confiance au lieu de vous encourager.

Choisissez des personnes avec qui vous partagez les mêmes visions et qui ont une notion importante de la confiance en soi. Avec elles, vous pourrez booster chaque jour votre confiance en soi et devenir quelqu’un de meilleur. Vous pourrez vous entrainer avec elles et leur demander des conseils. Elles vous redonneront de la motivation ainsi qu’une confiance accrue en soi.

La personnalité d’une personne et le degré de sa confiance peuvent dépendre de ceux qui l’entourent. Vous devez vous entourer de personnes positives afin de mieux développer votre confiance.

 

Soyez vous-même

Vous n’avez pas besoin d’imiter une personne et son style de vie, soyez vous-même et forgez-vous votre propre personnalité. Le fait de copier tout le temps sur une personne relève d’un manque de confiance en soi et un manque d’assurance, car c’est comme si vous ne pouvez pas mener votre vie sans vous référer à sa vie.

Construisez votre propre image sur la base de vos qualités, de vos compétences et de vos capacités afin de booster votre manque de confiance en soi.

Ne cherchez pas à devenir quelqu’un d’autre, car vous ne serez qu’une simple copie.

Acceptez vos défauts et appréciez votre personne telle qu’elle est.

Le fait d’être vous-même vous permet de vous octroyer une personnalité unique au monde. N’ayez pas peur d’être original, car plus vous êtes unique et plus vous serez apprécié pour votre confiance en soi.

Dites-vous que vous avez tous les éléments nécessaires pour vous forger votre propre style de vie sans copier sur une autre personne.

 

Célébrez vos succès

Lorsque vous avez accompli des prouesses et que vous avez obtenu des réussites, n’hésitez pas à les célébrer, car cela vous permettra de booster la confiance en soi.

Le fait de réussir à quelque chose n’est pas donné à tout le monde et on n’obtient pas une réussite tous les jours. C’est une raison pour laquelle vous devez le célébrer en invitant vos amis et vos voisins.

Vous recevrez des félicitations et des compliments de la part des personnes extérieures et cela vous permettra de mieux vous sentir confiant. Ces célébrations seront des évènements importants qui vont marquer votre vie. En dehors de la célébration, faites-vous plaisir lorsque vous réussissez quelque chose, histoire de vous féliciter et de vous motiver encore plus.

Vos réussites aussi minimes qu’elles sont représentent une partie importante de votre puzzle d’exploits et elles méritent d’être célébrées.

 

N’arrêtez pas de travailler

Le fait d’avoir réussi de nombreux exploits et d’avoir atteint de nombreux objectifs ne doit pas être un prétexte pour que vous vous en arrêtiez là. Continuez à vous perfectionner tout en apprenant de nouvelles choses au quotidien et entrainez-vous à de nouvelles missions.

Donnez-vous des objectifs que vous devez atteindre et apprenez à gravir les échelons petit à petit. Lorsque vous avez réussi à un objectif, passez à une étape supérieure afin d’augmenter vos capacités et vos compétences.

Dites-vous que vous avez des tonnes de choses que vous devez apprendre et habituez-vous à vous y entrainer. Plus vous vous entrainez et plus vous découvrirez de nouveaux aspects de votre personnalité ainsi que de nouvelles capacités qui s’étaient enfouies tout au fond de vous. Vous en serez alors ravi et votre confiance en soi va largement augmenter.

 

Ne doutez pas et n’hésitez pas

Éliminez le doute et l’hésitation de votre esprit, car ils constituent d’énormes freins à votre avancement et votre réussite. Les gens qui ont tendance à douter et à hésiter ont souvent peur d’échouer et cela est un manque de confiance en soi.

Le fait d’hésiter vous empêche de vous décider et il est évident que vous ne pourrez pas avancer tant que vous n’avez pas pris de décision. Lorsque vous doutez ou que vous hésitez sur vos compétences, votre confiance en soi diminue, car vous n’avez vraiment pas foi en vos capacités.

Pour booster votre confiance en soi, il faut donc éviter le doute et l’hésitation et cultiver l’optimisme.

N’ayez pas peur de vous affirmer et n’hésitez pas quand il s’agit d’agir ou d’accomplir quelque chose.

Mettez-vous en tête que vous êtes le meilleur et lancez-vous sans aucune hésitation.

Si vous voulez vraiment développer votre confiance en soi, il va falloir que vous vous débarrassiez des mauvaises épines comme le doute et l’hésitation.

POUR ALLER PLUS LOIN

Guide Confiance en soi PDF

Comment travailler sa confiance en soi ?

 

 

travailler le manque de confiance en équipe

Comment travailler sa confiance en soi ?

 

Comment travailler sa confiance en soi? Chaque individu constitue en lui seul un certain nombre de caractères qui lui sont propres. C’est à travers ces caractères que sa personnalité se développe et qu’on le reconnait  parmi ses autres semblables.

Toutefois, ces caractères ou types de comportements divers ne s’acquièrent pas d’un seul coup, il faut les travailler, les développer, les adapter à sa personne. Parmi ces types de caractères, il y’a la confiance en soi, hautement important dans à vie de tout individu.

La confiance en soi constitue une qualité hautement indispensable pour une vie réussie et épanouie. Il incombe donc à tout un chacun de le travailler, à travers de bons gestes et exercices qui tendent à renforcer les acquis et aptitudes qu’on possède. Il suffit d’identifier ces acquis et compétences, de les explorer pour avoir une autre perception plus positive de soi-même. Voici comment travailler sa confiance en soi.

 

Faites une liste de vos réussites

Pour pouvoir travailler sa confiance en soi, il est important d’être conscient de ses acquis et compétences. C’est pourquoi vous pouvez commencer par effectuer une liste des réussites dans votre vie, un exercice tout facile et simple. Cela est  important à faire notamment durant les moments de doutes ou d’incertitudes ou vous perdez confiance en vous et tombez dans des jours noirs.

Ne soyez pas négatif à votre égard, il y’a bien des bonnes choses que vous avez réalisées dans votre vie. Pour retrouver des jours meilleurs et croire en vous et vos capacités réelles, faites un sursaut et montrez que vous êtes capable de vous tirer d’affaire.

Prenez alors une feuille, votre portable, ordinateur ou autre pour énumérer vos réussites. Pour cela, optez pour un lieu calme, convenable et inspirant. N’oubliez rien, ne négligez rien dans votre liste, vos victoires, vos chances, réalisations, des plus grands aux miettes.

Cette énumération a pour objectif de ne pas vous réprouver et de mettre en avant tous vos triomphes depuis votre enfance jusqu’à maintenant. Alors, à la fin, en regardant votre liste, vous serez bien convaincu de vos capacités à réussir dans la vie, à avoir confiance en vous. Considérez grandement cet exercice de comment travailler sa confiance en soi, car il est loin d’être futile.

 

Soyez fier de vos réussites

Cet exercice est dans la continuité de la précédente. Une fois vos victoires listées, vous devez les célébrer à leur juste valeur. La célébration fait partie des exercices les plus importants pour travailler sa confiance en soi.

Souvent, les individus se négligent eux même en banalisant leurs capacités, leurs connaissances, ils se traitent eux-mêmes d’incapables, d’inutiles, tout ce qui est décourageant est bon pour eux. Et pourtant, la réalité est bien différente en fait. Cet état de fait arrive surtout lorsque vous mettez l’accent sur vos faiblesses et vos faillites au détriment de vos forces et victoires.

Commémorer vos réussites permet de développer idéalement votre confiance et met en avant ce qui fait vos forces. Quand vous avez un but dans la vie, alors élaborez un plan et divisez le plan en de petits objectifs simples, réalistes et réalisables. Vos objectifs secondaires réalisés permettront d’atteindre votre but principal dans la vie. Toutefois, pour travailler votre confiance en soi, après chaque petit objectif réussi dans votre plan, ne le négligez pas, célébrez-le comme il se doit et réjouissez-vous du chemin parcouru. Vous emmagasinerez ainsi plus de motivation et de confiance pour réaliser l’intégralité de votre plan.

L’essentiel est donc que vous soyez fier de vos réussites, plus vous les célébrez, plus vous aurez confiance en vous.

 

Gagnez de la motivation et de l’inspiration

Pour travailler sa confiance en soi, il faut davantage renforcer votre esprit positif. Pour cela, allez à la quête de ce qui vous manque pour renforcer votre motivation et votre inspiration.

Faites des activités communautaires en allant par exemple visiter des endroits magnifiques qui donnent de l’envie à plus adorer la vie et à aller de l’avant. Ne restez pas seul dans votre coin et remuez le passé et vos plaies. Vous êtes bien capable de vous mélanger avec les autres, ne vous laissez pas convaincre par le contraire, soyez positif et motiver jusqu’au bout.

Alors le plus souvent, sortez alors découvrir ces endroits inspirants. Votre manque de confiance en soi risque de vous plonger dans une vie amère et fade. Donnez-vous alors au maximum une dose de motivation et d’inspiration pour travailler sa confiance en soi et ainsi atteindre vos objectifs dans la vie.

Pour booster tout cela, pourquoi ne pas lire des citations ou textes motivants. Il y en a pour tous les goûts et tous les domaines pour gagner de la confiance. Toutes ces activités vous permettront d’aller de l’avant et d’avoir purement foi en vous-même, vos capacités, vos connaissances.

 

Optez pour une attitude de puissance

Votre niveau de testostérone et autre hormone influent largement sur votre confiance en soi. Alors, faites tout pour adopter des postures pour améliorer votre pouvoir. Cela passe par adopter un langage corporel qui joue sur votre cerveau et vous donne une tonicité de confiance en soi.

Il existe plusieurs manières de prendre une attitude de puissance.

Voici trois (3) parmi les plus usités de manière régulière.

-Le premier consiste à vous assoir sur une chaise en mettant vos pieds au niveau d’une table tout en croisant en même temps les mains derrière la tête.

-La seconde consiste à vous mettre debout devant un bureau et de manière légère en vous penchant en avant en ayant les paumes de mains plaquées fermement au niveau du bureau.

-Une troisième posture est celle dite de « Wonderwoman » qui consiste à poser vos mains sur vos hanches tout en ayant vos pieds fixés par terre, ensuite hissez le menton, ouvrez poitrine et épaules tout en vous tenant tout droit.

Pour travailler votre manque de confiance, affichez votre posture de puissance et montrez votre confiance en soi même si tel n’est pas le cas en réalité. Prenez garde toutefois de ne pas montrer de l’arrogance.

 

Affrontez votre esprit critique

Le premier ennemi de la confiance en soi, c’est l’appréhension qu’on a de soi-même. Il y’a quelque chose en vous qui vous plonge souvent dans le négatif. Lorsque vous entamez un projet ou une activité, elle vient vous rappeler l’échec ou votre incapacité de réussir. Vous êtes découragé même avant de commencer quoi que ce soit. Cette petite voix vous chuchote toujours que vous allez échouer lorsque vous êtes face à un examen, un projet, a un inconnu.

Quelque chose dans votre tête sabote tout ce que vous voulez faire. C’est cet esprit critique en vous dont vous devez faire face et l’éliminer. Car cette critique intérieure a tort sur vous et vos capacités réelles. Mettez une fin à votre réaction à cette voix avant qu’elle vous enraye toute vocation d’avoir confiance en vous.

Certes il est possible que vous ayez connu des échecs dans le passé, mais cela ne doit pas continuer parce que votre esprit vous le dicte. Travaillez votre confiance en soi en vous débarrassant de ces pensées négatives sur vous. Soyez conscient que vous vous faites du mal tout seul en vous laissant dominer ainsi par cette critique intérieure. Défiez-le en refusant le négatif, en l’arrêtant et en la transformant en quelque chose de positif.

 

Optez toujours pour la positive attitude

Dans votre travail de développement de la confiance en soi, il est important d’adopter un comportement positif, quelles que soient les circonstances de la vie. Ce qui vous arrive ne fait pas ce que vous êtes, c’est  ce que vous faites avec ce qui vous arrive qui fait toute la différence.

Chaque individu souhaite vivre sa vie et atteindre les objectifs définis, mais hélas, il arrive que tout ne se passe pas comme on l’espère. Les choses peuvent tourner malheureusement sous une autre version des plans mis en place. Tout cela peut être relégué au second plan et faire place au doute, à la peur, à la perte de confiance en soi. Pour y faire face et mieux travailler sa confiance en soi, il faut toujours avoir une attitude positive qui vous met en avant.

Adopter la positive attitude est l’un des exercices les plus complexes à pratiquer pour travailler la confiance en soi. Mais en en faisant une habitude, vous vous donnez la chance de gagner plus de sérénité dans la vie, donc plus de confiance en soi. Croyez en vous, en vos capacités, vos connaissances, entre autres, ne laissez jamais le doute, la peur, le négatif vous influer dans la vie.

 

Mettez en avant la gentillesse et la générosité

Voilà un des exercices les plus simples, mais aussi les plus importants pour travailler sa confiance en soi comme il se doit. Il s’agit d’un comportement tout facile à mettre en pratique. En effet être gentil et généreux envers les autres peut vous aider à développer votre confiance en vous.

En étant sympa et souriant avec les autres, vous contribuez à parfaire votre image et estime de soi. Vous faites les choses comme tout le monde, vous distribuez de la joie et de l’amour et les gens vous le rendent bien. Cela vous permet d’avoir même de bons sentiments pour vous-même. Si vous étiez négatif à votre égard jusqu’ici vous serez désormais convaincu du contraire. Vous êtes meilleur que ne le pensiez.

Plus vous serez généreux et plus vous boosterez votre confiance en soi. Il ne s’agira pas d’être faible devant les autres ou de vous laisser abuser, en étant gentil et généreux vous vous surpassez, vous vous mettez en avant. Vous serez bien entouré pour emmagasiner le maximum de confiance. Vous aurez plus d’attitudes positives, plus de sérénité, plus  apte à réaliser vos objectifs.

 

Entourez-vous de personnes positives

Autre élément important pour travailler sa confiance en soi, c’est de passer du temps avec des personnes qui adoptent régulièrement une attitude positive. Cela permet quand vous vous sentirez gagné par le doute ou la peur, abattu ou stressé, d’être soutenu par ses personnes positives, qui vont vous remonter le moral et vous permettre de maintenir votre niveau de confiance. Ce sont par exemple les personnes les plus proches de vous, votre famille, vos amis ou vos collègues de travail.

Savoir qu’il y’a toujours des personnes motivées prêtes à vous redonner confiance dans la vie constitue toujours un point positif. Qu’il s’agisse de soutien affectif, social ou moral, vous en gagnerez toujours une touche de confiance. Vous serez ainsi capable de gérer vos peurs, votre stress, de développer votre estime de soi, de ne plus douter de vos capacités propres. Vous ne serez plus seul dans vos combats, vos moments difficiles, à broyer du noir dans votre petit coin.

Trouvez juste la ou les personnes de confiance qui vous conviennent, qui ont le même esprit positif que vous, les mêmes valeurs. Des personnes qui seront prêtes à vous soutenir et vous aider dans votre travail de confiance en soi.

 

Autres pratiques pour bien travailler la confiance en soi

En plus de définir un plan pour travailler sa confiance en soi, il existe d’autres bonnes astuces importantes qui tendent à le renforcer. Ces pratiques, en même de booster votre estime de soi, vous positionnera prêt à faire face à vos peurs ou hésitations.

Il y a le fait de pratiquer du sport de manière régulière. En pratiquant une activité physique, vous vous sentirez bien dans votre peau, votre esprit pour aborder les moments difficiles de votre vie et en sortir même vainqueur. Vous libérez de l’endorphine, vous vous videz la tête, débarrassée de tout ce qui est fatigue et stress. Vous renforcerez votre confiance.

Autre pratique important, c’est d’améliorer votre image. Il s’agit de bien vous habiller, de bien vous coiffer, de prendre soin de vous. Faites-vous plaisir au maximum pour ne pas demeurer dans une vie triste ou vous manquez totalement de confiance en vous.

 

POUR ALLER PLUS LOIN

Guide Confiance en soi PDF

 

Texte inspiré de : https://www.psychologytoday.com/intl/basics/confidence

 

12 Solutions pour vaincre le manque de confiance

un casse tete qui montre la solution au manque de confiance en soi

Solutions pour vaincre le manque de confiance

Si partout dans le monde entier, de nombreuses écoles et instituts de formations pourvoient des formations sur la confiance en soi, c’est qu’elle est importante pour une vie réussie et épanouie. La confiance en soi est avant une connaissance plus approfondie de soi, la reconnaissance de ses capacités, l’acceptation de soi et l’ensemble des stratégies et activités permettant à une personne de devenir meilleure. Par manque de confiance en soi, nombreux sont ceux qui ont raté de belles opportunités dans la vie et qui ne vivent pas à la hauteur de ce qu’elles méritent. Alors, comment faire pour regagner la confiance en soi ? Quelles sont les solutions pour vaincre le manque de confiance?

1-Faites un bilan entier de votre vie

Dans le processus de trouver des solutions au manque de confiance en soi, il est important de faire un bilan personnel.

  • Se poser tout d’abord la question, pourquoi est-ce que je manque de confiance en moi. Les causes peuvent être multiples et provenir de l’environnement dans lequel vous avez vécu. Elles peuvent aussi provenir des expériences que vous avez eues dans la vie et de vos échecs. Il est important de les écrire afin de trouver des solutions idoines
  • Une fois que les causes sont connues, il va falloir développer des actions concrètes, permettant de se passer de cette situation gênante
  • Il est aussi important de savoir que le regain de confiance en soi ne se fait pas du jour au lendemain, alors prenez votre temps et allez à votre rythme. Mais prenez le temps de comprendre et de connaître toutes les causes, et travaillez sur chacune d’elles.

2-Apprendre à s’accepter tel qu’on est

  • Cette solution pour vaincre le manque de confiance en soi semble évidente mais beaucoup de personnes on de la difficulter à accepter des choses qui ne se changent pas comme par exemple notre grandeur, notre couleur de peau ou notre morphologie.
  • Une fois que vous connaissez les causes de votre situation, vous devez apprendre à vous accepter tel que vous êtes. Osez accepter la différence que vous êtes et que vous faites.
  • Faites un bilan de vos qualités et de vos défauts. Acceptez-les ! Vous n’êtes pas une personne parfaite, eh bien, ce n’est pas grave. Personne ne l’est.
  • Focalisez-vous sur ces atouts que vous avez et travaillez encore plus dessus. Peut-être que vous avez des aptitudes développées en sciences ou en littérature, vous pourrez maximiser là-dessus.
  • En ce qui concerne vos défauts, acceptez-les, mais trouvez juste le moyen de vous améliorer. Ne vous mettez pas trop la pression parce que vous n’êtes pas en compétition contre une personne. Votre plus grand concurrent, c’est vous-même.
  • La seule chose qui compte c’est de devenir la meilleure version de qui vous étiez.

3-Apprendre à laisser partir le passé

  • Se concentrer sur le présent est une solution efficace pour vaincre le manque de confiance en soi. Comme son nom l’indique, c’est le passé. Tous ces événements qui vous ont frustré, c’est le moment de les laisser partir dans votre tête. Ne soyez pas esclave de vos propres pensées au point d’être votre propre obstacle
  • Laisser passer, c’est difficile, ce n’est pas une chose facile à faire, mais il est important de le faire et vous persuader d’un avenir meilleur. Le futur vous réserve quelque chose de meilleur, mais si vous vous accrochez toujours à ces mauvaises expériences du passé, vous vous ferez uniquement du mal. Apprenez juste à laisser partir. Vous serez plus joyeux et plus souriant dans toutes vos activités.

4-Apprendre à se pardonner et à pardonner les autres

  • Pour vaincre le manque de confiance en soi, vous devez apprendre à vous pardonner. De nombreuses personnes dans la vie n’arrivent pas à se pardonner leurs erreurs. Il est vrai que vous avez causé du tort à une personne, ou à cause de vous des tragédies se sont produites. Vous pourriez les avoir causés sciemment ou inconsciemment. Mais, considérez ces moments comme des temps d’ignorance et pardonnez-vous
  • Si vous n’arrivez pas à vous pardonner, vous n’arriverez pas à le faire pour les autres, et donc vous aurez des difficultés à trouver des solutions au manque de confiance de soi
  • Vous ne pardonnez pas parce que vous essayez d’être gentil, non ! Vous le faites, parce que cela vous aide à devenir meilleur, à prendre conscience de cette force qui sommeille en vous.
  • Une fois que vous apprenez à vous pardonner et à le faire pour les autres, vous serez libéré de tout le poids que vous portiez avant sur vous. Vous allez devenir une meilleure version de vous-même.

5-Soyez reconnaissant envers tout le monde

  • Dans la vie, rien n’arrive au hasard. Que ce soient les bonnes ou les mauvaises expériences, tout est créé pour vous permettre d’apprendre quelque chose. L’une des solutions au manque de confiance en soi, c’est la gratitude. Apprenez juste à dire merci
  • Dites-vous merci pour tous les services que vous vous êtes rendus. Si vous avez changé une habitude ou un caractère, dites-vous merci parce que ce n’est pas un hasard, c’est une opportunité que vous avez saisie
  • Dites merci à tous ceux qui vous apportent un soutien quelconque sur tous les plans. En faisant cela, vous apprenez à bâtir une nouvelle personnalité qui apprend à voir le meilleur côté des choses
  • La reconnaissance est une force qui attise la joie de vivre, une mentalité de gagnant et aussi une certaine attitude interne. Si vous apprenez à être joyeux, alors vous aurez la possibilité de tout faire de la bonne manière. Vous ne serez aigri contre personne et vous ne serez pas en compétition avec quelqu’un.

6-Commencez par planifier vos activités

  • L’une des plus grandes clés vers la solution au manque de confiance en soi, c’est la planification. Vous devez avoir un plan concret sur ce que vous voulez faire et comment le faire
  • Quels sont ces différents aspects que vous voulez améliorer dans votre vie ? Commencez par les énumérer et à trouver des stratégies pour les amorcer
  • Mettez des dates sur vos accomplissements. Par exemple, vous pourrez planifier être capable de parler en public sur 3 mois. Comme activités, vous pourrez commencer par parler devant 3 ou 4 de vos amis. Augmentez graduellement le nombre chaque jour, et au terme des 3 mois, vous aurez progressé.
  • Lorsque vous avez planifié, il est aussi important de faire une replanification si besoin y est. Les données pourraient avoir changé au fil du temps, donc assurez-vous de vous adapter à votre propre développement.

7-Investissez en vous

  • C’est une solution au manque de confiance en soi très capitale. Apprenez à investir en vous. Et cela commence par un investissement intellectuel. Lisez de nouveaux livres, faites des recherches sur des sujets qui vous passionnent, nourrissez votre esprit. Plus de connaissances vous avez dans la vie, mieux vous êtes préparé à affronter les choses de la vie
  • Quoi de plus beau que de voyager pour vaincre le manque de confiance en soi. le voyage vous permet de sortir de votre zone de confort, de rencontrer de nouvelles personnes, de faire des activités différentes et de rompre avec la routine.
  • Changez de look, c’est très important. Faites une nouvelle coiffure, achetez de nouveaux vêtements. Commencez par faire les choses de manière différente.
  • Dans votre maison, vous pourrez même faire une nouvelle décoration
  • La rupture avec la routine est une excellente solution au manque de confiance en soi
  • Si vous avez la possibilité, changez d’emploi si vous n’aimez pas celui que vous faites actuellement
  • Allez en aventure si cela est possible. Vous apprendrez donc à faire les choses de manière différente.

8-Travaillez votre langage corporel

  • Comme le disent de nombreux psychologues, le non verbal parle plus que tous les mots que vous prononcez. C’est la raison pour laquelle vous devez passer du temps à travailler sur votre expression corporelle. Le travail sur votre posture est une solution rapide pour vaincre le manque de confiance. Elle vous donnera un boost de confiance.
  • Par exemple, il y a des tics que vous faites que vous devriez arrêter de faire pour améliorer votre confiance en soi. Peut-être que vous avez une certaine nonchalance dans votre démarche ou dans votre regard, c’est le moment de corriger cela.
  • Quelles que soient ces choses que vous savez qui ne vous arrangent pas, et qui vous font perdre votre confiance en vous, commencez par les éloigner de vous.

9-Pratiquez de la méditation

  • La méditation est un mécanisme de guérison de l’âme ou de l’esprit. La méditation est une solution au manque de confiance à ne pas négliger. Elle vous permet de vous reprogrammer et d’avoir la vie que vous voulez avoir. Les personnes qui méditent souvent ont la possibilité de faire plus de performance
  • Comme solution au manque de confiance, vous pourrez vous essayer au yoga qui est une belle pratique ancienne, vous permettant de créer l’harmonie entre votre corps et votre esprit
  • Il existe de divers exercices de méditations que vous pourrez pratiquer chez vous tout en espérant booster votre personnalité et donc la confiance que vous avez en vous.

10-Osez de nouvelles expériences

  • Dans le processus de vaincre le manque de confiance en soi, vous devez oser. Osez faire quelque chose de nouveau. Osez défier vos peurs et vos craintes. Un auteur défini la peur comme la foi en la puissance destructrice d’un événement qui ne s’est pas encore produit et dont vous n’avez aucune connaissance. Cela veut tout simplement dire que vous ne devez pas vous focalisez sur les mauvaises choses
  • Dites-vous que les nouvelles expériences vous permettront d’avancer dans la vie et vous permettront de gagner la confiance en soi. Faire de nouvelles choses vous permet de faire ressortir votre meilleur et découvrir vos limites actuelles.
  • Comme on le dit souvent, vous ne saurez jamais ce que vous pourrez faire, jusqu’à ce que vous ne vous mettiez en action

11-Demandez de l’aide auprès des professionnels

  • Comme solution au manque de confiance en soi, ne soyez pas seul durant tout le processus. Vous avez besoin d’aide pour vous en sortir. Toute personne a besoin de quelqu’un qui la relève
  • Comme première option, vous pourrez opter pour une solution médicale, c’est-à-dire, voir des psychologues et autres qui vous permettront de découvrir les causes de votre manque de confiance en soi et trouver des solutions toutes faites pour vous
  • Il existe aujourd’hui des coachs en compétence de vie qui vous aideront avec des programmes élaborés en fonction de vos besoins. Les coaches jouent un rôle capital dans la vie de tous les jours parce qu’ils sont des aides pour leurs coachs.
  • Des écoles de formations ou instituts proposent aussi des modules pour vous aider à booster votre confiance en soi. Il suffit de saisir cela.

12-Évoluez à votre rythme

  • Pour terminer, vous n’êtes pas en compétition contre une personne. Votre objectif est de devenir la meilleure version de qui vous êtes. Alors, vous devez aller à votre rythme
  • Il y a certaines personnes qui vont plus vite que d’autres et certaines personnes qui arrivent à vaincre le manque de confiance à pas de tortues
  • L’essentiel, c’est que tout le monde arrive à le faire que ce soit sur un an ou deux
  • C’est la raison pour laquelle, il est important de choisir un bon programme qui vous permettra de trouver la solution au manque de confiance en soi de la meilleure manière.
  • Trouvez alors des professionnels qui peuvent vous aider dans tout le processus

 

À retenir

La confiance en soi n’est pas une chose que vous faites sur une période donnée et vous maitrisez tout d’un seul coup. C’est un processus pour toute une vie que vous faites et vous vous efforcez de devenir une meilleure personne.

La confiance en soi est utile dans le domaine familial, dans le monde professionnel, dans les relations interpersonnelles et autres. Vous avez besoin donc de diligence et de persévérance pour devenir une personne qui a totalement confiance en elle. Plus vous évoluez dans la vie, plus vous aurez des expériences positives ou négatives qui pourraient avoir des conséquences sur vous.

Mais avec un bon suivi, vous avez la possibilité de vous en sortir. Si vous avez des problèmes pour vaincre le manque de confiance, vous n’avez pas à vous en faire. Adoptez les bonnes méthodes avec les professionnels, et bientôt, cette période de frustration ne sera que derrière vous.

 

POUR ALLER PLUS LOIN

Guide Confiance en soi PDF

Texte inspiré de: https://en.wikipedia.org/wiki/Confidence

Petit Guide Pour Avoir Confiance : Le Petit Guide

 

 

 

 

13 trucs pour soigner et guérir le manque de confiance en soi

fiile dans ombre soigne son être

Comment soigner et guérir manque de confiance en soi?

Le manque de confiance est un frein empêchant l’individu d’avancer et de prendre des initiatives. Il peut résulter d’un traumatisme et de paroles dévalorisantes reçues pendant l’enfance tout comme il peut provenir d’un évènement qui a bouleversé le cours de votre vie. Cependant il existe de nombreux moyens pouvant aider à guérir le manque de confiance afin que vous puissiez redevenir confiant et sûr de vous-même. De nombreuses personnes croient qu’il est presque impossible de soigner le manque de confiance alors qu’il suffit juste d’adopter certaines solutions. Découvrez-les dans cet article.

Éliminez la petite voix négative qui sommeille en vous pour guérir

Il y a parfois une petite voix à l’intérieur de vous qui vous donne des pensées négatives et qui essaie de vous dissuader lorsque vous souhaitez tenter quelque chose. Il est temps de l’éteindre une bonne fois pour toutes afin guérir votre manque de confiance en soi. C’est souvent cette voix qui vous dit que vous n’êtes pas compétent pour accomplir telle chose ou que vous allez échouer si vous essayez. Elle représente en quelque sorte le frein qui renforce votre manque de confiance et c’est pour cela que vous devez l’éliminer. Rappelez-vous de toutes les choses que vous avez accomplies et dites-vous que vous avez le potentiel nécessaire. Cela vous aidera à guérir le manque de confiance.

Dites-vous que vous n’êtes pas le seul à faire des erreurs

L’erreur est humaine et tout le monde en fait, il n’y a donc aucune raison pour que vous vous sentiez nul après en avoir commis. L’erreur est un juste un moyen pour vous d’en apprendre plus sur la vie et de savoir que tout n’est pas acquis. Vous n’êtes ni le premier et ni le dernier à commettre des erreurs. N’hésitez pas à aller sur internet et visionner le parcours de certaines célébrités, vous verrez que la majeure partie sont passées par beaucoup d’échecs, mais elles se sont relevées. Cela vous donnera le courage et vous permettra de soigner votre manque de confiance. Vous verrez alors que vous pouvez arriver au sommet de la réussite, quels que soient les difficultés et échecs par lesquelles vous passez. Il vous suffit juste d’avoir confiance en vous.

Apprenez sans cesse

Il est important de savoir que si vous souhaitez vous perfectionner et guérir votre manque de confiance, il faudra que vous cherchiez à apprendre chaque jour de nouvelles choses. Cela vous permettra de renforcer vos compétences et de tester vos capacités et vos connaissances, vous verrez que vous n’êtes pas si nul que vous le pensiez. Vous pouvez renforcer vos compétences dans vos domaines de prédilection tout comme vous pouvez apprendre d’autres domaines histoire de diversifier et d’être plus polyvalent. L’apprentissage va de pair avec les tests et évaluations, ce qui facilitera votre quête pour soigner  votre manque de confiance. Plus vous apprenez et plus vous découvrez des talents cachés qui sommeillaient en vous.

Évitez les personnes négatives

Il y a des personnes qui, quelles que soient vos compétences et qualités, essaieront toujours de vous trouver des défauts et de vous critiquer. Vous devez éviter ce genre de personnes au maximum, car elles ne font que renforcer votre manque de confiance. Elles vous tirent vers le bas, vous découragent et gâchent totalement votre moral. Dites-vous que vous êtes maitre de vous-même et que vous ne laisserez personne vous mettre des bâtons dans les roues.

Adoptez une attitude stricte et fermez la porte à ces genres de personnes afin qu’elles n’aient aucun accès à vous. Vous en serez alors beaucoup plus reposé et vous pourrez remédier de votre manque de confiance rapidement. Le fait de vous éloigner d’elles est très important, car vous parviendrez difficilement à guérir votre manque de confiance avec des personnes négatives autour de vous.

 

POUR ALLER PLUS LOIN

Guide Confiance en soi PDF

Ne prenez pas les remarques à cœur

Il arrive souvent que vous recevez des remarques de tout genre de la part de bonnes comme de mauvaises personnes. S’il s’agit de vos proches qui vous veulent du bien et qui vous souhaitent la réussite, ne prenez pas mal leurs remarques et considérez-les juste comme des conseils qui vous permettront d’avancer.

Faites une évaluation des remarques qui vous sont faites et prenez-en la bonne partie. S’il s’agit de personnes négatives qui critiquent tout sur leur passage, alors ne faites pas attention à leurs dires et concentrez-vous sur votre personne. Il est parfois important de faire un stop afin d’examiner les remarques et de faire des rectifications. Cependant, ne vous basez pas sur ça pour dire que vous êtes nul et incapable. Prenez le côté positif et jetez le négatif afin de vous guérir de votre manque de confiance.

Continuez à vous entrainer

Le fait de s’entrainer est l’un des meilleurs moyens qui vous permettront de maitriser un domaine dans toute son intégralité. Les gens ont tendance à abandonner la pratique lorsqu’ils perdent la confiance, car ils se disent que cela ne sert plus à rien. Détrompez-vous, c’est au contraire le moment pour reprendre les choses et vous entrainer jusqu’à réussir les choses dans lesquelles vous avez échouées.

Cela vous permettra de déceler les parties où vous avez fait des erreurs et de faire en sorte de ne plus les répéter. Plus vous vous continuez à vous entrainer et plus vous allez maitriser beaucoup de choses et cela contribuera largement à vous redonner la confiance.

Apprenez à décliner des propositions qui ne vous arrangent pas

Si vous aviez pris l’habitude de dire oui à chaque fois et d’accepter toutes les requêtes et paroles qui vous sont adressées de peur de déplaire aux gens alors, pensez à arrêter cela dès maintenant. Dites-vous que vous ne vivez pas pour les autres et concentrez-vous sur ce qui vous permet d’avancer.

Si vous vous tuez à toujours dire oui aux autres, votre manque de confiance ne fera qu’augmenter. En effet ce sera comme si vous dépendez de l’approbation des autres pour survivre et sur cette lancée, vous risquez de vous forger une identité qui n‘est pas la vôtre. Alors, n’hésitez pas à décliner certaines propositions de manière polie sans pour autant frustrer qui que ce soit. Vous serez plus libéré et vous apprendrez à avoir confiance en vous sans dépendre des avis et perceptions des personnes.

Prenez soin de vous et de votre corps

Votre apparence est une chose très importante qui peut refléter ou non la confiance que vous avez en vous. Il vous donc en prendre soin, car si vous ne le faites pas, vous manquerez de plus en plus de confiance en vous. Si vous n’assumez pas votre corps et votre forme, il vous sera difficile de soigner votre manque confiance en soi.

L’une des premières choses que les gens font à leur réveil c’est de se regarder dans le miroir, si vous n’aimez pas votre apparence ou votre forme, vous verrez les choses de manière négative et vous aurez peur de vous affirmer devant le public.

Soyez fier de votre image et soyez optimiste, cela vous permettra de vous sentir bien dans votre peau et d’être prêt à affronter tous les obstacles. Vous pouvez même faire des exercices sportifs et suivre un régime afin d’améliorer votre forme et de vous soigner de votre manque de confiance.

Dominez vos faiblesses et misez sur vos forces

Chaque personne a des défauts et des faiblesses, mais c’est à elle de les dominer et de faire en sorte que ses failles ne l’affectent pas. Le fait de passer votre temps à penser à vos faiblesses et à vous appesantir là-dessus aggrave votre manque de confiance.

Ne vous concentrez pas sur ces défauts et pensez plutôt à toutes vos qualités et forces. De même, n’hésitez pas à renforcer vos compétences ainsi que vos qualités afin qu’elles puissent masquer suffisamment vos défauts. Vous pouvez également les transformer en des points positifs afin d’en tirer profit.

L’essentiel est de ne pas vous laisser abattre par vos faiblesses et de vous battre afin de les surmonter. Il y a par exemple certaines personnalités qui souffrent de maladies incurables, mais qui ne laissent rien paraitre et qui n’ont pas laissé cela détruire leur confiance. Essayez de vous inspirer d’elles et vous verrez que votre confiance va revenir petit à petit. Misez sur vos forces et, quelle que soit la situation, dites-vous que vous avez au moins tout un potentiel qui peut vous aider à atteindre vos objectifs.

Travaillez votre estime de soi pour soigner votre manque de confiance en soi

La confiance et l’estime sont deux notions qui vont généralement de pair. Vous devez travailler votre estime de soi sans pour autant vous baser sur la validation des gens. Le fait de dépendre de l’avis public pour vous estimer diminue la confiance que vous avez et vous dirige vers le manque de confiance.

Dites-vous que votre estime de soi c’est vous et vous seul et non les autres et arrêtez de l’évaluer suivant la valeur que vous donnent les autres. Il est important de savoir que la perception que les gens ont de vous n’est pas toujours constante, elle peut varier d’un moment à l’autre selon leurs humeurs ou leurs envies. Vous pouvez les plaire aujourd’hui et les déplaire le lendemain donc se baser sur eux pour évaluer votre valeur n’est vraiment pas la meilleure chose à faire.

Soignez votre manque de confiance en vous exprimant haut et fort

Que ce soit au travail, à l’école ou avec vos amis, apprenez à dire librement ce que vous pensez sans vous soucier du regard et de l’avis des autres. Ne sous-estimez pas vos idées et dites-vous que vous pouvez apporter votre grain de sel dans tel projet ou telle discussion.

Lorsque vous prenez la parole, parlez fort et avec assurance sans émettre des signes de crainte ou de manque d’assurance. Vous devez montrer que vous êtes sûr de vos propos et de leur pertinence afin de convaincre vos interlocuteurs et de gagner leur estime. Vous devez savoir comment vous vendre pour bénéficier de promotions dans le cadre du travail ou de bonnes notes en classe.

Même avec vos amis, vous serez vite remarqué et ils vont vraiment admirer votre attitude. Sortez vos idées et ne vous contentez pas de les garder pour vous, partagez-les avec les gens, car ils en auront besoin et vous serez vous-même surpris de leurs pertinences.

Arrêtez de vous comparer aux autres 

Pour soigner et guérir votre manque de confiance, il faut absolument que vous arrêtiez de vous comparer aux autres, à leurs succès et à leurs compétences. Vous devez savoir que toutes les personnes ne sont pas les mêmes et que chacune est unique en son genre. Vous êtes comme vous êtes et les autres sont ce qu’ils sont.

Si vous avez plus de succès par rapport à certaines personnes, alors cette comparaison pourra renforcer vote confiance et vous pousser à aller de l’avant. Par contre si les autres ont plus de succès que vous, vous comparer à eux va ébranler votre confiance et intensifier le manque de confiance en vous.

Concentrez-vous sur votre parcours et sur ce que vous faites et cessez toute comparaison. Plus vous vous comparez aux autres, plus vous vous dites que vous ne pourrez jamais être comme eux, d’où le manque de confiance.

Rapprochez-vous des personnes qui vous redonnent courage

Les personnes qui vous entourent peuvent jouer un grand rôle dans votre attitude et votre personnalité. Ainsi si vous souhaitez guérir votre manque de confiance, il va falloir que vous soyez entouré de personnes positives qui vous motivent, vous encouragent et vous donnent l’envie d’aller de l’avant. Celles-ci sont les meilleures quand il s’agit de retrouver la confiance que vous avez perdue. Elles vous rappellent vos succès, vous donnent de la détermination et vous poussent vers le haut. Elles vous donnent une énergie positive qui vous permettra de soigner votre manque de confiance.

Vous allez vous sentir unique, soutenu et plus confiant. Que ça soit au travail ou à l’école, évitez toutes les personnes négatives qui peuvent gâcher votre humeur et rapprochez-vous de celles qui vous font rire et qui vous permettent de vous sentir bien. Entourez-vous de personne positives pour soigner votre manque de confiance en soi.

 

Récapitulatif pour soigner et guérir le manque de confiance en soi:

Éliminez la petite voix négative qui sommeille en vous

Dites-vous que vous n’êtes pas le seul à faire des erreurs

Apprenez sans cesse

Évitez les personnes négatives

Ne prenez pas les remarques à cœur

Continuez à vous entrainer

Apprenez à décliner des propositions qui ne vous arrangent pas

Prenez soin de vous et de votre corps

Dominez vos faiblesses et misez sur vos forces

Travaillez votre estime de soi

Exprimez-vous et parlez fort

Arrêtez de vous comparer aux autres 

Rapprochez-vous des personnes qui vous redonnent courage

POUR ALLER PLUS LOIN

Guide Confiance en soi PDF

Texte inspiré de: https://en.wikipedia.org/wiki/Confidence

 

Comment construire la confiance en soi ? 12 trucs pour la reconstuire.

reconstruire sa confiance avec un beau veston

Comment construire la confiance en soi ? 12 trucs pour la reconstuire.

La confiance en soi est un sentiment dont on a tous besoin, qui nous incite fortement à aller de l’avant, à réussir dans notre vie professionnelle, ou personnelle. Mais il arrive parfois qu’on commence à perdre pied, à ne plus s’estimer, à juger qu’on est des incapables. Comment alors construire la confiance en soi ou la reconstruire ?

D’abord, pour mener à bien notre tâche et voir les processus à mettre en œuvre qui nous permettent de construire la confiance en soi, essayons de comprendre ce concept.

Certains avancent que la confiance en soi est en même temps un composé d’estime de soi et d’auto-efficacité. C’est quelque chose d’essentiel dans la vie d’un individu. L’auto-efficacité est une forme de motivation intrinsèque qui nous incite à croire en nos capacités, qui cultive en nous cette envie d’agir, qui nous encourage à tracer plusieurs objectifs durant notre vie. L’estime de soi, bien qu’elle s’en approche, est une attitude qui met en valeur notre capacité à effectuer une tâche et elle est également un ingrédient essentiel à notre bonheur.

D’une manière générale, une personne qui a confiance en soi éprouve de l’estime pour soi. Et forte de ce sentiment, elle se jette à l’eau pour parvenir à réaliser ses objectifs, elle fonce même si l’épreuve parait rude, et voit l’avenir d’une façon positive. Une personne qui met en doute ses aptitudes rencontrera des difficultés à se convaincre qu’elle est capable d’atteindre ses objectifs.

Et même, elle tiendra un discours négatif sur elle-même et sur ses capacités, se donnant même une image médiocre d’elle-même.

Heureusement, la confiance en soi est quelque chose que vous pouvez reconstruire par vous-même !

Passez à l’action pour construire sa confiance en soi

Le manque de confiance en soi enlève tout désir d’agir, jusqu’à se demander pourquoi passer à l’action alors qu’on est persuadé de ne pas réussir. Cela ne fait que renforcer votre manque de confiance en vous.

Passer à l’action est l’un des moyens qui vous aidera à construire votre confiance en vous. Il est conseillé d’entreprendre des nouvelles choses. De passer à l’action et non d’essayer de le faire. Et vous avez remarqué combien les mots mettent à nu nos phobies, nos craintes, notre faiblesse. Commencez par ne plus dire « je vais essayer de faire ça », mais de dire « je ferai ce travail, même s’il est nouveau pour moi ». C’est une manière de dégager vos angoisses, de vous lancer un défi, mais aussi un moyen qui vous aiderait à reconstruire votre confiance en vous.

La différence est flagrante pour notre cerveau. Essayer de faire un travail est tout à fait différent avec le fait de le faire vraiment. Et même si cela n’a pas marché du premier coup, ce n’est pas grave, persévérez, et cela ne vous fera que du bien. Et dites-vous que personne n’est parfait.

Bref, nous vous recommandons de faire l’inverse : passer à l’action en dépit de votre manque de confiance, et arrêtez d’angoisser, arrêtez de vous juger négativement, cessez d’être sous la coupe de cette obsession qui vous tenaille, « et si je ne réussis pas, si je déçois. » Bref, essayez plutôt de convertir vos réflexions négatives en réflexions positives.

Osez, donc. Même si vous n’avez pas réussi, au moins vous avez essayé de surmonter votre peur de l’échec. Échouer dans une tâche n’est pas la fin du monde.

Ensuite, essayez de voir cet échec autrement, car on peut apprendre de nos échecs, on connait maintenant nos limites. Et c’est à partir de cette prise de conscience qu’on commence à construire notre confiance en nous.

Acceptez vos points faibles.

Personne n’est parfait. On a tous des défauts quelquefois cachés, mais qui nous incommodent, nous pourrit la vie. C’est peut-être une acné, un nez un petit peu long. Ou alors un souvenir traumatisant, ou peut-être avez-vous été l’objet de moqueries et de railleries de la part de vos camarades d’école !

Écoutez votre voix intérieure. Elle est là pour vous mettre sur la bonne voie. Reconnaissez vos défauts qui vous abaissent et vous humilient, et admettez leur existence, prenez-en conscience. Pour ce faire, notez-les sur un bout de papier. Ensuite, vous pourrez le déchirer, comme si vous vous débarrassez une fois pour toutes de ces défauts. Une forme d’assainissement en quelque sorte, de désenvoûtement.

Cette manœuvre n’a pas pour objectif de vous décourager, ou de vous désenchanter, mais de vous aider à reconnaitre vos points faibles et à les dépasser et, donc à construire votre confiance en vous.

Devenez bon à quelque chose, identifiez vos talents.

Une méthode efficace pour construire votre confiance en vous consiste à faire une activité que vous adorez et où vous excellez.

En réalité, chacun d’entre nous se retrouve dans un domaine donné, où il peut même briller. Par conséquent, pourquoi ne pas essayer, par exemple d’établir une liste des activités où vous pensez être exceptionnel, puis de vous exercer à développer davantage vos talents, à faire mieux, à innover. Cela vous permettra de vous sentir bien dans votre peau et dans votre tête, de vous sentir plus confiant, plus glorieux de vos réalisations.

Partez à la découverte d’autres horizons, défrichez d’autres domaines d’inspiration, peut-être, vous découvrirez que vous avez du talent par exemple, en peinture, ou en écriture, ou bien dans la danse. Faites l’activité qui vous aidera le mieux à montrer votre talent et à vous affirmer. Cela vous permettra de faire d’autres rencontres, de créer de nouvelles amitiés.

Ce genre d’activité est en quelque sorte une forme de thérapie grâce à laquelle vous arriverez à construire votre confiance en vous

Apprenez à accepter normalement les compliments avec grâce.

La personne qui a une faible estime pour soi est très gênée quand on lui adresse des félicitations, des compliments. Elle croit qu’on le fait par complaisance. Si vous répondez à un compliment par un haussement d’épaules, ou en fuyant le regard de votre interlocuteur, c’est que vous avez un sérieux problème de confiance en vous. Vous devez revoir cette attitude. Réagir autrement, c’est peut-être un moyen qui vous aidera à construire votre confiance en vous.

Essayez plutôt d’être détendu, de montrer que vous appréciez votre interlocuteur, que son compliment vous touche au cœur. Un simple sourire chaleureux, sincère fera l’affaire et prouve que son compliment est bien reçu et que vous l’en remerciez pleinement.

Sortir de la comparaison .

Pour construire sa confiance en soi, il est essentiel de rompre avec cette habitude de se comparer tout le temps aux autres et d’entrer dans ce qu’on peut appeler des compétitions sociales… Certes, Il y a des périodes où on peut se mesurer aux autres, et d’autres où on doit frayer tout seul son chemin dans la vie. En plus, l’autre ne peut pas être la seule référence pour déterminer notre réussite ou notre échec. Il est essentiel donc de se libérer de ce genre de contrat qui peut tuer en vous toute initiative et qui vous empêcherait d’avancer et de construire votre confiance en vous.

Or, malheureusement beaucoup de parents exercent une pression intenable sur leurs enfants, au point qu’ils feront d’eux des petits génies extrêmement performants dans quelques domaines, mais vivants dans une grande anxiété plus tard, dans un mal-être terrible.

Par conséquent, pour construire la confiance en soi, il faudrait commencer par faire la part des choses. En d’autres termes, vous devez admettre que l’on ne peut pas être le meilleur partout, dans tous les domaines, et que dans certaines circonstances, dans certaines tâches, on peut ne pas être performant.

Cette notion d’accepter ce que l’on est primordiale pour construire sa confiance en soi.

En effet, il est tout à fait normal qu’il y ait toujours une personne plus séduisante, plus experte, plus preste et plus riche que vous, de même qu’il y aura toujours des personnes moins gracieuses, moins intelligentes et moins fortunées que vous. Mais, tout cela n’est guère important. En effet, il vaut que vous vous concentrez à accomplir vos propres objectifs et vos ambitions.

Vous pouvez mettre en doute vos propres capacités, vos charmes parce que vous croyez que les autres sont beaucoup plus favorisés que vous. Mais tout bien considéré, ce qui doit vraiment compter pour vous, ce sont vos propres normes. C’est ça le plus important. Parfois, une introspection est nécessaire avant d’entreprendre quoi que ce soit. C’est aussi essentiel pour construire sa confiance en soi.

Des études ont démontré que la consultation des médias sociaux pourra nous inciter à nous comparer aux autres. En consultant les profits de certaines personnes, vous aurez tendance à estimer que leur vie est plus amusante, plus exceptionnelle que la vôtre. Ce n’est pas totalement vrai, car ces personnes ne montrent que leurs triomphes, autrement dit le bon côté des choses, et occultent les réalités parfois difficiles de leur vie de tous les jours. On ne vous l’apprend certainement pas si on vous dit que tout au long de notre existence, on a des hauts et des bas, que ce n’est pas tout noir, ou tout blanc.

Souriez, face à un miroir !

Certaines études ont révélé que les expressions faciales d’émotions peuvent agir sur le cerveau qui retiendra et enregistreront certaines émotions. Par exemple, essayez cet exercice de se regarder dans le miroir chaque matin et de se sourire. Vous vous sentirez plus heureux, plus confiant, plus sûr de vous à long terme.

En acceptant tranquillement votre apparence, cela pourra vous aider à reconstruire votre confiance en vous. Les autres aussi vous rendront votre sourire, et cela contribuera fortement à renforcer votre bonheur, et par conséquent votre confiance en vous. C’est la magie du sourire qui peut nous rendre beau, nous transformer, nous fait accepter notre apparence et poussera les autres à venir à nous.

Supportez la peur !

Vous croyez certainement que la personne qui a confiance en soi n’a jamais peur. Eh bien, et permettez l’expression, vous êtes à côté de la plaque. Avoir peur signifie tout bonnement que vous êtes en train de mûrir.

Vous avez peut-être le trac quand vous vous adressez à un large auditoire, vous craignez de vous présenter à une personne qui vous est inconnue ou vous avez peur de demander une promotion à votre chef hiérarchique. Mais cela ne doit pas vous arrêter.

Il faudrait apprendre à vaincre votre peur, comme ce bébé qui n’apprendra à marcher qu’une fois il est venu à bout de sa peur de tomber. Vous le verrez heureux avec un beau sourire qui illumine son visage. Vous aurez la même attitude si vous arrivez à affronter vos angoisses, vos phobies. En domptant votre peur, vous arriverez à construire sûrement votre confiance en vous.

Soyez patient.

Parfois, il est vaut mieux prendre de l’élan pour mieux sauter. Le désir de construire la confiance en soi vient de l’intérieur. On peut essayer d’entreprendre quelque chose de nouveau sans y parvenir. Alors, ne vous désespérez pas, ne baissez pas les bras, et si cela est possible, essayez d’en tirer les enseignements qui s’imposent.

Persévérez, si vous n’êtes pas arrivé à atteindre votre objectif du premier coup. Tirez parti de cet échec pour apprendre davantage sur vous-même. La confiance en soi a besoin d’être boostée et cultivée de temps à autre, et de cette manière vous arrivez à la construire sur une base solide.

Efforcez-vous d’établir un équilibre.

Comme toute autre chose dans la vie, reconstruire la confiance en soi demande la mise en place d’un certain équilibre. Un déficit trop flagrant d’assurance sera un handicap majeur devant vous, vous empêchera d’atteindre vos buts et d’être bien dans votre tête.

D’autre part, il est essentiel que vous vous fixiez des objectifs réalisables, sans pour autant négliger le temps et les efforts que vous avez dépensés pour les réaliser.

La reconnaissance sociale.

Se sentir estimé par les autres, se faire une place dans un groupe, être consulté, peut aider à reconstruire la confiance en soi. Vous n’avez pas vraiment besoin de vous surpasser, d’être performant pour que vos amis vous estiment à votre juste valeur. Mais veillez à être généreux, modeste, avec une pointe d’humour, tout simplement, et vous serez admiré, et cela ne peut que vous aider à construire votre confiance en vous.

Ne soyez pas perfectionniste.

C’est un comportement qui pourra paralyser toute initiative de votre part, et vous détournera de vos ambitions, de votre envie d’arriver à vos buts. Si vous estimez que seul un travail parfait peut, vous donner satisfaction, peut vous rendre fier de vous, vous ne serez que déçu de vos réalisations.

Mais si vous apprenez plutôt à être satisfait d’une tâche bien réalisée, sans chercher à être perfectionniste, cela vous permettra de reconstruire votre confiance en vous.

La Coopération

Travailler en collaboration avec d’autres personnes, se partager des tâches pourra aider à construire la confiance en soi. En effet, cette coopération qui s’enrichit par les échanges d’idées, des expériences, qui développe une certaine complicité pour arriver à réaliser un projet avec brio, peut être très constructive pour vous, et pourra renforcer votre confiance en vos qualités.

Boostez votre confiance en soi

Votre timidité, vos craintes, vos doutes ou vos incertidudes sont liés à votre manque de confiance en soi. Trouvez le secret pour booster votre confiance en soi une fois pour toute, ainsi vous pourrez soit vaincre votre timidité, vous débarrassez de vos craintes ou incertitudes et avoir confiance en soi.

Procurez vous le livre complet de la confiance en soi 2.0 et débarassez-vous de votre manque de confiance.

Le livre : Vaincre sa timidité : Confiance en soi 2.0

  Confiance en soi

Récapitulatif pour construire ou reconstruire la confiance en soi:

  • Passez à l’action pour construire sa confiance en soi
  • Acceptez vos points faibles.
  • Devenez bon à quelque chose, identifiez vos talents.
  • Apprenez à accepter normalement les compliments avec grâce.
  • Sortir de la comparaison.
  • Souriez, face à un miroir !
  • Supportez la peur !
  • Soyez patient.
  • Efforcez-vous d’établir un équilibre.
  • La reconnaissance sociale.
  • Ne soyez pas perfectionniste.
  • La Coopération

Comment prendre et avoir confiance au travail

Fits bump travail d'équipe et confiance

Prendre et avoir confiance au travail

Il parait évident que si on manque de confiance en soi au travail, on ne peut pas avancer dans notre carrière professionnelle. On ne se sentirait pas épanouie, bien dans sa tête, bien dans sa peau. En ne faisant pas attention, vous risquez de faire du sur place, de croupir et d’accumuler déception et ressentiment.

En revanche, être épanoui dans sa vie professionnelle, avoir confiance en soi, en ses capacités a beaucoup de bienfaits sur notre santé mentale, et certainement physique. Apprenons ensemble dans cet article prendre confiance en soi.

 

  1. Comment prendre confiance en soi au travail ?

Il nous arrive, donc, dans certaines situations de manquer de confiance en soi. De bafouiller, de perdre son latin, de rougir, d’être déconcerté, de rester cloué sur place, de ne pas oser, …

Cela est tout à fait normal, parce qu’on ne peut pas être performant à tout moment, et qu’on peut perdre sa confiance en soi de temps à autre. Mais ça reste quand même déplaisant, voire fâcheux.

Et à plus forte raison, quand cela arrive dans le cadre du travail, cet espace où nous souhaitons briller, faire bonne figure, bonne impression et être performant. Dans une réunion avec les collaborateurs, ou avec des clients.

De plus, au final, ce manque de confiance en soi au travail peut nous faire rater des belles occasions et nous amener à croupir, à rester sur place.

Même si vous n’arrivez pas à prendre confiance en soi complétement, vous pouvez faire de manière que ce manque de confiance en vous ne vous désavantage pas, que vous arrivez à maitriser la situation et que, peu à peu au fil de temps et grâce à votre expérience, il s’atténuera.

Maintenant, cessons de palabrer, et passons aux choses plus sérieuses !

 

  • Éloignez les pensées négatives​

​Il faut d’abord savoir que la confiance en soi est un véritable acte d’éveil qui se passe au niveau de la tête. C’est le discours qu’on peut se tenir au quotidien face à des situations, à des actes et qui permet de déterminer ce qu’on vaut.

On a souvent tendance à être trop sévère avec nous-même, à être trop exigeant, à tenir des propos parfois dénigrants quand on ne réussit pas un travail. Essayez d’éviter ce genre de discours​ dépréciatifs. Dès que vous prenez conscience que vous êtes en train de vous dévaloriser, de vous dévaluer, cessez de le faire sur le champ.

En revanche, pour prendre confiance en soi essayez de substituer à ce discours négatif des jugements plus positifs, un discours plus valorisant, bienveillant et mobilisateur. Par exemple, essayez de vous concentrer sur un travail précis.

Vous avez une réunion importante et vous vous allez présenter votre programme, essayez dans les jours précédant la réunion de la préparer en travaillant sur les éléments fondamentaux, les points positifs, … Puis, le jour J, écartez de votre tête toutes les idées noires, négatives en ne pensant qu’aux bons côtés des choses, en essayant de vous distraire, de trouver dans votre tête des sujets amusants. Essayez de dédramatiser.

Durant un entretien avec votre chef hiérarchique, employez des expressions positives, valorisez vos projets, sans exagération. Sinon, restez réaliste. Autrement dit, pour prendre confiance en soi ne faites pas de vos difficultés et de vos petits travers le thème central de la discussion.

POUR ALLER PLUS LOIN

Guide Confiance en soi PDF

  • Plongez dans votre passé de gloire avec délectation.

Avant de commencer votre travail, prenez un papier et un stylo, puis essayez de vous rappeler vos succès professionnels passés. Notez-les, rédigez aussi ce que vous avez ressenti lors de ces moments de gloire. Lorsque votre document est complet, faites de ça un rituel : relisez votre liste de succès tous les matins ou tous les soirs, avant d’aller à votre travail. Cela fera naitre en vous des sentiments très positifs, une confiance renouvelée, et ainsi, vous quitterez votre maison plein d’entrain, confiant en vous, en vos capacités.

Autre solution : chaque soir, notez tout ce que vous avez réussi tout au long de la journée, pendant votre horaire de travail. Chaque matin votre liste s’en trouvera rallongée de succès, et chaque matin, vous trouverez une raison nouvelle pour aller bosser.

 

  • Consolidez vos compétences​

Le fait de consolider ses performances​ est une méthode très payante pour améliorer sa confiance en soi au travail. C’est mieux que de s’attarder sur ses incapacités.

Essayez de vous améliorer dans une discipline que vous appréciez beaucoup, d’approfondir vos connaissances pour devenir un expert agrée dans ce domaine, très sollicité, et cela ne fera que renforcer votre confiance en vous au travail.

Quand bien même vous auriez quelques déficiences, persévérez, et faites de recherches afin d’exceller davantage dans votre domaine d’expertise. Vous serez de plus en confiant dans vos capacités, et c’est rentable sur tous les plans.​

 

  • Acceptez les challenges

Passer à l’action est très bénéfique et c’est ce qui nous manque généralement pour prendre confiance. On a souvent tendance à rester dans son petit coin, à préserver ses petits acquis, à ne pas oser.

Mais, cependant, il ne faut pas hâter les choses, être trop ambitieux et se jeter dans des batailles perdues d’avance faute de perspicacité. C’est l’échec assuré et cela nuira à votre confiance en vous.

Il serait judicieux d’avancer à petits pas, ce qui sera avantageux et bénéfique pour avoir confiance en vous au travail.​

Chaque défi que vous relevez et que vous gagnerez renforcera davantage votre confiance en vous, et vous apportera la preuve que vous êtes capable de faire encore mieux.

 

  • Apprenez que les erreurs​ ne sont pas signe d’échec

Personne n’est infaillible. C’est une évidence incontestable. Commettre des erreurs est le signe que vous êtes actif.

Ensuite, on peut apprendre de ses erreurs. Considérez-les plutôt comme des conjonctures qui vont vous aider à progresser, à s’améliorer.

Vos erreurs ne signifient pas, donc que vous avez échoué ! Elles sont importantes et nécessaires pour prendre confiance en soi. En effet, lorsque la même situation se renouvellera, vous serez mieux paré pour trouver rapidement une solution de qualité.

 

  1. Les indices de perte/manque de confiance au travail !

Vous avez constaté que depuis un bon bout de temps, vous avez perdu le goût du travail, que cela ne va pas du tout ? Mais, c’est peut-être que vous avez perdu  confiance en vous au travail ?

Comment le savoir ? Il y a des indices assez révélateurs qui peuvent vous éclairer, et que nous allons énumérer.

 

  • Indice #1 que vous manquez de confiance en vous au travail! Vous êtes anxieux à l’idée d’aller bosser.

Le manque de confiance en soi au travail n’est peut-être pas la seule raison qui vous laisse appréhender l’idée d’aller travailler. Mais disons que c’est la cause la plus habituelle, la plus commune.

Une angoisse vous étreint à l’idée d’aller travailler, car vous vous sentez incapable de bien faire votre travail, que votre patron vous passera certainement un savon pour un travail mal fait. En plus, cela peut avoir une incidence sur vos rapports avec vos collègues.

Et même si vous êtes votre propre patron, c’est plus ou moins la même chose. Certes, vos assistants et collègues ne se hasarderont peut-être pas à vous lancer des critiques directes, acerbes. Mais malgré tout, vous sentez cette boule au ventre qui vous bloque à l’idée d’aller travailler. Vous avez peur que vos collègues ne vous estiment plus, ou que vos client s’apercevront de votre incapacité. Tout cela montre que vous avez perdu votre confiance en vous au travail.

 

  • Indice #2 que vous manquez de confiance en vous au travail : vous vous sentez incapable d’atteindre les objectifs, quels qu’ils soient !

Que vous soyez propre patron ou que vous œuvrez pour autrui, aussitôt qu’on programme des objectifs à atteindre, vous vous sentez incapable d’y arriver. Vous pensez que ce travail n’est pas fait pour vous, que vous ne pouvez pas le faire. N’est-ce pas la preuve que vous manquez de confiance en vous au travail !

  • Indice #3 que vous manquez de confiance en vous au travail : vous paniquez quand on vous demande d’exécuter un travail !

Et pourtant c’est dans vos cordes ! On vous demande d’effectuer des tâches qui sont inhérentes à votre activité professionnelle et pourtant cela vous stresse, vous angoisse. Tout cela parce qu’au fond, vous avez peur de ne pas être à la hauteur, de décevoir vos collaborateurs ou vos clients.

Par exemple, imaginons que vous travaillez comme vendeur. Et parce que vous n’arrivez pas souvent à bien vendre vos produits que vous en êtes arrivé à penser que vous ne servez à rien. Et même vous vous dites que vous n’arriverez jamais à réussir dans ce travail, que vous êtes un piètre commercial, voire le plus mauvais. Et aucune personne, aucun coach n’y changera rien.

C’est la preuve que votre confiance en vous au travail s’est grandement ébranlée, et cela devient très sérieux. Respirez et donnez vous le temps qu’il faut pour doucement prendre confiance en vous au travail. Avancez un pas à la fois pour graduellement avoir confiance en vos capacités.

 

  • Indice #4 que manquez de confiance en vous au travail : vous donnez beaucoup d’importance au: »qu’en dira-t-on sur moi » !

Aussitôt que des rumeurs circulent dans l’entreprise quant à vos performances pas vraiment positives, vous commencez à vous affoler. Vous vous inquiétez de ce que vont penser vos collaborateurs, votre patron, si vous allez être désavoué, ou peut-être congédié.

Cette susceptibilité aux rumeurs est le signe que vous n’avez pas vraiment confiance en vous au travail.

 

  • Indice #5 que vous manquez de confiance en vous au travail : une évaluation de vos capacités et aptitudes vous angoisse terriblement.

Si, en tant qu’employé, une expertise vous angoisse tellement c’est que vous n’êtes pas sûr de vos compétences. De même, si vous êtes votre propre patron et que vous évitez de vous autoévaluer, c’est la preuve que vous manquez de confiance en vous au travail.

Les audits professionnelles vous gênent, vous embarrassent, alors, vous choisissez d’appliquer la politique de l’autruche. Mais, cette fuite en avant risque de vous couter cher un jour ou l’autre.

Vous souffrez donc d’un manque de confiance en vous au travail. Mais comment faire rétablir cette situation ? Travaillez sur ces compétences nécessaires pour avoir confiance en soi au travail.

 

  1. Bénéfice(s) de la confiance en soi au travail.

  • Maintenir votre concentration !

Si vous avez confiance en vous au travail, cela vous permettra de vous concentrer sur vos tâches professionnelles et de les faire convenablement et correctement. Vous vous sentirez heureux, épanoui. Cela vous permettra d’avancer dans votre carrière, de contribuer à l’évolution de votre entreprise.

Avoir confiance en soi au travail, c’est savoir aussi prendre ses distances par rapport à tout ce qui est futile, inutile.

 

  • Corriger les points faibles

Avoir confiance en soi au travail vous aidera à revoir vos défaillances, vos points faibles, sans complexe. Une sorte de mise au point, un diagnostic objectif que vous pouvez faire également en collaboration avec votre chef hiérarchique. De cette manière vous allez progresser dans votre carrière professionnelle, vous allez devenir plus performant.

Si on a confiance en soi au travail, on accepte le fait qu’il y a des choses à perfectionner et cela est très bénéfique pour nous.

 

  • Se perfectionner

En ayant confiance en soi, on arrive à mieux maitriser sa tâche professionnelle. Cela vous pousse à faire des recherches constructives, à être à la page des nouvelles technologies. Vous devenez de plus en plus performant, et cela ne peut que vous conforter et vous donner plus d’assurance.

 

  • Apprendre à positiver

L’espace professionnel est un espace stressant, c’est une réalité, malheureusement incontestable. Cette pression palpable, qu’on ressent au travail peut déstabiliser ceux qui n’ont pas confiance en eux.

En revanche, avoir confiance en soi vous permet d’adopter un comportement positif, de dédramatiser en essayant de trouver les meilleures issues, les meilleures solutions.  De cette manière vous contribuerez à créer une ambiance au travail moins agressive, plus propice au rendement.  Quand on a confiance en soi, on est plus attentif aux remarques de nos collaborateurs. De cette manière on peut avancer, on peut être de plus en plus performant.

 

  • Davantage de réussite professionnelle !

Si on a confiance en soi, on est plus entreprenant, on peut être au-devant de la scène dans les réunions, on peut présenter son plan de travail avec plus d’assurance, de fermeté, sans arrogance. Cela ne fera que consolider vos rapports avec vos collègues. Avoir confiance en soi au travail est crucial, une nécessité pour réussir dans sa vie professionnelle.

 

  • Gagner plus d’argent

En ayant confiance en soi, on arrive à concevoir une vie professionnelle plus prospère, plus florissante. En obtenant plus de promotions, on devient plus actif, plus opérant, plus dynamique.  Cette crainte de ne pas réussir, de ne pas être à la hauteur s’estompe et l’idée de se lancer dans un nouveau projet n’est plus angoissante. On arrive à abolir tous les obstacles, à relever tous les défis, à se sentir bien. Prendre confiance en soi au travail aide à développer nos capacités, nous rend de plus en plus épanoui, entreprenant et l’argent viendra.

Prendre confiance en soi, c’est la voie vers une carrière brillante !

 

Conclusion

Un manque de confiance en soi au travail n’est pas une fatalité. Et il n’est pas impossible de récupérer sa confiance en soi, au travail ou dans la vie d’une manière générale.

C’est l’expérience qui peut nous permettre de l’acquérir. Les quelques conseils observés ensemble pourraient vous orienter dans cette quête, si vous décidez d’en tenir compte.

POUR ALLER PLUS LOIN

Guide Confiance en soi PDF

Comment prendre ou reprendre confiance en soi? 10 exercises

Une femme remplie de confiance qui fait de l'exercise à la plage.

Comment prendre confiance en soi ? 10 exercise pour reprendre confiance

En ce moment, vous ne vous sentez pas d’attaque, vous n’arrivez plus à entreprendre quoi que ce soit. Vous sentez que vous êtes en train de perdre pied, et l’envie de vous mettre en valeur ne vous dit plus rien. Vous commencez à redouter chaque réunion de travail, vous devenez de plus en plus colérique sans raison évidente. Tout le monde vous agace au travail, à la maison. Peut-être, vous manquez de confiance en vous ! Mais comment faire pour prendre confiance en soi, ou reprendre confiance en soi, le cas échéant ?

Mais essayons d’abord de cerner ce concept, même s’il vous semble d’emblée insaisissable.

Avoir confiance en soi c’est tout d’abord croire en ses compétences, croire dans son habilité à gérer sa vie à tous les niveaux, professionnel, social, familial. La confiance en soi reflète l’image que l’on construit de soi-même. Se valoriser, se mettre en avant, ne pas baisser les bras peuvent avoir une influence importante sur la confiance en soi.

Les personnes qui n’ont pas ou qui ont perdu leur confiance en soi sont celles que l’on retrouve le plus souvent renfermées sur elles-mêmes. Elles essaient de fuir les autres, de se terrer dans leur coin en faisant tout leur possible pour s’éclipser devant les situations les plus embarrassantes et font tout pour passer inaperçues.

Est-ce irrémédiable ? Peut-on prendre ou reprendre confiance en soi ? Et comment ? Cela demandera-t-il beaucoup de temps ?

Fort heureusement, il y a toute une thérapie à la portée de tous. Il y a plusieurs exercices, actions, attitudes qui vont vous permettre de prendre confiance en vous, de récupérer toute cette énergie positive qui aidera à votre épanouissement le plus naturellement possible.

Comment prendre confiance en soi ?

  • Comment prendre confiance en soi alors que personne ne nous estime à notre juste valeur ?

On ne peut pas reprendre confiance en soi, quand, au fond de soi, on se dénigre tout le temps, quand on pense qu’on ne sert à rien, et qu’on ne fait rien d’utile.

Cette attitude négative ne peut que vous enfoncer davantage et multipliera votre souffrance, votre solitude. Comment y remédier ?

La première chose à entreprendre consiste à avoir toujours à l’esprit le fait que vous possédez, vous aussi votre propre personnalité, indépendante des autres.

Prenez conscience de votre individualité, autrement dit, apprenez que vous êtes une personne à part entière avec vos points forts, et vos points faibles, vos penchants, votre sensibilité, vos compétences, vos désirs, etc.

Par la suite, il faudrait vous habituer à mettre en valeur vos points forts car il existe forcément un secteur où vous vous sentez plus brillant, plus expert : cuisine, musique, bricolage, design, écriture, etc.

Le mot d’ordre : se connaître pour prendre confiance

Pour prendre confiance en soi, il est nécessaire de connaitre qui vous êtes vraiment, et pour ce faire, vous devriez accomplir un travail approfondi sur vous-même. Pour cela, il faudrait prendre un peu de recul, se détacher, se mettre de l’autre côté du miroir et bien voir. Posez-vous les questions essentielles :

  • Quels sont vos aptitudes ? Quelles sont vos imperfections ?
  • Si vous avez à décrire votre personnalité, comment le feriez-vous ? Que diriez-vous ?

De cette manière, vous pouvez arriver à évoluer, à vous épanouir. C’est en fait l’étape primordiale, voire capitale, que vous devez emprunter si vous désirez reprendre confiance en vous.

Mais à la condition sine qua non d’être, intègre envers vous-même dans cette évaluation personnelle. En réalité, plus vous serez franc, plus vous mettrez le doigt sur les faiblesses que vous aurez à améliorer, et sur les points forts à mettre en exergue.

Vos atouts vont vous aider à vous élever, à révéler le meilleur de vous, à reprendre confiance en vous.

Quoi qu’il advienne, rappelez-vous de vos succès, de tout ce que vous avez réalisé, et vous allez découvrir que vous possédez des compétences, des savoir-faire propres à vous, parfois insoupçonnés.

Prendre confiance en soi en demeurant attentif aux autres

Pour reprendre confiance en soi, il faudrait apprendre à faire confiance aux autres, apprendre à les écouter. Cela s’avère essentiel. En effet, la personne qui manque de confiance en soi est une personne qui ne sait pas écouter, qui reste sourde aux compliments…

Et pourtant, chaque jour vous vous démenez pour effectuer avec brio des petits travaux, vous arrivez à surpasser des épreuves plus ou moins sérieuses, vous arrivez à braver les obstacles épineux que vous rencontrez dans votre vie familiale ou professionnelle.

Toutes ces activités peuvent vous paraitre sans importance, anodines, banales, mais pour les autres elles sont perçues, et même jugées autrement.

Alors, essayez de faire plus attention aux propos des autres, à apprendre à bien écouter et accepter leurs compliments. Apprenez à apprécier même un petit geste, un petit sourire de reconnaissance. C’est un premier pas important sur la voie qui vous aidera à reprendre confiance en vous.

POUR ALLER PLUS LOIN

Guide Confiance en soi PDF

Travailler sur son image

Pour reprendre confiance en soi, il est capital que vous vous sentiez bien dans votre peau et dans votre tête, et que vous vous montriez positif devant vos compères. Il ne s’agit pas de jouer la comédie, mais d’être sincère. Car, les autres vous perçoivent au travers de l’image que vous donnez de vous.

Si on vous perçoit comme quelqu’un de faible, qui n’assure pas, alors les gens penseront que vous êtes quelqu’un de fragile, même si cela n’est pas vrai. Le résultat, vous vous en doutez certainement, sera terrible, votre solitude s’en trouvera renforcée, vous perdrez de plus en plus pied et votre sentiment de perte de confiance s’accroîtra.

Mais si vous apprenez à soigner votre allure, à fortifier et entretenir votre aura, à chercher à être élégant, à valoriser votre corps, les gens auront plus confiance en vous. Vous arriverez ainsi à émettre une énergie positive, et les gens auront plus confiance en vous et cela les incitera à entrer en communication avec vous.

En fait, Il suffit de peu de chose pour construire cette impression que vous êtes bien dans votre peau et dans votre tête, que vous avez confiance en vous. Il suffit, par exemple d’apprendre à tenir la tête bien droite, à bien redresser la taille.

Apprenez à avoir un sourire sincère, au lieu d’avoir un regard distant ou de montrer un visage impassible ou sans vie. Pour booster votre charisme, essayez de joindre les gestes à la parole, de vous exprimer sereinement, mais avec assurance, de regarder les personnes dans les yeux lorsque vous parlez, etc.

Affirmer ses idées

Pour prendre confiance en vous, n’hésitez pas à dévoiler qui vous êtes et surtout à exprimer clairement vos opinions.

Même si la physionomie peut jouer un rôle considérable, elle n’est pas cependant, la plus déterminante : essayez aussi d’être plus sûr de vous, plus ferme dans vos interventions, plus décisif en exprimant vos idées, plus méthodique et plus clairvoyant. N’hésitez pas à dire ce que vous pensez lors d’un débat sans détour, sans appréhension.

Il ne s’agit pas d’imposer vos opinions, loin de là. Il s’agit d’apprendre à parler sans avoir peur du regard des autres, sans être tenaillé par l’angoisse de ne pas bien faire, de ne pas être à la hauteur. En arrivant à construire une bonne communication avec les autres, cela vous aidera à prendre confiance en vous.

Il se peut que dans quelques cas, vous ayez à affronter des railleries, à subir des frustrations, à être l’objet de critiques virulentes. Oui, mais cela arrive malheureusement à tout le monde, c’est notre destin. Pourquoi s’en inquiéter, alors ?

Par ailleurs, il est fort heureux que nous ne soyons pas tous alignés sur le même avis : la différence est une bénédiction, une force. Ainsi, arriver à donner une conception différente d’autrui est le signe que vous avez du caractère, que vous ne manquez pas de courage. C’est la preuve de votre unicité, la preuve que avez réussi à prendre confiance en vous.

Si vous avez été l’objet de dépréciations, d’ironies en exprimant vos opinions, ou si quelqu’un est en totale contradiction avec vous, n’en soyez pas personnellement offensé. Il se peut que cela soit personnel, mais cela veut dire aussi que vous n’êtes pas d’accord sur une opinion. Pas plus.

Apprenez, donc à accepter les critiques avec un esprit sportif. C’est la preuve que vous êtes une personne mûre, c’est le signe que vous commencez à prendre confiance en vous.

Jetez-vous à l’eau !

Évitez d’être réticent, circonspect, méfiant et partez à la découverte de nouveaux territoires et vivez d’autres expériences inédites. Peu à peu, vous serez en mesure de vous adapter à n’importe quelle situation et à reprendre confiance en soi! D’ailleurs, défricher des territoires inconnus vous aide à tester vos limites, et à vous permettre de reprendre confiance en vous. Vous serez certainement surpris par vos capacités, et votre habilité à déjouer les plus rudes obstacles.

Alors, pourquoi ne pas essayer de nouveaux challenges, de vous lancer de nouveaux défis : vous inscrire dans un sport de combat, ou dans des cours de théâtre, de choral…ou passer vos vacances dans un lieu que vous n’avez jamais visité. Autrement dit, décidez-vous à tâter de l’inédit. De cette manière, vous arriverez à prendre votre confiance en vous.

Soyez vous-même ! Ne calquez pas sur les autres !

Certes, on a toujours besoin d’un modèle, de quelqu’un qui pourra nous guider. Une personne qui parait tout le temps sûre d’elle est un bon exemple à suivre. Mais, pas aveuglément. C’est à dire, il ne faut pas en abuser, car chacun a sa propre personnalité.

En effet, la confiance en soi ne se met pas en scène de la même manière pour tout le monde. Cela varie en fonction du tempérament et du mode de comportement de tout un chacun.

Vous ne pouvez pas par conséquent plagier votre style sur les autres. Mais essayez plutôt de découvrir votre mode de fonctionnement personnel. Cela vous aidera à reprendre confiance en vous, en vos capacités.

Cessez de vous dégrader !

Quand on commence à perdre sa confiance en soi, on est le plus souvent tenté de trouver des preuves pour montrer qu’on n’a pas tort si on n’a pas eu confiance en soi. Et cela vous entrainera dans un cercle vicieux. Alors, si cela continue, vous allez perdre pied et il est temps d’arrêter les frais.

Essayons d’illustrer cela par un exemple simple.

Vous êtes convaincu que le travail que vous faites est le meilleur qui soit, et que par conséquent, vous croyez qu’il vous est impossible de tomber sur un travail plus meilleur.

Pour affermir cette croyance, vous posez votre candidature pour des postes au-dessus de vos compétences, lesquels exigent davantage d’expérience, de diplômes que vous ne possédez pas. Bien évidemment, vous ne recevrez aucune rétroaction … Incontestablement, vous allez conclure que vous avez raison.

En réalité, ce sont de fausses preuves que vous fabriquez pour ne pas avoir confiance en vous.

Essayez donc de ne pas vous saboter, de ne pas chercher des arguments fallacieux, mais plutôt de reprendre confiance en vous, en vos compétences, en vos talents.

Pour reprendre en confiance en vous, il est essentiel que vous établissiez des objectifs clairs et faisables. Connaitre ses limites et ses capacités est essentiel et important pour avancer. On peut se tromper, s’égarer, mais on peut apprendre de ses erreurs et cela pourra être bénéfique pour prendre confiance en soi.

Nous vous proposons aussi d’appliquer la méthode Coué qui se fonde essentiellement sur l’autosuggestion. En vous réveillant chaque matin, soyez positif et prononcez sous la forme d’une litanie une phrase du type « je peux y arriver ». Cette forme d’optimisme fondée sur le pouvoir de l’imagination peut vous aider à prendre confiance en vous.

Ne pas fuir !

Pour prendre confiance en vous, ne croisez pas les bras et agissez. N’ayez pas peur d’être sous les feux de la rampe, bien au contraire, lancez-vous et exprimez vos idées, défendez vos convictions et évitez d’avoir le regard fuyant. Même si vous sentez que tout le monde ne partage pas vos idées, n’hésitez pas à répliquer et relancez la conversation si le besoin s’en fait ressentir.

Tolérez vos erreurs pour mieux avancer !

Si vous voulez contourner les échecs, apprenez à identifier et accepter vos erreurs ! Soyez le plus objectif possible et le plus précis en évaluant les causes de vos déboires antérieurs, aussi bien sur le professionnel que privé. De cette manière, vous progresserez, vous devenez plus fort et vous arriverez à reprendre confiance en vous.

Pratiquez du sport !

La pratique du sport peut vous aider à prendre confiance en vous, mais à condition que vous choisissiez le sport qui vous convient le mieux, et qui correspond à votre situation. Cela pourra vous donner l’occasion de vous mesurer aux personnes de votre niveau. Vous allez certainement décrocher des victoires qui vous rassureront infailliblement sur vos compétences. Et cela vous aidera énormément à prendre confiance en vous.

 

POUR ALLER PLUS LOIN

Guide Confiance en soi PDF

Comment avoir et reprendre confiance en soi? | 6 trucs et astuces

Deux personnes qui sautent joyeuse et font confiance a la vie

Comment avoir et reprendre confiance en soi?

Ce n’est pas toujours facile de reprendre confiance en soi suite à un échec. Tout le monde lutte avec sa confiance en soi, même ceux qui semblent les plus assurés. Avoir confiance en soi et être en mesure de la projeter extérieurement avec assurance est un travail au cœur de votre estime de soi.

On  admire souvent des gens qui ont une bonne confiance en soi et qui inspirent confiance en ceux qui les entourent. Ils font face à leurs peurs et sont considérés comme des preneurs de risques. Ils savent que peu importe les défis auxquels ils font face et les obstacles qui viennent sur leur chemin, ils peuvent les affronter. C’est cela avoir confiance en soi. Les gens sûrs de soi regardent leur vie sous un jour positif, même quand les choses tournent mal. Ils ont aussi tendance à être

plus satisfaits d’eux-mêmes et se respecter dans leurs actions.

Si vous souffrez d’une faible confiance en vous et vous voulez reprendre confiance en soi, ne vous inquiétez pas, avoir confiance en soi se construit.

Avoir confiance en soi, comme toute autre compétence, peut être apprise et maîtrisée. Une fois que vous maîtrisez votre confiance en soi, tout dans votre vie va changer. Il est temps reprendre confiance  en vous et de croire en soi.

 

La confiance en soi se résume à une question: Si vous ne croyez pas en vous-même, comment pouvez-vous vous attendre à ce que quelqu’un d’autre croie en vous?

 

Avoir confiance en soi est en partie une décision qu’on prend. Oui, prendre ou reprendre confiance en soi vient avec le temps et l’expérience, mais il y a des gens avec beaucoup d’expérience dans un domaine qui ne prennent pas confiance en eux.

Si vous êtes actuellement atteints d’une faible confiance en soi, sachez que vous n’êtes pas seul. Tout le monde sur la planète a souffert de faible confiance en soi dans leur vie. Avoir confiance en soi dans toutes les situations est quelque chose de difficile.

Si une situation particulièrement difficile a brisé votre confiance, voici cinq moyens puissants pour améliorer votre état d’esprit et vous aider à avoir et reprendre confiance en soi.

Avoir confiance en soi dans la vie est faisable. Ces 6 points vous aideront à reprendre confiance et à devenir moins vulnérable devant toutes les adversités de la vie.

 

1-Pratiquez l’amour de soi chaque jour

Cette technique de renforcement de l’estime de soi et de la confiance en soi est très simple et vous prendra moins d’une minute à accomplir. La méthode est basée sur deux principes en psychologie qui vous aideront à avoir confiance en soi.

Le premier est l’hypothèse de la réaction faciale. Cela signifie simplement que si vous vous forcez à sourire, vous finirez par être émotionnellement influencé par l’action physique. Simplement dit, juste en souriant, vous allez commencer à expérimenter les émotions positives associées au sourire.

Vous trouverez une tonne d’informations sur le deuxième principe qui est la technique des affirmations positives de mots sur le subconscient.

De nombreuses études ont démontré comment les mots positifs peuvent influer positivement nos états d’esprit et nos émotions.

Brian Tracy, un célèbre gourou et célèbre orateur public a continuellement prêché sur les avantages de se tenir devant un miroir et de répéter la phrase: «Je m’aime, je m’aime, je m’aime », continuellement tout en vous regardant dans les yeux devant le miroir. Regardez-vous et respirez profondément.

Oui, c’est un exercice rapide et facile, mais il est garanti de vous aider à avoir confiance en soi et d’améliorer votre estime de soi.

 

2-Vérifiez votre langage corporel pour avoir confiance en soi

L’un des moyens les plus faciles de renforcer et reprendre votre confiance en soi est d’adopter le langage d’un corps confiant. Il y a eu plusieurs études sur le sujet et toutes les études ont prouvé qu’en adoptant simplement un langage corporel confiant, vous augmentez votre confiance en vous instantanément.

A.

Pour adopter un langage corporel qui va vous aider à avoir confiance en soi, procédez comme suit:

  • Commencez par vous tenir droit.Imaginez que vous avez une corde qui va de la base de votre colonne vertébrale à votre tête. Imaginez que vous grandissez lorsque quelqu’un tire sur cette corde qui est par dessus votre tête.
  • Gardez votre poitrine détendue, laissez vos épaules reculer et se diriger vers le bas naturellement.
  • Pliez légèrement les genoux, respirez profondément et souriez. Vous ne voulez pas être raide comme un bâton.

Se lever haut et prendre de la place tout en restant confortable et détendu est la clé pour apparaître et avoir confiance en soi. Cette nouvelle posture vous aidera à reprendre confiance.

B.

La pose du gagnant

Un truc similaire que vous pouvez faire pour vous aider à avoir confiance en soi instantanément est d’adopter une «pose de gagnant». Pour ce faire, il vous suffit de vous lever comme si tu venais de gagner à la loterie ou une médaille d’or aux Olympiques.

Tenez-vous droit avec et adoptez les mouvements festifs de quelqu’un qui vient de remporter une grande victoire. Nous faisons tous de grands gestes et certains dansent même un peu suite à une très bonne nouvelle. Incarnez le corps d’un gagnant pour reprendre confiance en soi. Pensez à comment vous bougez lorsque vous avez reçu une bonne nouvelle. En adoptant ces mouvements cela vous aidera à avoir en confiance en soi.

 

3-Entraîne ton cerveau

La faible confiance en soi est souvent le résultat direct de pensées négatives. En tant qu’êtres humains, nous avons tendance à nous concentrer sur les choses et caractéristiques que nous ne possédons pas. Se rappeler continuellement des choses que nous n’avons pas ne vous aidera pas à avoir confiance en soi.

Une excellente façon de vous aider à reprendre confiance en vous est d’inverser cette façon de penser. Chaque jour, concentrez-vous sur vos caractéristiques positives. Rappelez-vous régulièrement de tout ce que vous avez dans votre vie. Soyez reconnaissant et pratiquez la gratitude afin de vous aider à avoir confiance en soi.

Certains des commentaires les plus durs que nous entendons viennent de notre critique intérieure. Si votre critique intérieur prend trop de place, il peut vous conduire à développer une faible estime de soi et de confiance en soi.

Des stratégies comme la PNL peuvent vous aider à entraîner votre cerveau à interroger votre critique intérieur. Elle peut vous donner des outils afin de passer par dessus cette critique et comprendre les actions nécessaires à prendre pour avoir confiance en soi.

Soyez toujours à l’affût des occasions de vous féliciter, complimentez-vous et récompensez-vous. Mettez un terme au discours intérieur négatif qui détruit votre confiance en soi.

POUR ALLER PLUS LOIN

Guide Confiance en soi PDF

4Se souvenir des réalisations passées pour avoir confiance en vous.

Lorsque vous luttez avec une faible estime de soi et un manque de confiance, c’est une bonne idée de penser à un événement passé ou une réalisation passée qui vous a laissée fière de vous et avec un sentiment d’accomplissement. Cela peut être aussi simple qu’un message texte de votre directeur qui vous a félicité pour un travail bien fait, ou un mot de félicitations d’une connaissance, d’un membre de la famille ou d’un ami.

Vous pouvez penser à un prix, une médaille ou une récompense que vous avez reçus dans le passé pour souligner une réussite personnelle. Pensez à la fois que vous pensiez que vous alliez échouer un examen ou un projet, mais que finalement vous avez eu d’excellents résultats.

L’important est de se concentrer sur quelque chose qui vous remplit et nourrie de fierté, de joie ou de satisfaction personnelle pour vous aider à reprendre confiance en soi. Pour vous aider à vous rappeler ce que vous avez ressenti pendant ce temps, fermez les yeux. Prenez un peu de temps pour vous pour visualiser et vous souvenir de l’expérience de ce moment joyeux et émotionnel dans votre vie.

Vos réalisations passées sont de véritables témoignages de votre discipline et de votre confiance en vos capacités, et en les reconnaissant souvent, cela vous aidera reprendre confiance en soi.

 

5-Entoure-toi de personnes positives

Malheureusement, personne n’est à l’abri des gens négatifs, des gens qui se plaignent toujours et qui influencent négativement votre confiance en soi et votre estime de soi.

Pour avoir confiance en soi,  protégez votre confiance et votre estime de soi des gens négatifs. Vous voulez vous entourer de personnes positives.

Regardez les relations que vous avez dans votre vie et trouvez des moyens de limiter le temps, ou couper les liens avec les personnes dans votre vie qui sont négatives pour vous permettre de reprendre confiance.

Entourez-vous de personnes qui vous soutiennent. Entourez-vous de personnes qui vous donnent de l’énergie positive afin de vous aider à avoir confiance en soi.

Cela devrait être un de vos objectifs personnels de vous entourer de personnes qui vous apporte l’amour, de la joie et l’attention que vous méritez.

Lorsque vous vous entourez de personnes positives qui renforce votre confiance intérieure, nourrit positivement vos émotions, et vous fournit un soutien inconditionnel, vous aurez une meilleure estime de soi.

Avoir des relations positives dans votre vie n’est pas une chose à négliger du tout. Avoir un soutien positif vous aidera à avoir confiance en soi quand vous échouez.

Si vous travaillez ou voyez régulièrement une personne négative, limitez votre contact (Bonjour/Bonne journée).

Adressez-vous à eux seulement par courriel électronique, messagerie vocale et message texte si c’est possible.

Cela vous fournira l’espace nécessaire pour les empêcher de détruire votre état d’esprit et pour reprendre confiance en soi.

Les personnes  avec lesquelles vous vous associez régulièrement sont des parties essentielles de votre confiance en soi. Pour avoir confiance en soi, entourez-vous de gens  qui croient en vous et qui vous stimulent. Vous verrez votre niveau de confiance en soi monter.

 

6- Créez une liste

La vie est pleine de défis, et il y a beaucoup de fois où vous aurez du mal à maintenir votre confiance en soi. Quand cela arrive, prenez le temps de vous asseoir et faire une liste de toutes les choses dans votre vie dont vous êtes reconnaissant et toutes les choses que vous avez accomplies.

Pour  vous aider dans votre quête à avoir confiance en soi, placez cette liste sur la porte de votre réfrigérateur ou ailleurs où il peut être facilement vu, et regardez la  liste à tout moment quand votre confiance en vous commence à diminuer.

 

Conclusion

Ne laissez pas un manque de confiance continuer à vous empêcher d’atteindre vos objectifs et devenir la personne que vous avez toujours rêvé de devenir.

Avoir confiance en soi est un travail réalisable. Avec un peu de temps et d’efforts, vous pourrez construire votre estime de soi et reprendre confiance en soi. Avoir confiance en soi vous permettra d’avoir une  meilleure vie.

Récapitulatif pour obtenir et reprendre confiance en soi:

1-Pratiquez l’amour de soi chaque jour

2-Vérifiez votre langage corporel pour avoir confiance en soi

3-Entraîne ton cerveau

4Se souvenir des réalisations passées pour avoir confiance en vous.

5-Entoure-toi de personnes positives

6- Créez une liste

 

La confiance en soi se résume à une question: 

Si vous ne croyez pas en vous-même,

comment pouvez-vous vous attendre à ce que quelqu’un d’autre croie en vous?

 

POUR ALLER PLUS LOIN

Guide Confiance en soi PDF

 

Comment retrouver confiance en soi?

Femme dans la nature qui retrouve sa confiance et sa liberté

Comment retrouver confiance en soi?

La confiance en soi peut-être rapidement perdu mais la retrouver peut prendre du temps. La confiance en soi est une valeur importante à chaque être humain. Elle nous permet d’avancer, de réussir de nombreuses épreuves et de croire en nous. Le contraire de cette notion appelé le manque de confiance en soi est ce qui fait que l’individu a peur de s’affirmer, redoute le regard des autres et se dit qu’il ne pourra jamais réussir. Ce manque ou perte de confiance en soi peut être dû à des séries d’échecs ou d’épreuves auxquels vous n’avez pas réussi. La plupart des gens ont tendance à perdre confiance en eux après des évènements bouleversants qui ont carrément impacté sur leurs vies. Cependant une confiance en soi perdue peut être retrouvée : découvrez comment retrouver la confiance en soi.

Affrontez le monde et affirmez-vous

Le fait d’avoir subi un échec ou un autre évènement bouleversant ne doit pas être une raison de fuir le regard des gens. Ne pensez pas que les gens vont vous pointer du doigt ou vous regarder d’un autre œil, ne faites même pas attention à leurs réactions. Ne baissez pas les yeux lorsqu’ils vous regardent et ne fuyez le regard des gens. Marchez la tête haute et soyez fière de la personne que vous êtes, soutenez le regard des autres sans pour autant en abuser.

Il est important de montrer au monde que l’échec fait partie de la vie et que ce n’est pas une raison pour se cacher et fuir les autres. Si vous voulez vraiment retrouver confiance en soi, il va falloir que vous vous affirmiez sans peur et que vous vous exprimiez librement et sans peur.

Soyez vous-même et n’hésitez pas à regarder la personne à qui vous parlez dans les yeux. Parlez fort afin que tout le monde vous entende et ne chuchotez pas. De même, ne mettez pas votre main devant votre bouche comme si vous n’aviez pas confiance en vos propres mots, parlez avec toute la confiance du monde.

Entrez en contact avec les gens

Ne vous renfermez pas sur vous-même par peur du regard et du jugement des autres. Vos échecs précédents ne sont pas un prétexte valable pour vous isoler du reste du monde, tout le monde passe par des épreuves et il faut que vous vous mettiez cela en tête.

N’évitez pas le contact avec les gens et prenez l’initiative d’aller à la rencontre de certaines personnes et de discuter avec elles, cela vous aidera à retrouver confiance en soi. Si vous passez votre temps à fuir le contact avec le monde extérieur, il vous sera difficile de vous ouvrir et d’apprécier vos qualités à leur juste valeur.

Lorsque vous êtes avec d’autres personnes, n’hésitez pas à participer aux discussions et aux causeries tout en donnant votre point de vue de manière libre. Il ne faut pas avoir peur de participer à cause du jugement des autres, dites-vous que vous avez des arguments et idées pertinents en tête et que vous devez les faire sortir. Dites ce que vous pensez et vous verrez que vos idées sont excellentes et qu’elles valent vraiment la peine d’être exprimées.

Le fait d’entrer en contact avec les gens et de participer à des discussions vous permettra de retrouver toute la confiance en soi que vous aviez perdue.

Acceptez vos défauts

Tout le monde a des défauts et des faiblesses et ceci est un fait. Nul n’est parfait et chacun a eu à vivre des échecs et des évènements perturbants dans sa vie. Vous devez donc vous rendre à l’évidence que vous n’êtes pas la seule personne à avoir des défauts.

Vous ne devez pas vous lamenter sur vos faiblesses, car c’est ce qui cause le manque de confiance en soi. Vous pensez que vous êtes nul alors que c’est tout le contraire. Acceptez vos défauts afin de pouvoir affronter le monde ainsi que les épreuves qui vont se présenter à vous. Dites-vous que ces défauts ne peuvent pas vous empêcher d’avancer.

Vous pourrez même les transformer en énergie positive tout en vous entrainant afin de changer votre perspective sur vous et de retrouver confiance en soi. Souriez et soyez fier de vous-même et ne vous concentrez pas sur vos faiblesses. Dites-vous que même si vous avez des défauts, vous avez d’innombrables qualités et compétences et c’est cela qui compte le plus.

Du moment que vous apprenez à accepter vos défauts, vous allez commencer à retrouver confiance en soi petit à petit.

Dressez une liste de vos anciennes réussites

Vous venez de subir un échec et vous pensez que tout est fini? Loin de là, vous avez encore beaucoup de belles choses à accomplir. N’oubliez pas que vous avez eu à accomplir des choses merveilleuses avant cet échec et que vous êtes capable d’en faire beaucoup d’autres.

Souvenez-vous de vos réussites à certains concours ou compétitions dans votre école ou autre part. De même, remémorez-vous des jours où vous avez rendu service à des personnes ou que vous leur avez redonné le sourire. Cela vous permettra de vous rendre compte que vous n’êtes pas nul ni inutile et que vous devez continuer de vous battre.

Une bonne stratégie serait de faire une liste de toutes les choses positives que vous avez réalisées et accrochez-la sur votre porte ou votre mur comme ça vous le verrez à chaque fois que vous vous sentez mal. Cela va vous donner énormément de motivation et vous aidera à retrouver confiance en soi. Rappelez-vous de tous les bons souvenirs qui vous aideront à reprendre confiance et à avancer : les paroles d’un proche, vos actions, etc.

Apprenez à aimer l’échec

L’échec ne signifie pas la fin de toute chose, mais plutôt le début d’une grande aventure. Beaucoup de gens ont peur de ce mot « échec » et cherchent à tout prix à l’éviter. Cependant il est important de savoir que ce mot joue un grand rôle dans la vie de tout individu. Il intervient à un moment donné de la vie afin de vous ouvrir les yeux et d’augmenter votre capacité de résistance.

Combien de personnes célèbres aujourd’hui sont passées par une série d’échecs ? Et pourtant elles ne se sont pas laissées abattre. Lorsque vous échouez quelque part, ne vous lamentez pas, mais essayez plutôt d’en tirer des leçons qui vous serviront dans le futur.

Demandez-vous où est-ce que vous avez échoué et posez-vous la question à savoir quelle est la raison de cette erreur. Si c’est par manque de concentration, demandez-vous ce qui a causé ce problème et essayez d’y remédier au plus vite. Plus vous apportez des solutions aux causes de vos échecs et plus vous apprenez de nouvelles choses. Il vous sera alors facile de retrouver confiance en vous.

Choisissez des objectifs SMART

Il est important que vous vous choisissez des objectifs qui sont SMART c’est-à-dire spécifiques, mesurables, atteignables, réalisables et bien définis dans le temps. En effet ils doivent être en parfaite adéquation avec vos capacités et vos compétences.

Si vous vous fixez des objectifs qui ne sont pas de votre ressort, vous risquez d’échouer et alors vous penserez que c’est de votre faute or, ce ne sera pas le cas. Faites un listing de vos capacités et fixez des objectifs qui correspondent à ceux-ci.

Donnez-vous un délai limite pour l’atteindre et essayez de le respecter au maximum. Cela vous permettra de mieux évaluer vos capacités et de vous rendre compte que vous avez un certain potentiel. Au final vous allez vous dire que vous n’êtes pas si nul que ça. Vous pouvez reprendre les épreuves auxquels vous avez échoué afin d’essayer de les réussir pour cette fois. Ces objectifs seront comme une sorte de test pour vous et cela vous permettra de voir réellement de quoi vous êtes capable.

Levez-vous chaque jour avec un objectif en tête aussi minime qu’il soit et essayez de l’atteindre.

Adoptez un esprit positif

Positivez, il faut toujours positiver, car si vous persistez à voir les choses de manière négative, il vous sera difficile de retrouver confiance en soi. Quel que soit la situation et aussi difficile qu’elle soit, dites-vous que tout ira bien et que vous allez vous en sortir.

C’est le fait d’adopter une attitude positive qui vous permettra d’avancer sans hésiter et de croire en vous et vos compétences. Dites-vous que vous avez tout le potentiel nécessaire qui vous permettra de réussir. Lorsqu’il s’agit d’une compétition, même si vous avez des adversaires redoutables, dites-vous que vous parviendrez à les gagner.

Après un échec, dites-vous que ce n’était qu’une bataille et non une guerre et que vous allez vous préparer pour une prochaine fois. Prenez note de vos erreurs et entrainez-vous jusqu’à ne plus les commettre.

Même s’il y a des gens qui veulent vous faire croire que vous êtes nul, ne faites pas attention à eux et ayez foi en vos compétences et capacités. Voir les choses d’un côté négatif peut renforcer votre manque de confiance en soi c’est pour cela que vous devez bannir le pessimisme.

Dites-vous que vous êtes compétent et capable: ressentez-le

Un des secrets qui vous permettra d’avancer est de croire en vous et en vos compétences. Vous n’avez pas besoin d’attendre qu’on vous dise que vous êtes le meilleur, dites-vous que vous êtes le meilleur afin que les autres puissent croire en vous.

Tout est question de positiver comme nous l’avons évoqué précédemment, sans cela il vous sera très difficile d’aller de l’avant et de réussir. Répétez-vous la phrase suivante « je suis capable et je suis le meilleur » à chaque fois et vous allez voir que votre confiance en soi va revenir peu à peu.

Vous avez accepté vos défauts et pris conscience de vos compétences et qualités alors dites-vous que les autres n’ont rien de plus que vous. Vous pourrez tout accomplir si vous avez foi et confiance en vos capacités.

Ne cherchez à copier personne et forgez-vous votre propre identité et votre propre personnalité. Vous pourrez cependant avoir comme référence une personne qui est un modèle en matière de confiance en soi, mais cela comporte certaines limites. Votre confiance en soi n’est pas forcément exprimée de la même manière que chez une autre personne, d’où l’importance d’être vous-même.

Pratiquez une activité physique et amusez-vous

Le sport est une activité physique qui vous permettra de vous tester et de vous évaluer. Rejoignez un club de sport à proximité de chez vous et confrontez des gens avec qui vous avez le même niveau sportif.

Gardez confiance en vous et vous verrez que vous allez remporter pleines de victoires qui vous prouveront que vous êtes parmi les meilleurs. Donnez-vous des objectifs de course ou de musculation et essayez de les atteindre afin de passer à d’autres étapes supérieures. Allez faire les courses avec vos amis histoire de changer d’air et de vous divertir un peu.

Écoutez vos musiques préférées et chantez, dansez autant que vous le souhaitez sans vous soucier du monde. Plus vous vous divertissez et plus vous allez retrouver votre joie de vivre ainsi que votre confiance en soi. Le sport et les divertissements vous permettront d’oublier vos soucis et vos tracas, mais également d’avoir une nouvelle vision des choses.

Entourez-vous des bonnes personnes

L’entourage est un élément déterminant de la personnalité de l’individu. Il y a des gens qui ont perdu leur confiance en soi du fait d’un entourage qui leur soulignait tout le temps qu’ils sont nuls. Ceci est une chose qui suit une personne durant de nombreuses étapes de sa vie.

D’autres par contre ont la chance d’être entourées de personnes qui leur redonnent espoir et confiance. Ainsi pour vous, il s’agira tout simplement de filtrer votre entourage et de sélectionner les gens que vous fréquentez, car vos fréquentations ont un grand impact sur vous-même.

Pour retrouver la confiance en soi, éloignez-vous de toutes les personnes qui vous tirent vers le bas et qui vous brisent le moral quand vous allez mal. Vous avez besoin de personnes qui vous motivent et qui vous répètent sans cesse que vous êtes capable, car c’est cela qui vous aidera à retrouver votre confiance en soi. Rapprochez-vous de ceux qui vous redonnent l’énergie et l’envie d’aller de l’avant, quelle que soit la situation.

Le récapitulatif pour retrouver confiance en soi:

  • Affrontez le monde et affirmez-vous
  • Entrez en contact avec les gens
  • Acceptez vos défauts
  • Dressez une liste de vos anciennes réussites
  • Apprenez à aimer l’échec
  • Choisissez des objectifs SMART
  • Adoptez un esprit positif
  • Dites-vous que vous êtes compétent et capable: ressentez-le
  • Pratiquez une activité physique et amusez-vous
  • Entourez-vous des bonnes personnes

POUR ALLER PLUS LOIN

Guide Confiance en soi PDF

Le guide complet de la confiance en soi

Une fille qui lit un livre guide sur la confiance en soi

Le guide complet de la confiance en soi

Voici le guide complet qui vous aidera à prendre confiance en soi.

  1. Le Mystère de la confiance en soi: partie 1 du guide

Notre confiance en soi s’est accumulée avec toutes nos réactions expériences que la vie nous a données. La confiance en soi provient de la manière dont nous avons été éduqués par nos parents et comment nous nous voyons nous-mêmes et la manière que la société nous voit.

Plusieurs éléments contribuent à notre compréhension personnelle de la confiance en soi. L’un des éléments importants est la manière que notre vie devrait être. Beaucoup ont tendance à tomber dans le piège de créer des attentes irréalistes. Dans le processus, leurs échecs devient trop douloureux et leur confiance en soi prenne un coup.

D’un autre côté, d’autres se penchent plus sur la sécurité et créent ainsi plus d’objectifs réalisables plus faciles à atteindre. Et parce que les réalisations ajoutent

largement au développement de la confiance en soi, ces personnes bénéficient du sentiment de réussite. Ce sentiment de réussite leur laisse savoir qu’ils sont en quelque sorte capables de bien faire quelque chose.

Vos pensées influencent et guide votre confiance en soi

Vous avez peut-être déjà entendu la phrase – « tout est dans ta tête ». Plusieurs conditions psychologiques et émotionnelles sont réellement dans notre esprit. Ils se sont enracinés et se sont développés à partir du mental et donc l’antidote pourrait aussi bien provenir de la même source. Vous pouvez toujours vous conditionner à ressentir ce que vous voulez. Ce n’est pas facile, mais cela se fait.

Exemple:

Vous vous rabaissez sans cesse et vous vous critiquez sans cesse. Si vous alimentez votre sentiment de désespoir et que vous êtes vraiment convaincu que vous n’êtes pas assez bon, vous finirez par devenir vos pensées réellement. Beaucoup d’entre nous ne font pas attention aux mots qui sortent de notre bouche ou aux messages que nous nous répétons dans nos pensées. Nous prenons à la légère les choses que nous enregistrons dans notre subconscient.

Vous n’avez peut-être pas délibérément pensé cela récemment, mais comme vous êtes habitué à vous entendre marmonner – « je suis un perdant », ou « je ne suis pas capable », votre subconscient pourrait tout aussi bien croire que ce sont des faits.

En ce moment, au moment où vous lisez ce texte, beaucoup croient ces pensées.

Ce ne sont pas de simples mots. Ces pensées ont un poids et ils vont se creuser profondément une place dans votre subconscient, et elles finiront par être intégrées dans votre tête.

Une bonne estime de soi est essentielle à la confiance en soi. Tout ce que vous mettez votre esprit et tout ce que vous croirez  deviendra des faits réels.

Vous devez vous nourrir de positif et changez vos pensées.

Le changement commence par vous

La motivation doit venir de vous.

Les suggestions peuvent provenir de sources extérieures, mais au final, ce sera vous

et vous-même qui débuterez la bataille.

Les changements doivent commencer par vous. Vous pouvez commencer par vous parler en utilisant des affirmations positives comme « tu es génial » en attendant que vos talents soient exploités.

Ou « tu es belle » (parce que la vraie beauté provient de l’intérieur et de nos actions posées).

Peu importe, vous devez changer vos perspectives et vivre une vie différente en

attendant avec impatience de meilleures choses dans votre vie que vous construisez.

 


  1. Une manière de pensée/ Un style de vie 

Il faut y croire|Laissez-vous guidez par votre confiance

Tout le monde est fier de quelque chose qu’ils ont accompli que ce soit la réussite de ses études, la réussite d’un concours ou parce que vous avez réussi à séduire une personne dans le passé.

Ce sont toutes des réalisations qui ont demandé un minimum de volonté. Chacun de nous est devenu un réalisateur par nous-mêmes.

Beaucoup d’entre nous nient cette vérité. Mais vous voyez, c’est évident tout le monde est capable de faire n’importe quoi seulement si nous y mettons du cœur et que nous nous engageons à le faire.

Personne n’est privé de la capacité de jouir du succès dans la vie.

Alors, allez y et essayez, échouez et essayez à nouveau.

Comme il serait douloureux de savoir que tu étais équipé de tout ce dont tu avais

besoin pour réaliser ton objectif, mais tu n’as pas osé utiliser les outils.

 

L’histoire de l’aigle

Il était une fois un jeune aigle qui a été élevé dans un village de

poulets. Il a été orienté vers la vie de poulet et a été élevé pour croire qu’il était l’un d’eux.

Depuis longtemps, il regardait les aigles voler dans les airs avec élégance. Chaque jour ils enviaient les aigles et rêvaient de pouvoir voler. Il n’osait pas déployer ses ailes alors que tous les jours, son instinct lui disait d’y aller.

Malheureusement, il n’a jamais réussi à découvrir son plein potentiel et son vrai soi et ainsi, il est mort un poulet.

 

L’histoire de l’aigle – Augmenter votre confiance en soi

Chacun de nous pouvons nous voir à travers cet aigle. Nous sommes tous capables de voler au maximum de notre potentiel. À moins que nous déployions nos ailes et n’osions découvrir notre vrai soi, nous serons à jamais liés par notre incapacité à transcender les hauteurs et de nous transformer en la vraie personne que nous devions devenir. Ne laissez pas le manque de confiance vous arrêter. Envolez-vous!

Réalisez que vous êtes capable de prendre votre vie en main et de  vivre une vie de bonheur et de contentement.

Nous sommes tous nés avec des envies de réalisations. Mettez les chances de votre côté et avancez. Ne perdez pas cette opportunité que la vie vous a donnée en mettant des pensées négatives dans votre esprit et des charges sur votre dos qui vous gardera au sol. Il n’y a pas de temps pour le manque de confiance.

Vous n’avez pas le temps pour ça et vous n’avez pas besoin de ça dans votre vie. Vous devez vous envoler. Vous avez des endroits où aller.

Soyez comme un aigle qui s’est nettoyé de la boue et a mi de côté son ancienne vie de poulet. Beaucoup de poulets sont destinés à l’abattage. Cela veut dire que si nous choisissons d’être un poulet alors nous passons un message à soi que cela ne sert à rien d’essayer, car de toute manière je connais ma destinée.

Même si tout autour de vous est négatif en ce moment; gardez en tête que vous travaillez sur votre vie et manque de confiance et que votre situation changera bientôt.

 

Soyez comme un aigle parmi les poulets. Éventuellement avec suffisamment de pratique vous pourrez aller rejoindre les autres aigles.

Ressentez la puissance et le pouvoir de vos ailes et profitez de la confiance qu’elles vous donnent.

Continions le guide de la confiance en soi avec des méthodes.

POUR ALLER PLUS LOIN

Guide Confiance en soi PDF


  1. Bâtir la confiance et votre estime

 

L’optimisme

Tout réside dans notre perception positive de nos expériences, des événements qui se produisent autour de nous et la vie elle-même. Tant que nous croyons en la bonté que la vie nous offre, nous aurons la force d’avancer.

Malheureusement, beaucoup d’entre nous ne restent pas optimistes face à des situations difficiles dans la vie. C’est difficile de rester optimiste avec la famine dans le monde, les guerres et les misères de la vie de tous les jours. Cependant, les plaisirs de la vie ne serraient pas tant appréciés s’il n’y avait pas un peu de misère dans la vie.

La tristesse ne peut pas être ressentie si tout ce que nous connaissons est la joie. Les larmes perdraient de leur valeur si nous vivions toujours le bonheur. La confiance ne serait pas reconnue si nous ne tombions pas à plat sur notre visage parfois.

La vie est un cadeau et nous pouvons en faire tout ce que nous voulons.

Nous devons commencer tôt à construire nos fondations afin de ne pas manquer des moments précieux de la vie. Un moment passé est parti pour toujours. Ne laissez pas un moment précieux passé par le manque de confiance. Ayez confiance en vous et avancez.

L’optimisme dans la vie nous permet de reconnaître la plénitude de notre potentiel. La plupart des gens ont une chance égale de reconnaissance si vous n’êtes pas née dans un milieu défavorisé, mais beaucoup d’entre nous ne réalise pas cela et abandonne même avant que la bataille soit commencée.

 

Sortir de sa zone de confort

Si vous souhaitez exploiter ce que le monde vous offre, vous devez être courageux. Rien ne doit vous empêcher de vivre votre vie, même pas votre doute et le fameux manque confiance en soi.

Ceux qui ont bravé la vie sont ceux qui ont avancé peut importe leur défaite et qui ont graduellement avec plusieurs échecs construits leur confiance en soi à travers les années.

Parfois, il suffit de prendre des risques pour découvrir un nouveau chemin qui nous mènera à l’accomplissement de soi et à une meilleure confiance en soi.

Prendre des risques nécessite cependant beaucoup de confiance en soi.

Un bon truc pour sortir de sa zone de confort est de commencer par de petits pas.

Vous ressentez un manque de confiance à parler aux filles et bien commencez par un simple bonjour accompagné d’un sourire. La confiance en soi se construit par de petites réussites.

Allez-y vous êtes capable.

Souvenez-vous! Commencez par de petits défis.

 


  1. D’où provient le manque de confiance?

Il n’y a pas qu’un seul facteur qui contribue au manque de confiance en soi.

En fait, c’est l’accumulation de mésaventures, d’échecs et aussi la peur de l’inconnu. C’est le résultat de notre incapacité à reconnaître qui nous sommes vraiment et la valeur que nous pouvons offrir à la société. La faible confiance en soi est une exagération. Nous pensons que nos échecs sont des défaites éternelles.

Nous nous sentons bien dans notre zone de confort où tout est à l’abri d’une humiliation potentielle ou d’erreurs. Les zones de confort nous feront alors croire que nous ne devons pas sortir de ses quatre coins parce que là-bas, les déceptions et les pertes nous attendent.

Même lorsque nous nous disons à quel point les choses peuvent être dures et injustes, nous ne devons pas céder à la critique intérieure qui se développe en nous. Nous devons sans exception aller de l’avant, vaincre et nous montrer au monde. C’est ainsi que notre confiance en soi grandira.

 

L’enfance: manque de confiance

La faible confiance en soi se développe pendant notre enfance. Malheureusement, beaucoup de nous avons des parents, des enseignants, des amis et des ennemis qui sont plus sensibles à nos lacunes que nos talents. Ils s’éternisaient sur nos erreurs et lacunes au lieu de se concentrer sur nos réussites. Ils n’avaient pas besoin de nous le dire directement à notre visage, mais leurs actions et leurs ricanements suffisaient à nous convaincre que nous n’étions pas à la hauteur.

Peut-être que vous viviez à côté de quelqu’un qui ne connaissait que la perfection ou peut-être que votre sœur  à bien réussit l’école ou dans sa carrière? On vous comparait constamment.  Probablement, les gens faisaient les choses à votre place lorsqu’ ils avaient l’impression que nous n’étiez pas capable de faire les choses par vous-même.

Ce sont des indices subtils qui pourraient contribuer à votre perte graduelle de confiance en soi.

Votre confiance en soi pourrait être affectée par leurs croyances face à vous. Vous pourriez croire que vous êtes le seul responsable de votre manque de confiance. Non!

N’oubliez pas de reprendre le pouvoir entre vos mains par contre, si vous voulez avancer.

 


  1. Réflexions sur l’amélioration de soiUn pas vers la confiance en soi

Ne soyez pas dupe. Même les individus les plus confiants ont leurs insécurités et les plus compétents sont imparfaits. Bien que nous ayons pu rêver d’être parfait comme quelqu’un que nous envions, nous devons comprendre que cette personne n’est pas parfaite dans toutes les facettes de leur vie et peut-être même que cette personne cache délibérément des imperfections. Les choses que nous voulons dans nos vies ne se produisent pas nécessairement comme nous le voulons.

Les choses mêmes que nous voulons réussir ne se réaliseront pas tant que nous ne travaillerons pas pour les atteindre. Il faut faire des efforts pour que les choses se passent bien.

La plupart des gens sûrs d’eux-mêmes ont acquis leurs attributs non par chance.

Les gens qu’on admire le plus sont des gens qui connaissent des difficultés, mais qui n’abandonnent pas.

Ils ont connu des difficultés, la souffrance, la défaite, mais ils ont continué à avancer.

Tout le monde à accès à la reconnaissance, la réussite, la renommée. La capacité d’avoir confiance en soi n’arrive pas par hasard, c’est accessible à nous tous.

Dans la plupart des choses dans la vie, nous sommes à égalité avec les autres.

La différence réside dans notre manière personnelle à traiter l’information.

Le développement initial des racines de confiance en soi provient de notre enfance, la manière par laquelle nous avons été élevés, les opportunités qui nous ont permis d’être la personne que nous sommes et nos réactions aux défis qui nous ont été donnés.

À un très jeune âge, nous savons déjà comment on se sent humilié ou encouragé.

Très jeune, nous sommes déjà capables de comprendre les choses nous arrivent.

Si à l’enfance nous n’avons pas réussi à réagir positivement pour des raisons telles que l’absence ou la mauvaise orientation des modèles que nous avions ou à de connaissances insuffisantes, il est probable que les phases suivantes de nos vies deviendront dépendantes de la façon dont les choses se sont passées pendant notre enfance.

 

Mais avec l’âge vient la maturité. Et la maturité vient des expériences que nous

vivons à travers le temps. Les expériences de la vie  sont nos plus grands formateurs. 

L’enfance joue un grand rôle dans notre confiance en soi par contre, nous n’avons aucune excuse pour laquelle nous n’avons pas eu la chance de nous améliorer avec chaque expérience même si c’était à pas de tortue accompagné d’échecs.

Vous voyez, améliorer la confiance en soi, c’est devenir mature et devenir responsable de son succès.

Tout le monde peut améliorer la confiance en soi indépendamment de la façon dont nous étions dans le passé. Ce qui compte maintenant, c’est le présent. Si vous voulez vous renouveler et pensez que vous avez la capacité d’être n’importe quoi et tout ce que vous voulez être, vous êtes sûr de faire un pas de plus vers la confiance en soi.

Il existe de nombreuses façons de vous aider à améliorer votre confiance en soi. Le secret est d’avoir une attitude positive que vous avez le pouvoir d’être n’importe quoi et que vous avez le potentiel d’atteindre vos objectifs avec un bon plan et le passage à l’action.

Si vous êtes dans un moment de votre vie où tout s’écroule, rappelez-vous les moments où vous vous sentiez bien parce que vous avez réussi à réaliser ou surmonter quelque chose de difficile. Ainsi, vous aurez de l’inspiration à devenir la meilleure version de vous-même.

 


  1. Quoi Faire pour prendre confiance?

Rapellez-vous de vos réussite

Les petites différences apportent de grands changements. Une seule action a le pouvoir de recréer votre image de soi complètement.

  • Rappelez-vous quand vous étiez si sûr de pouvoir faire quelque chose et quelqu’un a dit que c’était impossible, mais vous aviez réussi.
  • Rappelez-vous quand vous avez travaillé fort pour avoir une promotion et que quelqu’un a dit que la compagnie ne vous laissera jamais gravir les échelons.
  • Rappelez-vous quand vous avez dit à votre frère que vous participeriez au concours de talents de votre école et qu’il a ri de vous.

Souvenez-vous de tous ces moments. Ils sont tous issus de commentaires pessimistes qui ne servaient qu’à détruire la pensée positive que vous pouvez réussir.

La confiance en soi est proche de la pensée positive. Si vous pensez positivement

alors vous pouvez croire que vous pouvez réellement réussir ou au moins faire bouger les choses.

Soyez réaliste

La pensée positive n’est pas efficace pour quelque chose qui est irréaliste.

Parfois, lorsque nous essayons de faire quelque chose, nous avons tendance à trop calculer les choses et à prévoir réaliser nos objectifs au-delà d’un temps réalistes.

C’est faisable, mais cela signifie que nous devons redoubler d’ardeur pour réussir en un délai si serré. Mettre beaucoup de pression pour réussir rapidement  diminue nos chances de réussite, alors si nous avons un échec nous serons découragés d’essayer à nouveau.

En nous donnant plus de temps et de plus petits défis, cela augmentera nos chances de réussite. Rappelez-vous qu’une grande partie de la confiance en soi est due à l’accumulation de petites réussites.

Vous voyez, lors de nos premiers essais, il est primordial  d’établir des objectifs réalisables plutôt que des objectifs irréalistes afin de stimuler notre confiance en soi.

 

Soyez indulgent avec vous

Rappelez-vous les moments quand vous vous sentiez vraiment heureux de vous-même.

Les humeurs et les émotions peuvent contribuer à votre confiance globale.

À un moment de notre vie, nous avons tous été nos propres critiques.

Ne soyez pas si dure avec vous-même. Les Critiques portées à soi-même ne nous rendent pas seulement vulnérables aux pensées négatives, ils affectent aussi notre perspective personnelle globale.

Avez-vous remarqué comment nous nous critiquons sans même réaliser que nous n’oserions jamais dire ces choses que nous pensons à d’autres personnes? Nous sommes plus durs envers nous-mêmes que les autres. Ainsi, avec chaque critique que nous nous lançons, nous sommes laissés en colère et avec un manque de confiance de soi.

Nous détruisons les murs que nous avons construits pendant toutes ces années juste pour quelques remarques injustes dont nous n’avons pas besoin.

Évitez d’utiliser des déclarations radicales sur vous-même, car ils détruiront votre bonne image de soi et votre confiance en soi.

En fin de compte, la destruction vient de nous. D’autres personnes peuvent argumenter que nous sommes touchés par la négativité externe. C’est vrai, mais cela nous affecte seulement si nous leurs donnons de la valeur. Ainsi, faites attention à qui vous laissez rentrer dans votre vie et à quoi vous donnez de l’importance.

 


  1. Obtenir la confiance en soi

Comment obtenir la confiance en soi est la question principale lorsque vous lisez sur le sujet.

Il va sans dire que ces individus confiants peuvent se porter mieux que ceux qui ont une faible confiance en soi. Ils sont les chefs d’entreprise, les personnes sous les projecteurs et au centre de la société. Ils marchent droit, parlent haut et fort et influencent les gens.

Parfois, les gens sûrs de soi sont très aimés par la société. C’est peut-être dû à leur charisme.

La confiance en soi vient de l’intérieur principalement. Une stimulation extérieure peut aider, mais la confiance en soi provient de votre connaissance de soi et de votre discipline à faire ce que vous voulez.

Établissez des objectifs et complétez-les même si vous échouez. Vous verrez que vous allez gagner de la confiance en soi.

Connaissez-vous et obtenez de la confiance en soi en passant à l’action. Le doute et le manque de confiance  en soi peut-être présent, mais si vous faite quand même ce que vous devez faire pour avancer votre manque de confiance sera sur le siège passager en arrière et vous serez au volant devant.

 


  1. Apprenez à vous connaitre

Nous terminerons le guide de la confiance en soi avec l’importance de la connaissance de soi.

Se connaître est un facteur qui peut faire mal ou devenir votre meilleur outil. Vous pouvez être exposé à tous vos défauts. Faire face à nos imperfections peut-être douloureux, mais c’est nécessaire de se connaitre pleinement afin de connaitre nos forces, nos faiblesses et ce que nous voulons réellement dans la vie.

Savoir ce que nous voulons réellement dans la vie nous permet d’avoir un »focus » et ainsi bloquer les choses non essentielles dans notre vie, ainsi vous ferez ce qui compte réellement à vos yeux et vous bloquerez toutes les choses inutiles qui pourraient nuire à votre confiance. Votre confiance générale en vous ne sera pas ébranlée si vous êtes centré dans votre vie.

Si vous êtes nouveau dans une nouvelle activité et que vous n’avez pas encore bâti aucune confiance vis-à-vis cette activité, votre confiance en général en soi ne sera pas ébranlée, si vous êtes centré dans votre vie.

 

Conclusion

Pour terminer le guide de la confiance en soi il est important de souligner la chose la plus importante du guide. La confiance en soi s’obtient dans l’action. Quelle action poserez-vous aujourd’hui pour prendre confiance?

POUR ALLER PLUS LOIN

Guide Confiance en soi PDF

Prendre confiance en soi: comment?

personne en haut d'une heureuse qui prend confiance en soi

27 trucs pour prendre confiance en soi dès aujourd’hui!

Prendre confiance en soi est un travail d’une vie. Si vous manquez de la confiance en soi ne vous inquiétez pas car tout le monde manque un peu de confiance en soi dans un ou plusieurs aspect de leur vie. Il est par contre important de développer une confiance en soi général. Voici 27 astuces  et trucs pour vous aider rapidement à prendre confiance en soi.

 

  1. Aimez-vous réellement

Cela peut prendre un peu de pratique et sembler un peu bizarre, mais essayez-le, ça marche. Lorsque vous vous réveillez, donnez-vous un gros câlin. Faites la même chose quand il est temps de dormir.

Vous connaissez cette phrase populaire: «Comment pouvez-vous espérer que les autres vous aiment, si vous ne vous aimez pas? » C’est vrai.

Gâtez-vous chaque jour à la même heure pendant 1 semaine, et observez si vous vous sentez différent à la fin de la semaine. Vous pourriez tous les jours faire une activité ou une simple action bénéfique qui vous donne du plaisir. Ce truc et cette astuce fonctionne réellement.

  1. Observez votre reflet dans le miroir

Chaque fois que vous passez devant un miroir, examinez-le et offrez-vous votre meilleur sourire. Cela sera un peu bizarre au début, mais au bout du compte vous commencerez à aimer ce que vous voyez. Dites-vous « Wow! Je suis beau/belle » Ou « Je suis formidable ».

Vous allez rire et cette belle émotion aidera à prendre confiance en soi.

  1. Faites des activités qui vous plaisent

Une astuce à ne pas négliger est de faire des activités que vous aimez.

Faites des choses qui vous plaisent pour prendre confiance

Cela peut être quelque chose comme cuisiner votre plat favori, écouter votre chanson préférée, un voyage en Inde, faire un peu

de bénévolat ou prendre une marche.

 

N’importe quoi non néfaste qui vous donne une émotion positive en vous est une bonne action à faire pour prendre confiance.

 

POUR ALLER PLUS LOIN

Guide Confiance en soi PDF

 

  1. Écoutez votre voix intérieure

Aucun individu ne vous connaît aussi bien que vous-même. Les gens essayeront de vous en dissuader. Donc, si vos tripes, votre esprit ou votre »feeling » vous parlent,

alors soyez réceptif et écoutez-les sans vous soucier de ce que les autres peuvent en penser. Écoutez-vous pour prendre confiance en soi.

  1. Communiquez avec vous-même:

Lorsque vous êtes anxieux, prenez une pause. Voyagez dans vos pensées et entamez une conversation avec vous-même sur votre vie.

Réalisez à travers un discours intérieur à quel point vous avez de la chance d’être en vie et félicitez-vous pour chaque bonne action

positive qui a fait du bien à autrui ou à vous-même.

  1. Expériences positives

Socialisez avec des gens positifs et qui voient le meilleur en vous pour prendre confiance en soi! Faites des choses dans lesquelles vous êtes compétents. Faites des choses qui vous mettent en valeur.

  1. Débarrassez-vous du négatif

Si quelque chose semble créer du négatif dans votre vie, éliminez-le.

Si vous vous sentez encombré et désordonné, faites du ménage. Si un collègue ou un ami amène beaucoup de négativité dans votre vie, prenez vos distances.

Si ce sont vos enfants qui agissent négativement, changez de pièce dans votre maison pour un petit moment et revenez une fois que vous avez repris votre calme.

  1. Oubliez les rumeurs

Avez-vous entendu des gens parler de quelqu’un d’autre?

Laissez-faire! Les rumeurs sont négatives à votre bien-être.

Un excellent moyen d’atténuer une rumeur est de l’ignorer. Les gens qui participent à une rumeur démontrent un signe d’une faible estime de soi.

  1. Soyez honnête

Soyez totalement vrai avec vous-même en tout temps est une bonne astuce pour prendre confiance en soi. S’il y a un truc qui vous déplait, dites-le.

S’il y a quelque chose que vous ne voulez pas faire qui n’est pas nécessaire pour votre santé ou sécurité ne le faites pas.

Même chose pour vos désirs. S’il y a quelque chose que vous voulez accomplir qui ne nuit à personne, alors foncez et faites-le. Assumez et acceptez vos émotions.

Si vous commencez à vous sentir bien sans raison apparente, laissez-vous aller et profitez de l’émotion et du moment présent.

Si vous vous sentez triste ou frustré, ne supprimez pas l’émotion complètement. Vivez l’émotion. Changez de pièce, si vous êtes dans une situation particulière comme au travail.

  1. Soyez responsable

Acceptez la responsabilité de vos actions posées. Ne mettez pas la faute sur autrui.

Nous faisons de meilleurs choix lorsque nous prenons la responsabilité de nos actions.

Les bonnes décisions amènent un sentiment de bien-être et de fierté. Ce sentiment vous encouragera à faire de meilleurs choix dans le futur.

Pour terminer, ne prenez pas les responsabilités de quelqu’un d’autre. Laissez cette personne faire ces propres choix.

  1. Faire semblant

Si vous vous sentez timide, incertain ou angoissé, allez à l’intérieur de vous-même et faites semblant d’être la personne que vous devez être dans le moment. Pensez comment une personne qui a une bonne confiance en soi agirait. Incarner cette personne.

Présentez comme cette personne jusqu’à ce que vous vous sentez mieux. Pensez à un moment que vous étiez confiant et laissez cette confiance vous enivrer afin de prendre confiance.

Faites-moi confiance, vous aurez un sentiment de bien-être, et éventuellement n’aurez pas besoin de faire semblant.

  1. N’abandonnez pas – Continuez

Si vous faites quelque chose pour la première fois, mais que vous ne le faites pas correctement dès le début, recommencez une fois de plus jusqu’à ce que vous voyez un petit résultat.

Apprenez constamment de vos échecs jusqu’à la réussite. La confiance en soi se développe. Une fois que vous réussirez à bien faire quelque chose, vous serez fière de vous!

  1. Acceptez les compliments avec enthousiasme

Si vous avez fait quelque chose de vraiment bien et que les gens vous en félicitent, acceptez le compliment avec fierté! Comprenez qu’ils vous complimentent parce qu’ils sont vraiment impressionnés par ce que vous avez fait.

Croyez en vous et donnez-vous du crédit pour votre réussite. Pour prendre confiance, vous devez être fier de vos actions.

  1. Redressez-vous!

Redresser votre dos vous donnera une meilleure confiance en soi que d’avoir le dos courbé.

Écartez un peu vos pieds pour avoir une bonne stabilité au sol. Inspirez au niveau de l’abdomen, allongez votre cou et ouvrez vos épaules. C’est une technique simple, mais efficace pour prendre confiance en soi rapidement.

  1. Saluez une personne par jour

Adoptez l’habitude de saluer au moins un étranger TOUS les jours. Offrez-leur

votre plus beau sourire authentique. Bon, ne leur faites pas peur non plus LOL. La joie est contagieuse. Ils souriront automatiquement et ils repartiront avec de la joie

Nous avons bonne allure lorsque nous sourions et que nous sommes naturellement de bonne humeur. En étant de bonne humeur et sociable vous obtiendrez également un regain de confiance, en donnant un peu de bonheur à quelqu’un d’autre.

  1. Ne soyez pas pessimiste – Tout est possible

Si vous croyez que quelque chose n’est pas réalisable, alors vous finirez par vous prouver que vous avez raison. Donc, ne dites jamais que vous n’êtes pas capable, continuez à essayer jusqu’à la réussite pour prendre confiance.

Si des gens vous disent que ce n’est pas possible que vous réussissiez, vous sentirez un  immense sentiment de satisfaction et cela fera réellement monter comme une flèche votre niveau de confiance en soi si vous atteignez votre objectif.

  1. Bougez

Ne restez pas assis à la maison en ne faisant rien. Se lever, sortir, faire du patin, faire de la randonnée, marcher, faire de l’exercice et danser peut vous booster dans votre quête pour prendre confiance en soi.

Un cerveau animé et actif vous permettra de prendre confiance en vous.

  1. “Aliments miracles”

Les fraises et le chocolat par exemple font augmenter la quantité de sérotonine en vous. La sérotonine joue sur votre humeur. Elle est responsable en grande partie de votre sentiment de bonheur. Mangez ces petits aliments miracles, mais avec modération.

  1. Affrontez vos peurs

S’il y a quelque chose qui vous effraie, faites-y face!

Faire quelque chose qui vous fait peur et réussir à affronter cette peur est un truc efficace pour gagner de la confiance en soi. Allez-y!, Faites un saut à l’élastique(avec des professionnels), sautez en parachute hors d’un avion , allez aborder cette femme au bar, parler devant un public, demander votre promotion, ou n’importe quoi qui vous effraie. Vous vous sentirez absolument en extase une fois l’action terminée.

  1. Buts et objectifs

Créez un but ou un objectif qui vous tient à cœur et que vous voulez réaliser.

Choisissez un but comme un gain musculaire avec un laps de temps, le raffermissement de votre corps, arrêter de fumer, économiser ou rembouser vos dettes en moins d’un an.

Commencez doucement sans prendre de pause afin de construire une bonne habitude. Il faut environ 30 jours pour créer une nouvelle habitude. Avoir une routine est essentiel afin d’atteindre votre but ou votre objectif. La volonté et la motivation perdent de la puissance avec le temps, mais une habitude grandie avec le temps.

Ça ne sera pas une tâche facile, car une nouvelle habitude demande de persévérer à travers de la résistance, mais n’abandonnez  surtout pas.

Une fois que vous aurez atteint un objectif, il sera plus facile d’atteindre les autres. Allez étape par étape afin  de prendre confiance en soi en voyant les petites victoires dans votre quotidien.

  1. Questionnez-vous

Lorsque vous ne faites pas ce que vous devez faire posez-vous des questions positives au lieu de vous rabaisser.

Au lieu de penser, «je ne vaux rien, car j’ai échoué mon examen», pensez «Que puis-je faire pour avoir une meilleure note la prochaine fois?»

Ou, au lieu de «Pourquoi suis-je toujours à la dernière minute?» Dites: «Que puis-je faire aujourd’hui pour arriver à temps ».

Se poser des questions positives va laisser place au positif. Avoir des pensées positives est essentiel pour prendre confiance en soi.

  1. Apprenez de vos erreurs

Acceptez que vous ne puissiez pas toujours gagner et que vous allez traverser plusieurs échecs avant de gouter à la réussite. Faites la paix avec le rejet et l’échec. Acceptez que les erreurs fassent partie de la vie et qu’elles soient essentielles au développement personnel.

Souvenez-vous que l’expérience renforce la confiance. Continuez de sortir de votre zone de confort pour prendre confiance en soi et la développer.

  1. Écrivez vos points forts

Écrivez une liste de toutes les choses auxquelles vous êtes doué. Vous êtes bon pour vous couper les cheveux par vous même; mettez-le dans la liste. Vous avez une belle énergie; rajoutez-le à la liste.

Prenez le temps de penser à ce que vous faites bien et rajoutez-les à la liste. À la fin de cet exercice, vous serez surpris de toutes les choses que vous faites bien.

Lorsque vous vous retrouvez dans une situation difficile, sortez la liste afin de vous donner de la force et de vous aider à prendre confiance. C’est un petit moyen de vous donner un petit gain de confiance et de reprendre confiance graduellement.

  1. Aidez les gens dans le besoin

Aidez les autres pour vous sentir digne et utile dans la vie. Se sentir utile est un truc efficace pour prendre confiance en soi. Assurez-vous de faire les choses qui vous tentent réellement. Vous pouvez appeler un ancien amie. Proposez-leur d’aller prendre un verre. Vous allez leur faire du bien et vous faire du bien en même temps.

Vous pourriez offrir votre aide à vos grands-parents ou une de vos tantes. Faites du bénévolat. Cela vous donnera un sentiment d’accomplissement.

Ne négligez pas cette astuce. Le sentiment d’être utile aux autres ou à la société vous aidera à prendre confiance en vous.

  1. Enseignez votre savoir

Qu’est-ce que vous faites bien? Pensez-y-bien.

Maintenant, trouvez un groupe à l’université, sur Facebook ou dans votre ville lié à ce sujet et partagez vos connaissances en répondant à des questions et en offrant des conseils afin d’aider les gens dans le besoin.

Créez un groupe si vous n’en trouvez pas. Les gens iront vers vous pour des conseils et cela vous aidera à prendre confiance en soi.

  1. Suivez votre passion

Quand vous faites ce que vous aimez ou ce que vous voulez vraiment faire dans la vie, vous aurez une meilleure confiance en soi. Ce truc ou cette astuce vous aidera à avoir meilleure confiance même si les choses ne se passent pas comme vous le souhaiteriez si vous avez quelque chose qui vous nourrit et comble. Si vous ne pouvez pas en faire une carrière, faites-le après le travail.

  1. Suivez votre but

Quand nous suivons notre but dans la vie, moins de choses peuvent ébranler notre confiance en soi. Suivez votre but dans la vie et cela vous aidera à prendre confiance en soi. Vous serez plus concentré sur les éléments importants dans votre vie et vous aurez moins de temps pour vous questionner.

POUR ALLER PLUS LOIN

Guide Confiance en soi PDF

 

Confiance En Soi

un homme assis confiant qui regarde un couché de soleil

La Confiance En Soi

La confiance en soi est l’un des termes les plus discutés dans les formations de développent personnel et dans tous les secteurs de vie de nos jours. Que vous soyez un sportif, un étudiant, un professionnel, peu importe le domaine de la vie dans lequel vous évoluez, vous avez besoin de cette compétence de vie qu’est la confiance en soi.

La confiance en soi est une compétence qui peut être développée par tout le monde, chacun à son rythme dans n’importe quel domaine de la vie. De nombreux cours ou de formations sont dispensés dans les grandes écoles et dans les instituts pour permettre à tout le monde de développer la confiance en soi.

Nous verrons dans cet article:

Ce que la confiance en soi,

Les différentes écoles de pensée 

Les raisons et les avantages 

Des astuces pour la reconstruire 

 

Qu’est-ce que la confiance en soi ?

La confiance en soi, c’est croire en soi. En d’autres termes, c’est la capacité à croire en ses capacités. Personne ne peut réussir dans la vie ou réussir sa vie si elle ne croit pas en son potentiel.

La confiance en soi est aussi la capacité de construire sa vie et de la voir évoluer sur de bonnes bases. C’est aussi la capacité de reconnaître ses erreurs, de se pardonner et de repartir sur de nouvelles bases.

De nombreuses personnes n’ont pas confiance en elles dans le monde, même si elles en ont l’air. Voilà pourquoi vous verrez certains qui vivent en fonction de ce que les gens disent et d’autres qui ne vivent que pour plaire à leurs proches. La confiance en soi est une compétence de vie extraordinaire qui est indispensable à la vie sur terre. Dans tous les secteurs aujourd’hui, tout le monde en parle. Dans les écoles comme dans les entreprises, les séminaires sont organisés de temps en temps pour booster la confiance en soi des personnes.

Elle est tout simplement le contraire de la timidité ou de l’anxiété. Une personne qui n’a pas confiance en elle, qui ne croit pas en ses capacités a du mal à s’exprimer dans tous les sens. Cela veut dire qu’elle n’arrive pas partager ses opinions, qu’elle néglige certains aspects de sa vie ou même qu’elle n’arrive pas à prendre soin d’elle.

Certaines personnes ont tendance à avoir confiance en soi naturellement et d’autres devraient l’apprendre. Tout cela peut être le fruit de l’environnement de vie et aussi des sources d’informations auxquelles un individu est exposé.

La confiance en soi est un ingrédient capital que tout le monde devrait avoir. La confiance en soi est synonyme de l’amour de soi, la valorisation de sa personne. Une personne qui croit en elle, fera toujours de grands exploits et saura réaliser ses rêves malgré les défis auxquels il fait face, parce que c’est une aptitude interne.

 

Les différentes écoles de pensée de la confiance en soi

La philosophie

Depuis l’antiquité, la confiance en soi est un terme qui remue les méninges des grands philosophes. Socrate pouvait dire à cette époque, ‘’connais-toi toi-même.’’ Cette célèbre affirmation est la preuve que l’homme a le devoir ou le besoin de se connaître, aussi bien physiquement qu’intérieurement afin de lui permettre de vivre dans un monde où il a la liberté de penser comme il le veut. Dans cette même optique, Platon pouvait dire qu’il  est ridicule de vaquer à d’autres occupations si on ne se connait pas soi-même.

La psychologie

Dans la psychologie, de nombreux psychologues ont des aperçus différents de ce qu’est la confiance en soi et chacun propose des moyens différents pour l’aborder et la développer.

La spiritualité

En spiritualité et dans la religion, la confiance en soi est un concept qui a toujours eu sa place d’honneur. Assimilé à la maîtrise de soi, c’est une pratique, un équilibre que les moines ont toujours cherché à atteindre afin d’atteindre cette fluidité de l’esprit dans la prise des décisions.

La confiance en soi est un concept qui est défini par plusieurs personnes en l’abordant sous différents angles. Mais, une chose est certaine, c’est que tout le monde s’accorde pour dire que c’est beaucoup plus un état d’esprit à développer qu’un fait.

Croire en soi est le début de toute progression dans la vie ou le début de tout grand progrès. Seules les personnes qui ont la ferme conviction qu’elles sont nées pour accomplir une grande destinée arrivent à le faire. Les autres se plaisent dans leurs conditions et y demeurent jusqu’à la fin de leur vie sur terre.

 

Pourquoi avoir la confiance en soi ?

Dans la vie, vous ne pourrez pas réellement réussir si dans votre esprit, vous n’êtes pas un succès. L’esprit d’un être humain est divisé en deux parties, le conscient et le subconscient. La plupart des habitudes, des réactions et des attitudes d’une personne sont dictées par le subconscient.

Lorsqu’une personne n’a pas confiance en elle, son subconscient lui envoie toujours des informations négatives peu importe ce qu’elle fait.  C’est comme un automatisme, quoi que la personne fasse, elle reçoit un signal du genre, qu’elle ne peut pas y arriver.

Prendre confiance en soi est donc un élément capital pour réussir dans toute activité. Avoir confiance en soi, c’est la clef qui vous permet d’ouvrir toutes les portes des possibilités enfouies en vous et de libérer le gagnant ou le héros qui y sommeille.

La confiance en soi permet entre autres, d’évoluer dans sa carrière professionnelle, de ne pas vivre dans la peur et dans le reniement de soi, d’affronter les défis de la vie sur une perspective de la victoire, de créer des circonstances favorables à son bonheur, d’attirer vers soi une énergie positive à chaque instant, de faire preuve de courage dans chaque situation de la vie, etc.

La prise de conscience de soi est la base d’un accomplissement personnel, alors il est important de construire sa confiance en soi par les différentes méthodes qui  existent de nos jours.

 

Les avantages de la confiance en soi

La confiance en soi est un gage de votre réussite personnelle dans la vie. Une personne qui a confiance en elle, explore tout le potentiel dont elle est dotée et donne le meilleur de soi. La confiance en soi permet à une personne d’investir dans sa personnalité et de devenir sa meilleure version.

Si vous avez confiance en vous, vous n’aurez pas peur d’affronter les problèmes de la vie parce que vous savez que vous avez une force en vous qui vous permet d’avancer. En plus, votre confiance en vous vous permet de ne pas sombrer dans la dépression lorsque tout va mal.

Il peut arriver que vous soyez critiqué ou que les événements de la vie vous assaillent, mais si vous avez confiance en vous, vous ne serez pas vraiment affecté, vous aurez plutôt de l’énergie positive pour continuer votre marche vers vos objectifs.

La confiance en soi vous permet de relativiser dans la vie, d’avoir un recul sur votre personnalité et d’avoir le courage de changer ce qui ne vous permet pas d’avancer. C’est aussi cette force qui vous pousse à reconnaître vos erreurs et à avancer de la bonne manière.

POUR ALLER PLUS LOIN

Guide Confiance en soi PDF

Les conséquences du manque de confiance en soi

Le manque de confiance en soi se traduit différemment chez chaque personne. Certaines personnes qui manquent de confiance en elles se rabaissent tout le temps, cherchent à toujours expliquer le pourquoi elles ont fait telle ou telle chose. D’autres vivent toujours dans la dépression et certaines personnes n’arrivent pas à prendre des décisions pour leur vie parce qu’elles n’ont pas confiance en leur propre jugement.

Les conséquences du manque de confiance en soi sont nombreuses. La première, c’est que vous êtes timide dans la vie et dans tout ce que vous faites. Vous avez du mal à avancer et vous tournez en rond pendant plusieurs années. Le manque de confiance en soi fera que vous vivrez dans la peur constante de ne pas réussir ou vous vous inquiéterez toujours de ce qui pourra vous arriver de mal. Une personne qui n’a pas confiance en elle visualise toujours le mal pour sa vie et c’est une cause de ses échecs répétitifs.

Une personne qui manque de confiance en elle a du mal à garder une relation. Le plus souvent, dans les relations amoureuses, elles ne durent pas longtemps parce qu’elles semblent n’avoir rien à donner. Elles argumentent toujours tout et font souffrir les autres à cause du manque de l’acceptation de soi.

Le manque de confiance en soi conduit une personne à ne pas vouloir le bien pour soi. Vous verrez que certaines personnes ne croient pas qu’elles peuvent réussir ou qu’elles ont la possibilité de vivre dans le bonheur.

Le manque de confiance en soi vous empêche de vivre pleinement votre vie. Vous vous plaignez de tout, mais lorsqu’il y a des opportunités, vous n’arrivez pas à voir les meilleures opportunités que la vie vous donne.

Vivre dans le manque de confiance en soi, c’est mourir à petit feu.

 

Comment reconstruire la confiance en soi

La première étape pour reprendre confiance, c’est accepter de se faire aider par un spécialiste ou de suivre une méthode qui changera vos habitudes. Toutes les personnes n’ont pas le même degré de manque de confiance alors le programme de la reconstruction de la confiance en soi est personnalisé pour chaque individu.

Faire une analyse introspective est un excellent moyen pour connaître les causes de votre manque de confiance. Ces causes peuvent être familiales, liées à votre environnement, à votre vécu dans la vie, à vos échecs et ruptures… Une fois que vous connaissez les causes, vous pourrez appliquer des méthodes efficaces pour vous en sortir.

 

Faites ce que vous aimez pour développer votre confiance en soi

Afin de développer la confiance en soi vous pouvez investir dans quelque chose que vous aimez. Vous ne verrez pas les heures passer puisque c’est quelque chose que vous aimez faire. Avec le temps vous deviendrez meilleur dans cette activité et cela vous donnera  de la confiance en soi dans une sphère de votre vie. Vous aurez développé un modèle de réussite et de confiance en soi. Ce modèle vous permettra de reproduire votre réussite et votre confiance en soi dans d’autre aspect de votre vie.

 

Un coach ou un mentor

Les séances de coaching personnalisées ne sont pas négligées. Pour vous permettre de reconstruire votre confiance en soi, il est important de se référer à un coach ou à un mentor qui va vous suivre du début jusqu’à la fin du programme.

La confiance en soi n’est pas une donnée absolue, elle évolue avec le temps. Plus vous avancez dans la vie, plus vous devez la développer. Les expériences de la vie peuvent avoir des répercussions négatives sur vous, c’est pourquoi vous devez travailler sur votre confiance en soi le plus possible.

Pour reconstruire la confiance en soi, vous devez être patient envers vous-même, vous donner le temps de changer et de devenir la meilleure version de vous.

 

La méditation pour reconstruire votre confiance en soi

La méditation est un remède extraordinaire contre le manque de confiance en soi. C’est un exercice qui vous permet d’aller puiser dans votre être intérieur et de découvrir la personne que vous êtes réellement. Elle vous permet tout d’abord de vous réconcilier avec vous-même et de reconnaître tout le potentiel enfoui en vous. La méditation est beaucoup plus qu’un exercice de respiration. C’est un travail sur votre esprit et sur votre corps.

 

L’autosuggestion pour reconstruire votre confiance en soi

Dans le domaine de la psychologie, l’autosuggestion est une pratique très utilisée. L’autosuggestion est l’une des méthodes les plus simples et les plus efficaces. Elle consiste à remplacer ou à enlever de votre subconscient, toutes les informations négatives qui y sont enregistrées consciemment ou inconsciemment.

Pour le faire, vous aurez quelques petites phrases ou affirmations que vous aurez à vous répéter tous les jours et autant que vous pourrez. Ces phrases de suggestion peuvent être par exemple : Je suis unique et spéciale, j’accepte la personne que je suis. Je suis intelligent et j’ai la capacité de réussir tout ce que j’entreprend si j’ai les bons outils à ma disposition et que je travaille fort.

Les suggestions que vous faites vous permettent de créer un nouvel état d’esprit, ce qui vous sera d’une grande aide.

 

POUR ALLER PLUS LOIN

Guide Confiance en soi PDF

 

Symptômes et Conséquences du manque de confiance en soi ?

Femme seule qui ressent les symptômes et conséquences d'un manque de confiance en soi

 

Quelles sont les symptômes et les conséquences du manque de confiance en soi ?

Chaque individu possède ses propres caractères qui le distinguent plus ou moins des autres. Ces caractères sont affichés à travers nos comportements au quotidien, au boulot, dans la rue, autour de nos proches, lorsqu’on se sent seul … Il s’agit donc d’un ensemble de comportements qui peuvent être conscients ou non. Ces actes peuvent affecter votre vie si vous ne prenez pas les bonnes initiatives pour les maitriser. Il existe une diversité de ces actes ou comportements qui peuvent avoir des conséquences notoires sur votre vie. Parmi ceux-ci il y’a le manque de confiance en soi.

Vous êtes dans la plupart du temps limité sur vos capacités réelles. Vous vous mettez en face les difficultés de la vie, les contraintes, les peurs, les échecs, entre autres. Un ensemble de mauvaises volontés qui enrayent vos capacités d’entreprendre. Vous avez également du mal à vous entourer des autres personnes craignant leur regard, leur jugement. Vous renoncez aux plaisirs de la vie, aux activités et projets qui devaient faire de vous un responsable. C’est là en bref tout un ensemble de symptômes et de conséquences du manque de confiance en soi. Découvrons en détail l’essentiel de ce qui fait apparaitre un air de manque de confiance chez un individu.

Symptômes et de conséquences du manque de confiance en soi: La liste

 

Vous vous justifiez constamment

Un des symptômes du manque de confiance est le doute constant. Ce doute a comme conséquence de vous emprisonner dans vos pensées. Vous aurez tendance à avoir sans cesse des craintes. C’est pourquoi, tout ce que vous faites de bien ou de mal, vous avez tendance à vous engager dans des explications et justifications interminables.

Vous cherchez à bien paraitre, vous avez besoin que les autres vous comprennent à travers vos actes. Les justifications sont pour vous une source de confiance. Parfois vous vous perdez même à trop en chercher, à le modeler, à les parfaire. Vous manquez juste de confiance en vous-même, et pourtant bien conscient qu’il n’est pas toujours nécessaire de chercher à vous justifier.

 

Vous avez peur du regard des autres

Une conséquence et un symptôme courant du manque de confiance est la peur du regard des autres. Dans l’esprit de bien paraitre vis-à-vis de vos amis, de votre famille, vous avez tendance à vous protéger au maximum. Vous avez peur du regard des autres. Vous fuyez leur contact, vous les évitez comme si ces regards vous couraient après. Vous sacrifiez votre plaisir de vivre,  car vous avez peur que les autres vous jugent. L’avis ou l’impression qu’ont les autres sur vos faits et actes semblent être une arme fatale pour vous dont vous devez vous protéger. Alors, dû à ce symptôme de manque de confiance, vous faites trait sur les opportunités qui s’offrent pourtant à vous. Des opportunités qui pouvaient vous permettre de vivre des expériences intéressantes pour améliorer votre vie.

POUR ALLER PLUS LOIN

Guide Confiance en soi PDF

Vous vous dévalorisez régulièrement

Parmi les symptômes du manque de confiance en soi, il y’a également le fait de se déprécier constamment. Il s’agit du fait que vous ne croyez plus en vous-même, à vos capacités et vos talents. Et pourtant, en chaque individu dorment un ou des talents cachés.

Cette conséquence de manque de confiance en soi vous donne l’impression que vous n’êtes pas digne de réussir ou de faire montre de vos aptitudes au sein de la société ou de votre famille. Vous avez tendance à opposer un blâme dès que vous sentez que rien ne va ou ne s’adapte à l’image que vous voulez vous donner.

 

Vous vous renvoyez la faute constamment

Un autre symptôme notoire du manque de confiance en soi, c’est votre tendance à vous rabaisser, à vous renvoyer la faute de vos échecs. Vous ne croyez pas sur vos chances de réussite notamment lorsqu’une opportunité se présente. Avant même de faire face à ces opportunités, vous mettez l’échec dans votre tête, pensant que vous n’êtes pas la personne idéale pour saisir cette occasion.

La conséquence du manque de confiance en soi avant même d’essayer une action prédispose un échec total, car vous vous êtes rabaissé à un niveau loin de vos capacités. Ainsi vous n’avancez plus dans votre vie, constamment sous le coup de votre manque de détermination.

 

Vous n’êtes jamais comblé par vous-même

L’insatisfaction démesurée  est une autre conséquence du manque de confiance. La première victime de votre manque de confiance, c’est évidemment vous-même. Peut-être que vous vous renvoyez toujours la faute. Résultat, quels que soient les efforts que vous faites, vous avez tendance à ne pas les considérer comme il se doit. Vous ne vous satisfaites jamais de vos victoires. Il n’y a certes pas d’individus parfaits, mais pour vous, vous ne ferez jamais assez d’effort pour vous en rapprocher. Reconnaitre vos efforts consentis et vous en satisfaire vous permettront d’avancer dans la vie et d’envisager des jours meilleurs.

 

Vous vous emprisonnez vous-même dans le passé

Être perdu dans votre passé est un symptôme du manque de confiance. Le seul charme du passé est qu’il est passé. Cette citation devient insignifiante lorsque vous manquez de confiance en vous. Vous avez tendance à revivre le passé sans arrêt à travers des souvenirs d’une belle époque, à regretter d’avoir fait telle ou telle chose. Le tout est ajouté à un scepticisme accru de votre part pour entrevoir un avenir serein.

Une conséquence du manque de confiance est que vous  ne vivez jamais au présent. Vous ne semblez guère vouloir tirer un trait sur le passé tant vous nourrissez constamment des éternels regrets. Vous vous ramenez tout le temps le film de votre vie passée avec les scénarios les plus négatifs.

 

Vous êtes toujours gagné par l’anxiété

L’anxiété est l’une des répercussions et symptômes les plus frappantes pour un individu qui manque de confiance en soi. Il s’agit d’ailleurs d’un état d’être qui est beaucoup associé au manque de confiance. Pour rien, vous vous inquiétez. Vous êtes souvent fâché. Et c’est bien sûr votre entourage immédiat  qui pait les conséquences du manque de confiance en soi que vous éprouvez.

Votre bonheur de vivre est mis en stand-by, vous n’arrivez plus à sourire même pour faire plaisir à quelqu’un. Vous vivez des jours moroses, renfermé sur vous-même.

 

Vous n’arrivez plus à vous affirmer

Dans la vie, il y’a les individus que le monde fait bouger. Ceux qui manquent de confiance font certainement partie de cette catégorie. Les individus qui manquent de confiance en soi n’arrivent plus à s’exprimer comme il se doit.

Devant des réunions, des rencontres, il n’arrive plus à faire passer leurs idées. Devant des décisions à prendre, il se sent trop faible pour prendre la bonne décision. Il n’arrive plus à affirmer leur personnalité pour se faire entendre. Ils ont peur des confrontations, des jugements, des oppositions d’opinion, des contradictions apportées par les autres personnes. La conséquence de se manque de confiance en soi fait en sorte qu’ils finissent par se ranger derrière les autres préférant suivre le troupeau sans résistance.

 

Les opportunités vous passent sous le nez

Une autre conséquence du manque de confiance en soi, c’est que vous rater tout un ensemble d’opportunité de prendre en main votre vie. La vie ne manque guère de belles occasions. Vous avez besoin de rencontrer des personnes et de nouer des relations affectives ou professionnelles.

Lorsque vous manquez de confiance, vous avez toujours tendance à mettre en avant la peur de l’échec. Vous doutez toujours de vos capacités à réussir. Vous mettez au second plan vos compétences nécessaires pourtant pour votre réussite. Vous ratez complètement toutes les opportunités qui pourraient éclairer votre vie.

 

Vous n’avancez plus dans votre vie

Un des symptômes d’un manque de confiance  en soi est que vous tournez en rond dans votre vie. Dans la vie, vous avez besoin d’évoluer, de passer d’une étape à un autre. Lorsque vous manquez de confiance, vous avez peu de chance d’y parvenir. Les conséquences d’un manque de confiance peuvent vous faire stagner et vous ralentir.

Les échecs se suivent et se ressemblent, car vous avez perdu l’habitude d’être positif, d’être optimiste. Vous vous recroquevillez sur vous-même préférant fuir les autres, leur soutien. Vous vous suffisez à vous-même et vous vous contentez  seulement du peu que vous avez, alors  que vous pouvez faire plus que ça. Votre carrière professionnelle est mise en suspens avec les mêmes fonctions occupées durant une longue période sans évoluer.

 

Vous dépendez de choses néfastes

Le manque de confiance en soi peut vous pousser à refuser le combat pour réussir dans la vie. Vous pouvez tomber dans la dépression… plus aucune force, plus de morale ou plus d’énergie physique.

Une conséquence d’un manque de confiance peut se transformer en une dépendance sur des substances nocives telles que drogue, alcool, entre autres. Vous pouvez aussi avoir une dépendance aux jeux ou au sexe. Ce qui vous plonge alors dans une sorte de spirales de faits négatifs qui risque tout bonnement de vous détruire. Pire encore, vous pouvez vous retrouver dans un gouffre dont vous ne parviendrez plus jamais à vous sortir.

 

Vous renforcer votre souffrance dans la vie

Manquer de confiance en soi, c’est aussi nuire à sa propre personne. Il est évident que lorsqu’on manque de confiance, on fait les choses qu’à moitié ou pire encore on abandonne. Une personne qui se laisse aller est une conséquence et un symptôme d’un manque de confiance en soi.

La personne ne prend plus soin de lui-même, il ne s’alimente plus comme il se doit. Il s’abandonne à la misère et au désespoir continuel.

À cause de votre manque de confiance en soi, vous n’avez plus accès aux autres pour vous confier et partager vos souffrances. Par conséquent, vous amassez vos maux et malheurs, et votre souffrance n’en finit point.

 

POUR ALLER PLUS LOIN

Guide Confiance en soi PDF

10 trucs pour avoir confiance en soi

 

Smiley face heureux et confiant

10 trucs pour avoir confiance en soi

La confiance en soi est une chose indispensable dans la vie d’un individu. Elle est le moteur invisible qui permet à la personne d’avancer dans sa vie, qui lui donne le courage d’aller de l’avant sans hésiter et qui lui permet de se relever après un échec un une erreur. La confiance en soi est ainsi une valeur à cultiver chez chaque personne. Certaines personnes perdent cette confiance en soi après des échecs, d’autres ne savent pas comment la cultiver et d’autres ne parviennent pas à avoir confiance en leur propre personne. Nous allons vous donner 10 manières qui vont vous permettre d’avoir confiance en soi et de la retrouver si vous l’avez perdu.

Avant tout, positivez pour avoir confiance en soi

Pour commencer, vous devez tout d’abord avoir un esprit optimiste c’est-à-dire que vous devez toujours positiver, qu’importe la situation. Dites-vous à tout moment que vous pouvez parvenir à réaliser telle ou telle chose et lorsque vous avez échoué quelque part dites-vous que vous avez surement oublié quelque chose.

Être positif, c’est se donner le moral et être confiant. Même si des gens essaient de vous décourager, gardez l’esprit positif. C’est cet optimisme qui constitue la base de la confiance en soi. Cet esprit positif vous aide par la même occasion à retrouver la confiance en soi après un échec ou une erreur. Se dire que tout ira bien aussi critique que soit la situation vous permettra de ne pas être déstabilisé et de rester plus serein. Le fait de positiver vous donne la force et le courage de continuer sans jamais abandonner. Cela vous donne une certaine confiance en soi, certaines personnes croiront que vous avez trop confiance en vous alors que c’est juste l’esprit optimiste qui vous anime. Si vous positivez, vous pourrez  avoir confiance en soi et vous pourrez accomplir même les choses les plus impossibles pour certaines personnes.

Ne cédez pas à la timidité

Adoptez la posture d’un leader, d’un gagnant quand vous marchez et ne baissez pas les yeux, gardez la tête haute et regardez les gens dans les yeux. Le fait de baisser les yeux et de ne pas oser regarder les gens révèle un manque de confiance en soi et une certaine timidité.

Marchez droit tout en étant fière de votre personne, souriez et récoltez la joie de vivre. N’ayez pas peur d’aller à la rencontre des gens ou de participer à une conversation. Lorsque vous assistez à une conversation, n’hésitez pas à donner librement votre opinion sans vous soucier du regard des autres. Cela vous permet de vous affirmer et d’avoir confiance en vous.

La plupart des personnes qui ont peur de prendre part à des conversations ou d’aller à la rencontre des gens ont peur de la perception qu’auront les gens d’eux et cela c’est le manque de confiance en soi qui en est la cause. Alors, ne faites pas attention aux regards des gens lorsque vous marchez ou lorsque vous participez à une réunion ou une discussion et exprimez-vous sans peur ni gêne.

Soyez vous-même et n’imitez personne

Pour avoir confiance en vous, vous devez apprendre à être vous-même et à ne copier sur personne. Le fait d’imiter une autre personne fait de vous quelqu’un que vous n’êtes pas en réalité, car votre vie et celle de la personne que vous imitez ne sont pas les mêmes. Vous avez votre propre personnalité, alors ne la laissez pas derrière, exposez-la fièrement et sans crainte. C’est ce qui fait de vous une personne unique.

Forgez-vous votre propre identité et votre propre image. Il peut arriver des fois que vous ayez besoin de prendre comme repère une personne modèle, mais toute fois cela comporte des limites. Vous pouvez prendre les qualités qui vous plaisent chez une personne sans trop abuser. Il est important de savoir que la manifestation de la confiance en soi varie selon les personnes, car chacun a sa propre personnalité. Et une personnalité ne se copie pas, c’est pour cela que vous devez vous en forger une qui vous est propre et vous affirmer comme vous êtes et surtout n’essayez pas de faire exactement ce que les autres font.

Dites-vous que vous êtes le meilleur pour avoir confiance en soi

Dans toutes les situations dites-vous que vous êtes le meilleur et que vous pouvez réussir à faire telle ou telle action afin d’avoir confiance en soi. Cela fait remonter la confiance en soi et vous permet de réussir des tas de choses. Au moment où certains hésiteront à franchir une étape par peur ou manque de confiance, si vous vous dites que vous êtes le meilleur et que vous pouvez le faire, vous n’allez ni hésiter ni avoir peur. C’est ce sentiment de vainqueur qui fait que rien ne pourra vous intimider ou vous faire perdre votre confiance en soi. Même si vous échouez, vous continuerez à vous dire que vous êtes le meilleur et que vous avez juste perdu une bataille, mais pas la guerre.

Le fait d’hésiter ou d’avoir peur quand vous êtes face aux autres vous empêche de réussir, ne doutez pas de vos capacités et dites-vous que vous pouvez le faire tout simplement. Parfois il faut juste de la détermination et de la confiance en soi pour figurer parmi les vainqueurs. Aussi compétent que vous soyez, si vous vous dites que vous n’y arrivez pas vous risquez d’échouer.

 

Procurez-vous le guide complet de la confiance en soi

Guide Confiance en soi PDF

 

Acceptez vos défauts et développez vos compétences

Pour avoir confiance en vous, vous devez également vous faire à l’idée que nul n’est parfait et que chaque personne a ses défauts. Vous ne devez donc pas vous appesantir sur vos défauts, car cela risque de constituer un obstacle pour vous et vous empêcher d’avancer. Dites-vous que même les personnes les plus influentes du monde ont des défauts, c’est juste qu’elles ne passent pas leur temps à y penser. Alors ne prêtez pas grande attention à vos défauts et concentrez-vous plutôt sur vos compétences. Travaillez de sorte à les développer et à les parfaire et cela permettra de camoufler vos défauts.

L’essentiel pour avoir confiance en soi c’est que vous ne devez pas laisser vos défauts prendre le dessus sur vos talents et vos capacités. Acceptez vos défauts tels qu’ils sont et affirmez-vous ainsi que votre personnalité. Le fait de vous appesantir sur vos défauts risque de vous mener au pessimisme et de croire que ces défauts vous empêchent de réaliser certaines choses. Vous pourrez même penser à transformer certains de vos défauts en force.

Apprenez de vos erreurs pour avoir confiance en soi

Lorsque vous venez de sortir d’un échec ou d’une erreur, ne vous découragez pas et ne vous lamentez pas sur votre sort en vous disant que vous êtes nul. Dites-vous que vous avez échoué sur certains points et essayez de trouver les points dans lesquels vous avez échoué.

Prenez un carnet et essayez de répertorier vos erreurs un à un. Pour chaque erreur trouvée, essayez de trouver la cause de cette erreur. Par exemple si vous avez échoué parce que vous avez eu du mal à vous concentrer, trouvez la cause de ce manque de concentration et essayez d’y remédier pour une prochaine fois. Le manque de concentration peut être causé par de nombreux facteurs.

Ainsi pour chaque cause trouvée, creusez le problème au plus profond pour pouvoir ainsi remonter jusqu’à la source des facteurs. Ainsi, notez les erreurs et essayez de trouver une solution à chaque cause soulevée. Cela vous permettra de vous préparer en conséquence pour ne plus répéter ces mêmes erreurs. Recensez toutes les choses positives et gardez-les, quant aux choses négatives éliminez les carrément.

Fixez-vous des objectifs SMART

Pour mieux avoir confiance en soi, vous devez vous fixer des objectifs qui sont SMART c’est-à-dire Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réalisable et mesurable dans le Temps. Ainsi vous devez vous fixer des objectifs qui sont en parfaite adéquation avec vos capacités et vos compétences. Sinon vous risquez de ne pas être en mesure de pouvoir atteindre ces objectifs et vous croirez que vous êtes nul, voire incompétent, alors que sont les objectifs que vous vous êtes fixés qui sont au-dessus de vos compétences.

Évaluez vos compétences et en fonction de cela établissez une liste d’objectifs conformes. Si vous vous fixez des objectifs hors normes, vous ne pourrez pas connaitre votre valeur réelle et vous risquez de perdre la confiance en soi. Vous devez être sûr que vous pouvez atteindre les objectifs qui sont de votre niveau. Fixez-vous ainsi de petits défis quotidiens que vous devez atteindre à la fin de la journée. Cela permet de parfaire vos compétences et vos aptitudes et cela vous donne également l’habitude de faire face à des défis. À la fin de chaque journée, faites un petit récapitulatif et donnez-vous une note personnelle du jour et écrivez-le sur un tableau pour voir vos évolutions.

Éliminez le pessimisme en vous afin d’avoir confiance en soi

Ne pensez pas de manière négative si vous voulez vraiment réussir dans toutes les choses que vous entreprenez. Ce pessimisme vous ralentit et vous empêche d’atteindre vos objectifs tout en semant le doute dans votre esprit. Au lieu de voir les choses du côté négatif en vous disant que vous n’êtes pas capable de réaliser telle ou telle chose, dites-vous que vous avez toutes les capacités nécessaires pour réussir. Ne cultivez pas cet esprit pessimiste, car sinon vous risquez de ne pas avoir confiance en vous. Même si certaines personnes essayent de vous faire croire le contraire, n’y prêtez pas attention et gardez un esprit optimiste.

C’est le pessimisme qui vous fait croire que vous êtes nul ou que vous n’êtes pas à la hauteur, que les gens vous regarderont mal si vous vous exprimez librement. Le pessimisme fait également que vous ayez peur d’essayer de faire une action. Si vous voulez réussir, vous devez impérativement supprimer le mot pessimiste dans votre dictionnaire et cultiver l’optimisme. En toute circonstance afin d’avoir confiance en soi, ne  vous découragez pas et ne baissez pas les bras.

Entourez-vous des bonnes personnes

S’entourer de bonnes personnes fait partie des secrets qui vous permettront d’avoir la confiance en soi ainsi que l’estime de soi. En effet on voit certains gens qui n’arrivent pas à avoir la confiance en soi et cela est le plus souvent dû à un entourage qui au lieu de les encourager ne les soutient pas et ne les assiste pas comme il faut. En général la plupart de ces personnes manquent d’attention et de motivation. Si vous voulez vraiment avoir la confiance en soi, essayez de vous entourer de bonnes personnes qui ont la même vision que vous et qui vous aideront à atteindre vos objectifs.

Avec ces bonnes personnes, vous aurez une grande confiance en vous et vous aurez une plus grande envie d’aller de l’avant. Ces personnes vous redonneront le moral lorsque vous êtes découragé et vous redonneront également de l’énergie. Un bon entourage ne vous laisse pas abandonner et vous dit à chaque fois que vous êtes parmi les meilleurs et que vous pouvez réussir.

Les bonnes personnes vous font croire en vous et vous donnent tous les moyens qui vous permettront de réussir si elles en ont la capacité.

Faites du sport et divertissez-vous

Un autre moyen d’avoir confiance en soi c’est de faire constamment du sport, de courir, faire des mouvements physiques. Cela vous redonne de l’énergie et vous rebooste encore plus. Cela vous aide également à avoir de la confiance en soi.

Vous pouvez choisir de faire des séances de sport avec un coach pour plus retrouver la confiance en soi. Le sport avec un entraîneur vous permet de connaitre vos capacités et de mesurer votre force. Le coach sportif fait partie des personnes qui peuvent vous redonner de la confiance et de l’estime de soi.

Écoutez de la bonne musique, allez prendre de l’air et allez faire les boutiques avec les gens que vous aimez. Allez en promenade et respirer du bon air frais, admirez la nature. Allez à la piscine, participez à des petits concours de natation par exemple ou de course pour évaluer vos compétences. Cela vous permet de vous mesurer par rapport aux autres et de savoir de ce que vous valez vraiment. Prenez le temps de vous divertir et de vous amuser pour éliminer le stress en vous et pour retrouver votre joie de vivre.

POUR ALLER PLUS LOIN

Guide Confiance en soi PDF

Comment avoir confiance en soi? 

 

Homme qui prend une selfie qui semble avoir confiance en soi

Comment Avoir confiance en soi 

La confiance en soi ! Il s’agit là d’un aspect de la vie que plusieurs personnes ont du mal à atteindre. Il est assez facile de se dire qu’on a confiance en soi mais devant le fait accompli, on se rend compte que cela n’est pas toujours le cas. En effet, la manière dont l’être humain réagit par rapport aux situations et changements qui se produisent dans sa vie peut en dire long sur sa capacité à avoir confiance en lui même.

Il ne s’agit donc pas seulement de  le dire mais de se placer dans un certain état d’esprit, avoir un mental d’acier. Et il suffit de peu pour qu’un être humain perde sa confiance. Un échec, une humiliation, suffit pour se remettre en question, commencer à douter de soi et pour finir perdre sa confiance.

Avoir confiance en soi n’est donc pas un cadeau qui tombe du ciel, chaque être humain est un artisan de sa propre confiance en soi, et ce, à travers la manière dont il croit en lui. En dépit des difficultés, l’homme doit pouvoir avoir une intelligence émotionnelle qui lui permettra d’aller et de voir bien au-delà des événements malheureux qui lui font douter de lui. Mais pour arriver à un stade où il n’est plus question de douter de ses compétences ou de manquer de confiance en soi, il faut de la pratique et de nombreux exercices.

Pourquoi les gens manquent de confiance en eux ? D’où peut provenir ce sentiment qui amène à sous-estimer ses propres capacités ? Quelles sont les clés pour prendre et  comment avoir confiance en soi ? Découvrez ici tout ce que vous devez savoir pour ne plus jamais manquer de confiance en vous.

 

Comment se manifeste le manque de confiance en soi ?

Avant même d’entrer dans le vif du sujet et se mettre à parler du fait d’avoir confiance en soi, il est plus pertinent d’aborder d’abord les éléments qui sont susceptibles de faire perdre cette assurance chez un être humain.

En effet, il est très facile de reconnaitre celui qui manque de confiance en soi. Quelqu’un a qui on donne la parole par exemple et qui tremble, a des difficultés à s’exprimer peut être considéré comme quelqu’un qui manque de confiance en soi.

Cependant, avoir confiance en soi ne s’arrête pas uniquement au niveau de la prise de parole. Ce n’est pas seulement la manière dont le trac est géré qui traduit le fait qu’un individu a confiance en lui.

Ne pas postuler à une offre d’emploi parce que l’on juge qu’on n’a pas la capacité de relever ce nouveau défi est aussi un manque de confiance en soi. Ne pas aller vers les autres, ne pas sortir de sa zone de confort, être timide et renfermé, traduit également un manque de confiance en soi.

De même une jalousie excessive, un esprit de compétition trop prononcé est un signe de manque de confiance en soi, car l’individu se sent tout le temps obligé de se comparer aux autres pour se rassurer.

Tous ces éléments et toutes les autres situations de la vie quotidienne qui se rapprochent de ceux-là traduisent bien le manque de confiance en soi dont souffrent de nombreuses personnes.

La peur du regard des autres, la crainte d’être jugé, rejeté, de ne pas être accepté, caractérise également les personnes qui souffrent du manque de confiance en soi.

 

Quelles sont les causes du manque de confiance en soi ?

Le manque de confiance en soi peut avoir des causes diverses selon les expériences qui ont été vécues par chaque individu affecté par ce problème. Même les choses les plus anodines peuvent avoir de graves répercussions sur le manque de confiance en soi.

En effet, plus un individu a une grande sensibilité, plus il sera touché par le manque de confiance en soi. Un commentaire méchant ou une critique négative émise à l’égard de l’individu ou d’un service qu’il a fourni peut le pousser à douter de ses compétences.

Par ailleurs, les personnes trop perfectionnistes ont plus de chance de souffrir du manque de confiance en soi, car elles ont tendance à vouloir que tout soit parfait. Dès lors que les choses ne tournent pas en leur faveur, elles peuvent se mettre à douter de leur capacité  et de leurs compétences. De même une peur constante d’échouer peut être à l’origine du manque de confiance en soi.

En effet, il existe des personnes qui sont très centrées sur la réussite. Elles travaillent dur pour que leurs efforts soient couronnés de succès. De ce fait, elles ont très peur d’échouer et lorsque l’échec est au rendez-vous, elles perdent totalement confiance en elles.

Le manque de confiance en soi peut être également lié à une éducation parentale qui a été trop stricte ou trop sévère. Certains parents ont tendance à attendre beaucoup de leurs enfants. Une personne qui dès le bas âge a toujours été critiquée dans ce qu’il fait sans avoir reçu aucun encouragement de la part de ses parents peut très vite douter de ses capacités à faire quoi que ce soit.

Pour finir le manque confiance en soi peut aussi provenir d’un excès du fait d’avoir confiance en soi. Les personnes qui se survalorisent, qui croient qu’elles sont capables de tout et minimisent les autres prennent très mal le fait de ne pas être accepté ou même remplacé. Ce qui peut les pousser vers une dépression qui les amènera à douter d’elles-mêmes.

 

La confiance en soi, qu’est ce que c’est finalement ?

Qu’est ce que c’est qu’avoir confiance en soi ? En voilà une question qui mérite bien d’être résolue !

Maintenant que les causes ainsi que les manifestations du manque de confiance en soi ont été élucidées, il faudrait se pencher davantage sur le fait d’avoir confiance en soie.

Avoir  confiance en soi vous permet d’être plus serein, rassuré et de vous sentir mieux aussi bien dans votre corps que dans votre esprit. Avoir confiance  en soi, c’est connaitre sa valeur, savoir de quoi on est capable, connaitre ses défauts, mais aussi ses qualités.

Avoir confiance en soi c’est connaitre ses points forts et chercher à les développer, mais avoir confiance en soi c’est aussi maitriser ses faiblesses et travailler sans cesse sur eux afin de s’améliorer.

Avoir confiance en soi, ce n’est pas avoir peur de ne pas y arriver. Au contraire c’est de mettre toutes les chances de votre côté pour y arriver. Avoir confiance en soi c’est savourer ses victoires, mais également savoir que les échecs sont en réalité des leçons.

Avoir confiance en soi c’est tout simplement voir le verre à moitié plein et non à moitié vide.

La confiance en soi c’est reconnaitre que l’on a des limites, se dire qu’on n’est pas parfait. Être sûr de soi c’est important, car si vous avez confiance en vous vous viserez la lune, mais vous serez fiers d’avoir atterri parmi les étoiles.

Dans votre vie, vous avez surement connu des échecs. Mais avez-vous seulement idée du nombre de personnes qui ont échoué avant vous ou même qui échoueront après vous ? Avoir confiance en soi réside dans votre capacité à vous relever après chaque chute et à continuer à avancer sans jamais douter de vos compétences.

 

Comment avoir confiance en soi?

Reconnaissez vos talents

Vous vous demandez comment avoir confiance en soi?

Vous avez assez douté de vous, de vos talents, de vos compétences de tout ce que vous pouvez faire. Si vous manquez de confiance en vous, cela signifie tout simplement que vous n’avez aucune idée de tout ce que vous pouvez faire. Vous ne voyez pas vos points forts, car vous vous êtes laissés aveuglés par vos faiblesses.

Il est alors temps de retirer l’épine que constituent vos points faibles de votre champ de vision. Oubliez toutes les moqueries que vous avez subies parce que vous avez mal fait un travail.

Faites table rase de toutes les choses négatives auxquelles vous pensez, car prendre confiance en soi, cela est important tant pour votre vie émotionnelle que pour votre vie professionnelle.

Une des meilleures choses à faire est de commencer à reconnaitre vos talents. Prenez un stylo et notez dans un carnet toutes les choses que vous avez envie de faire, mais que vous ne faites pas par peur du regard des autres. Décidez donc d’opter pour la confiance en soi.  Notez aussi toutes les bonnes choses que vous avez eu à faire, toutes les fois que votre travail a été une réussite, rappelez-vous en et notez tout cela.

Prendre confiance en soi, c’est aussi cela, reconnaitre ses talents, et être fier de son parcours même si l’on a connu des échecs.

 

Passez à l’action

Une fois que vous avez pensé à toutes les bonnes choses que vous avez faites, toutes vos réussites, demandez-vous ce qui vous empêche de refaire toutes ces choses, de passer à l’action maintenant.

Prendre confiance en soi commence quand on se rend compte que la peur du regard des autres ne doit en aucun cas être plus forte que vos ambitions.

Ce que vous devez savoir concernant le fait d’avoir confiance en soi, c’est que peut importe ce que vous ferez, les autres vous jugeront ou vous critiqueront toujours. Peu importe ce que vous ferez, les gens ne vous encourageront pas toujours.

Par ailleurs, vous devez pouvoir faire la différence entre des critiques positives et celles négatives.

Dans le premier cas, il s’agit des personnes qui vous font des remarques constructives, qui vous permettront de vous améliorer. Cette catégorie de critique ne doit pas vous faire douter de vous. Au contraire, ce sont ces critiques qui vous permettront de vous améliorer, de parfaire vos œuvres et de devenir plus fort.

Par contre certaines personnes critiqueront négativement ce que vous ferez, cela est inévitable, car vous ne pouvez rendre content tout le monde. Ce qui s’impose à vous dans ce cas, c’est l’ignorance. Et ce sont justement ces critiques qui contribuent à vous faire perdre confiance en vous, ne les prenez surtout pas en compte.

Si la personne qui émet ces remarques négatives ne vous propose rien de meilleur, dites-vous qu’elle veut juste vous faire douter de vous. Ne vous prêtez donc pas à ce jeu. Visez la réalisation des objectifs qui vous sont chers ; ne pensez pas aux échecs, mais plutôt travaillez de toute votre force et donnez-vous les moyens pour réussir.

 

Concentrez-vous sur le moment présent et préparez l’avenir

Pour prendre confiance en soi, il est important de se concentrer sur le moment présent. Avoir confiance en soi, c’est surtout, se demander comment faire en sorte que le futur soit comme on l’a imaginé.

Avoir  confiance en soi, c’est oublier les mauvaises expériences du passé. Décider de prendre confiance en soi c’est choisir de ne tirer que le meilleur de tout ce que l’on a vécu. Lorsque l’on manque de confiance en soi, on a tendance à penser que l’on a raison. De ce fait, tous les moyens sont mis de coté pour se prouver que l’on a raison de ne pas avoir confiance en soi.

En effet, c’est beaucoup plus facile de choisir de ne pas prendre confiance en soi. Pour ne pas réussir, il suffit juste de ne pas faire des efforts, c’est toujours plus facile de ne rien faire. Mais ne choisissez pas le chemin de la facilité, car il ne vous conduira qu’à votre perte.

Faites des efforts pour développer votre intelligence émotionnelle et ne plus jamais douter de vous. Avoir confiance en soi, c’est éviter de ressasser le passé, de se dire que quand on a échoué une fois, on peut encore échouer plusieurs fois.

Prendre confiance en soi, c’est arrêter se dire qu’on ne peut pas y arriver sans même avoir essayé.

Avoir confiance en soi, c’est ne pas attendre que les autres viennent vous dire que vous pouvez le faire. La personne qui saura vous motiver le mieux, c’est votre for intérieur. Être confiant, c’est reconnaitre qu’on a des limites et essayez de travailler pour les surpasser. Mais prendre confiance en soi, c’est aussi se dire qu’au-delà des limites, on a des forces sur lesquelles on devrait s’appuyer pour ne jamais baisser les bras.

Prendre confiance en soi, c’est décider de ne plus jamais manquer de confiance en soi et s’y tenir.

 

 

 

>